AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Welcome to paradise darling ⊰ Kiara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
♦ Le Don Juan amnésique ♦

avatar

★ Célébrité : Ian Somerhalder
★ Date d'inscription : 12/06/2015
★ Pseudo : Elina
★ Messages : 3477
★ Autres comptes : Emrys, Savannah, Darcy, Castiel, Aiden, Zoey, Thomas, Logan, Keith


MessageSujet: Welcome to paradise darling ⊰ Kiara   Dim 23 Oct - 16:49

Welcome to paradise darling
Kiara & Ezekiel
Mon père m’avait confié une mission de la plus haute importance. Enfin si je reprenais ses mots. Ce soir, on accueillait une nouvelle serveuse au Therapy. Jusque là, rien d’extraordinaire, au pire si elle est bien foutue, ça me fera une nouvelle cible potentielle à ramener dans mon pieu. Sauf que mon cher père avait oublié un détail qui avait son importance. Monsieur avait oublié qu’il avait un rendez-vous en fin de journée, pile à l’heure où la nouvelle devait se pointer. Ouais, comme par hasard. Alors il m’avait donné pour mission de l’accueillir moi-même une heure avant l’ouverture pour lui faire visiter les lieux et lui dire en deux mots ce qu’elle devait faire. Sérieusement, elle savait déjà en quoi consistait son taf non ? Serveuse c’est pas bien compliqué franchement. Autant dire que ça me faisait chier d’aller jouer le guide touristique et de faire le poireau une heure avant que les premiers clients n’arrivent. Est-ce que j’avais la tête de l’emploi ? Est-ce que j’avais la tronche du parfait guide à la con ? Non. Et pourtant, je n’avais pas vraiment eu le choix. Enfin, disons plutôt que mon cher père m’avait glissé un billet ou deux pour que j’accepte de lui rendre service. Tout était une question d’argent. Absolument tout.

Je m’étais préparé pour aller bosser, j’avais pris une douche et j’avais enfilé un simple t-shirt et un jean noir. Tout en sobriété. Et puis les couleurs sombres faisaient ressortir mes yeux et mon corps parfait. Parait-il. Une fois prêt, je me rendis sur mon lieu de travail, le Therapy Nightclub, boite possédée par mon père qui plus est. Apparemment, ça faisait des années que je bossais là, mais suite à mon accident, je n’avais vraiment des souvenirs que depuis l’année dernière. Il s’en était passé des choses dans cette boite, en un an et demi. Elle était assez populaire en ville et il y avait un monde fou chaque soir. Au début, j’avais eu du mal à m’habituer à ce rythme de travail effréné. C’était un coup à prendre. Mais maintenant, tout allait parfaitement bien. Je reconnaissais les habitués et j’avais un sacré succès auprès des clientes. Je ne repartais jamais sans pourboire. Mon père serait bien malheureux sans moi, il perdrait un sacré bénéfice si je n’étais pas là. Je ne vais pas dire que j’attire toutes les jolies filles des environs à venir s’amuser chez nous, mais presque !

J’étais à la bourre, comme d’habitude. De toute façon, c’était ma marque de fabrique, je ne savais pas arriver à l’heure quelque part. Je garais ma voiture sur le parking et je récupérais les clés de la boite dans ma poche. J’avais un double des clés, au cas où. Dans le cas présent, c’était bien utile. Clés en main, je m’amusais à les faire tourner autour de mon doigt tout en m’avançant vers l’entrée. Je remarquais bien vite qu’elle était déjà là. Soit elle était arrivée à l’heure et elle avait un peu attendu, soit elle aussi était à la bourre mais avec la chance d’arriver avant moi. « Tu es la nouvelle serveuse ? » Le temps qu’elle me réponde, je l’observais et constatais que la petite nouvelle était plutôt pas mal. Un canon même ? « Kiara Brown c’est ça ? » Un miracle que je me sois souvenu de son nom. « Bonjour, je suis Ezekiel Morgan. » Lançais-je avec un grand sourire alors que je tendais ma main vers elle pour serrer la sienne. « Enchanté de te rencontrer, collègue. » Mon sourire ne quittait pas mon visage alors que je passais devant elle pour ouvrir la porte. « Mon père aurait dû t’accueillir pour te faire signer de la paperasse et te servir de guide mais… » La porte déverrouillée, je l’ouvrais en grand et lui fis signe d’entrer. « Il a eu un empêchement, alors, tu as le plaisir de tomber sur moi. » Je laissais la porte se refermer derrière nous et je commençais à avancer à l’intérieur. « Je bosse au bar. Tu sais en quoi consiste ton job ? Qu’est-ce que t’a dit mon père quand tu as été prise ? »

crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t41-ezekiel-oublier-le-passe-vivre-le-present-construire-l-avenir
♥ Vieille carne acharnée ♥

avatar

★ Célébrité : Phoebe Tonkin
★ Date d'inscription : 26/09/2016
★ Pseudo : Niagara
★ Messages : 2697
★ Autres comptes : Vicky ✿ Alex ✿ Paige ✿ Sasha

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Welcome to paradise darling ⊰ Kiara   Lun 9 Jan - 16:40

Welcome to paradise darling
Kiara & Ezekiel

Pendant longtemps, Kiara avait cumulé différents travails pour gagner un maximum d'argent car les frais médicaux de sa mère était élevés. Elle travaillait tellement qu'elle avait à peine le temps de se reposer et quand sa mère était décédé, une petite part de Kiara était partie avec elle et elle avait tout abandonné. Elle n'avait même pas pris la peine de démissionner, non, elle avait simplement arrêter de venir et elle avait été renvoyée de chacun de ses jobs, un par un, jusqu'à ne plus avoir aucun salaire pour réapprovisionner son compte en banque. Mais depuis quelques temps, elle s'était reprise en main et avait conclut qu'elle avait besoin de retrouver du travail si elle ne voulait pas finir à la rue. Kiara avait donc parcouru les petites annonces, fait des recherches. Ayant laissé tomber ses études après le lycée, elle était assez limitée en termes de débouchés mais elle ne cherchait pas non plus le job de sa vie, simplement un salaire. Et puis, elle n'était pas bien difficile, si elle devait se contenter de servir dans un café, elle était preneuse. C'est dans une boîte de nuit qu'elle avait réussi à se faire embaucher en tant que serveuse. Aujourd'hui était son premier jour, plus exactement, le jour où on allait la former et lui expliquer les règles et ce qu'elle avait à faire. Et la première chose sur laquelle elle devait se concentrer, c'était d'arriver à l'heure. Arriver en retard n'allait pas donner d'elle la meilleure des premières impressions.

