AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Yeah, it's plain to see that baby you're beautiful and there's nothing wrong with you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
♥ Vieille carne acharnée ♥

avatar

★ Célébrité : Louis Tomlinson
★ Date d'inscription : 17/12/2015
★ Pseudo : just hold on
★ Messages : 3109
★ Autres comptes : none

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Yeah, it's plain to see that baby you're beautiful and there's nothing wrong with you   Mer 8 Juin - 14:51

I won't let you down #Mike&ZachPlusieurs jours se sont passés depuis la soirée au McDo, depuis que Zach a sauvé Mike avec son bout de nugget coincé et qu’il l’a raccompagné, bien qu’à distance, chez lui. Plusieurs jours que le châtain n’arrive plus à se concentrer sur rien d’autre que sur le bouclé au point de rater une interro importante. Bon, heureusement, ce n’est pas cette mauvaise note qui va lui faire rater son année, mais ça l’a bien fait chier tout de même. Zachariah s’en veut de donner autant d’importance à Mike dans sa vie, alors que ce dernier s’obstine à prétendre être en couple avec sa meilleure amie. Plusieurs jours passés aussi sans nouvelles depuis l’incident, et ça le turlupine de ne pas savoir s’il va bien depuis. Après tout, c’est pas rien ce qu’il s’est passé et même si le chef des secours a dit que c’était bon, l’étudiant ne peut s’empêcher d’avoir peur des répercutions tardives que la manœuvre de Heimlich qu’il a pratiqué sur le jeune homme peuvent avoir après coup. Ne l’ayant pas croisé du tout pendant plusieurs jours sur le campus, Zach commence sérieusement à s’inquiéter. Est-ce qu’il est seulement venu en cours ? Il n’en peut plus de se poser des questions, il n’en peut plus de ne pas réussir à être attentif en cours à cause de ça, alors il décide en fin de journée en sortant de son dernier court de droit civique d’aller directement chez Mike prendre de ses nouvelles, et tant pis si ça ne lui plaît pas, au moins lui, il sera rassuré.

Le châtain prend sa voiture, se rend jusqu’à son lieu de travail et refait le chemin de tête depuis là, jusqu’à la maison où il a vu le bouclé entrer. Il se gare non loin et reste cependant au moins cinq bonnes minutes dans la voiture. Même s’il se fiche souvent pas mal de ce que les gens pensent, il n’en reste pas moins que l’opinion de Mike compte pour lui et qu’il n’a pas vraiment envie non plus de se voir fermer la porte au nez, alors ça le fait un peu hésiter. Finalement, Zach se motive et sort de la voiture. À peine arriver devant la porte de la maison, il sonne, ne se laissant pas le temps de cogiter et de faire demi-tour. Vu la propriété, il suppose que le bouclé vit encore chez ses parents, il l’imagine mal en tant qu’étudiant, pouvoir s’offrir une telle maison tout seul. Ca ne loupe pas, ce n’est pas Mike qui lui ouvre, mais un de ses parents, chose évidente au vu de la ressemblance frappante entre l’adulte et l’étudiant. « Bonjour, je viens prendre des nouvelles de Mike, est-ce qu’il est là ? » Le père du bouclé lui annonce que non, car Mike a son propre appartement, il ne vit plus avec eux, et qu’il doit probablement être chez lui. Évidemment, la question ne tarde pas, monsieur Hampton veut savoir qui il est et pourquoi il cherche Mike. Le regard suspicieux de l’homme fait un peu flipper le châtain qui s’empresse de se justifier en essayant le plus possible d’ôter tout soupçon de son esprit, il ne souhaite pas créer de problème à Mike. « Je travaille juste au McDo du CBD et j’y ai aidé votre fils l’autre jour qui a avalé de travers, du coup, je l’avais raccompagné pour être sûr que ça irait sur le chemin et c’est ici qu’il est venu. Je voulais juste prendre de ses nouvelles, conscience professionnelle sans doute. » Voilà, comme ça, il ne pensera jamais qu’ils puissent se connaitre d’avant l’incident. Zach ignore si Mike leur a parlé de ce qu’il s’est passé ce soir-là, mais il vaut mieux qu’ils apprennent ça, plutôt qu’autre chose. Le père rassuré, remercie du coup le châtain et lui note l’adresse de son fils sur un bout de papier pour qu’il puisse prendre de ses nouvelles. « Merci. Bonne fin de journée. » C’est tout sourire que Zachariah retourne à sa voiture.

Une fois installé dans sa voiture, il entre l’adresse de Mike dans le GPS de son téléphone et se laisse simplement guider par l’écran et la voix féminine qui lui donne les indications et l’emmène vers le quartier Fitzroy. Zach met un peu de temps à trouver une place, qui d’ailleurs, n’est pas toute près du numéro de l’appartement de Mike. Il remonte lentement la rue, à l’affût du bon numéro, qu’il trouve après cinq bonnes minutes de marche. Par chance, l’entrée est ouverte, pas besoin d’utiliser l’interphone. Il ne lui reste plus qu’à trouver le bon appartement. Une fois devant la bonne porte, comme lorsqu’il était devant la maison, il ne se laisse pas le temps de réfléchir qu’il frappe à la porte de quelques coups légers. « Hey salut ! Comme je ne t’ai pas vu à la fac, je m’inquiétais, je suis venu prendre des nouvelles du coup, par rapport à l’autre soir. » Grand sourire et ton enjoué, Zachariah reste fidèle à lui-même et ne montre pas qu’il craint quand même un peu de voir la porte lui arriver en pleine poire, c’est d’ailleurs peut-être un peu pour ça, qu’il justifie aussi rapidement sa présence là.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦ Lézard des plages ♦

avatar

★ Célébrité : Harry Styles
★ Date d'inscription : 02/12/2015
★ Pseudo : Miss-BA
★ Messages : 149
★ Autres comptes : Aucun


MessageSujet: Re: Yeah, it's plain to see that baby you're beautiful and there's nothing wrong with you   Sam 23 Juil - 21:31


Zachariah & Mike


Yeah, it's plain to see that baby you're beautiful and there's nothing wrong with you

Presque une semaine s'est écoulé depuis que Zach m'a sauvé la vie, presque une semaine que je lui ai pas parlé, presque une semaine que j'évite comme la peste, ayant peur qu'ont nous voient proches. J'ai parlé de cette soirée à Teddy, lui épargnant aucun détails et elle m'a aidé à éviter Zach, m'envoyant un SMS dès qu'il approché d'un endroit où je pouvais être, elle m'a vraiment bien aidé. J'ai plus qu'à l'éviter jusqu'à la fin de l'année scolaire et tout ira bien, le plus dur va être de devoir me priver de McDo ou à aller un McDo plus loin, j'aurais qu'à faire attention à la file que je prendrais pour qu'il me serve pas et je prendrais qu'à emporter, comme ça aucun risque qu'il vienne manger avec moi et donc que je m"étouffe comme je n'aurais pas à me presser pour finir de manger. Je vais très bien, je n'ai pas eu de séquelles suite au sauvetage de Zach. Je lui dois la vie et je lui suis redevable, je le sais mais je ne supporterais pas de le voir et qu'il me parle de cette soirée qui a pourtant était parfaite. Heureusement j'ai donné l'adresse de chez mes parents, qui ont comprit pourquoi j'étais venu ici plutôt que chez moi, comme chaque week-end, je leur ai simplement dit qu'un vendeur de chez McDo m'avait sauvé la vie. Ma mère tenait à le voir pour le remercier mais je lui ai dis que je ne connaissais pas son prénom. Elle a été déçue mais n'a pas insisté et heureusement.

