AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tu m'as tellement manqué [Diariel#1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
♦ L'amoureuse malchanceuse ♦

avatar

★ Célébrité : Nadine Leopold, cette blonde magnifique...
★ Date d'inscription : 21/09/2016
★ Pseudo : GekkuNeko
★ Messages : 667
★ Autres comptes : Pearl la rouquine anciennement fiancée et battue & Oliver le petit brun amoureux... Danny le brun en manque d'amour..


MessageSujet: Tu m'as tellement manqué [Diariel#1]   Jeu 22 Sep - 22:49




Diana & Ariel
Tu m'as tellement manqué

Dans la journée, celle que je considère comme étant ma grande sœur, soit, la seule famille que j'ai plus ou moins à l'heure actuelle m'a contacté afin que l'on se voit aujourd'hui. Cela fait un certain temps qu'on ne s'est pas vu elle et moi, entre ma relation avec Flynn puis mon boulot de mannequin disons que j'ai beaucoup moins de temps alors je compte profiter au maximum de cette journée avec elle. Puis, en vue de ce qu'il se passe actuellement avec ma famille disons que je ressens tout de même le besoin de me poser puis de discuter de tout ceci avec elle. Après tout Ariel est quand même quelque peu plus âgée que moi et aura sans nul doute les réponses à mes questions ou encore des solutions à mes problèmes. Tout du moins je l'espère parce qu'elle compte énormément pour moi et je pense que si elle aussi venait à me tourner le dos ça me tuerait, vraiment. Voir quelle sombre personne peut être Alex disons que c'est assez douloureux pour le coup et j'apprécie moyennement son attitude vis à vis de ma personne et Flynn non plus d'ailleurs. Ses mots horribles, ses mots durs envers ma personne c'est difficile d'y repenser mais je ne pleure plus ce qui est un exploit, en vérité je fais avec, j'ai compris qu'Alex était en définitive une raclure et même si c'est dur et bien disons que je fais avec. Soupirant alors à cette pensée tandis que je fixe mon portable pour voir si Ariel ne m'a pas contacté à nouveau j'acquiesce en découvrant que non je n'ai aucune nouvelle d'elle mais j'ai un message de mon petit-ami qui me souhaite de passer une excellente journée, je souris et lui réponds tandis que je file dans ma chambre enfiler mes vêtements pour ma sortie avec Ariel. Une fois devant mon miroir je fixe mon reflet et souris fièrement devant ma tenue soit une une robe pas forcément longue mais pas courte non plus ainsi qu'une paire de collant, des bottes et puis un grand manteau. Je finis par quitter ma chambre après m'être parfumé et maquillé à ma convenance puis je file dans le salon et mets une laisse à Caramel mon chiot puis nous quittons la maison nous rendant alors jusqu'à la plage en taxi. Je déteste prendre le bus alors les taxis c'est une excellente chose. Une fois que nous furent arrivés je donne l'argent à l'homme, le remercie puis je file jusqu'à la plage avec Caramel qui me suit et semble bien apprécier sa petite balade. « On va voir Tata, tu es content j'en suis sûr ! » Lâchais-je d'une voix douce à l'attention de Caramel qui semble avoir parfaitement comprit étant donné qu'il aboie gaiment. Finalement une fois que je fus arrivé sur le lieu de rendez-vous soit le bar de la plage je souris et attends bien patiemment que Ariel se pointe, elle ne devrait pas tarder...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ La petite sirène ♣

avatar

★ Célébrité : Olivia Wilde
★ Date d'inscription : 01/02/2016
★ Pseudo : Sayonne
★ Messages : 3419
★ Autres comptes : La belle et jeune Abigail Mills ♥

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Tu m'as tellement manqué [Diariel#1]   Dim 25 Sep - 0:09


❝ Tu m'as tellement manqué ❞
- Diana & Ariel -

Cela faisait un petit moment déjà que je n’avais pas vu Diana, ma petite-sœur de cœur, celle à qui j’étais venue en aide quand j’avais appris ce que son frère par alliance, un ex d’un soir, lui avait « fait ». Non seulement son frère s’en était pris la gueule mais en plus j’avais décidé de la prendre sous mon aile car le feeling était super bien passée entre nous le matin où j’étais chez elle après une soirée un peu trop arrosée. Mais voilà entre son boulot et le mien nous n’avions pas beaucoup de temps pour nous voir. Alors comme aujourd’hui je finissais ma journée plutôt et que les beaux jours du printemps était arrivé malgré des températures encore fraîches, j’avais décidé d’envoyer un petit SMS à Diana pour savoir si elle était libre pour aller manger une glace au bar de la plage de Saint Kilda Beach. Quand j’avais enfin reçu sa réponse, j’étais très heureuse d’apprendre qu’elle était disponible aujourd’hui. Je lui avais donc donné rendez-vous à 16h30 au bar.
J’avoue, j’avais languis la fin de journée avec impatience même si j’adorais bosser ici et donc que quelques heures supplémentaires si nécessaire ne gênaient en rien. J’étais trop impatience de revoir ma belle mannequin dans ces tenues toutes plus belles les unes que les autres. Elle avait de l’avenir cette petite et j’étais heureuse qu’elle me fasse confiance pour la conseiller dans la vie. Oh non je n’étais pas un modèle de vie parfaite, mais quand on est jeune comme elle avec une situation familiale aussi instable c’est loin d’être évident. Donc avoir quelqu’un de plus âgé pour la soutenir lui faisait du bien. 16h30 à l’heure de l’horloge du travail et j’attrapais mon manteau et mon sac pour pouvoir me rendre au bar. Je saluais vite fait Adam, quelque peu surpris par mon empressement et partait en direction de notre point de rendez-vous. Alors que je m’approchais de ma destination avec 5 bonnes minutes de retard, ce qui était mon habitude de toute façon, j’entendis des aboiements. J’étais prête à parier qu’il s’agissait de Caramel, le chien de Diana. Elle sortait rarement sans lui. Et je ne m’étais pas trompée, en avançant encore de quelques mètres je commençai à distinguer ma cher petite-sœur de cœur. Arrivée à sa hauteur un grand sourire aux lèvres, je la pris dans mes bras et lui fit un bisou sur la joue, puis je fis une petite caresse à Caramel tout fou de me voir. Je l’adorais ce chien, il était adorable, comme sa maîtresse. « Comment vas-tu ma belle ? Désolée pour mes quelques minutes de retard mais tu me connais, moi et l’heure. ». Puis commençant à me diriger vers l’intérieur de la terrasse du bar, je me tournai vers elle pour lui demandait : « Intérieur ou terrasse ? Peut-être terrasse pour le petit bout de chou ? » dis-je en faisant référence à son chien.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 000 MOTS.



Dernière édition par Ariel Morgan le Dim 15 Jan - 14:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦ L'amoureuse malchanceuse ♦

avatar

★ Célébrité : Nadine Leopold, cette blonde magnifique...
★ Date d'inscription : 21/09/2016
★ Pseudo : GekkuNeko
★ Messages : 667
★ Autres comptes : Pearl la rouquine anciennement fiancée et battue & Oliver le petit brun amoureux... Danny le brun en manque d'amour..