Kiara avait donc fait sonner son réveil avec deux bonnes heures d'avance sur l'heure à laquelle elle avait prévu de partir. Elle se connaissait suffisamment pour savoir qu'elle voudrait traîner au lit et ça n'a pas manqué. Malgré la sonnerie de son réveil qui se répétait toutes les dix minutes pour qu'elle se bouge, il lui avait fallut plus d'une demie-heure pour daigner sortir de son lit. Avant toute chose, elle avait pris une douche tiède pour se donner un petit coup de fouet et se réveiller. Elle ne s'était pas laver les cheveux car qui dit cheveux mouillés dit séchage de cheveux et là, c'était la cata... alors elle les avait gardé bien au sec et leur avait simplement donner un coup de brosse pour les discipliner. Puis elle avait pris un petit déjeuner, s'était habillée puis maquillée juste comme il fallait. La jeune femme jeta un coup d'oeil à l'heure qu'il était et poussa intérieurement un cri de joie, elle était dans les temps ! Et rien que pour ça, elle méritait une médaille ! Kiara attrapa son sac à main et prit la direction du Therapy Nightclub. A une telle heure, elle n'avait pas eu de mal à trouver une place où se garer. Elle s'approcha de l'entrée, il n'y avait personne devant alors elle tenta d'ouvrir pour voir si on l'attendait à l'intérieur mais la porte était fermée à clé alors elle croisa simplement les bras en attendant que quelqu'un arrive. Assez rapidement, elle vit arriver un jeune homme d'à peu près son âge, très charmant. Elle esquissa un sourire en le voyant arriver vers elle.

« Elle-même ! » confirma-t-elle sur son statut de petite nouvelle « C'est ça ! » dit-elle en serrant la main qu'il lui tendait « Très enchantée également ! »

Eh ben... Si elle devait travailler avec lui, elle allait beaucoup apprécier son environnement de travail. A ses mots, elle comprit qu'il était manifestement le fils du patron. Il déverrouilla la porte et elle entra.

« C'est un mal pour un bien »

Kiara rit légèrement, en espérant que cette remarque l'amuse. Non parce que si elle passait directement pour une dragueuse, ça la foutait mal, mais quand elle était un peu stressée, elle ne réfléchissait pas vraiment à ce qu'elle disait et elle allait devoir faire attention à ne pas faire de gaffe. La porte se referma derrière eux dans un "clac" qui résonna dans la boîte vide à cette heure, les yeux de Kiara s'y baladèrent, ça paraissait immense comme ça, une fois remplie, ça devait être très différent. Elle reporta son attention sur son collègue qui travaillait au bar.

« Alors il m'a dit qu'il m'engageait comme serveuse, il a bien précisé que j'étais pas barmaid et donc que je servais en salle et pas derrière le bar mais à part ça, pas grand chose je dois dire. »

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t2598-kiara-parfois-il-faut-oublier-ce-que-tu-ressens-et-te-rappeler-ce-que-tu-merites http://niagara-gallery.e-monsite.com
♦ Le Don Juan amnésique ♦

avatar

★ Célébrité : Ian Somerhalder
★ Date d'inscription : 12/06/2015
★ Pseudo : Elina
★ Messages : 3477
★ Autres comptes : Emrys, Savannah, Darcy, Castiel, Aiden, Zoey, Thomas, Logan, Keith


MessageSujet: Re: Welcome to paradise darling ⊰ Kiara   Sam 18 Fév - 16:27

Welcome to paradise darling
Kiara & Ezekiel
Je n’aimais pas quand mon père me chargeait d’accueillir les nouveaux. J’avais l’impression de faire la nounou pour des gosses qui débarquaient. Et clairement, j’avais autre chose à faire parce que j’estimais que c’était une perte de temps. Pourtant, la plupart du temps je ne regrettais pas. Surtout quand je devais accueillir des femmes. Bon, quand j’accueillais un nouveau collègue ça me faisait chier, mais les collègues féminines, c’était beaucoup plus plaisant quand elles étaient bien foutues. Pour celle-ci, je n’étais pas déçu. Elle était plutôt pas mal. Même si je n’étais pas vraiment difficile à ce niveau là. Je n’avais pas de type préféré. Blonde, brune, rousse, peu importait en fait. Enfin, elle était déjà là quand j’étais arrivé et miracle, j’avais retenu son nom et prénom. Kiara Brown, la nouvelle jolie petite serveuse. Elle confirma son identité et son statut lorsque je les avais évoqués et assura être enchantée de me rencontrer également. Bien, les formalités passées, on allait pouvoir rentrer dans le vif du sujet. Dans tous les sens du terme puisque je déverrouillais la porte pour qu’on puisse entrer. Selon elle, le fait que ce soit moi qui l’accueille à la place de mon père était un mal pour un bien. Je ne pus m’empêcher de rire légèrement tant cette réflexion était vraie. Au final, j’étais bien content de pouvoir l’accueillir moi-même. C’est bien connu, les nouveaux se tournent toujours vers la première personne qu’ils ont rencontrée sur leur lieu de travail lorsqu’ils ont un problème. C’est donc fort probable que cette jolie demoiselle me sollicite souvent en cas de besoin. « En effet. Et avec moi tu te sentiras sans doute plus à l’aise qu’avec le grand patron. » C’était indéniable, j’étais un simple employé, au même niveau qu’elle.

Elle m’expliqua brièvement ce que mon père lui avait dit, comme quoi elle était serveuse et non barmaid, donc qu’elle servirait en salle et pas derrière le bar. « C’est tout ? » Il ne lui avait rien dit d’autre ? Sérieusement, quel boss ingrat. « La boite est ouverte du vendredi soir au dimanche soir. A partir de 21h30 le vendredi et 22h le week-end. Techniquement on ferme vers 5h du mat’ mais on dépasse l’horaire assez souvent. On ne peut pas virer les gens qui veulent encore consommer alors en général c’est 7h. Mais t’es payée en heures sup dans ces cas-là. » Je n’allais pas parler des salaires, elle devait déjà être au courant de ça. C’était la base quand même. « Sinon ouais, en effet, tu serviras en salle mais si tu n’as rien à faire, tu pourras toujours nous donner un coup de main derrière le bar. Dans tous les cas, tu auras toujours quelque chose à faire alors tu n’as pas de souci à te faire. » Avec le monde que la boite accueillait, il était bien rare de rester à ne rien faire. « Surtout, si tu as la moindre question, que ce soit aujourd’hui ou n’importe quand, n’hésite pas à venir me voir. Je serais ravi de t’aider. Je ne vais pas laisser la jolie petite nouvelle en galère. » Assurais-je avec un petit sourire et un clin d’œil. Certains étaient un peu perdus au début, ce qui était normal. Je me souviens que moi-même j’ai eu un peu de mal à me remettre dans le bain après mon accident. Mais ça c’est autre chose. « On porte des uniformes aussi, enfin, c’est juste un t-shirt avec le logo de la boite pour les hommes et un débardeur pour les femmes. Je te fais visiter ? A moins que tu aies des questions avant qu’on ne démarre ? Je suis à ta disposition, profites-en. » Parce que ça ne durera pas. « Mais avant, j’ai une question. Si quelqu’un te drague sur ton lieu de travail, qu’est-ce que tu fais ? » Cette question n’avait pas lieu d’être, mais je la posais à toutes les nouvelles. La réponse était importante pour moi. Enfin, plus ou moins. D’une part, sa réponse déterminerait si elle récolterait des pourboires ou pas. Bon, ça je m’en fichais. Mais les clients aimaient avoir des employés qui jouaient parfois un peu avec eux, surtout dans une boite de nuit. Je flirtais très souvent avec les clients et elles me laissaient bon nombre de pourboires, en plus de leurs numéros de téléphone. Mais cette question n’était pas anodine, la réponse me permettrait de déterminer quel genre de fille elle pouvait être… Si elle était plutôt prude, si elle n’avait pas froid aux yeux et si elle n’hésitait pas à jouer le jeu pour gagner des bonus. Et puis, je n'avais pas précisé s'il s'agissait d'un client ou d'un collègue ...

crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t41-ezekiel-oublier-le-passe-vivre-le-present-construire-l-avenir
♥ Vieille carne acharnée ♥

avatar

★ Célébrité : Phoebe Tonkin
★ Date d'inscription : 26/09/2016
★ Pseudo : Niagara
★ Messages : 2697
★ Autres comptes : Vicky ✿ Alex ✿ Paige ✿ Sasha

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Welcome to paradise darling ⊰ Kiara   Ven 24 Fév - 22:23

Welcome to paradise darling
Kiara & Ezekiel

Comme chaque première journée, Kiara était légèrement anxieuse. Loin de faire une crise de panique mais il y avait toujours cette infime peur que le courant ne passe pas ou qu'elle fasse mauvaise impression. Si elle avait été face au grand patron elle aurait sûrement eu encore plus la pression. Être face à un collègue, qui plus est, d'à peu près son âge, ça rassurait un peu.

« Ouais, c'est fort possible ! Un collègue, ça met moins la pression, même si c'est le fils du patron »

Kiara le suivit à l'intérieur afin d'entrer dans le vif du sujet. Elle ne savait pas grand chose au fond, juste du superficiel, la base de la base. Après... ça restait une boîte, il suffisait qu'elle connaisse les règles, les horaires et dans l'ensemble, elle devrait vite s'adapter, non ?

« Bah... ouais, en fait il m'a pas dit grand chose, il a dit qu'il me donnerait les détails en face à face mais du coup comme c'est pas lui... »

La jeune femme l'écouta attentivement. Horaires, heures-sup', c'était compris. Surtout les heures sup' ! De l'argent en plus, elle n'allait pas cracher dessus, surtout en ne travaillant que trois soirs par semaine.

« D'accord, de toute façon j'ai déjà été barmaid donc je sais faire si y'a besoin d'aide »

Même si on lui avait dit que son rôle était de servir en salle, elle n'allait pas faire chier son monde si elle devait passer derrière le bar, elle n'y voyait aucun inconvénient. Tant que sa mémoire ne lui jouait pas encore de tours, elle pouvait retenir les commandes et dès qu'elle aurait retenu les emplacements de chaque truc, c'était du rapide. A voir la taille de la boîte, Kiara n'avait aucun mal à croire qu'elle était souvent bondé, surtout en n'étant ouverte que le week-end. Il faut dire que pour les boîtes qui ouvraient aussi en semaine, leurs meilleurs chiffres restaient le week-end, normal. Kiara rendit au beau brun son sourire.

« Oh mais j'y manquerai pas ! »

Son charmant collègue précisa qu'ils avaient un uniforme - si on pouvait dire ça - ça ne lui posait aucun problème. Tant que personne ne la forçait à porter un petit tablier ou à faire des allers-retours toute la soirée perchée sur dix centimètres de tallons, ça lui allait !

« Okay, c'est noté ! » affirma-t-elle « Pas pour le moment » dit-elle en souriant « Les questions viendront au fur et à mesure ! »

C'est bon, elle était prête à faire le tour des lieux. Pour l'instant, elle n'avait pas vraiment de question, c'est lors de son premier soir en plein activité qu'elle en aurait probablement. Surtout qu'elle n'était pas encore habituée à se repérer là-dedans. Alors qu'elle était prête à visiter son nouveau lieu de travail, la question d'Ezekiel la prit de court.

« Oh euh ... »

Kiara entrouvrit la bouche. Clairement elle ne s'attendait pas à ce genre de question. Et surtout ses méninges étaient en train de tourner à plein régime pour savoir quelle était la bonne réponse. Elle avait travaillé dans plusieurs boites et bars et les "règles" divergeaient beaucoup selon les employeurs. Si certains ne voyaient aucun inconvénient à flirter avec les clients, pour d'autres, c'était presque un motif de licenciement. Elle avait déjà travailler dans un bar où il y avait interdiction formelle de sortir ou même de flirter avec les clients, s'il faisait des avances, il fallait les refuser poliment et limite signaler ce qui était arrivé pour ne pas avoir d'ennuis. Kiara n'était pas resté là-bas très longtemps d'ailleurs... mais du coup elle ne savait pas trop quoi répondre à Ezekiel. Bon, de toute façon, elle n'avait rien à perdre, autant dire la vérité et si ce n'était pas ce qu'il fallait faire, elle serait au courant et elle s'adapterait.

« Eh ben... ça dépend en fait. Si c'est de la drague gentillette je flirte » et elle incitait à la consommation « Mais si ça vient d'un gros lourd, je lui fais comprendre que ça m'intéresse pas et si il insiste, j'appelle quelqu'un.. » à défaut de lui balancer un verre dans la gueule ou de le baffer pour éviter que les emmerdes lui retombent dessus.

Bon, elle ne savait pas trop comment allait réagir Ezekiel. Pour avoir de nombreuses fois été dans des métiers qui confrontait à des clients comme barmaid ou serveuse, elle avait eu droit à tout. Tant qu'on la draguait, elle réagissait plutôt bien, ça l'amusait. Quand ça venait d'un mec bourré qui lui semblait être dangereux, elle préférait garder ses distances, quoi de plus normal ? Et puis bon.. après tout, Kiara était célibataire alors si elle pouvait avoir un ticket avec certains clients, tout le monde était gagnant et elle n'allait pas se priver.