J'étais tranquillement chez moi après la fin des cours de la semaine, entrain de me faire un délicieux sandwich au salami, j'adore le salami, avec du pain de mie. J'avais bien besoin de ça pour me remettre de cette semaine de stress. J'allais me rendre au salon pour le regarder devant une série télé que je connaissais par coeur mais que j'adorais quand j'entendis de légers coups à la porte. J'attends personne, ça doit être Teddy, en général elle me prévient avant mais elle est toujours la bienvenue, elle devait passer par là et a décider de venir me rendre une petite visite. Je m'approchais de la porte et mon sang se glaça en reconnaissant cette voix, c'était pas Teddy, c'était Zachariah. Comment il sait que j'habite là ? Il m'aurait quand même pas suivi. Non, il aurait pas fait ça. Teddy l'aurait-t-elle aidé ? Je ne sais pas, peut-être, je l'ignore totalement, j'entrouvris la porte :

- Ben ça va très bien, voilà maintenant que tu es rassuré, salut.


Je refermais violemment la porte et m'effondrais dos à celle-ci, mes jambes ne me tenant plus, je sais qu'il va pas partir, j'en suis persuadé mais je ne dois surtout pas le laisser entrer sinon il va se passer une catastrophe, je ne sais pas encore laquelle mais il va arriver une catastrophe, c'est sûr et certain.

codage by miss horan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ Vieille carne acharnée ♥

avatar

★ Célébrité : Louis Tomlinson
★ Date d'inscription : 17/12/2015
★ Pseudo : just hold on
★ Messages : 3109
★ Autres comptes : none

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Yeah, it's plain to see that baby you're beautiful and there's nothing wrong with you   Jeu 29 Sep - 1:56

I won't let you down #Mike&ZachC’était difficile pour Zachariah de penser à autre chose qu’à Mike et ce qu’il s’est passé l’autre soir au Mac’Do. En plus, c’était assez sympa, même si le bouclé faisait mine de ne pas être réceptif. C’était sympa jusqu’à ce que ce fichu bout de nugget vienne tout foirer, ou pas d’ailleurs. Qui sait, maintenant Mike lui est en quelque sorte redevable. Ce qui ne l’a pas empêché de l’éviter depuis une semaine que ça s’est produit. Ça fait carrément chier le châtain qui ne comprend pas pourquoi il n’a pas vu, ni ne serait-ce que croiser de loin le jeune homme. Raison qui l’a conduit à aller directement le voir chez lui après les cours. Après avoir eu affaire à papa Hampton, en se rendant à l’adresse à laquelle il l’avait raccompagné, il a appris que Mike vit seul et a son propre appartement. Information qui n’est pas pour déplaire à Zachariah bien évidemment. Il n’a donc pas perdu de temps, prenant congé du père pour se rendre rapidement chez le fils. La plus grande crainte de Zach, c’est de se retrouver avec la porte claquée à la figure. Ce serait quand même plutôt humiliant comme situation, surtout pour une personne fière comme il peut l’être. C’est pourquoi, quand la porte s’ouvre, il s’empresse de justifier sa présence. Manque de bol, Mike ouvre à peine, entre-ouvre plutôt seulement sa porte, lui balance une banale phrase pour lui dire qu’il va bien et comme il le craignait, lui ferme la porte au nez. Son sang ne fait qu’un tour. « Sérieusement Mike ? Je te sauve la vie, tu m’évites pendant des jours et maintenant tu me claques la porte au nez. OK ! » Énervé, il frappe la porte et fait demi-tour. Il ressort rapidement de l’immeuble dans l’idée de partir très vite et bien décidé à sortir pour de bon de la vie de Mike, puisque ce dernier s’obstine à le rejeter et faire comme s’il n’avait aucune attirance pour lui.

Arrivé sur le trottoir, devant l’entrée de l’immeuble, il se traite mentalement de con et remonte aussi sec. Non, ce n’est pas son genre d’abandonner comme ça. Ce n’est pas comme s’il n’était pas profondément certain que Mike n’est pas indifférent, il a juste la trouille du jugement des autres et surtout de celui de ses parents. Mais ce n’est pas pour ça qu’il ne lui plait pas. Alors Zach remonte les marches quatre par quatre et toque à nouveau à la porte, tout en se doutant bien que le bouclé ne va pas lui ouvrir. « OK, j’admets que parfois je suis peut-être un peu lourd. Mais je n’ai jamais, enfin je pense, eu de comportement déplacé envers toi. Peut-être provocateur, mais jamais déplacé. Et c’est tout ce que je mérite de ta part ? Je sais que je te plais Mike, cherche pas à le nier. Oui, je sais, t’es avec ta meilleure amie, tant mieux pour toi si ça te plait de te cacher derrière cette histoire pour papa et maman. Mais arrête de me mentir et surtout arrête de te mentir. Si tu ne le fais pas pour moi, fais-le au moins pour toi. » Zach prend une profonde respiration après ce long monologue. C’est bien, même si ça ne fonctionne pas avec Mike, ça lui sert au moins d’entrainement pour ses futurs réquisitoires, lorsqu’il sera avocat. Il réfléchit quelques secondes, puis s’assoit dos contre le mur qui fait face à la porte de l’appartement. « Je ne sais pas si tu m’écoutes, mais je sais que tu m’entends Mike. » Le châtain a monté un peu le son de sa voix, puisqu’un peu plus loin de la porte. « Je ne bougerais pas de là tant que tu ne m’ouvres pas. Ou tout du moins, tant que tu n’admettras pas que je te plais. Je te préviens, c’est le weekend, j’ai tout mon temps. » C’est pas complètement vrai, puisqu’il a son boulot au Mac’Do, et que dimanche il est censé passer au centre équestre donner un coup de main à ses grands-parents. Mais Mike n’est pas censé savoir tout ça, il ne connait pas son planning ni ses horaires. Et puis, il est bien capable de tout annuler pour rester là comme il vient de le dire. En attendant, heureusement qu’il a instinctivement embarqué son sac à dos avec lui, il aura de quoi s’occuper en bossant un peu ses cours et il a même encore un bout de gâteau maison pour manger un peu si besoin. C’est bon, il est paré pour le sitting.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦ Lézard des plages ♦

avatar

★ Célébrité : Harry Styles
★ Date d'inscription : 02/12/2015
★ Pseudo : Miss-BA
★ Messages : 149
★ Autres comptes : Aucun