MessageSujet: Re: Tu m'as tellement manqué [Diariel#1]   Mar 27 Sep - 14:17




Diana & Ariel
Tu m'as tellement manqué

Il est clair que revoir Ariel après tout ce temps passé sans nous voir l'une et l'autre nous fera énormément de bien à toutes les deux. Faut dire que depuis que je suis mannequin c'est à dire depuis un an environ je n'ai plus beaucoup de temps à moi. En vérité je ne suis quasiment jamais à la maison vu que quand je ne suis pas sur les lieux des shoots je suis avec mon amoureux et mon chien qui m'accompagne à chacune de mes sorties, résultat de la course je ne suis quasiment jamais chez moi et par la même occasion je ne peux pas spécialement voir mes amis aussi souvent que je le voudrais. Bien évidemment j'aimerais pouvoir voir Ariel régulièrement et je pense qu'après lui avoir annoncé que je suis en couple ce sera sans doute plus simple de la voir, enfin, à moins qu'elle me rejette elle aussi en apprenant que je suis en couple et plus encore avec un type plus âgé. Ou alors elle sera simplement vexée que j'ai attendu autant de mois pour lui annoncer la vérité sur ma relation avec Flynn ce que je peux comprendre parfaitement... Mais après c'est sûr cette journée m'inquiète énormément parce qu'en définitive je me rends compte que je vais devoir dire la vérité à Ariel et je suis parfaitement consciente que j'aurais dû le faire bien avant et pas attendre autant de mois pour m'oser à lui dire tout ceci. Alors, tandis que je soupire, angoissée face à tout ceci je pose mon regard sur Caramel qui semble ne pas trop comprendre ce qu'il se passe, il en a de la chance d'ailleurs, parfois moi aussi j'aimerais bien être un animal, au moins, eux, ils n'ont pas trop de soucis quant à l'amour et tout ceci. Enfin, je pense... Une fois que Ariel fût devant nous je l'attire contre moi quelques petites secondes le temps de profiter au mieux de ce moment avec elle. « Je vais bien et toi ? Ne t'en fais pas, je n'ai pas attendu très longtemps. » Répondis-je d'une voix douce tandis que je pose mon regard sur elle, magnifique, comme toujours Ariel est une femme magnifique lorsque j'aurais son âge j'aimerais être aussi belle qu'elle l'est. C'est sûr qu'Ariel est quelqu'un d'exemplaire, du moins, de mon point de vue, elle s'amuse dans sa vie, elle profite, enfin, c'est quelqu'un de génial je trouve... Alors, tandis que j'acquiesce à cette pensée nous voilà qui pénétrons dans le bar en entendant la question de ma sœur je souris. « Terrasse je pense aussi que c'est le mieux oui. » Dis-je d'une voix douce alors que nous prenons place autour d'une table sur la terrasse, mon chien s'installe alors sur une chaise à côté de nous à son tour puis de mon côté je sors une clope de mon sac à main, fichue manie que j'ai depuis plusieurs années, la clope est quelque chose de dangereux mais quand on est accroc et bien on fait avec ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ La petite sirène ♣

avatar

★ Célébrité : Olivia Wilde
★ Date d'inscription : 01/02/2016
★ Pseudo : Sayonne
★ Messages : 3419
★ Autres comptes : La belle et jeune Abigail Mills ♥

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Tu m'as tellement manqué [Diariel#1]   Lun 31 Oct - 14:15


❝ Tu m'as tellement manqué ❞
- Diana & Ariel -

J’avais trouvé la journée longue… plus particulièrement aujourd’hui que les autres jours à cause de l’échéance de mon rendez-vous avez Diana, mais c’est vrai que la saison de l’hiver n’était pas propice à la boutique. Les gens étaient plus frileux à se jeter à l’eau à cause de la chute des températures. Heureusement pour nous le printemps avait commencé à pointer le bout de son nez et on commençait à ravoir un peu de monde, en dehors des habitués qui ne déserte pas même durant la dure saison. Mais je comprenais ceux qui préféraient rester au chaud en hiver. Personnellement je n’aimais pas beaucoup l’hiver en tant que grande frileuse. Cela m’arrangeait d’ailleurs que le beach volley se mettait en pause durant cette saison.
Mon manteau enfilé, je m’étais donc empressé de rejoindre Diana qui devait déjà m’attendre au bar de la plage. Je ne fus donc aucunement surprise quand j’entendis des aboiements de chien en m’approchant, puis en reconnaissant sa silhouette qui m’attendait bien patiemment. Après l’avoir saluer et m’être excusée de mon retard, j’avais proposé d’aller se poser sur la terrasse, notamment pour Caramel. Oui, car on se voyait tellement peu que, j’en avais oublié qu’elle fumait et donc qu’il valait mieux être en terrasse pour ne pas déranger les autres à l’intérieur. Je trouvais dommage qu’une si belle jeune femme comme elle se détruise la santé et la peau avec pareille saloperie. Mais la vie ne lui pas tellement fait de cadeaux, il était donc normal qu’elle est chargée un moyen « d’évasion ». Une fois bien installée, j’avais pris brièvement la carte qui se trouvait devant nous, avant de la tendre à ma petite sœur de cœur, pour qu’elle puisse choisir à son tour. « Ecoute je vais bien, la vie suit son cours normalement, donc tout va bien. ». Je lui souris, en tendant le bras pour interpeller le serveur en constatant que pendant que je lui répondais elle avait eu le temps de choisir. « Une dame blanche pour moi s’il vous plait ? ». Le serveur repartit après avoir noté le choix de Diana, je relançais la conversation. « Alors le boulot ? Que se passe-t-il de beau pour toi ? Qu’est-ce qui occupe tout ton temps comme ça ? », dis-je en rigolant. J’étais prête à parier que je ne mesurais pas le quart de la charge de travail qu’engendrer son boulot.
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 400 MOTS.



Dernière édition par Ariel Morgan le Dim 15 Jan - 14:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦ L'amoureuse malchanceuse ♦

avatar

★ Célébrité : Nadine Leopold, cette blonde magnifique...
★ Date d'inscription : 21/09/2016
★ Pseudo : GekkuNeko
★ Messages : 667
★ Autres comptes : Pearl la rouquine anciennement fiancée et battue & Oliver le petit brun amoureux... Danny le brun en manque d'amour..