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t2598-kiara-parfois-il-faut-oublier-ce-que-tu-ressens-et-te-rappeler-ce-que-tu-merites http://niagara-gallery.e-monsite.com
♦ Le Don Juan amnésique ♦

avatar

★ Célébrité : Ian Somerhalder
★ Date d'inscription : 12/06/2015
★ Pseudo : Elina
★ Messages : 3477
★ Autres comptes : Emrys, Savannah, Darcy, Castiel, Aiden, Zoey, Thomas, Logan, Keith


MessageSujet: Re: Welcome to paradise darling ⊰ Kiara   Lun 17 Avr - 16:37

Welcome to paradise darling
Kiara & Ezekiel
Rencontrer le grand patron en personne devait sans doute être légèrement impressionnant. Heureusement pour elle, ce n’était pas le cas. Même si pour ma part, je n’avais jamais rencontré ce genre de pression puisque ledit grand patron n’était autre que mon père. Il faut dire que ça avait de nombreux avantages. Je n’avais vraiment pas à me plaindre à ce niveau-là. « Tu oublieras bien vite que je suis le fils du patron. Ce n’est pas ce qu’on retient de moi. » Oh que non, ma réputation occultait bien vite qui était mon père. D’ailleurs, en parlant de lui, elle assura qu’il ne lui avait pas dit grand-chose sur le job. Ça ne m’étonnait pas, il faisait toujours ça. C’était à moi de gérer tout ça à chaque fois. Je haussais les épaules. « Ça ne m’étonne pas, il fait toujours ça. » Du coup, il avait fallu que je lui explique le maximum de choses comme les horaires, le fonctionnement des heures supplémentaires… La base quoi. Rien de bien compliqué en soit. Même une nana avec un QI de poule y arriverait. Elle précisa qu’elle avait déjà été barmaid alors elle pourrait aider en cas de besoin. Ça pouvait toujours être utile oui. « C’est bon à savoir, je note ça dans un coin de ma tête. » Par contre, contrairement à mon père, je n’avais pas eu accès à son cv alors autant se renseigner un peu. Même si ça ne me servirait pas, ça attisait quand même ma curiosité. « Tu as déjà travaillé dans quoi avant ça ? »

Pour ce qui était de l’uniforme, les hommes portaient un t-shirt noir avec le logo de la boite et les femmes avaient le même en version débardeur. Il allait falloir que je lui en donne un. Elle sembla retenir toutes les informations que je lui avais données et n’avait visiblement pas de questions pour le moment. Comme elle venait de le souligner, peut-être qu’elle en aurait plus tard. Moi en revanche, j’en avais une à lui poser. Une question que je posais à chaque nouvelle. Elle n’en fit pas exception. Mon interrogation sembla la prendre au dépourvu. Peut-être pensait-elle qu’il s’agissait d’un test ? En quelque sorte. Même si la réponse n’intéressait que moi. Un sourire s’afficha sur mon visage alors que je l’observais en train de réfléchir. « Il n’y a pas de piège. » Mon père se fichait bien que ses employés flirtent avec les clients. Pour ma part, je n’avais aucun scrupule à m’envoyer en l’air avec des clientes, ou même avec mes collègues féminines. Bien au contraire. Elle m’expliqua son point de vue, assurant flirter si la drague était gentillette mais si cela provenait d’un gros lourd, elle appellerait quelqu’un. « Je vois. » Un sourire en coin s’étira sur mes lèvres. Je restais quelques secondes silencieux, expressément. « Tu ne devrais pas avoir trop de soucis, nos vigiles sont plutôt bons et ils repèrent vite ce genre de personne qu’ils jettent vite dehors. Il y a rarement des débordements. Et rassure-toi, tu ne seras pas virée si tu flirtes avec tes clients, ou tes collègues. » Je glissais mes mains dans mes poches en lui lançant un regard appuyé. « Je le fais très souvent, et je ne suis pas le seul. Je voulais juste savoir si tu étais de la même trempe que moi ou si tu étais plutôt du genre… » Coincée. « … Réservée. » En général les nanas coincées du cul ne faisaient pas long feu ici. Il valait mieux avoir du répondant et une certaine aisance avec la séduction pour bosser ici et espérer durer sur le long terme. « On n’a qu’une vie, il n’y a aucun mal à se faire plaisir et je peux t’assurer que ça te fait gagner pas mal de pourboires. » Gagner de la thune et se taper des nanas sans effort, que demander de plus ?

Je lui fis un signe de tête pour qu’elle me suive. « Viens, je vais te faire visiter et je vais te donner ton uniforme. » J’empruntais une porte réservée au personnel qui débouchait sur un couloir. Immédiatement sur notre droite se trouvait le vestiaire des femmes. J’ouvris la porte et allumai la lumière de la pièce. « Là c’est le vestiaire des femmes. Tu en choisiras un casier de libre et tu me donneras le numéro. On peut te fournir un cadenas si tu n’en as pas. Tu pourras y déposer tes affaires. Il y a des miroirs et des sièges, c’est là que les danseuses se changent et se préparent. Certaines ne sont pas pudiques alors il ne faudra pas t’étonner d’en voir déambuler en sous-vêtements. » J’aimais bien venir les faire chier quand elles étaient en pleine préparation d’ailleurs. Alors Kiara ne devra pas non plus s’étonner de me trouver à proximité. Mais ça, elle le découvrira bien assez tôt. Je me tournais vers elle, jetant un œil à son haut pour tenter de deviner sa taille de vêtement. « Dis-moi jolie collègue, quelle est ta taille de vêtement ? » Ma question pouvait sembler sortir de nulle part, mais j’attendais expressément quelques secondes avant de préciser. « Pour ton uniforme. »

crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t41-ezekiel-oublier-le-passe-vivre-le-present-construire-l-avenir
♥ Vieille carne acharnée ♥

avatar

★ Célébrité : Phoebe Tonkin
★ Date d'inscription : 26/09/2016
★ Pseudo : Niagara
★ Messages : 2697
★ Autres comptes : Vicky ✿ Alex ✿ Paige ✿ Sasha

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Welcome to paradise darling ⊰ Kiara   Jeu 1 Juin - 3:21

Welcome to paradise darling
Kiara & Ezekiel

ce n'était pas la première fois que Kiara était serveuse, ni qu'elle bossait dans une boîte de nuit, et ce n'était peut-être pas la dernière non plus mais pour l'instant elle allait se contenter de se concentrer sur son boulot actuel avant de penser à un éventuel suivant. Et aussi se concentrer sur le sexy fils du patron, même s'il lui assurait qu'elle oublierait vite ce statut. Eh bien ça, elle s'en rendrait compte d'elle-même d'ici quelques temps ! Le temps de s'habituer au lieu et à l'ambiance quoi. Mais a ce sujet, elle ne se faisait pas beaucoup de souci, elle avait toujours été le genre de personne à s'intégrer facilement et a assimiler rapidement. Sans compter que servir, ce n'était pas la mère à boire, il faut juste bien noter les commandes et avoir les jambes solides pour faire les allers-retours. Puis éviter de renverser les plateaux, c'est mieux aussi.