MessageSujet: Re: Yeah, it's plain to see that baby you're beautiful and there's nothing wrong with you   Mer 26 Oct - 17:10


Zachariah & Mike


Yeah, it's plain to see that baby you're beautiful and there's nothing wrong with you

Ignorer Zach a était l'une des choses les plus compliquées pour moi, certes Teddy m'aider à ne pas le croiser mais le regarder, même secrètement me manquer, c'est vrai qu'avant je le faisais de façon à ce que la seule personne qui le voit soit Teddy mais maintenant que Zach a comprit qu'il me plait, je n'ai plus le droit de le regarder. Enfin si j'ai le droit, mais ça lui ferait trop plaisir et personne ne doit apprendre mon attirance pour lui ou même simplement pour les hommes et surtout pas mes parents. J'ignore comment Zach a deviné cette attirance que je cache mais bon, c'est peut-être ce fameux radar que les homosexuels ont. D'ailleurs comment je sais que Zach aime les hommes ? Je me suis jamais posé la question, ça c'est imposé à moi, tout comme me fait que j'ai craqué au moment où j'ai croisé ses yeux bleus. Teddy peut en témoigner, j'ai eu le coup de foudre, j'ai passé le reste de la journée les yeux dans le vague, ignorant totalement les cours, j'ai rien mangé à midi et j'ai finalement fini par lui dire que j'étais tombé amoureux, après m'avoir dit que ça se voyait, elle m'apprit qu'elle était heureuse pour moi. Je l'étais aussi avant de me rappeler que mes parents ne l'aimeraient jamais comme des beaux-parents sont censés aimer leur gendre. Mais Zach a percé ma couverture et depuis cette soirée au McDo, je vis le martyre, je souffre de cette attirance qui bien que réciproque ne sera jamais réelle, jamais je pourrais le présenter à mes parents comme mon petit-ami et si je le présente en tant qu'ami, jamais je n'oserais l'embrasser chez moi et si il dort chez moi ... il doit pas le faire, je serais incapable de résister, je fais déjà assez de rêves érotiques où il apparaît pour savoir que résister à lui, à son corps, à son odeur, à sa chaleur sera bien trop compliqué pour moi. Bien trop compliqué et bien trop douloureux.

Et merde ! Maintenant il connait mes deux adresses, le destin m'en veut, c'est certain, mais bon heureusement, mes parents me préviennent quand il passe, histoire que je ne sois pas "occupé" avec Teddy. Avec Teddy, aucun risque, avec Zach c'est moins sûr, enfin c'était impossible tant qu'il ignorait cette adresse. J'entendis Zach frapper à la porte après lui avoir claqué cette dernière au nez et faire demi-tour. Il va revenir, vu son attitude au fast-food, il va pas se contenter de cette brève discussion. Je finis par aller m'asseoir sur mon canapé pour décompresser mais j'eus pas le temps d'allumer ma télé car quelqu'un toqua à la porte. Priant pour que ce ne soit pas Zach, je me levais et m'approcher de la porte mais je n'eus pas le temps de regarder par l’œil-de-bœuf que j'entendis Zach, je me stoppais, pétrifié. Mais il va me laisser tranquille un jour ?! Jamais de comportement déplacé ? Et sa phrase plein de sous-entendu au McDo ?! Ok, c'est pas vraiment un geste mais bon, c'était quand même déplacé. Mais qu'il la ferme, pourvu que mes voisins l'entendent pas. Putain, je le connais, il va pas bouger. Je prends une profonde respiration, ouvre violemment la porte, je le force à se lever en le prenant par le col et le pousse, dans mon appartement. Je referme la porte et le plaque violemment contre cette dernière :

- Ne répètes jamais, JAMAIS, que tu me plais, peu importe que ce soit la vérité ou pas, personne ne doit le savoir, pas mes voisins, pas les autres étudiants et surtout pas mes parents !

Je me reculais, me trouvant bien trop proche de lui. Je soupirais avant de le regarder dans les yeux :

- Et tu ne me plais pas et même si c'était le cas, ont ne pourraient pas avoir de relations, mes parents ne l'accepteraient pas et je refuse de les perdre à nouveau, si ça veut dire leur mentir toute ma vie.

Lui dire qu'il ne me plait pas me brise le cœur mais je ne peux me permettre de lui avouer la vérité :

- Maintenant que je t'ai ouvert, pars de chez moi et ne revient plus.

J'écris mon numéro de portable sur un morceau de papier que je lui tendis. Je suis con de le faire mais je suis surtout amoureux :

- Tiens, ont gardent contact comme ça.

Je sais que je lui ai pas avoué mon attirance mais il m'a dit qu'il partirait si je lui ouvrais ou si je lui avoué mon attirance je lui ai ouvert la porte donc il peut partir même si je pense qu'il va profiter qu'ont soient tout les deux pour tenter de me faire craquer et me faire avouer que je suis totalement sous son charme.

codage by miss horan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ Vieille carne acharnée ♥

avatar

★ Célébrité : Louis Tomlinson
★ Date d'inscription : 17/12/2015
★ Pseudo : just hold on
★ Messages : 3109
★ Autres comptes : none

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Yeah, it's plain to see that baby you're beautiful and there's nothing wrong with you   Sam 3 Déc - 22:47

I won't let you down #Mike&ZachIl a quelques heures devant lui, avant de devoir prendre son service au McDo, alors il peut tranquillement rester là encore un peu, attendre que Mike craque et lui ouvre, ou à défaut, avoue enfin qu’il lui plait. Parce qu’il sait pertinemment que c’est le cas, il n’est pas idiot, il a bien vu comment le bouclé le regardait depuis un moment quand ils se croisaient à l’université. Et à vrai dire, s’il l’avait remarqué, c’est parce que lui-même observait très souvent de loin l’étudiant. Il a craqué pour ses magnifiques yeux verts et ses fossettes dès le premier regard.