MessageSujet: Re: Tu m'as tellement manqué [Diariel#1]   Jeu 3 Nov - 14:22




Diana & Ariel
Tu m'as tellement manqué

Ce que je vais lui dire aujourd'hui ça me fait sérieusement peur, elle est la seule famille qui me reste désormais vu que mes parents ont décidés de me laisser tomber après que je leur ai présenté Flynn. Je ne m'attendais pas à un tel comportement, bon, je ne m'attendais pas à beaucoup de choses de leur part mais je ne m'attendais pas non plus à ce qu'ils soient aussi violents dans leurs mots. Enfin, surtout Peter en fait, autant ma mère elle n'a absolument rien dit elle s'est contenté d'être la petite femme soumise à son mari comme elle l'a toujours été ce qui m'a d'ailleurs profondément choqué même énervé à l'époque où ça s'est produit mais bon j'ai l'habitude d'être déçue des gens. Cependant, je n'aurais jamais imaginé qu'elle aussi elle pourrait un jour me décevoir à ce point et surtout qu'elle accepte que sa fille ne fasse plus partie sa vie uniquement parce que son époux n'est pas d'accord quant au choix d'une personne. Donc oui aujourd'hui j'ai peur, peur que ça se passe mal avec Ariel parce que clairement je ne suis absolument pas prête à la perdre elle aussi. Ariel c'est la femme que j'aimerais être dans quelques années quand j'aurais son âge, Ariel c'est une femme de confiance, en fait, c'est la seule femme en qui j'ai entièrement confiance sur cette Terre et d'un certain point de vue j'espère que cette fois ci encore je pourrais avoir confiance en elle parce que oui j'ai la trouille a ce moment précis. Je fixe alors longuement les horizons une fois que ma grande sœur vient d'arriver devant moi, aussitôt nous allons nous poser en terrasse, il fait bon alors pourquoi pas ? Une fois attablé elle choisit ce qu'elle veut prendre en glace puis me tend la carte, je fixe alors longuement la carte et acquiesce alors qu'un serveur prend nos commandes. « Je voudrais une coupe Nuty s'il vous plaît. » Demandais-je au serveur qui acquiesce puis il s'éloigne de nous me laissant alors seule avec Ariel ainsi que Caramel qui est couché à nos pieds. A ce même moment Ariel me demande alors de mes nouvelles, en entendant ses mots je ne peux m'empêcher de grimacer mal à l'aise face à sa question, je sais, je devais lui dire aujourd'hui la vérité mais... Je n'aurais jamais pensé que je devrais le faire tout de suite et ça m'effraie. « Le boulot ça se passe bien, j'ai shootings ici et là donc ça fait plaisir, ça marche toujours aussi bien je suis contente. Toi ça se passe bien ? » Répondis-je à Ariel tandis que je pose mon regard sur elle quelques instants avant d'acquiescer en me disant qu'il faut que je lui dise, j'ai pas le choix. « Et... Tu vas m'en vouloir parce que je te cache quelque chose d'assez important depuis plusieurs mois déjà... » Annonçais-je d'un ton mal à l'aise tout en baissant la tête puis je me mordille la lèvre tout en cherchant mes mots. « Je suis en couple... Depuis le mois de Janvier en fait... » Dis-je à ma sœur tout en la scrutant, j'ai une certaine boule au ventre c'est une valeur sûre mais elle doit savoir, elle en a parfaitement le droit... Je décide cependant de ne pas lui envoyer trop d'informations tout d'un coup en pleine face histoire qu'elle puisse déjà accuser réception de ce premier point soit que je suis en couple, ouais en couple et ce pour la première fois de ma vie... Et encore, elle sait absolument pas tout...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ La petite sirène ♣

avatar

★ Célébrité : Olivia Wilde
★ Date d'inscription : 01/02/2016
★ Pseudo : Sayonne
★ Messages : 3419
★ Autres comptes : La belle et jeune Abigail Mills ♥

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Tu m'as tellement manqué [Diariel#1]   Jeu 3 Nov - 17:49


❝ Tu m'as tellement manqué ❞
- Diana & Ariel -

L’air était finalement plus doux que ce que je ne croyais. Le soleil arrivé déjà à chauffer nos après-midi apparemment. La glace n’était donc pas une si mauvaise idée. Oh et puis quand on est gourmand, il n’y a pas de saison pour les glaces. Une fois mon choix annoncé au serveur, ce fût au tour de Diana de dire ce qu’elle souhaitait. La commande prise, le serveur acquiesça et partie s’occuper de transmettre l’info. Je décidai alors d’entamer la conversation. Ma première question porta sur son boulot, ce métier qui lui prenait tant de temps que nous avions du mal à se voir. J’étais d’ailleurs contente qu’elle ait enfin un moment à elle, pour qu’on puisse profiter de la fin d’après-midi. Je suis par contre étonnée de m’apercevoir que ma question la fît grimacer. Avait-elle des problèmes dans son travail ? Apparemment pas, car elle me signala que tout se passer bien, quels avaient pas mal de shooting à différents endroits, en gros sa carrière fonctionnait bien. Alors pourquoi avoir grimacé ? Elle me retourna la question. Mais avant que je n’aie le temps de répondre, elle recommença une phrase qui me déconcerta. Je vais lui en vouloir pour quelqu’un chose qu’elle me cache depuis des mois ? Comment ça ? Quoi ? Qui ? Wouah ! En un instant elle m’avait perdu. Que pouvait-elle bien me cacher de si grave pour qu’elle croie que je vais lui en vouloir ? Je suis pas le genre de meuf à faire tout un caprice parce qu’on ne veut pas dire un truc, tu veux me dire tu me dis, tu ne veux pas, ben ne dis pas. Bon c’est vrai, plus la personne m’est proche et plus j’ai du mal à me faire à l’idée qu’on ne veuille pas me dire quelque chose, mais après tout on a tous son jardin privé. Je la regarde, toujours perdue. Elle la baissait la tête, et se mordille la lèvre. Est-ce si grave que ça ? Et là elle lâche le morceau ! Elle est en couple. Et ça, depuis le mois de janvier. Quoi ? C’est tout ??? Toute cette histoire pour ça. Ouais je vous avoue, elle m’a tellement fait peur à réagir comme ça pour m’annoncer cette nouvelle que je ne peux me retenir de rigoler. Je porte rapidement ma main devant ma bouche pour me calmer. La pauvre, je rigole alors qu’elle croit que je vais lui en vouloir de m’avoir caché. Ok c’est vrai, j’aurais bien aimé savoir ça un peu avant vu qu’elle était comme une petite-sœur pour moi et qu’on dit tout à sa grande sœur logiquement, enfin presque. Mais peut-être avait-elle choisi d’attendre pour m’en parler parce qu’elle voulait être sûre que c’était du sérieux ? Si mes souvenirs sont bons, c’est sa première relation en plus… de quoi avoir d’autant plus d’hésitations. Mon rire nerveux calmait, je la regarde en souriant et tant ma main vers son menton pour lui faire relever la tête. « Mais pourquoi veux-tu que je t’en veuille pour ça ma belle ? Bien au contraire ! Je suis très contente d’apprendre ça ma chérie. C’est génial que tu es trouvée l’amour ! Et puis, si tu choisis de me l’annoncer que maintenant c’est sûrement parce que tu attendais d’être sûre que ce soit du sérieux, je me trompe ? ». Cette mésaventure avec son demi-frère lui avait réellement perdre confiance en ces proches, c’était incroyable. Si en effet, cela aurait pu être la réaction de sa famille, moi je le regarde avec les yeux d’une sœur. Je ne suis pas là pour la juger, pour l’engueuler… enfin sauf si elle fait vraiment une bêtise à mes yeux. Enfin soit avec elle je devais ressembler à la sœur la plus tolérante au monde.  
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 633 MOTS.



Dernière édition par Ariel Morgan le Dim 15 Jan - 14:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦ L'amoureuse malchanceuse ♦

avatar

★ Célébrité : Nadine Leopold, cette blonde magnifique...
★ Date d'inscription : 21/09/2016
★ Pseudo : GekkuNeko
★ Messages : 667
★ Autres comptes : Pearl la rouquine anciennement fiancée et battue & Oliver le petit brun amoureux... Danny le brun en manque d'amour..