« Oh bah j'ai fais pas mal de trucs en fait dans le genre petits boulots, déjà barmaid comme je te l'ai dis dans des boites quelques fois mais plus souvent dans des bars, j'ai été serveuse dans des cafés et des restos, j'ai aussi jouer les femmes de chambres dans un hotel et... plus jamais ! » dit-elle en riant. La bordélique qu'elle était avait été traumatisée par cette obligation de ranger le bordel des autres et pas que le bordel concernant l'état de certains lits... « j'ai été caissière, chargée du rangement des fournitures dans les rayons d'un magasin, puis j'ai fais aussi des p'tits CDD genre secrétaire, enfin j'étais surtout chargée de faire du café, des photocopies et gérer un peu de paperasse aussi, ce genre de trucs. Mais le plus souvent j'étais dans le service donc barmaid et serveuse »

Oui, du haut de ses vingt-six ans, Kiara était passée par pas mal de boulots mais quand on avait besoin d'argent, il fallait ce qu'il fallait. Pendant longtemps, elle avait même cumulé les emplois tant elle avait besoin d'argent mais sa santé morale et physique en avait pris un coup, ça l'avait bien mise K.O. Mais servir des verres, ça la connaissait. Et comme elle l'avait précisé à Ezekiel, elle avait été barmaid et sans fausse modestie, elle était plutôt douée pour les cocktails. Il y a même certaines recettes qu'elle avait fait tellement souvent que si on lui donnait quelques bouteilles et un shaker, elle pourrait encore les refaire de mémoire. Au final, c'était la même chose dans tous les débits de boissons. En revanche, la comportement a adopter avec les clients pouvait grandement varier et ça, elle avait pu s'en rendre compte. Elle lui expliqua donc son point de vue en essayant de ne passer ni pour une coincée du derrière ni pour une chaudasse qui préfère baiser les clients que leur servir des verres. Chaque mot pouvait être mal interpréter. Mais vu la réaction de son collègue, elle était plutôt rassurée et compris qu'elle était relativement libre de faire ce qu'elle voulait avec qui elle voulait.

« C'est bon à savoir » vive les vigiles ! Kiara esquissa un sourire en coin « les collègues, hein ? » est-ce que c'était une invitation ? En tout cas, ça y ressemblait beaucoup. « Je sais pas si on est tout à fait de la même trempe mais je suis loin d'être... "réservée" » répéta-t-elle sur le même ton.

Après tout, elle ne connaissait pas vraiment Ezekiel mais elle commençait à comprendre ce qu'il entendait quand il disait qu'être le fils du patron n'était pas ce qu'on retenait le plus de lui. Pas besoin d'un diplôme en psychologie pour comprendre qu'il était du genre dragueur et sans scrupules pour coucher avec les clientes ou les collègues.

« Ah bah si en plus ça fait gagner des pourboires, que demander de plus ! » dit-elle en riant

Bon, ça pouvait peut-être paraître bizarre de se dire que flirter avec des clients pouvait lui faire gagner plus de fric mais bon. Après tout, qu'est-ce qu'elle avait à perdre dans l'histoire ? Elle pouvait gagner plus de fric et s'envoyer en l'air : attention, aucun lien direct entre les deux.

« J'te suis ! »

Kiara suivit Ezekiel pour une visite des lieux. A chaque fois, elle hochait la tête. Vestiaire des femmes, cadenas... oh elle devait bien avoir ça au fond d'un tiroir chez elle.. enfin le cadenas et la clé ? ... Finalement, elle allait peut-être en emprunter un, c'était plus sage. Elle ne put s'empêcher de sourire en imaginant les danseuses se changer aux yeux de toutes.

« Oooh c'est pas ça qui va me déranger » lâcha-t-elle sans se rendre compte qu'elle l'avait dit à voix haute « Hein ? .. oh du S ça devrait aller »

Voire même du XS, selon la façon dont taillait le vêtement. Eh oui, Kiara était un petit gabarit, pas vraiment le genre à se plaindre devant son miroir qu'elle était trop grosse.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t2598-kiara-parfois-il-faut-oublier-ce-que-tu-ressens-et-te-rappeler-ce-que-tu-merites http://niagara-gallery.e-monsite.com
♦ Le Don Juan amnésique ♦

avatar

★ Célébrité : Ian Somerhalder
★ Date d'inscription : 12/06/2015
★ Pseudo : Elina
★ Messages : 3477
★ Autres comptes : Emrys, Savannah, Darcy, Castiel, Aiden, Zoey, Thomas, Logan, Keith


MessageSujet: Re: Welcome to paradise darling ⊰ Kiara   Sam 22 Juil - 13:58

Welcome to paradise darling
Kiara & Ezekiel
Je n’aimais pas vraiment accueillir les petits nouveaux. Ça me faisait chier, clairement, parce que j’avais autre chose à faire. Pourtant avec elle, j’avais finalement changé d’avis. Elle était plutôt pas mal alors au final, ce n’était plus si dérangeant que ça. Au contraire même. Ça avait plutôt un certain avantage. Elle m’énuméra les différents petits boulots qu’elle avait déjà faits, barmaid, serveuse, banal. Et puis, elle mentionna un job de femme de chambre dans un hôtel qu’elle ne voudrait refaire pour rien au monde. Cela piqua ma curiosité. « Ah oui ? Pourquoi ça ? C’est si terrible que ça ? » Et femme de chambre, ça consistait à quoi en fait ? Un genre de femme de ménage mais dans les hôtels ? Celle qui doit nettoyer et ranger la chambre pour les nouveaux clients ? J’avais déjà du mal à ranger mon propre bordel, ce n’était pas pour ranger celui des autres. A la maison, c’était Sasha qui rangeait et c’était très bien comme ça. Moins j’en faisais, mieux je me portais. Elle ajouta d’autres boulots à sa longue liste de petits jobs merdiques. Ouais elle en avait chié quoi. En faisait des boulots de merde et en jouant au larbin de service. « Ah ouais, dur… Tu en as enchaîné des boulots. » Lançais-je en grimaçant. « Au moins ici, tu ne seras pas l’esclave de service. Et bosser trois soirs par semaine ça n’a rien d’épuisant. Ça te fera limite des vacances. » Si j’y arrivais, n’importe qui pouvait le faire. J’étais une feignasse. Un partisan du moindre effort et ici j’aimais venir bosser.

Mais ce qui m’intéressait surtout c’était de savoir si madame était du genre coincé ou plutôt libéré. Qu’elle le soit avec le client ou non, je m’en fichais royalement. La réponse m’intéressait uniquement à titre personnel. En gros, est-ce que j’allais réussir à me la faire facilement ou non. Le reste je m’en tapais. Elle esquissa un sourire en coin en répétant mes mots, ajoutant qu’elle ne savait pas si on était de la même trempe mais qu’elle était loin d’être coincée. Mon sourire en coin ne quittait pas mes lèvres. « C’est bon à savoir. » Assurais-je sur ce même ton séducteur qui devenait presque mon ton naturel tellement je l’utilisais. Moi aussi je reprenais ses mots comme pour faire écho. Je glissais mes mains dans mes poches en mordillant légèrement ma lèvre inférieure, haussant les épaules pour prendre un air faussement détaché. « Les collègues oui. Ça peut aller plus vite qu’on ne le croit. L’ambiance festive, un petit verre par-ci par-là pour accompagner les clients et on peut vite se retrouver emboités. Je préfère te prévenir, on ne sait jamais. » Ouais, on ne sait jamais hein… Depuis que j’étais là, j’avais dû me taper la moitié voire les trois quarts de mes collègues féminines. « Tu n’as pas de mec ? » A première vue non, elle ne portait pas d’alliance. Oui, c’était l’une des premières choses que j’avais vérifié quand je l’avais accueillie. De toute façon, mec ou non, ce n’était pas le genre de chose qui me freinait. Enfin, elle sembla même plutôt enthousiaste à l’idée de gagner des pourboires en flirtant avec les clients. « Oui, c’est une petite astuce personnelle qui fonctionne plutôt bien. »