La porte s’ouvre finalement, plus rapidement qu’il ne l’aurait cru. Mais Zach n’a pas vraiment le temps de réagir que la porte est ouverte, il se fait attraper violemment par Mike et attirer dans l’appartement. Il a juste le temps de se saisir de son sac qu’il se retrouve plaqué à la porte déjà refermée. La proximité est telle, qu’il est difficile pour le futur avocat de résister à la tentation d’embrasser le bouclé. Son cœur bat tellement vite et fort dans sa poitrine qu’il n’entend pas ce que Mike est en train de lui hurler. Enfin si, il l’entend, mais il n’écoute pas vraiment. De toute façon, ça, il l’avait bien compris que le jeune homme ne voulait pas que ça se sache. Zachariah laisse échapper un soupir d’exaspération quand Mike se recule. D’exaspération d’entendre encore la même rengaine, et de soulagement, il était à deux doigts de craquer et de l’embrasser. Et il lève les yeux au ciel en l’écoutant dire qu’il ne lui plait pas. Zach ne peut s’empêcher de rire à sa phrase. « OK, c’est ça je vais te croire. Me prends pas pour un con Mike, j’ai bien remarqué ta façon de me regarder à la fac. Après, que ça te gêne, tes parents et bla-bla-bla, OK, je comprends. Mais arrête de mentir quand tu dis que je ne te plais pas, tu ne me le feras pas avaler. » Ça l’énerve qu’il n’admette pas au moins ça, d’autant que là, ils ne sont qu’entre eux, y’a personne pour l’entendre, ça resterait entre eux. Zach n’irait jamais le crier partout, il veut Mike, pas le faire encore plus fuir que c’est déjà le cas. Mais quand le bouclé lui demande de partir et de ne pas revenir, le jeune homme doit bien se résoudre à la triste vérité, il n’arrivera à rien, il s’obstine pour rien et se fait du mal pour rien. Il s’apprête alors à obtempérer, quand contre toute attente, Mike lui tend son numéro pour garder contact. Il faut bien avouer que Zach est complètement perdu quand il se saisit du papier. Il regarde le bout de papier dans sa main, puis Mike et fait ce chemin entre les deux à plusieurs reprises, comme pour s’assurer qu’il ne rêve pas. Alors finalement tout n’est pas perdu. OK. Hors de question de sortir maintenant de là. Zachariah fond sur les lèvres de Mike, encadrant son visage de ses mains. Il l’embrasse entre passion et tendresse, s’appropriant ses lèvres charnues, les goutant avec plaisir, juste au cas où ce serait la seule et unique fois qu’il en ait l’occasion. S’imprégnant de tout ce qu’il peut avant de se faire jeter.

Finalement, même si c’est un déchirement et qu’il aurait bien profité de cet instant quelques secondes de plus, il y met fin et se recule un peu, regardant Mike droit dans les yeux, absolument pas gêné par ce qu’il vient de faire. « Non, je ne m’excuserais pas pour ça. Et si c’était à refaire, je le referais sans hésiter une seconde. » S’il ne regrette pas son geste. S’il n’est pas gêné, ni même désolé de l’avoir fait, étrangement, il ressent le besoin de se justifier et ajoute donc. « Tu me dis de partir, de ne pas revenir, et juste après, tu me donnes ton numéro pour qu’on garde contact, c’est plutôt contradictoire et ça veut dire que t’as envie quand même qu’on continue de se voir. Moi j’avais envie de ça. J’ai envie de t’embrasser depuis la première fois que je t’ai croisé. Au moins maintenant, je peux partir tranquille, on pourra plus m’enlever ça. » Zach affiche un sourire qu’il ne pourrait qualifier. Mais il est heureux en cet instant précis. Le cœur plus léger, bien qu’encore rapide. Il ramasse son sac, qu’il avait lâché quand Mike l’avait plaqué à la porte, prêt à accéder à la requête du bouclé, de s’en aller et le laisser… pour le moment.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦ Lézard des plages ♦

avatar

★ Célébrité : Harry Styles
★ Date d'inscription : 02/12/2015
★ Pseudo : Miss-BA
★ Messages : 149
★ Autres comptes : Aucun


MessageSujet: Re: Yeah, it's plain to see that baby you're beautiful and there's nothing wrong with you   Sam 10 Déc - 11:57


Zachariah & Mike


Yeah, it's plain to see that baby you're beautiful and there's nothing wrong with you

Ignorer Zach avait était une mauvaise idée mais sans ça, tout le monde se poserait des questions, je passais presque ma vie avec Teddy normal, avant d'être ma fausse petite-amie, elle était ma meilleure amie, tout le monde trouverait bizarre que je passe mon temps avec Zach et je cachais que j'étais gay, je le cachais à mes parents, enfin je leur cachais qu'en fait je n'avais pas changé d'orientation sexuelle. Seule Teddy connaissait mon homosexualité et ça m'allait très bien comme ça et maintenant Zach le sait et c'est la pire chose possible, avec son caractère, il met ma couverture en danger, d'autant plus que sexy comme il est, lui résister est horriblement difficile. Voilà aussi pourquoi je l'évite, pour ne pas craquer et l'embrasser.

Zach eu à peine l'attend d'attraper son sac quand je l'attirais chez moi en le plaquant contre ma porte. Je dois avouer que je n'ai pas du tout penser à l'embrasser alors que dans mes rêves les plus fous, c'est ce que j'aurais fais sans hésitation. Après ma phrase, il soupire d'exaspération, je m'en fiche totalement, je ne fais que le maximum pour garder l'amour de mes parents, quitte à mentir toute ma vie :

- Pense ce que tu veux. Tu as bien remarqué que je ne te regarde pas comme je regarde Teddy. Comprends donc que c'est d'elle dont je suis amoureuse et pas de toi. Tu ne me plais pas et je le te le répèterais autant de temps qu'il le faudra pour que tu l'ancre dans ta tête.

Bien sûr que je ne regarde pas Teddy comme je regarde Zach, parce que je suis attiré par Zach, j'en peux plus, je crois même que je suis amoureux de lui. Tout ça est catastrophique. Je voulais juste qu'il parte et lui donner mon numéro de téléphone me semblait la meilleure option et en fait, c'était le cas mais aussi la pire option. Zach prit le bout de papier et le regarda avant de me regarder et fait le chemin entre moi et le papier plusieurs fois et d'un coup, sans aucun avertissement, il fond sur mes lèvres et m'embrasse avec passion et tendresse en encadrant mon visage avec ses mains. je ne bouge pas, complètement pris de court par ce baiser. Pourtant, je sens bien que mon coeur se remplit de joie en sentant ses lèvres. Je suis perdu, c'est sûr et certain, ce baiser signe mon arrêt de mort.

Il finit par se reculer, me laissant complètement bouche bée, je ne bouge plus, paralysé par cet intense mais délicieux moment :

- Euh... je...

Que puis-je répondre à ce baiser ? Je n'en sais absolument rien et je suis terrifié par la suite de cet histoire. Il a tout à fait raison mais je ne veux pas l'avouer, je me refuse totalement de l'avouer. Il me sourit d'une façon que j'adore mais qui ne prévoit rien de bon. Il ramasse son sac et s'apprête à partir, malgré tout, je prends son sac et le pose par terre avant de l'embrasser avec passion à mon tour avant de le repousser légèrement :

- Je te préviens, c'est la première et la dernière fois.