MessageSujet: Re: Tu m'as tellement manqué [Diariel#1]   Jeu 3 Nov - 18:10




Diana & Ariel
Tu m'as tellement manqué

Depuis que je la connais j'ai toujours... Toujours pu compter sur elle, jamais Ariel ne m'a déçu ou fait de la peine d'une quelconque façon, bon c'est vrai qu'au début j'étais pas spécialement emballé quand je l'ai connue étant donné que c'était une nana d'une nuit pour Alex et à cette époque-là j'étais terriblement et profondément amoureuse de lui ce que tout le monde voyait bizarrement malgré que je faisais tout pour que ça ne se sache pas. Enfin tout le monde... Non pas vraiment, tout le monde sauf mes parents et Alex lui-même, tant mieux d'un côté parce que sinon il est clair que ça m'aurait coûté un aller simple sans retour en hôpital psychiatrique. Ce fait-là j'en suis convaincue désormais, quand j'ai vu la réaction de Peter, donc le père de Alex mais également mon père adoptif aussi, je me dis que s'il avait apprit à l'époque ce que j'éprouvais pour son fils il serait sans doute devenu dingue comme là quand je lui ai présenté Flynn et qu'il a été intolérant, méchant et méprisable autant envers mon amoureux qu'envers moi-même. Y a des choses que je peux accepter, beaucoup de choses, vraiment beaucoup, mais certainement pas le manque de respect sans aucune raison et ce qu'a fait Peter clairement c'était un profond manque de respect envers Flynn, autant envers moi tant pis je me suis fais une raison mais vis à vis de Flynn clairement j'apprécie moyennement. Flynn ne lui a jamais rien fait, il a toujours été très poli et courtois vis à vis de cette famille, même lorsqu'il était encore le meilleur ami d'Alex donc je comprends pas qu'on puisse s'en prendre ainsi à une personne seulement parce qu'on aime pas son physique, je cautionne pas, ça ne passe tout simplement. Puis me faire traiter comme une gamine j'apprécie pas trop non plus, j'ai vingt ans, pas cinq, j'aimerais donc qu'on prenne en compte ce point-là. Doucement alors tandis que je vins à avouer la vérité à Ariel je l'entends rire, visiblement amusée par mes mots, c'est lorsqu'elle me relève la tête que je me décide à la fixer bien qu'un peu stressée. Au bout du compte quand je vins à entendre ses mots je ne peux m'empêcher de sourire, les larmes aux yeux, oui, je suis touché, agréablement touché par ses mots et puis ça me fait du bien, oui j'en suis heureuse parce qu'au fond j'avais peur. « En fait c'est sérieux depuis le début... C'était une relation cachée depuis un petit temps parce que... Disons qu'il est plus âgé que moi et que, de son point de vue ainsi que du point de vue de beaucoup de personnes, il a un physique pas terrible et bon tu sais suffit juste que les paparazzis passent par là, nous prennent en photo et bim les médiats raconteront des conneries au sujet de ma relation avec lui... » Expliquais-je à ma sœur dans un premier temps tout en soupirant de lassitude, c'est compliqué à expliquer tout ceci, l'état d'esprit dans lequel je me sentais. « Ce qu'il s'est passé à la base c'est qu'en Janvier j'ai avoué mes sentiments à Alex et il a très mal réagit comme tu le sais, je t'avais fais un mot par texto. Et y a.... Flynn, le meilleur ami d'Alex qui est venu me voir, visiblement Alex s'était vanté auprès de ses potes des mochetés qu'il m'a dit ce jour-là et pour Flynn c'était passé. Il a prit soin de moi pendant plusieurs semaines jusqu'à ce qu'enfin il finisse par s'attacher à moi et ce fût réciproque... Depuis disons qu'on s'est mit ensemble et c'est devenu sérieux lorsque trois semaines après notre mise en couple j'ai... J'ai couché avec lui. » Continuais-je tout en rougissant en parlant de la perte de ma virginité à Ariel, pas que ça me gêne d'en parler avec elle mais... Disons que c'est un peu intimidant pour moi parce que c'est la première fois que j'en parle avec quelqu'un en fait du coup ça me stresse un peu... « Enfin, durant tout ces mois Flynn il a sérieusement prit soin de moi, il m'a jamais jugé ou obligé à faire quelque chose que je voulais pas faire. Donc bon on va dire qu'un jour comme ça Alex est venu à la maison, il a tapé à ma porte et il a commencé à me faire des avances, Flynn a vu, à ce moment-là il venait me rendre visite, y se sont battus, ça s'est mal passé, très mal passé. C'est à ce moment-là que Alex il a réalisé que Flynn et moi on était ensemble et on va dire que les mots qu'il a eu pour nous qualifier et qualifier également notre relation ça m'avait choqué. » Commentais-je tout en me mordillant la lèvre inférieure quelque peu mal à l'aise quant à tout ceci, je décide cependant de m'arrêter là pour le moment lui laissant quand même le temps de dire quelque chose et d'assimiler un peu toutes les informations parce que pour le coup je lui ai donné pas mal d'un seul coup. J'aurais jamais pensé que j'en dirais autant tout d'un coup en fait...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ La petite sirène ♣

avatar

★ Célébrité : Olivia Wilde
★ Date d'inscription : 01/02/2016
★ Pseudo : Sayonne
★ Messages : 3419
★ Autres comptes : La belle et jeune Abigail Mills ♥

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Tu m'as tellement manqué [Diariel#1]   Dim 15 Jan - 12:26


