AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ft Emrys ⊰ All I want for christmas is us.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
♥ Les inséparables ♥

avatar

★ Célébrité : JMo
★ Date d'inscription : 14/06/2015
★ Pseudo : Lilith W.
★ Messages : 2042
★ Autres comptes : Liam, Milah, Maeve, Aaron, Travis


MessageSujet: ft Emrys ⊰ All I want for christmas is us.   Lun 12 Déc - 19:36


All I want for christmas is us.
Emrys & Pepper.


La saison d'été était là et aujourd'hui, nous pouvions profiter des températures agréables avant les pluies prévues pour la semaine prochaine. Pas l'été le plus glorieux que Melbourne avait connu, mais cela restait agréable et, pour Emma, bien plus supportable, bien que les températures d'aujourd'hui soient hautes. 93,2°F de prévu. Pour l'occasion, j'avais donc opté pour le short en jean. Pas celui que j'avais l'habitude de porter quand je faisais de la mécanique, mais pas loin. Depuis mon retour, je prenais un malin plaisir à faire attention à ce que je portais, à prendre soin de moi, à me montrer séduisante pour Emrys. J'espérais ranimer la flamme, retrouver notre passion d'avant et avec une petite fille de bientôt sept mois faisant à peine ses nuits, cela demandait un effort de chaque instant. Parce que nous étions crevés et que chacune de ses siestes et de ses nuits était l'occasion d'enfin rattraper pleinement le sommeil perdu au cours des derniers mois.

J'étais loin de m'en plaindre pourtant. J'aimais mon enfant plus que tout au monde et rien que pouvoir m'allonger dans les bras de mon compagnon pour dormir quatre heures de suite était un véritable bonheur. Qu'importe si nous avions peu souvent l'occasion de nous retrouver comme un vrai couple. Aguicher, séduire et voler des baisers à l'occasion du quotidien me suffisait amplement. Et puis je préférais prendre les choses lentement, retrouver notre complicité, notre proximité, quitte à laisser de côté le physique de notre relation. J'avais trop compté sur cela auparavant pour cacher la profondeur de mes sentiments et les problèmes qui m'assaillaient. Je voulais que cela marche, aujourd'hui. Je voulais mon Emrys et je nous voulais nous, tout entier. Un vrai couple. Une vraie famille. C'était ma priorité, même si faire l'amour avec lui me manquait terriblement, parfois.

J'avais complété ma tenue d'un débardeur blanc sur un soutien gorge noir et d'une paire de tennis blanches. Je m'étais ensuite attelé à habiller Emma. Son père était capable de trouver tout seul des vêtements pour les enfiler, non ? Après hésitation, je m'étais finalement décidée pour une robe droite, légère, en coton blanc et manche courtes. Je fourrais dans le sac à langer un petit pull gris clair et un collant noir en laine épaisse au cas où la température baisserait et m'assurait d'avoir les lunettes de soleil pour bébé et son chapeau, avant de la prendre sur la hanche pour retrouver Emrys.

« On est prête », dis-je assez fort en retournant dans le salon, cherchant du regard l'homme de la maison. « Comment tu nous trouves ? » Je posais le sac à langer au sol, tournant sur moi-même, fraisant rire Emma alors que je la faisais virevolter, avant de me stabiliser pour regarder Emrys. « Sommes-nous assez jolies à ton goût ? »

Je ne lui avais pas demandé son avis avant d'habiller Emma et je voulais être certaine que cela lui convenait avant de partir pour de bon de la maison. « J'ai pris un pull et un collant au cas où, mais il fait chaud et je me disais qu'elle aurait trop chaud si je les lui mettais de suite... », ajoutais-je avant de me mordre la lèvre, comme pour me justifier de la tenue fine de notre fille, cherchant l'approbation de mon amour. J'avais beau être sortie depuis assez longtemps maintenant, m'occuper d'Emma depuis des semaines, j'avais toujours peur de mal faire, de réfléchir en femme adulte et non en mère, de faire une erreur...

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ Les inséparables ♥

avatar

★ Célébrité : Colin O'Donoghue
★ Date d'inscription : 14/06/2015
★ Pseudo : Elina / Shikiti
★ Messages : 6932
★ Autres comptes : Ezekiel, Savannah, Darcy, Castiel, Aiden, Zoey, Thomas, Noah

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: ft Emrys ⊰ All I want for christmas is us.   Mer 14 Déc - 16:50