Je lui fis finalement une visite guidée des lieux en passant d’abord par les vestiaires des femmes. Visiblement voir des femmes se changer ne lui poserait pas de problème. Sa spontanéité là-dessus me fit rire. « Ça, ça vient du cœur. » Pour ce qui était de la taille de son débardeur, du S conviendrait selon elle. Il s’agissait là de sa taille normale. Mais ici, on avait pour habitude de donner des tailles plus petites pour mettre les atouts féminins en valeur. Certaines étaient plus gâtées que d’autre par mère nature. Bon, ce n’était pas vraiment son cas. Je jetais un coup d’œil à sa poitrine. « Hum, XS ça devrait aller. » Elle était toute mince alors ça n’allait pas être avec ses formes qu’elle allait fidéliser un client. Bah, on prenait ce qu’on avait sous la main. Je lui fis un signe de tête pour qu’elle me suive alors que je me dirigeais vers la porte en face. « C’est la réserve, là où on stocke tout le matériel, les bouteilles, tout. Tu y trouveras tout ce dont tu as besoin, c’est un peu la caverne d’Ali Baba. » J’ouvris la porte et allumais la lumière pour me diriger vers un carton dans le fond de la pièce. Je fouillais à l’intérieur jusqu’à y dénicher un débardeur féminin de taille XS que je lui tendis. « Tiens, ça devrait aller. Je te donnerais du rechange. » On avait à peu près fait le tour, il ne restait plus grand-chose à voir. « Les toilettes sont de l’autre côté, derrière la piste de danse. La porte à côté du vestiaire des femmes c’est celui des hommes. Voilà, on a vite fait le tour. Tu as des questions ? » Il y avait aussi le bureau de mon père à l’étage et diverses pièces où elle n’avait pas besoin de se rendre. « Si tu as le moindre question quand tu seras en service, n’hésite pas. C’est pas forcément évident au départ quand on débarque. » Enfin, et si on passait aux choses sérieuses maintenant ? « Ça te dirait de boire un verre avec ton cher collègue pour faire un peu plus connaissance ? Pour boire un coup, il n’y a pas meilleur endroit. » Assurais-je avec un sourire d’ange pour achever de la convaincre. « On va être amenés à se côtoyer assez souvent alors, autant profiter d’un moment de calme, non ? » Je lui offrais mon plus beau sourire, elle ne pouvait pas refuser. « Si tu es d’accord et bien, je te suis jusqu’au bar et je serais ravi de gouter l’un de tes cocktails vu que tu as déjà été barmaid. » En avant toute.

crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t41-ezekiel-oublier-le-passe-vivre-le-present-construire-l-avenir
♥ Vieille carne acharnée ♥

avatar

★ Célébrité : Phoebe Tonkin
★ Date d'inscription : 26/09/2016
★ Pseudo : Niagara
★ Messages : 2697
★ Autres comptes : Vicky ✿ Alex ✿ Paige ✿ Sasha

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Welcome to paradise darling ⊰ Kiara   Sam 6 Jan - 15:35

Welcome to paradise darling
Kiara & Ezekiel

Ce type de boulot n'effrayait pas Kiara, elle en avait fait des plus crevants et des plus dégradants... avec des collègues beaucoup plus laids aussi ! Rien que ça, ça valait le coup de servir des cocktails et de se faire draguer lourdement par des mecs qui se croient drôles et originaux alors qu'elle entendait "ça t'as pas fait trop mal quand t'es tombé du ciel ? T'es bien un ange, non ?" pour la dix-huitième fois depuis le début de la soirée. Et encore, ça c'était gentillet, juste... répétitif et absolument pas original. Est-ce que ce genre de phrase avait déjà fonctionné un jour depuis la création de l'univers ? Avec une femme qui n'était ni ivre ni en manque bien sûr. Mais entre faire des sourires angelliques à ces types ou nettoyer une chambre d'hôtel, elle choisissait les mauvais dragueurs.

« Been... nettoyer la crasse et le bordel des gens qui prennent les femmes de ménages pour des sous-merdes et qui s'en foutent parce qu'elles "sont payées pour ça" ça donne plutôt envie de glisser un peu d'arsenic dans le tube de dentifrice »

Heureusement, il y avait des clients normaux qui se contentaient de ne pas avoir fait leur lit mais qui laissaient la chambre dans un état normal, juste un peu dérangée. Certains mettaient même la pancarte "don't disturb" à la poignée le temps de leur séjour pour ne faire le ménage que lors de leur départ. Mais ceux qui semblaient mettre délibérément le bordel parce qu'ils faisaient un complexe d'infériorité et avaient besoin de jouer à qui a la plus grosse pour se donner de l'importance... l'envie de nettoyer les draps au poil à gratter lui était souvent passé par l'esprit.

« Enchaîné et cumulé, ouaip ! » et cumuler les boulots : ça non plus, plus jamais. Kiara esquissa un sourire en faisant mine de réfléchir « Hm... trois jours par semaine.. j'crois que je devrais pouvoir m'y adapter ! » même avec des horaires nocturnes.

C'est sûr que bosser les soirs de week-end, ça pouvait être chiant mais concrètement, elle préférait ça et être peinarde le reste de la semaine plutôt que de bosser H24 en s'arrachant les cheveux pour un salaire de misère. En tout cas, de ce qu'elle voyait du Therapy Night Club et des explications de son charmant collègue, Kiara sentait qu'elle se plairait ici. Kiara ne put s'empêcher de rire au terme "emboîtés", vu son ton, ce mot très tendancieux était volontaire.

« "On sait jamais" » répéta-t-elle avec un sourire.  En tout cas, elle ne cracherait pas sur le fait de s’emboîter avec Ezekiel. « Nop, actuellement je suis cent pour cent célibataire ! »

Et pas du genre à ne coucher que lorsqu'elle était en couple. Non pas qu'elle couchait à tout va avec n'importe qui mais pourquoi se priver quand elle était attirée par une personne et que c'était réciproque ? Répondre aux avances des clients ne la dérangeait pas, tant qu'ils ne devenaient pas trop insistants, pas de souci. Et puis, comme Ezekiel l'avait dit, les vigiles étaient là pour veiller au grain et elle ne doutait pas que ses collègues masculins interviennent s'ils voyaient des clients un pu trop louches draguer les barmaids et les serveuses. Ils continuèrent la visite en passant par les vestiaires de filles, au moins, elle n'aurait pas à craindre pour ses affaires puisqu'elles avaient des casiers. La jeune femme rit légèrement.