❝ Tu m'as tellement manqué ❞
- Diana & Ariel -

Que Diana me raconte cela, qu’elle était en couple pour la première fois de sa vie... ça me rappelait mes années lycée. Ces fameuses années où j’ai commencé à prendre goût aux hommes, sans jamais me résigner à avouer mes sentiments au seul homme pour qui ce que je ressentais était unique. C’était un peu bizarre tout ça. Adam je le connaissais depuis toute petite et pourtant c’est seulement au lycée que j’ai commencé à réaliser que j’étais amoureuse de lui... vraiment, pas comme avec tous ces mecs avec qui je suis sortie. Lui c’était particulier. Je crois bien que j’avais compris ce que je ressentais pour lui à cause de ce côté jaloux qui ressortait chez moi quand je le voyais flirter avec d’autres filles... j’avais à peu près la même réaction avec mon jumeau. Mais j’étais incapable de lui dire quoique ce soit. La barrière de l’amitié était bien trop forte. Non seulement c’était bizarre car on se connaissait depuis bien trop longtemps pour que d’un seul coup j’annonce que j’étais amoureuse de lui, mais en plus de ça, une telle relation entre lui et moi était presque interdite par l’amitié qu’il entretenait avec mon jumeau. Ils étaient comme deux frères. Alors même si aucun lien de sang n’existait, c’était tout comme et cela rendait donc tout cela impossible. Ça me rappelait aussi la jalousie de mon double lorsqu’il a appris que je sortais avec Aaron. Le premier mec avec qui ma relation avait duré suffisamment longtemps pour que Zeke s’en aperçoive. Tout ça pour dire que finalement, les premiers amours... ce n’était jamais simple. Et ça pouvait même parfois faire peur, surtout quand il s’agit de l’apprendre à ses proches. Alors oui, même si j’avais eu un rire nerveux à son annonce, je pouvais comprendre ce qu’elle ressentait. Même si mon histoire était bien moins compliquée que la sienne. Je pouvais comprendre cette peur qu’elle avait eu à me le dire. Et je compris d’autant plus quand elle me raconta la suite. Apparemment son petit copain, Flynn, avait un physique particulier et il était plus âgé qu’elle. Forcément ça simplifiait pas les choses pour elle... mais l’amour ça se ne contrôle pas. Rajoutons à ça son métier, qui faisait qu’elle était beaucoup suivie par les paparazzis, elle était donc forcée de rester la plus discrète possible si elle voulait sa vie privée reste la plus privée possible. Elle m’expliqua ensuite comment elle l’avait rencontré, et comment, Flynn et elle avaient fini par se mettre ensemble. Et encore une fois, ce n’était rien de bien simple. Flynn était le meilleur ami, ou plutôt, aujourd’hui l’ex meilleur ami d’Alex, son demi-frère. Ce même Alex avec qui j’avais couché une nuit, ce qui m’avait amené à rencontrer ma belle Diana. Et je me demande encore aujourd’hui comment j’ai bien pu coucher avec un mec pareil. Vous me direz, si je devais me renseigner sur tous les hommes avec qui j’avais couché, plusieurs ne devaient pas être des saints dans leur vie... Mais cela m’importait peu. Son demi-frère était un véritable salop, excusez-moi du terme. Non seulement il l’avait rabaissé plus bas que terre quand elle lui a avoué ses sentiments, mais en plus il était allé se vanter de toutes les méchancetés qu’il avait pu lui dire ce jour-là auprès de ses potes. Non mais comment on peut être pitoyable à ce point, sérieux ! Je ne pus m’empêcher de sourire quand je la vis rougir quand elle m’avoua avoir perdu sa virginité avec son petit ami, 3 semaines après s’être mise en couple avec lui. Ce n’était pas avec moi qu’elle devait être gênée de ce genre de choses. Si je devais lui raconter tout ce que je faisais de mon corps avec les hommes, elle prendrait peur. J’étais heureuse d’entendre qu’elle avait trouvé un homme qui la rendait heureuse, qui prenait soin d’elle. Peu importe leur différence d’âge, le physique qu’il pouvait avoir, tant qu’il faisait son bonheur, c’était tout ce qui comptait à mes yeux. Mais bien sûr, cela aurait été trop simple si ça c’était arrêté là. Alex avait osé jouer au jeu du : après t’avoir rejeté comme une moins que rien, je reviens te faire des avances pour me foutre de ta gueule. Non mais sérieux, comment on peut être aussi con ! Mon sourire avait disparu. Heureusement, Flynn était là ce jour-là. Et même si cela s’était fini en bagarre entre les deux amis, j’étais bien contente de savoir qu’elle n’avait pas été seule pour faire face à la connerie de son demi-frère. Demi-frère qui bien sûr, n’avait pas plus s’empêcher de s’enfoncer davantage, en lâchant apparemment des mots choquant sur les deux amoureux et la relation qu'ils entretenaient. Si j’avais gardé le silence jusque-là, et face au malaise apparent de ma petite sœur de cœur, je ne pus me retenir de lâcher une vulgarité à l’encontre d’Alex. « Non mais quel con cet Alex ! ». C’est à ce moment-là que le serveur décida de faire son apparition avec nos glaces. Je portais aussi vite ma main à la bouche et le regardai en soufflant un « Désolée » avant de le remercier quand il eût posé ma glace devant moi non sans un sourire, amusé par la situation. Je reportais ensuite mon attention sur Diana, tout en plongeant ma cuillère dans ma glace. « Je suis vraiment désolée pour toi, que tu es dû faire face à autant de conneries de la part de ton demi-frère, autant face à sa réaction vis-à-vis de tes sentiments pour lui, mais aussi face à sa réaction pour toi et Flynn. ». Pendant que je lui parlais, je jouais avec ma cuillère sans m’en rendre compte, massacrant la belle glace qui se trouvait devant moi sans même la manger. « Sache une chose ma belle, la seule chose qui compte pour moi c’est ton bonheur. Je ne connais pas ton Flynn. Et bien que tu me dises que les gens jugent facilement qu’il a un physique assez particulier, et qu’il est plus âgé que toi, moi tout ce que je retiens de ce que tu m’as raconté là, c’est qu’il a été présent pour toi durant tous les moments où tu avais besoin de quelqu’un et que clairement, il ne cherche qu’à faire ton bonheur. C’est le plus important moi, vraiment. Je me fiche de savoir qu’il est différent, plus âgé... ou je ne sais quoi. L’amour ça ne se contrôle pas... ». Je souris en me rendant compte que j’avais osé lâcher cette phrase à voix haute, moi, la fille qui ne s’arrêtait jamais de changer d’hommes. « Oui, je ne suis pas la mieux placée pour parler d’amour, mais peu importe. L’importance c’est ton bonheur, tu le mérites ma chérie. Alors si cet homme il te rend heureuse, que tu l’aimes vraiment, ça me suffit. Je suis heureuse pour toi ma douce ! ».   
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 0 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦ L'amoureuse malchanceuse ♦

avatar

★ Célébrité : Nadine Leopold, cette blonde magnifique...
★ Date d'inscription : 21/09/2016
★ Pseudo : GekkuNeko
★ Messages : 667
★ Autres comptes : Pearl la rouquine anciennement fiancée et battue & Oliver le petit brun amoureux... Danny le brun en manque d'amour..


MessageSujet: Re: Tu m'as tellement manqué [Diariel#1]   Mar 17 Jan - 11:00




Diana & Ariel
Tu m'as tellement manqué

Grande sœur ne m'a jamais jugé, prise de haut ou traité comme une moins que rien comme certains ont pu le faire. Ariel elle a toujours été là pour moi, elle a toujours été cette personne qui me regardait avec des yeux tendres, une petite mine douce et agréable dans les yeux, elle a toujours ce regard attendrissant dans ses yeux quand elle me voit. Pourtant notre relation n'aurait, au départ, pas dû être celle que nous avons actuellement tout simplement parce que j'étais jalouse au début. Jalouse du fait que Alex couchait avec différentes femmes et ne s'occupait pas un seul instant de l'amour puissant que j'avais à son égard. Pour sûr ça me rendait dingue à l'époque parce que je l'aimais comme une folle Alex, j'avais une folie en moi d'aimer un homme tel que lui mais pourtant c'était le cas. A mes yeux ça n'avait aucune importance qu'Alex soit plus âgé que moi, qu'il ne soit pas le mec le plus sérieux qui puisse exister ou encore qu'il soit un peu con parfois, à ce moment-là de ma vie j'étais juste la petite Diana folle dingue de son frère et même si c'était malsain c'était ainsi. Ariel a eu en l'espace d'une soirée tout ce que je voulais à cette époque : elle a partagé une nuit avec Alex, ils ont couchés ensemble, ils se sont unis le temps d'une nuit. Quand j'ai vu la sublime jeune femme je n'ai pas pu m'empêcher d'être jalouse et de me dire que c'était encore une abrutie finie qui couche avec mon frère. En fin de compte quand j'y pense maintenant j'ai tendance à en rire parce que Ariel n'a rien d'une abrutie, elle a juste couché avec ce type un peu trop con et j'ai été sans aucun doute trop dure dans mes pensées à son égard. Mais bon la jalousie ça ne se contrôle définitivement pas je pense moi en tout cas je sais que ma jalousie je n'ai jamais pu la contrôler pour la simple et bonne raison qu'il s'agissait d'Alex et que je savais que peu importe ce que je ferais ou dirais je resterais la petite sœur toute petite et toute mignonne à ses yeux. Désormais les choses sont différentes, je ne suis plus rien aux yeux d'Alex et pour dire vrai il n'est absolument plus rien à mes yeux lui non plus, il a changé, il a évolué, il est devenu une personne bien désobligeante, ou alors il l'a toujours été, je ne sais pas la réalité, je la connais pas et pour tout dire je ne veux pas savoir. Les choses ont changées, si Alex a enfin montré son vrai visage et bien moi j'ai changé également. Maintenant je suis en couple amoureuse et comblée pleinement avec Flynn, je me sens bien avec lui et je suppose que c'est tout ce qui compte. En tout cas je vois dans le regard de Ariel que ça compte également à ses yeux que je sois heureuse et quand elle vint à s'exclamer sur Alex en disant que c'est un con je rigole surtout en voyant sa réaction lorsque le serveur arrive, elle s'excuse tandis qu'il pose les glaces devant nous l'air amusé puis il s'éloigne après que nous l'eurent remercié. Là elle se lâche me disant tout ce qu'elle pense, tout ce qu'elle ressent à propos de Flynn ou encore de Alex, de ce qu'il m'a fait subir, ça la dégoûte visiblement qu'il ai pu agir de la sorte et d'un sens ça me rassure qu'elle me dise ça parce qu'en fin de compte j'avais grandement besoin e voir que je n'ai pas réagi sur le coup de l'impulsivité, que c'est bien Alex le soucis, je suis donc rassuré. Finalement, une fois qu'elle eut terminé j'acquiesce et la dévisage longuement tout en goûtant ma glace qui est délicieuse. « Je m'attends à tout autre chose de la part de Alex c'est clair, je m'attendais pas à ce qu'il réagisse de la sorte, qu'il soit aussi choquant. Franchement je le pensais vraiment différent, je n'aurais jamais imaginé qu'il puisse un jour me faire du mal à moi. Il y a encore quelques temps il disait qu'il me protègerait de tout et de tout le monde et après il m'agresse, me traite de salope et de différentes autres choses. En fin de compte j'en arrive à me dire la même chose que toi soit que c'est un con et fort probablement qu'il l'a toujours été. » Affirmais-je à grande sœur tout en la dévisageant longuement de mes yeux verts alors qu'une légère grimace se planté sur mes lèvres. « Néanmoins Flynn est adorable, son physique ne le met absolument pas en valeur mais ça à la limite je m'en fou. Pour être honnête je n'ai jamais attaché la moindre importance à son physique, Flynn est comme il l'est, avec ses plus et ses moins et son physique n'est certainement pas un moins. Tu l'adoreras, je te le présenterais tu verras pourquoi je suis tombé amoureuse, il a un très grand cœur, une merveilleuse personnalité et pour tout dire je me sens bien avec lui. Je crois que je n'ai jamais été aussi bien avec un homme, pas même avec Alex quand je ressentais encore de la tendresse à son égard donc ça te donne une idée. » Confiais-je à la brunette à côté de moi tandis que je la scrute longuement de mes yeux verts tout en dégustant ma glace. « Mais et toi alors ? Tu comptes rencontrer un homme un jour ? » Interrogeais-je curieuse tout en la fixant intensément avec un grand sourire planté sur mes lèvres...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ La petite sirène ♣