   
   Pepper & Emrys
   All I want for christmas is us

J
e n’allais pas bien, depuis quelque temps. Avec Emma, nous ne dormions pas beaucoup alors on en profitait généralement pour se reposer quand elle dormait. Notre sommeil était grandement chamboulé mais pour couronner le tout, j’étais pris de violentes insomnies. Ça ne datait pas d’hier. Depuis de nombreux mois, je ne trouvais plus le sommeil. Je devrais être épuisé de ne pas pouvoir dormir beaucoup la nuit, mais ce n’était pas le cas. Parce qu’il m’était impossible de dormir. J’étais pourtant fatigué, épuisé même, mais impossible de fermer l’œil. Cela rendait mon quotidien difficile parce que j’étais fatigué constamment, j’avais des cernes, bref ce n’était pas la grande forme. Aujourd’hui, on avait décidé d’aller faire un tour au marché de Noël avec la petite. Pepper était dans sa chambre en train de l’habiller. J’étais à la fenêtre du salon, appuyé contre le rebord. Mon cœur battait à une vitesse folle, j’avais les mains tremblantes. Je n’avais pas mangé grand-chose depuis que j’étais debout parce que je n’avais pas faim. Pourtant était-ce la crise d’hypoglycémie qui me guettait ? J’en avais déjà eu une au marché de Noël l’année dernière avec Jay et Pepper. Ça ne pouvait pas recommencer cette année. Je ne pouvais pas prendre ce risque. Alors, je me rendais dans la cuisine pour chercher quelque chose à manger, rapidement. Je trouvais une barre de céréales que je me forçais à avaler et pour être sûr de ne pas m’écrouler, je mangeais également un morceau de sucre. Ce n’était pas bon, mais je n’avais pas trop le choix. Je pris même une seconde barre de céréales dans la poche de mon pantalon, au cas où, priant pour que ça passe.

Retournant près de la fenêtre pour la refermer, je trouvais qu’il faisait une chaleur étouffante. C’est à ce moment-là que la voix de Pepper se fit entendre, dans mon dos. Je me retournais et fourrais mes mains dans mes poches. Elles étaient prêtes à sortir et Pepper me fit une sorte de mini défilé pour me demander comment je les trouvais. Avec un grand sourire, je m’approchais des deux femmes de ma vie. « Vous êtes parfaites, l’une comme l’autre. » Lançais-je en déposant alternativement un bisou sur leurs fronts. Emma était adorable dans sa petite robe, mais Pepper ne sembla pas très sûre d’elle quant à sa tenue. « Un pull et un collant ? Par cette chaleur insupportable ? » On étouffait déjà à l‘intérieur. « Elle n’en aura pas besoin crois-moi. Mais tu peux les prendre quand même si ça peut te rassurer. » Je me baissais pour récupérer le sac à langer. « On ne sait jamais, si la température chute d’un seul coup. » C’était peu probable, mais bon. La poussette était déjà dans la voiture alors on avait tout. J’enfilais mes baskets et attrapais les clés de la voiture avant de les tendre à Pepper. « Tu veux bien conduire s’il te plait ? Je suis un peu fatigué et je ne voudrais pas piquer du nez au volant. » Comme je ne me sentais pas au top et que j’avais peur d’une potentielle crise d’hypoglycémie à cause de mes symptômes, c’était plus prudent de la laisser conduire.

WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ Les inséparables ♥

avatar

★ Célébrité : JMo
★ Date d'inscription : 14/06/2015
★ Pseudo : Lilith W.
★ Messages : 2042
★ Autres comptes : Liam, Milah, Maeve, Aaron, Travis


MessageSujet: Re: ft Emrys ⊰ All I want for christmas is us.   Sam 17 Déc - 1:55


All I want for christmas is us.
Emrys & Pepper.


Emrys m'assura que nous aurions nullement besoin de vêtements supplémentaires pour Emma. Je préférais quand même les laisser dans le sac, juste au cas où. Emrys se chargea d'ailleurs dès lors de prendre le sac. « Oh, les biberons ! », m'exclamais-je en réalisant que je ne les avais pas mis dans le sac. Pendant qu'Emrys enfilait ses chaussures, je me rendis donc au réfrigérateur pour en tirer deux petits biberons que je fourrais ensuite dans le sac. L'événement était spécialement dédiés aux familles, les enfants étaient à l'honneur et je savais que nous trouverions facilement un endroit pour faire réchauffer les repas de bébés préparés à l'avance.

Emrys attrapa ensuite les clés, qu'il me tendit, assurant qu'il était fatigué et ne voulais prendre aucun risque en s'endormant au volant. Je m'arrêtais alors, le regardant plus précisément. Il était pâle. Posant une main sur son torse, je sentais son T-shirt moite, son regard fatigué, les cernes importantes sous ses yeux. Il me rappelait noël dernier, quand il avait fait sa crise d'hypoglycémie magistrale. « Hey, mon cœur », soufflais-je doucement en regardant son visage fatigué, me hissant sur la pointe des pieds pour déposer un baiser léger sur ses lèvres. « Tu as mangé ? Tu devrais boire un peu d'eau aussi, tu n'as pas l'air bien. Emrys, si tu as besoin de dormir, on peut rester à la maison, tu sais. Je m'occuperais d'Emma pendant que tu te reposes. On n'est pas obligé d'y aller cette année. »

J'étais inquiète, oui. Emrys ne dormait pas beaucoup. La plupart des nuits, c'était lui qui se levait en premier, m'intimant de rester au lit alors qu'il s'occupait d'Emma. Parfois, il me fallait insister plusieurs fois pour y aller et je sentais bien, une fois recouchée, qu'il ne s'endormait qu'après moi. Il avait toujours eu un sommeil plutôt léger, mais depuis mon retour, je ne pouvais pas nier que les choses avaient empiré. Mais comment le blâmer ? Il suffisait qu'Emma éternue pour que je me réveille, tous mes instincts aux aguets et je vivais avec ma fille depuis moins longtemps que lui. Je me doutais que le moindre gémissement de la petite devait jouer sur son sommeil et je m'en voulais de ne pas insister assez, préférant le regarder s'occuper d'elle, admirer mes deux amours, plutôt que de lui offrir une chance supplémentaire de se recoucher plus tôt.