« Désolée, c'est sorti tout seul »

Elle avait des yeux, c'était fait pour voir, non ? A quoi bon se retrouver entourée de filles en sous-vêtements si elle ne pouvait pas mater. Est-ce qu'elles étaient toutes hétéro ? Kiara s'en rendrait compte rapidement. Ezekiel jugea qu'un XS suffirait à Kiara non sans un coup d'oeil à sa poitrine. Elle plissa les yeux, comment elle devait le prendre ça, au juste ? Mais elle n'eut pas le temps de s'en offusquer qu'il lui montra la réserve.

« Ah ouais en effet, vous êtes pas près d'être à court de bouteilles ! » En même temps, une boite à court de vodka, c'était plutôt la loose.

Ezekiel en profita pour lui filer son T-shirt, taille XS donc. Heureusement qu'elle était un petit gabarit parce que ça semblait.. petit. Vu comme ça, en effet avec plus de poitrine, elle n'aurait pas pu enfiler ce truc. Il termina de lui indiquer les principales pièces. Elle réfléchit un moment, dans l'immédiat, elle n'avait pas de questions à l'esprit mais nulle doute qu'elle en poserait si elle en avait, mieux valait ça que de faire une connerie.

« Pour l'instant ça va, j'en enregistré le plan des lieux, c'est déjà bien ! » dit-elle en souriant « J'hésiterai pas si j'en ai, je viendrai te faire les yeux doux au comptoir »

Son nouveau collègue lui proposa de boire un verre, un sourire étira les lèvres de la jolie brune.

« Mais avec plaisir, il faut bien tester la marchandise, je suis pas très fan de la publicité mensongère » pas question de servir des cocktails de mauvaise qualité, quoi de mieux que de les tester en charmante compagnie ? « C'est sûr que c'est pas aux heures de rush qu'on va pouvoir profiter du calme. » Kiara rit légèrement « Je dois faire mes preuves, c'est ça ? Tu veux vérfier que mon CV ne ment pas ? »

Kiara sourit et se dirigea vers le bar en lui faisant signe de la suivre. Elle avait même appris à jongler avec les bouteilles et les shakers, mais ça faisait plus classe dans l'ambiance lumières et musique que dans une boîte vide et calme. Kiara s'installa derrière le comptoir en jetant un oeil à l'organisation des bouteilles.

« Bonjour monsieur, qu'est-ce que je vous sers ? »

Emi Burton @Ezekiel Morgan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t2598-kiara-parfois-il-faut-oublier-ce-que-tu-ressens-et-te-rappeler-ce-que-tu-merites http://niagara-gallery.e-monsite.com
♦ Le Don Juan amnésique ♦

avatar

★ Célébrité : Ian Somerhalder
★ Date d'inscription : 12/06/2015
★ Pseudo : Elina
★ Messages : 3477
★ Autres comptes : Emrys, Savannah, Darcy, Castiel, Aiden, Zoey, Thomas, Logan, Keith


MessageSujet: Re: Welcome to paradise darling ⊰ Kiara   Jeu 22 Fév - 22:35

Welcome to paradise darling
Kiara & Ezekiel
Certains métiers ne donnaient pas envie. J’avais la chance de bosser dans un milieu qui me plaisait, avec une ambiance agréable. Travailler dans une boite de nuit, c’était le bon plan quand on aimait faire la fête. En bossant trois soirs par semaine, ça me laissait largement le temps de profiter de ma vie. Je n’aurais jamais pu travailler dans un bureau ou faire des heures supplémentaires à gogo au point d’en oublier sa vie privée. J’avais déjà du mal à supporter l’autorité, ce n’était pas pour me coltiner un patron omniprésent qui prend ses employés pour des esclaves. A ce niveau là, j’avais de la chance, mon père était le big boss alors je faisais un peu ce que je voulais. La jolie Kiara avait eu bien du courage pour bosser dans un hôtel pour nettoyer derrière ces abrutis de clients. Je n’aurais jamais pu être réduit à ça, plutôt crever. « Tu m’étonnes, paye ton boulot de merde. » Ici en comparaison, on avait la belle vie. Travailler trois soirs par semaine pour avoir tout le temps qui restait de libre ? Que demander de mieux ? « Et en plus de ça, tu as droit à des jours de congés. Elle n’est pas belle la vie ? » Si elle avait besoin d’un samedi en particulier, elle pouvait toujours poser un congé. Mais mieux valait le prévoir à l’avance pour qu’on puisse s’organiser.

Kiara étant une jolie fille, je ne pouvais pas m’empêcher de la draguer gentiment. C’était dans mon tempérament, je n’y pouvais rien. Après tout, je m’étais déjà tapé plusieurs nanas qui bossaient ici, ça devenait limite une habitude. Un sourire se glissa sur mon visage en apprenant qu’elle n’avait personne dans sa vie. Tant mieux. Même si dans tous les cas, ça ne changeait rien pour moi. Qu’une femme soit en couple ou non, ça ne me posait pas de problème pour l’amener dans mon lit. « Cent pour cent célibataire » Répétais-je à mon tour. « C’est une bonne chose. » Pour moi mais pour elle surtout. Au moins, elle n’aurait pas la culpabilité de tromper son mec. Oui, c’était quasiment acquis de mon point de vue ! Je lui avais fait visiter l’endroit, en passant par les vestiaires et la réserve où on stockait tout le matériel, en particulier les bouteilles. Ça partait vite alors il nous fallait un bon stock. « Non en effet, ça part vite. Et on aurait un peu l’air con de dire à nos clients qu’on n’a plus de rhum. » On perdrait des clients c’était certain. Et puis les consommations étaient les principales sources de revenus, on n’avait pas le droit d’être négligeant dans notre stock. La visite se poursuivit pour finalement revenir au point de départ. Elle n’avait pas non plus de questions et semblait avoir enregistré le plan des lieux. En même temps, elles n’avaient pas beaucoup de pièces à retenir, à part la salle principale, les vestiaires et la réserve, elle n’avait pas besoin d’aller où que ce soit d’autre. « Pas de problème, tu repartiras peut-être avec un verre en plus de tes réponses. »