avatar

★ Célébrité : Olivia Wilde
★ Date d'inscription : 01/02/2016
★ Pseudo : Sayonne
★ Messages : 3419
★ Autres comptes : La belle et jeune Abigail Mills ♥

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Tu m'as tellement manqué [Diariel#1]   Dim 26 Fév - 16:26


❝ Tu m'as tellement manqué ❞
- Diana & Ariel -
Elle était heureuse maintenant. Oui, ma petite Diana était de nouveau heureuse aux côtés de Flynn. Et ça ne pouvait que me faire plaisir. Je ne me faisais pas partie de ses filles qui cherchent le grand amour, à vivre une idylle à tout prix. Non, moi je passais d’hommes en hommes, je m’amusais, profitais de la vie, de ce qu’elle pouvait m’offrir. J’avais vite compris que les sentiments ce n’étaient pas fait pour moi. Ou alors peut-être était-ce parce que je n’avais pas rencontré l’homme qui me ferait changer d’avis à ce propos ? Car oui, après tout, un jour, il faudra bien que je songe à me ranger. Je ne suis pas certaine que l’on puisse vivre toute sa vie à faire des folies de son corps avec tous les bels hommes réceptifs à notre charme. Et puis, ce serait mentir de dire qu’un jour, je n’aimerais pas construire une famille. Oui, aussi étonnant que cela puisse paraître, je rêve d’avoir un enfant un jour. Je crois bien que j’en serais complétement. Et j’aimerais tellement voir mon cher jumeau quand le ou la petite courrait vers lui en criant « Tonton Zeke ». Je suis sûre qu’il ne pourrait pas lui résister alors même qu’il n’aime pas les gosses. Mais bon, on est très loin de tout ça. Il faudrait déjà que je trouve un père et que ce père soit dans un premier temps accepté par ma moitié... sinon ça risque d’être compliqué. Au final, ma situation actuelle me convient très bien. Mais toutes les filles ne sont pas forcées d’être comme moi. Je suis loin d’être un exemple à suivre. Et je suis d’ailleurs contente de voir que ma petite-sœur de cœur ne me ressemble pas sur ce point. Quand je la vois elle me paraît si pure, si fragile. Elle mérite de trouver un homme qui l’aime vraiment et avec qui elle vit un vrai bonheur. Je ne peux donc qu’espérer que cet homme soit son Flynn.
Elle m’explique qu’elle n’imaginait pas du tout ça d’Alex. Et c’est normal. Il n’y a pas encore si longtemps elle ne le voyait pas sous son vrai visage. Même moi je ne n’imaginais pas qu’un pareil salop se cachait derrière l’homme avec qui j’avais couché. Je la vois grimacer en évoquant tout ça. C’est encore un sujet sensible. Ma belle blonde me confis alors plutôt tout l’amour qu’elle ressent pour Flynn. Je vois son bonheur à travers ses yeux. Elle est réellement amoureuse. Elle me dit qu’elle me le présentera un jour et que je comprendrais immédiatement pourquoi elle en est tombée amoureuse. Je n’en doute pas. Mais cette rencontre me permettra aussi de mettre en garde Flynn au cas où il viendrait à la faire souffrir, même si pour le moment cela semble être l’homme parfait pour elle. Je m’arrête enfin de massacrer ma glace, en voyant de nouveau le sourire de ma belle, et commence à en manger quelques cuillères. « Je ne doute pas que je l’adorerais tant qu’il prendra soin de toi. De toute façon, s’il ne le fait plus ou s’il te blesse une quelconque façon, il aura à faire avec moi. » dis-je en rigolant. Je le pensais réellement mais pas besoin de me montrer comme une menace puisque tout allait bien pour le moment, et pour longtemps je l’espère. Alors que m’apprêtais à avaler un nouveau bout de ma glace, je m’étouffai avec en attendant la question de ma chère petit-sœur. Je ne pus m’empêcher de rire en voyant son grand sourire. Moi ? Si je compte rencontrer un homme un jour ? Oulah ! Je ne suis même pas capable de savoir ce que je vais faire d’un jour à l’autre alors savoir si je compte rencontrer un homme un jour c’est bien compliqué à dire. Comme je le disais précédemment, un jour peut-être mais pour le moment ma situation me convenait très bien. « Je n’y réfléchis même pas. L’amour ce n’est pas vraiment fait pour moi je crois. Et puis, ma situation me plait plutôt bien. » lui dis-je avec un grand sourire. En dehors de ma meilleure amie, et depuis peu mon jumeau, personne ne savait les sentiments que j’avais pour Adam depuis le lycée. Et malgré tout ce que me confiait Diana, je n’avais pas envie de m’épancher là-dessus. Et puis c’était moi la grande-sœur ici, alors ce n’était pas à elle à de devoir me donner des conseils sentimentaux. Non pas que ça me déplairait mais elle avait déjà bien assez à faire de son côté. « Tu feras partie des premières au courant si un jour je rencontre l’homme parfait... mais n’y mets pas trop d’espoir » lançais-je en rigolant et en scrutant la belle blonde aux yeux verts que je ne me lassais jamais de regarder.  
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 0 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦ L'amoureuse malchanceuse ♦

avatar

★ Célébrité : Nadine Leopold, cette blonde magnifique...
★ Date d'inscription : 21/09/2016
★ Pseudo : GekkuNeko
★ Messages : 667
★ Autres comptes : Pearl la rouquine anciennement fiancée et battue & Oliver le petit brun amoureux... Danny le brun en manque d'amour..