Je l'embrasse de nouveau avec envie, ne cachant pas le plaisir que j'éprouve à l'embrasser, je me recule de lui et me tourne pour qu'il ne soit pas les larmes qui commencent à couler sur mes joues :

- Maintenant vas t'en.

J'avais tenté de cacher en vain, les sanglots dans ma voix sans y parvenir, la douleur de ne plus jamais pouvoir goûter à ses lèvres étant beaucoup trop douloureuse. Il valait mieux qu'il parte bien que je voulais tout sauf ça. Mais pourquoi est-il venu ? Pourquoi ?

codage by miss horan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ Vieille carne acharnée ♥

avatar

★ Célébrité : Louis Tomlinson
★ Date d'inscription : 17/12/2015
★ Pseudo : just hold on
★ Messages : 3109
★ Autres comptes : none

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Yeah, it's plain to see that baby you're beautiful and there's nothing wrong with you   Mar 3 Jan - 16:22

I won't let you down #Mike&ZachIl n’écoute même plus les excuses de Mike. Enfin il les entend, mais n’y répond plus, ça tournerait en rond. Évidemment que Zach a remarqué que le bouclé ne le regardait pas de la même façon qu’il regarde sa meilleure amie et c’est exactement pour cette raison qu’il a compris qu’il lui plaisait tout autant que Mike lui plait. En se rendant compte que ça n’aboutira rien, et presque résigné, il décide de finalement partir sans songer que ce n’est pas réellement terminé. Petit espoir juste quand il commençait à ne plus y croire. Aucune hésitation, il se jette sur ses lèvres avant de le regretter, histoire d’y gouter au moins une fois, peu importe les conséquences. Ça fait trop longtemps qu’il en a envie et qu’il n’a jamais franchi le pas par respect pour Mike parce qu’ils se sont toujours vus qu’en public et qu’il a très bien compris que Mike ne veut pas que ça se sache. Sinon, pourquoi jouer la mascarade du couple amoureux avec sa meilleure amie ? Mais là, il n’y a personne d’autre qu’eux entre les murs de l’appartement du bouclé, c’est l’occasion idéale d’en profiter, juste au cas où ça ne se reproduirait plus jamais après ça. Contente d’avoir osé, il s’apprête à le laisser tranquille.

Et il faut bien avouer que la réaction du bouclé est pour le moins inattendue. Sur le moment, lorsque Mike lui reprend son sac, il faut bien avouer qu’il ne comprend pas et surtout, il est à dix mille lieues de s’imagine la suite. Mais quelle suite ! Mike lui rend son baiser. Le châtain a bien du mal à se rendre compte que c’est réel. Mike a enfin cédé, il a craqué et Zach sourit dans le baiser parce qu’il avait raison depuis le départ. Malheureusement, le bouclé y met fin un peu trop rapidement au goût du futur avocat. Et s’il est tenté de croire Mike l’espace d’une demie seconde, le second baiser que lui offre le jeune homme fait envoler le peu de doute qu’il aurait pu avoir. Le châtain répond avec envie posant une de ses mains dans la nuque du bouclé. Son cœur bat vite, son corps frissonne, il profite de chaque seconde, car une fois encore, le baiser est rompu trop rapidement à son goût. « On est déjà à deux là. Tu te contredis tout seul Mike. » L’étudiant en droit essaie de plaisanter en voyant le brun se retourner. « Trois même en comptant le mien. » Mais Mike ne semble pas enclin à la plaisanterie, sa phrase fait mal au cœur de Zach, qui a presque envie de répondre assez sarcastiquement, comme à sa mauvaise habitude. Ce qui l’en empêche, c’est le manque de conviction dans la phrase, ses sanglots qui résonnent à travers une voix fébrile. « Hors de question que je m’en aille maintenant. » Zach s’avance et fait le tour du jeune homme pour se retrouver face à lui. Il le dévore des yeux, et lui relève doucement le visage avec sa main, séchant ses larmes de ses pouces. « Et on sait tous les deux que tu n’en as pas plus envie que moi. » Zachariah s’empare du visage de Mike entre ses paumes et l’embrasse une fois de plus. Mais cette fois il y met plus d’ardeur, d’envie, de passion. Il le fait perdurer dans le temps, avec lenteur et force. Du bout de sa langue, il vient caresser celles du bouclé, lui demandant silencieusement l’accès à sa bouche. Non, il ne le lâchera pas comme ça et il est prêt à quelques compromis s’il le faut pour avoir le droit d’être auprès de lui et c’est exactement ce qu’il cherche à lui faire comprendre dans ce baiser long et intense.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦ Lézard des plages ♦

avatar

★ Célébrité : Harry Styles
★ Date d'inscription : 02/12/2015
★ Pseudo : Miss-BA
★ Messages : 149
★ Autres comptes : Aucun


MessageSujet: Re: Yeah, it's plain to see that baby you're beautiful and there's nothing wrong with you   Dim 22 Jan - 11:41


Zachariah & Mike


Yeah, it's plain to see that baby you're beautiful and there's nothing wrong with you

Je déteste Zach autant que je l'aime et vu qu'il hante mes nuits et que je pense à lui toute la journée, même pendant mes cours qui pourtant parle de ma passion, les animaux, j'en peux plus de penser sans cesse à lui, j'aimerais arrêter de penser à lui et de souffrir ne serait-ce que cinq minutes. Tout serait plus simple si j'étais hétérosexuel mais non, je suis homosexuel et j'y peux rien, heureusement ou malheureusement, Zach l'est aussi. Je regarde Teddy et Zach différemment parce que je craque sur Zach et pas sur Teddy et visiblement Zach l'a remarqué, hélas. Dès que j'ai sentis ses lèvres sur les miennes j'ai su que j'étais perdu, ses lèvres sont si bonnes que je ne peux pas faire comme si j'y avais pas goûté, j'adore leur goût et leur douceur mais j'étais tellement sous le choc que j'ai même pas pû répondre à son baiser.

Je sens en l'embrassant, quand c'est moi qui craque qu'il sourit sur mes lèvres, il est content, il a eu ce qu'il voulait, j'ai craqué et c'est une catastrophe pour moi, une totale catastrophe, pour moi en tout cas, je ne peux pas me permettre ce que je viens de faire et pourtant, je viens d'avouer de la pire des façon possible que je ne suis pas insensible à son charme. En lui donnant mon second baiser, il y répond avec envie en posant sa main sur ma nuque, me déclenchant un délicieux frisson de plaisir :

- Ferme-là, tu crois que je ne sais pas compter ?!