Un clin d’œil et un sourire et je lui proposais déjà un verre, ici et maintenant. « Tu ne seras pas déçue, crois-moi. Mais tu as raison, c’est toujours intéressant de tester la marchandise. » N’importe quelle marchandise. « Non, là au moins, l’endroit est à nous et pour encore quelques heures. » Il pouvait s’en passer des choses en l’espace de plusieurs heures. Lorsqu’elle évoqua son CV et le test que je voulais lui faire passer, mon sourire réapparut. « Pas seulement. Je veux voir comment tu te débrouilles. Peut-être qu’un jour, tu seras amenée à remplacer l’un de nous. Et puis, je dois bien avouer que j’ai envie de gouter à l’un de tes cocktails. » Elle prit place derrière le bar, et je vins m’asseoir sur l’un des tabourets pour poser mes coudes sur le comptoir. « Bonjour charmante demoiselle, vous êtes nouvelle ici ? Je n’ai pas le souvenir de vous avoir déjà vue, dans le cas contraire, je m’en serais souvenu. » Qu’est-ce que j’avais pu l’entendre cette phrase quand Alexis bossait encore ici. Au moins ça la mettait en condition. « Hum, vous sauriez me faire un French Flag ? » D’accord, c’était un peu cruel puisque c’était un cocktail difficile à faire, mais si elle avait été barmaid comme elle l’avait dit, elle était censée savoir le faire. Elle avait tout ce qu’il lui fallait à sa disposition, on avait de la crème de whisky, du curaçao bleu, de la tequila et de la grenadine. Il lui fallait juste choisir les bonnes doses et le bon verre pour le servir. Le plus difficile était de faire en sorte d’obtenir le fameux drapeau français à travers le verre. « Vous en ferez deux, je vous en offre un. »

crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t41-ezekiel-oublier-le-passe-vivre-le-present-construire-l-avenir
♥ Vieille carne acharnée ♥

avatar

★ Célébrité : Phoebe Tonkin
★ Date d'inscription : 26/09/2016
★ Pseudo : Niagara
★ Messages : 2697
★ Autres comptes : Vicky ✿ Alex ✿ Paige ✿ Sasha

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Welcome to paradise darling ⊰ Kiara   Mar 26 Juin - 19:44

Welcome to paradise darling
Kiara & Ezekiel

Les boulots de serveuse ou de barmaid ne faisaient pas franchement rêver tout le monde. Sans compter que dans une boîte de nuit, il fallait être capable de tenir un rythme nocturne, c'était une ambiance assez particulière que tout le monde ne pouvait pas supporter. Mais Kiara connaissait et puis elle était plutôt du genre insomniaque alors bosser la nuit ne lui faisait pas peur. Ça restait un des meilleurs jobs qu'elle avait pu faire, surtout avec son niveau d'études. Kiara hocha la tête pour confirmer qu'elle avait donné question boulots de merde, au moins là, elle allait avoir un boulot fixe, un salaire suffisant pour son rythme de vie, toute sa semaine de libre, il fallait seulement qu'elle soit au taquet le week-end !

« Elle est belle la vie » dit-elle en souriant

A vrai dire, elle ne s'était pas posée la question des jours de congé, surtout avec si peu de jours à bosser dans la semaine mais du coup, tant mieux ! Les deux collègues se mirent à faire un peu connaissance et c'est avec plaisir qu'elle apprit qu'il était tout aussi célibataire qu'elle. Bizarrement, elle le connaissait depuis à peine une heure mais elle avait du mal à l'imaginer en couple, posé.. il avait tout d'un séducteur, c'était dans son regard.

« C'est bon à savoir » commenta-t-elle simplement sans perdre son sourire.

Une fois avoir fait le tour de la boîte et avoir récupéré le T-shirt qui composait son uniforme, ils revinrent dans la pièce principale, près du comptoir.

« C'est cool ça, mais du coup vaut mieux pas que j'ai trop de questions, je risquerais de plus assurer le service ! »

Kiara rit légèrement. C'était souvent déconseillé de boire pendant le service, un verre ne faisait pas de mal mais bon, le barman bourré qui doit servir ses clients bourrés, ça allait vite devenir compliqué ! Kiara passa derrière le bar en souriant, en effet ils avaient tout ce grand espace pour eux pour l'instant alors ils pouvaient bien profiter de quelques verres, non ? Kiara avait souvent été barmaid et il y avait des cocktails qu'elle connaissait sur le bout des doigts, surtout dans les grands classiques qu'elle préparait vingt fois par soirs, autant dire qu'elle pouvait faire un mojito les yeux fermés, pour d'autres elle avait besoin de retourner voir un peu la recette... La jolie brune esquissa un sourire en appuyant ses coudes sur le comptoir.

« Oh je m'en serais certainement souvenu aussi » dit-elle en entrant dans son jeu.

Kiara était engagée comme serveuse mais remplacer un des barmans ne serait pas un gros défi pour elle alors elle était prête à montrer à son charmant collègue de quoi elle était capable. Ouais, sauf que ce n'était pas un sex on the beach qu'il réclama mais un cocktail plus compliqué à réaliser car il demandait une certaine apparence et c'était toute la difficulté de ce cocktail.

« Enfoiré ! » lâcha-t-elle instinctivement dans un éclat de rire « Challenge accepté ! »

Kiara esquissa un sourire en coin. Ce cocktail, elle le connaissait. Elle l'avait rarement fait dans des bars mais elle s'y était entraînée plusieurs fois parce que ça l'agaçait et qu'elle voulait réussir à le faire. Au final, elle l'avait plus souvent préparé dans des petites soirées entre copains où ils s'étaient amusés à tester des recettes de cocktails trouvées sur internet plutôt que dans des bars. Bon, maintenant, il fallait qu'elle se familiarise avec les emplacements des bouteilles et des verres. Elle trouva rapidement deux shooters légèrement évasés vers le haut. Elle mit un peu plus de temps à trouver le reste. Bon la couleur bleu vif du curaçao lui sauta rapidement aux yeux et les bouteilles de sirop étaient toutes regroupées ensemble, il lui fallait juste trouver celle de grenadine. Enfin elle trouva la tequila et la crème de whisky. Kiara versa la grenadine au fond du verre puis déposa doucement la tequila de sorte à ce qu'elle ne se mélange pas au sirop, puis elle ajouta le curaçao qui lui vint bleuter l'alcool incolore. Enfin, elle versa lentement la crème de whisky à l'aide d'une cuillère qui vint naturellement se glisser entre les deux couches colorées.

« Et deux French Flag pour monsieur ! »

L'un des deux était mieux réussi que l'autre, c'est celui qu'elle poussa vers Ezekiel tandis qu'elle gardait l'autre près d'elle.

Emi Burton @Ezekiel Morgan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t2598-kiara-parfois-il-faut-oublier-ce-que-tu-ressens-et-te-rappeler-ce-que-tu-merites http://niagara-gallery.e-monsite.com

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Welcome to paradise darling ⊰ Kiara   

Revenir en haut Aller en bas
 
Welcome to paradise darling ⊰ Kiara
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paradise City
» Sal Paradise (en attente de validation)
» Everytime I close my eyes, it's like a dark paradise. ₪ 2 fév, 20h50
» Invitation de l'annuaire White Paradise.
» Roses are red, the sky is blue, oh my darling.. I love you... | Nausicaa.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Australian life :: 
Melbourne
 :: 
Docklands & Southbank
 :: Therapy Nightclub
-