MessageSujet: Re: Tu m'as tellement manqué [Diariel#1]   Mar 28 Fév - 10:36




Diana & Ariel
Tu m'as tellement manqué

Un jour, j'adorerais que Ariel rencontre un homme, un type bien qui prendrait soin d'elle, qui la bercerait de belles paroles et lui ferait comprendre en tout temps combien il est amoureux d'elle. Moi c'est ce que Flynn fait en ce moment avec moi, il me berce en tout temps, me rappelant sans cesse qu'à ses yeux je suis la bonne personne, celle avec qui il a envie de faire sa vie, tout ceci me plaît je dois bien l'admettre, être en couple avec lui, vivre une histoire merveilleuse et tellement romantique c'est tout ce que j'espère. Bien évidemment je ne cache pas que j'aurais adoré que ma mère et son mari, qui m'a adopté en passant, voient cette histoire comme un trésor tombé du ciel mais malheureusement on ne peut pas tout avoir dans la vie et j'en suis pleinement consciente maintenant que le drame est arrivé. Néanmoins je me dois de faire avec, je me dois d'accepter les choses et d'aller de l'avant avec l'homme de ma vie. On dit bien souvent que dans la vie rien est acquit et que parfois on doit faire des choix qui sont parfois difficiles à faire. Quitter ma famille, les mettre de côté pour vivre pleinement mon histoire avec l'amour de ma vie est le choix le plus difficile que j'ai eu à faire mais je me dis que s'ils ne sont pas capables d'accepter Flynn, qu'ils me jugent, qu'ils me prennent de haut, que ma mère soit soumise indéfiniment à son époux et qu'elle me regarde avec pitié et bien c'est que ces gens là n'en valent pas la peine. Dès à présent ma famille c'est Flynn, Ariel, Candy et évidemment Gabriel, j'ai besoin d'eux en tout temps, j'ai besoin de leurs soutiens, de leurs mains, de leurs sourires, de leurs rires dans ma vie. Et tant pis si parfois je dois faire des choix difficiles je sais que ces personnes ne me jugent pas et à mes yeux c'est tout ce qui compte. Quand j'entends alors les mots de grande sœur au sujet de mon amoureux je ne peux m'empêcher de sourire puis de rire ensuite en voyant qu'elle est très protectrice envers moi, comme toujours en fait, elle l'a toujours été et ça m'amuse beaucoup. « Clairement tu n'as pas à t'en faire à ce sujet-là Flynn prend grand soin de moi et je sais d'avance qu'il ne me fera jamais de mal. Pourtant avec la grosse différence d'âge qu'il y a entre nous, dix-neuf ans, il aurait toutes les raisons de prendre la fuite en se disant que ça n'en vaut pas la peine mais il demeure près de moi et prend soin de moi. J'adore je t'avouerais. » Expliquais-je à Ariel afin qu'elle comprenne qu'il est vraiment une bonne personne et que, lorsqu'elle le rencontrera elle comprendra à quel point il est quelqu'un de bon. Je souhaite une personne pareille pour Ariel, une personne fiable et sincère qui s'occupera bien d'elle, qui ne la jugera pas, qui ne la prendra pas de haut, une bonne personne saine et agréable qui l'aimera pour ce qu'elle est. C'est tout ce que ma sœur mérite, une bonne personne dans sa vie. Je suis donc un peu déçue en l'entendant me dire que se mettre en couple tout de suite ne fait pas partie de ses projets néanmoins je comprends, j'acquiesce alors. « Tu trouveras la perle rare bientôt j'en suis certaine, belle comme tu es ça ne tardera pas à arriver. Un jour un homme se rendra compte à quel point tu vaut la peine d'être connue et il te déclarera sa flamme. » Lançais-je d'un ton joyeux à Ariel tout en souriant de toutes mes dents en prononçant ces quelques mots, après quoi je m'attaque à ma glace et en mange un petit peu. Puis quand elle m'ajoute que je serais l'une des premières au courant si elle rencontre un homme parfait je souris et acquiesce jusqu'à ce qu'elle m'avertisse de ne pas trop espérer là je grimace et la dévisage longuement. « Je pensais comme toi moi aussi il y a quelques temps. Je me disais que je ne rencontrerais jamais une personne fabuleuse qui me fera du bien comme Flynn peut le faire. Je voyais Alex et uniquement Alex et puis Flynn est tombé sur mon chemin au bon moment, il a veillé sur moi et depuis tu vois ce que je suis devenue. Néanmoins après les mots honteux de Alex je voyais les choses comme toi, je me disais que je ne tomberais jamais sur quelqu'un de bien et pourtant tu vois où j'en suis rendu maintenant. » Confiais-je à ma sœur avec un sourire jonché sur mes lèvres tandis que je prononce ces quelques mots à son attention. Après quoi je m'attarde longuement sur ma glace qui est tout bonnement délicieuse tout en caressant mon chien de ma main droite...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ La petite sirène ♣

avatar

★ Célébrité : Olivia Wilde
★ Date d'inscription : 01/02/2016
★ Pseudo : Sayonne
★ Messages : 3419
★ Autres comptes : La belle et jeune Abigail Mills ♥

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Tu m'as tellement manqué [Diariel#1]   Dim 14 Mai - 20:04


❝ Tu m'as tellement manqué ❞
- Diana & Ariel -
Flynn était donc l’homme parfait pour ma chère petite-sœur. C’était en tout cas ce qu’essayait clairement de me dire Diana. Et je la croyais, du moins je mettais tout mon cœur à la croire, car c’est ce que je voulais pour elle : un homme qu’il aime éperdument, qui donnerait sa vie pour elle, qui ne l’abandonnerait jamais et qui lui ferait vivre chaque jour le bonheur. Mais ma méfiance en les hommes était bien là et je ne pouvais de me montrer protectrices envers ma belle petite blonde à qui je tenais tant. Elle comptait énormément pour moi, telle une petite-sœur. Je n’accepterais jamais que quelqu’un lui fasse du mal. Je ne paraissais pas être une grande menace vue comme ça mais quand on touche à quelqu’un à qui je tiens énormément, alors on comprendrait vite le sens du dicton « ne pas se fier aux apparences ». Je pouvais être une véritable tornade, qui n’avait plus peur de rien à cet instant-là. Ma ravissante mannequin était donc prévenue, s’il se passait quoique ce soit avec Flynn, je serais là pour elle... La conversation avait ensuite dérivée sur moi et mes potentielles chances de me mettre en couple. J’avais d’ailleurs manqué de m’étouffer avec ma glace en attendant la question de ma petite-sœur. Je sais bien qu’elle voulait quelque chose d’aussi beau que ce qu’elle vivait actuellement pour moi, mais ma situation me convenait très bien. J’avais une vision assez différente de la sienne de ma relation avec les hommes. Je prenais beaucoup de plaisirs à passer d’hommes en hommes sans me soucier du lendemain. Certes, il faudrait un jour que cela change mais je n’en avais pas encore décidé ainsi. Et puis même si je rencontrais quelqu’un, il faudrait qu’il séduise également mon jumeau. Car lui aussi était très protecteur avec moi, je pense même qu’on pourrait parler de jalousie comme moi j’en ressentais lorsqu’une nana se rapprochait un peu trop de lui. A ses yeux, aucun homme n’arrivait à ma cheville, c’était donc assez délicat de trouver un homme. Pourtant il faudra bien qu’un jour il en accepte un, nous ne pouvions pas vivre comme deux vieux aigris qui n’ont jamais réussi à faire leur vie avec quelqu’un à cause de la jalousie de l’autre. J’avais eu une lueur d’espoir que de lui parler de mes sentiments pour Adam puisse lui faire dire que c’était le seul homme qu’il accepterait pour moi mais il n’en avait pas été ainsi. Il l’avait d’ailleurs plutôt mal pris. Ils étaient beaucoup trop proches pour qu’il envisage à l’heure actuelle qu’il devienne son beau-frère. De toute façon il y avait peu de chances que cela arrive, car si je n’avais pas été à même de lui dire ce que je ressentais pour lui depuis tant d’années, je ne vois pas pourquoi je le ferais maintenant. « C’est vraiment très gentil à toi ma belle de dire tout cela à mon sujet, mais tu sais tous les hommes sont loin d’être comme Flynn, tu l’auras remarqué et il y a même malheureusement beaucoup plus comme Alex que comme ton cher et tendre. ». Je sais que ce n’était pas vraiment ça qu’elle aimerait entendre, mais à quoi bon se voiler la face, c’était bel et bien ça la réalité des choses. Je vis sa grimace lorsque je lui dis ensuite de ne pas mettre trop d’espoir dans le fait que je lui dise tout prochainement que j’ai trouvé l’homme de ma vie même si elle ferait des premières personnes au courant. Elle argumenta en prenant exemple sa propre vie. Ma petite-sœur était déjà si mature pour son âge. Tout ce qu’elle avait déjà traversé l’avait fait mûrir si vite, j’étais fière d’elle. Je lui souris alors que j’avalais un nouveau morceau de ma glace. Pas de doute nous étions bien chez l’un des meilleurs glaciers de Melbourne. « Je ne doute pas que cela peut me tomber dessus du jour au lendemain mais on voit que tu ne connais pas très bien mon jumeau toi. Pour lui aucun homme ne m’arrive à la cheville. L’homme qui souhaite partager ma vie va donc devoir convaincre mon frère avant même de pouvoir espérer quoique ce soit avec moi. Et je ne peux pas blâmer Ezekiel pour ça, je suis pareille avec lui. Bien que lui est déjà réussi à passer quelques années de sa vie avec une femme. ». Je poussai un léger sourire à cette pensée. Le sujet Lena qui m’avait tant mis les nerfs à vif à l’époque. Mais je n’étais pas là pour repenser à tout ça, alors je recentrai mon regard sur ma belle blonde qui avait l’air de se régaler avec sa glace. « Elles sont bonnes ces glaces n’est-ce pas ? » lui dis-je en souriant. Puis j’attrapais un bout de glace avec ma culière et la dirigeais en direction de son chien mais ne l’approchait pas trop près avant demander l’autorisation à Diana. « Et ce monsieur alors, il a le droit à un petit bout aussi ? ».
code by lizzou — gifs by TUMBLR — 0 MOTS.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦ L'amoureuse malchanceuse ♦