Je me retourne en lui disant de partir, je n'ai plus envie de le voir enfin si mais je n'ai pas envie qu'il me voit pleurer. Il me répond qu'il est hors de question qu'il s'en aille maintenant et se met face à moi, relève mon visage et sèche mes larmes avec ses pouces :

- Oui, j'en ai pas envie mais je ne peux pas... je suis désolé mais toi et moi on pourra jamais être en couple.

Il prit mon visage entre ses mains et m'embrasser avec bien plus d'ardeur, d'envie et de passion, je sentis mes jambes et ma volonté flancher, je suis perdu, je suis mort, c'est fini, je suis fini. Il ne lâche pas mes lèvres, continuant me baiser avec lenteur et force. En sentant sa langue caresser mes lèvres pour m'en demander l'accès, j'ouvre mes lèvres, ne pouvant résister à ce baiser. Alors que nos langues se caressent, je passe mes bras autour de son cou. Je le poussais à reculer dans mon appartement, le faisant tomber sur le canapé en détachant nos lèvres, je m'assis sur ses genoux à califourchon et le regardais dans les yeux :

- Je vais sans doute le regretter mais j'ai envie d'être heureux au moins une fois dans ma vie.

Je l'embrassais sans retenue et avec passion, passant un de mes mains dans ses cheveux et commençant à détacher sa chemise de mon autre main. J'ai plus envie de le repousser, je veux juste le garder contre moi pour aujourd'hui, j'ai envie d'être heureux.

codage by miss horan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ Vieille carne acharnée ♥

avatar

★ Célébrité : Louis Tomlinson
★ Date d'inscription : 17/12/2015
★ Pseudo : just hold on
★ Messages : 3109
★ Autres comptes : none

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Yeah, it's plain to see that baby you're beautiful and there's nothing wrong with you   Dim 26 Fév - 17:53

I won't let you down #Mike&ZachC’est insensé à quel point tout s’enchaine finalement très vite. Zach qui n’écoute même pas le bouclé quand il lui dit qu’ils ne pourront jamais être en couple. Bien sûr qu’il l’entend, mais il n’a pas envie de l’entendre. Il sait qu’il peut réussir à lui faire comprendre qu’ils peuvent être malgré tout ensemble. Ce sera peut-être un peu long pour lui imprimer dans le crâne qu’être en couple tous les deux, peut se faire tout en discrétion et sans que les parents de Mike ne viennent à l’apprendre. Le châtain serait probablement même prêt à accepter que Teddy continue de jouer à la petite-amie devant les parents Hampton, si lui, ça peut lui permettre d’être avec celui qu’il aime le reste du temps. Il ne réfléchit pas trop, il agit,  c’est ce qu’il y a de mieux à faire avec Mike, sinon, il est évident qu’il n’y arrivera pas. La preuve en est la manière dont ce dernier répond au baiser. Leurs langues qui dansent l’une avec l’autre, qui se découvrent enfin. Zach profite de chaque secondes qui s’écoule. Ça s’enchaine très vite, il sent les bras du bouclé passer autour de son cou. Et bien que surpris de l’initiative, le châtain se laisse complètement diriger par l’élu de son cœur, jusqu’à atterrir sur le canapé, Mike assis à califourchon sur lui. Le voir, là, comme ça au-dessus de lui, Zachariah ne peut s’empêcher de l’observer en se mordillant la lèvre. « Je ferais tout pour que tu ne le regrette pas, jamais. » Les mains posées sur ses hanches, il les caresse lentement et frissonne en sentant le bouclé lui ouvrir sa chemise. Il a presque l’impression d’être dans l’un de ses nombreux rêves. Parce que oui, il en a rêvé des centaines de fois de ce moment. Mais au vu de la réalité, il n’aurait jamais pensé que Mike serait celui qui fasse le premier pas d’aller plus loin, encore moins en ayant encore jamais jusqu’à ce jour, passé l’étape du simple baiser. S’en serait presque trop d’un coup pour Zach qui a du mal à y croire. Si c’est un rêve, il espère ne pas s’en réveiller. Mais non, c’est bien réel. C’est bel et bien en train de se produire. Mike est sur lui, en train de le déshabiller et instinctivement, le châtain passe ses mains sous le haut de ce dernier, caressant lentement sa peau, la découvrant sans encore la voir.

Zachariah ne résiste pas bien longtemps à lui enlever complètement son haut. Ses lèvres retrouvent rapidement le chemin de ses lèvres, mais dévient tout aussi rapidement le long de sa mâchoire, pour finir dans son cou. Ses mains se baladent sans scrupule sur son corps, caressant avec douceur sa peau, prenant le temps de le découvrir. Il pourrait être tenté de se laisser emporter par l’empressement. Mis il a bien trop attendu, bien trop bataillé pour en arriver là, que pour gâcher le moment avec de l’impatience. Une main jouant dans ses boucles qu’il adore tant, il le regarde droit dans ses magnifiques yeux émeraude qui le font chavirer depuis des mois. « Tu es sûr ? Moi j’attends que ça, mais je ne veux surtout pas que tu le regrettes après. » L’étudiant en droit n’est pas le genre de gars à avoir des coups d’un soir, ça lui est arrivé quelques fois, mais cela reste rare. Il préfère les sentiments et toutes ces choses un peu niaises pour le faire. Lui, il tient à Mike, sans forcément encore pouvoir parler d’amour. Il tient suffisamment à lui pour s’inquiéter sincèrement de ce qu’il en pensera après. SI c’est pour qu’il regrette et qu’il le fui encore plus après aujourd’hui, peut-être alors que ça ne vaut pas la peine de commencer. Zach a envie du bouclé, mais il n’est pas maso au point d’avoir envie de souffrir par la suite. Il veut bien accepter de batailler encore pour lui faire comprendre qu’ils peuvent être ensemble, sans que ça ne le pénalise auprès de ses parents, mais il n’est pas certain de supporter un rejet total après l’avoir fait céder.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦ Lézard des plages ♦

avatar

★ Célébrité : Harry Styles
★ Date d'inscription : 02/12/2015
★ Pseudo : Miss-BA
★ Messages : 149
★ Autres comptes : Aucun


MessageSujet: Re: Yeah, it's plain to see that baby you're beautiful and there's nothing wrong with you   Lun 27 Fév - 11:44


Zachariah & Mike


Yeah, it's plain to see that baby you're beautiful and there's nothing wrong with you