avatar

★ Célébrité : Nadine Leopold, cette blonde magnifique...
★ Date d'inscription : 21/09/2016
★ Pseudo : GekkuNeko
★ Messages : 667
★ Autres comptes : Pearl la rouquine anciennement fiancée et battue & Oliver le petit brun amoureux... Danny le brun en manque d'amour..


MessageSujet: Re: Tu m'as tellement manqué [Diariel#1]   Jeu 25 Mai - 16:11




Diana & Ariel
Tu m'as tellement manqué

Ariel est mon seul et unique modèle sur Terre, j'ai besoin d'elle en tout temps à chaque fois que j'ai la moindre interrogation ce n'est pas vers ma mère que je me tourne c'est vers grande sœur parce que l'avis de grande sœur est beaucoup plus important que celui de quiconque. Mais pour l'heure aucune importance parce que ma mère en fin de compte je ne suis plus en contact avec elle, elle comme son mari, le père de Alex, m'ont clairement fais comprendre qu'ils n'approuvaient pas mon choix amoureux. Et bien ceux qui me demandent de faire un choix se retrouvent cons parce que je choisis la personne qui ne m'a pas imposé le moindre choix. Donc oui j'ai choisi Flynn plutôt que celle qui m'a élevé et donné la vie et son époux. Très certainement que j'ai été un peu trop radicale sur ce coup-ci mais j'assume mon choix, j'aime Flynn plus que ma propre vie, c'est l'amour de ma vie et sans lui, clairement, je ne suis rien, c'est toute ma vie cet homme et franchement peu importe pour moi notre grosse différence d'âge, peu importe, du moment qu'on s'aime c'est tout ce qui compte je pense. Néanmoins c'est vrai j'adorerais que grande sœur tombe amoureuse et me présente un garçon un jour, ce serait tellement génial que grande sœur soit heureuse et amoureuse comme moi je peux l'être. Mais visiblement grande sœur a d'autres projets dans sa vie et tomber amoureuse ne semble pas l'un de ses objectifs à atteindre, évidemment ça me rend triste mais je respecte son choix. « Oh je suis bien consciente que de nos jours il y a plus d'enfoirés que de gens bons. J'en suis bien consciente, j'ai bien vu avec Alex et les horribles mots qu'il a eu envers moi mais il n'en reste pas moins qu'à mes yeux tu es parfaite, tu es une femme magnifique et tu as une fantastique mentalité grande sœur, c'est donc normal et évident selon moi qu'un homme s'en rende compte et donc te rende heureuse comme Flynn me rend heureuse. Tu le mérites, tu es quelqu'un de bien, tu es propre sur toi-même, tu as toujours été là pour moi et puis tu bosses, t'es clean... Enfin voilà... » Balançais-je à ma sœur tout en affichant un grand sourire sur mes lèvres, oui pour moi elle mérite le bonheur et je n'accepterais pas qu'un homme la pourrisse de l'intérieur d'une façon ou d'une autre. Grande sœur mérite de tomber sur une bonne personne comme moi je suis tombé sur Flynn. Alors voilà je veux simplement qu'elle soit heureuse dans sa vie, qu'elle tombe sur quelqu'un de bien mais visiblement ce sera plus compliqué que ça parce que son jumeau est extrêmement possessif et protecteur envers elle, je grimace donc en entendant ses mots. « Oui j'imagine que ta relation avec lui est intense comme toutes les relations entre jumeaux mais... Si tu lui présentes un bon gars il va l'envoyer chier comme une merde quand même ? Il est pas possessif envers toi à ce point ? » Répondis-je aussitôt en me mordillant la lèvre inférieure, c'est vrai, malgré que je connaisse grande sœur depuis longtemps je ne connais pas pour autant son jumeau, je sais juste à quoi il ressemble mais c'est tout je l'ai jamais vu... De ce fait c'est sûr que s'il est aussi dur sur le plan sentimental de Ariel que je l'imagine c'est vite vu que je vais pas l'aimer le Monsieur mais ça c'est personnel. Alors, tandis que je scrute longuement Ariel en attendant qu'elle me réponde à ma question je déguste ma glace heureuse de pouvoir avoir cette note sucrée et glacée dans la bouche tout en dévisageant ma sœur. « Oui ! Elles sont super bonnes, j'adore ! » Dis-je avec un grand sourire jonché sur mes lèvres tandis que Ariel me demande à sa façon si Caramel mon dalmatien a le droit a sa petite part de glace, je réfléchis un bref instant et en voyant la tête de mon animal je souris et acquiesce. « Bon d'accord ! Mais te fais pas avoir grande sœur, il est vraiment très charmeur comme chien, il fait les yeux doux pour un câlin alors pour une bonne glace comme ça je veux pas imaginer ce qu'il est prêt à faire ! » Conseillais-je à ma sœur tout en riant un petit peu en prononçant ces quelques mots. Après quoi je me concentre sur ma glace que je continue de déguster avec appétit, c'est un délice...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Tu m'as tellement manqué [Diariel#1]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tu m'as tellement manqué [Diariel#1]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tout cela m'avait tellement manqué! [PV : Shizu']
» Chère petite soeur... tu m'as tellement manqué !
» Tu m'as tellement manqué [Diariel#1]
» Tu m'as tellement manquée. [Wilfried]
» Ah, tu m'as tellement manqué{Sybille,puis Elo vers la fin^^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Australian life :: 
Melbourne
 :: 
St Kilda
 :: St Kilda Beach
-