Je suis d'accord, j'aimerais être en couple avec Zach, rien ne me rendrais plus heureux que ça, je l'avoue mais hélas, nous ne pouvons pas nous le permettre. Peut-être que la famille de Zach accepte son homosexualité mais ce n'est pas mon cas et ça me fait mal. Mes parents m'ont élevé, ils devraient donc me faire confiance et m'aimer qu'importe ce que je suis mais non, ils veulent un garçon hétéro et pas homo, ils ne veulent pas un garçon comme ça et pour ça, ils sont prêts à tout, même à me renier. En plus, ma mère adore ma petite-amie et nous voit déjà mariés avec des enfants, je ne suis pas contre me marier et avoir des enfants mais avec Zach pas avec ma petite-amie qui est en fait ma fausse petite-amie. Bien sûr, ici, chez moi, je peux être moi-même avec lui mais si je prends cette habitude, ça va mal se passer pour moi, très mal, car je n'arriverais plus à faire semblant en dehors de chez moi. Malgré tout ce qu'il pourra me dire, je le connais un minimum, Zach ne va pas abandonner tant que je ne serais pas en couple avec lui ou alors pas loin quoi. Je lui dois la vie, je ne l'oublies pas mais je n'arrive pas à me laisser aller avec lui même à l'intérieur de chez moi. Je profite de notre baiser, de toute façon, pour aujourd'hui, c'est fini, mes défenses ce sont effondrées comme un château de cartes, je suis attiré par lui et l'attraction entre nous et trop forte pour que j'y résiste. Alors que j'avais poussé Zach sur le canapé, il m'observa en se mordillant la lèvre. Non Zach, ne fait pas ça, je suis déjà assez excité comme ça :

- Comment regretter quelque chose qui actuellement me rend plus heureux que je ne l'ai jamais étais.

Pourquoi lui cacher que je suis heureux ? Il doit s'en douter un minimum et si il s'en doutait pas ben, maintenant, il ne s'en doute pas mais il le sait. Il posa ses mains sur mes hanches et les caressa lentement, je ne pû cacher mon sourire quand je le sentis frissonner quand je défis sa chemise me dévoilant des tatouages. Un violent frisson secoua mon corps quand je sentis ses mains caresser lentement ma peau sous mon haut, un frisson de surprise mais un frisson de plaisir aussi.

Il m'enleva rapidement mon haut et bien que c'était la première fois que je me retrouvais torse nu devant un homme qui me plaisait, je n'en éprouvais aucune gêne, mon esprit était trop embrouillé par le plaisir pour penser à de la gêne ou de la honte. Il m'embrassa alors que je défaisais entièrement sa chemise pour lui enlever, prolongeant le baiser, lâchant un léger gémissement quand ses lèvres descendirent sur ma mâchoire et sur mon cou. Je penchais mon cou en fermant les yeux, une de mes mains accrochées à ses cheveux et l'autre posée sur son torse. Je frissonnais en sentant ses mains caresser mon corps, il me rend complètement fou, j'en peux plus, je vais pleurer de plaisir. C'est possible ça ? J'en sais rien et je m'en fiche totalement. Il sépare ses lèvres de ma peau, une main jouant dans mes boucles, ses yeux dans les miens :

- Oui, j'en suis sûr, j'ai jamais étais autant sûr de moi de toute ma vie. Je ne pourrais pas le regretter parce que... parce que j'en ai bien trop envie pour le regretter.

Ce qui était le cas, j'avais rêvé tant de fois de ce moment que j'étais pratiquement persuadé que c'était pas la première fois que ce qui allait se passer, allait se passer. J'espère simplement en pas me faire avoir. Je me suis toujours dis que chaque fois que je passerais le cap que je m'apprête à franchir, ce serait avec une personne que j'aime et qui m'aime. Oui, je suis en train de tomber amoureux de Zach mais est-ce que lui oui ? Je ne sais pas et j'espère simplement qu'il ne va va me tromper à l'avenir même si nous ne sommes pas en couple. J'ai tellement peur de ça mais il est trop tard pour revenir en arrière. Je me relevais de sur lui et tendis ma main vers lui pour qu'il se lève :

- Suis-moi, je pense qu'on sera mieux sur mon lit.

Je lui fis un petit sourire et l'embrassais tendrement, voilà, je deviens un véritable adolescent mais je n'y peux rien.

codage by miss horan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ Vieille carne acharnée ♥

avatar

★ Célébrité : Louis Tomlinson
★ Date d'inscription : 17/12/2015
★ Pseudo : just hold on
★ Messages : 3109
★ Autres comptes : none

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Yeah, it's plain to see that baby you're beautiful and there's nothing wrong with you   Dim 26 Mar - 11:57

I won't let you down #Mike&ZachParfois, la persévérance paye. Si Zachariah n’était pas si têtu, il ne serait pas là, sur ce canapé, Mike assis à califourchon au-dessus de lui, c’est certain. C’est vrai qu’insister comme il l’a fait, ça peut paraitre un peu abusé, tout comme squatter son couloir jusqu’à ce qu’il ouvre. Seulement, le châtain sait pourquoi il l’a fait. Il sait qu’il plait à Mike depuis que leurs regards se sont croisés. S’il avait perçu que le bouclé n’avait réellement aucun intérêt pour lui, il ne se serait pas obstiné de la sorte, mais c’était bien trop évident à ses yeux pour qu’il abandonne de la sorte. Aujourd’hui, force est de constater qu’il avait raison et qu’il a bien fait de ne pas baisser les bras, malgré quelques petits moments de doutes. Zach est d’autant plus heureux lorsqu’il entend Mike lui avouer qu’il ne peut pas regretter quelque chose qui le rend heureux, plus qu’il ne l’a jamais été. C’est bête, ce n’est pas grand-chose, mais ça colle un sourire immense sur le visage du futur avocat. Il le savait que Mike en avait autant envie que lui, il fallait juste le lui en faire prendre conscience, passer outre les défenses qu’il s’est inutilement mise. Le châtain arrive à comprendre en un sens la crainte du bouclé, et en même temps, il n’y arrive pas. Il ne comprend pas pourquoi il s’enferme dans cette fausse relation, alors qu’ils peuvent sûrement arriver à allier les deux, il en est persuadé. Et il trouvera le moyen d’en persuader Mike aussi, mais pour le moment, il va se contenter de ce que ce dernier est en train de lui offrir, c’est-à-dire lui. Zach ne peut décoller ses yeux du corps parfait de du brun. Il caresse lentement sa peau, dessine les contours de ses tatouages du bout des doigts. Il n’aurait jamais imaginé Mike aussi tatoué, et il faut bien avouer, c’est une agréable surprise. Le gémissement que laisse échapper le bouclé quand il lui embrasse la mâchoire encourage encore plus Zach qui le caresse partout où sa peau lui est accessible. Le jeune homme est d’autant plus rassuré, qu’une fois encore Mike lui confirme qu’il ne regrettera pas, qu’il en a trop envie pour regretter. « Tu ne t’imagines pas à quel point ça peut me rendre heureux de t’entendre me dire ça. » Ô que oui que ça le rend heureux. Bien plus qu’il ne l’a été ces derniers temps, étant de plus en plus proie au doute en voyant Mike le fuir constamment. Ce moment, ces baisers, cette phrase lui confirme qu’il a vraiment bien fait de s’obstiner. Il ignore ce que cela va donner par la suite, il redoute que Mike se remette à le fuir encore et encore, par peur, à cause de ses parents. Mais au moins, ils auront été heureux, ensemble, l’espace de quelques heures, et pour l’heure, ça lui convient déjà. C’est bien mieux que tout ce qu’il a pu avoir ces derniers mois à lui courir après.

Ça lui fait peur d’imaginer le bouclé recommencer à le fuir après ça, parce qu’il prend vraiment conscience aujourd’hui, que ce qu’il ressent pour Mike va bien au-delà d’une simple attirance. A force de chercher à le faire craquer, il a fini par s’attacher à ce regard émeraude, à ce sourire à tomber, à ces fossettes trop adorables. A lui tout entier. Zach ne se fait pas prier quand le brun lui tend la main et la lui prend, sans se départir de son sourire. Quand ce dernier pose une nouvelle fois ses lèvres sur les siennes, le châtain enroule ses bras autour de sa nuque et saute légèrement pour enrouler également ses jambes autour de ses hanches. Il cesse le baiser, reste front contre front en le regardant droit dans les yeux. « Je te suis où tu veux. » Zachariah n’est pas vraiment du genre à se laisser diriger, mais là pour le coup, il est bien comme ça, dans les bras de Mike et se fiche éperdument du reste. Il se laisse emmener jusqu’à la chambre tout en parsemant son visage de baisers et s’attardant plus particulièrement sur sa mâchoire et dans le creux de son cou, juste sous l’oreille, ayant remarqué un peu plus tôt que c’est à ces endroits que Mike a réagi. « Je ne sais pas comment tu t’y es pris Mike, et tu ne l’as probablement même pas fait exprès, mais tu m’as retourné complètement le cerveau. » Et tout le reste, le cœur inclus, mais on ne va pas encore lui dire ça tout de suite. Il doit se préserver un peu, ne pas trop se dévoiler au cas où ça ne mène à rien après. Zach, c’est quelqu’un d’assez fier, et il n’est pas prêt à passer pour un imbécile, même pour les beaux yeux de Mike. Et si depuis le début Mike se moquait de lui ? Il l’a fait courir depuis des mois, a enfin ce qu’il veut, profite de lui aujourd’hui, pour le jeter après ? Il se fout une baffe mentalement, c’est pas le moment de penser ce genre de chose. *Profite bordel ! ça ne se reproduira peut-être pas* Il se pense mentalement. Alors c’est exactement ce qu’il fait. Il se laisse basculer sur le matelas, emportant Mike avec lui, reprenant possession de ses lèvres. « Tu es beau Mike. » Il ne sait pas trop pourquoi il lui sort ça, là, alors que le bouclé est allongé au-dessus de lui, mais aussi vite, il reprend le baiser qu’il venait d’interrompre, et laisse ses mains quitter sa nuque, pour descendre en une douce caresse le long de son dos, se glissant sous son jean pour venir caresser ses fesses. Prendre son temps c’est bien, mais pas trop quand même…
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦ Lézard des plages ♦

avatar

★ Célébrité : Harry Styles
★ Date d'inscription : 02/12/2015
★ Pseudo : Miss-BA
★ Messages : 149
★ Autres comptes : Aucun


MessageSujet: Re: Yeah, it's plain to see that baby you're beautiful and there's nothing wrong with you   Mer 29 Mar - 16:20

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ Vieille carne acharnée ♥

avatar

★ Célébrité : Louis Tomlinson
★ Date d'inscription : 17/12/2015
★ Pseudo : just hold on
★ Messages : 3109
★ Autres comptes : none

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Yeah, it's plain to see that baby you're beautiful and there's nothing wrong with you   Sam 1 Avr - 16:12

I won't let you down #Mike&ZachLa question ne se posait même pas, évidemment qu’il le suivrait n’importe où. De l’autre côté de la Terre et même sur une autre planète si ça lui chantait. Zach a bien trop attendu pour être Mike que pour fuir s’il lui demandait de le suivre. Il est déjà bien trop accro à lui, sans même encore avoir été réellement ensemble. Le châtain ne comprend pas vraiment comment Mike a réussi cet exploit de le rendre complètement dingue de lui sans même qu’il ne se passe quoi que ce soit entre eux. C’est probablement d’avoir joué au chat et à la souris qui a fini par complètement faire succomber le futur avocat. A force de chercher à conquérir l’inaccessible, on finit souvent par se prendre à son propre piège. Parce que si au départ, Zach était attiré physiquement par le bouclé, et qu’il a cherché à l’attirer dans ses filets, que le fait de voir Mike le repousser l’amusait, aujourd’hui, clairement, ce n’est plus un jeu. Zachariah Wiley est réellement tombé amoureux de lui, sans même vraiment s’en rendre compte. « A l’autre bout de la Terre et même sur la lune. Mais pour le moment, je compte surtout t’emmener au septième ciel. » Zach ne serait pas Zach s’il ne faisait pas ce genre d’insinuation, c’est comme ça qu’il fonctionne depuis le départ avec le bouclé. Il se laisse porté sans gêne, leur gabarit respectif convenant parfaitement à ce schéma, il n’en reste pas moins inactif, bien au contraire, l’embrassant partout sur le visage, et plus spécialement au niveau de la mâchoire. « Effectivement, ça me convient très bien comme ça. Je ne change rien. C’est parfait. » Répond-il alors qu’il se laisse tomber sur le lit, emmenant Mike avec lui dans sa chute, au-dessus de lui.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦ Lézard des plages ♦

avatar

★ Célébrité : Harry Styles
★ Date d'inscription : 02/12/2015
★ Pseudo : Miss-BA
★ Messages : 149
★ Autres comptes : Aucun


MessageSujet: Re: Yeah, it's plain to see that baby you're beautiful and there's nothing wrong with you   Jeu 20 Avr - 12:59

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ Vieille carne acharnée ♥

avatar

★ Célébrité : Louis Tomlinson
★ Date d'inscription : 17/12/2015
★ Pseudo : just hold on
★ Messages : 3109
★ Autres comptes : none

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Yeah, it's plain to see that baby you're beautiful and there's nothing wrong with you   Mer 24 Mai - 14:15

I won't let you down #Mike&Zach

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Yeah, it's plain to see that baby you're beautiful and there's nothing wrong with you   

Revenir en haut Aller en bas
 
Yeah, it's plain to see that baby you're beautiful and there's nothing wrong with you
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Baby Doc et Michèle Bennett, un couple très détesté des Haïtiens.
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Baby Deoxys alias Deox
» P... de baby-boomers 68tards...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Australian life :: 
Melbourne
 :: 
Fitzroy
 :: Habitations
-