« Hein, qu'est-ce que tu en penses bébé ? », demandais-je à Emma en la faisant sautiller sur ma hanche. « On met papa au dodo et on joue à la maison avec ton tapis ? » J'adorais m'allonger sur le tapis d'éveil avec elle et jouer des heures entières avec toutes les petites surprises qu'il y avait dessus. Je m'éclatais comme une petite folle, parfois presque plus qu'Emma qui s'en désintéressait vite pour attirer le regard, l'attention et les câlins de son père. Elle aussi, elle était folle d'Emrys.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ Les inséparables ♥

avatar

★ Célébrité : Colin O'Donoghue
★ Date d'inscription : 14/06/2015
★ Pseudo : Elina / Shikiti
★ Messages : 6932
★ Autres comptes : Ezekiel, Savannah, Darcy, Castiel, Aiden, Zoey, Thomas, Noah

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: ft Emrys ⊰ All I want for christmas is us.   Mar 27 Déc - 13:24



   
   Pepper & Emrys
   All I want for christmas is us

P
epper était une maman attentionnée, mais très peu sûre d’elle. Elle réfléchissait à un millier de choses, à mille situations. Elle était prévoyante, voulant toujours bien faire. Moi ce que je voyais surtout, c’était qu’elle était une maman géniale qui pensait à tout et qui envisageait toutes les possibilités. Jamais elle ne serait prise au dépourvu pour quoi que ce soit. Emma avait beaucoup de chance d’avoir une mère aussi parfaite, prévoyante et attentionnée alors que son père n’était pas au mieux de sa forme. L’année qui venait de s’écouler, ou plutôt les deux années passées avaient laissé des traces. Peut-être que la fatigue extrême que je ressentais était dûe à tout ça ? Peut-être que mon corps me faisait payer le mauvais traitement que je lui avais infligé quand je vivais seul ? Je n’en savais rien. Peut-être avais-je simplement attrapé froid. En plein été. Ou bien, ma fille m’aspirait plus d’énergie que je n’en avais. Est-ce que cela faisait de moi un mauvais père ?

Pepper alla récupérer les biberons qu’elle avait oubliés dans la cuisine et les rangea dans le sac de la petite. Pour ma part, je lui tendais les clés de la voiture car je ne me sentais pas capable de prendre le volant. Du moins, je ne voulais pas causer un potentiel drame. Pepper me scruta et posa une main sur mon torse. Elle déposa un rapide baiser sur mes lèvres avant de me demander si j’avais mangé, assurant également que je ferais mieux de boire un verre d’eau parce que je n’avais pas l’air bien. Rapidement inquiète comme toujours, elle proposa même de rester ici pour que je me repose. « Je viens de manger un peu oui, et j’ai même avalé un horrible morceau de sucre. Au cas où. » Je savais qu’elle avait pensé à la même chose que moi. La fameuse crise de l’année dernière. Mais cela ne se reproduira pas cette année. Il n’était pas question qu’on annule notre sortie pour un manque de sucre. Elle demanda son avis à Emma en lui proposa de me mettre au lit pendant qu’elles joueraient sur son tapis d’éveil. A vrai dire, c’est Pepper qui y jouait beaucoup plus que notre fille. « Ça va aller, ça va déjà un peu mieux. » Ou pas. « ça lui fera du bien de sortir un peu et de voir du monde. Elle a l’occasion de voir le Père Noël pour la première fois de sa vie, elle ne peut pas manquer ça. » Même si la plupart des enfants pleuraient en le voyant la première fois. Je me souviens de Tom qui était en larmes dans les bras de Savannah ou si on remonte encore plus dans le temps, je me souviens d’une Jay terrorisée se réfugiant dans les bras de mon père alors que moi je riais. C’était loin tout ça. Je posais une main derrière la tête de ma fille pour déposer un bisou sur son front. « Bien sûr qu’elle veut voir le Père Noël ma petite puce. » Lançai-je à son attention avec un grand sourire. Ah, faire semblant que tout va bien quand je vais mal, c’est tellement devenu une habitude que moi-même je ne m’en rends plus compte. Je me redressais, déposant les clés dans la main libre de Pepper. « Allez, on y va mon cœur. Si on tarde, on ne trouvera pas de place où se garer. » Déposant un bisou sur le front de Pepper, je tournais ensuite les talons pour sortir de l’appartement. Il était temps d’y aller, que j’aille bien ou non. Ça finira bien par passer.

WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ Les inséparables ♥

avatar

★ Célébrité : JMo
★ Date d'inscription : 14/06/2015
★ Pseudo : Lilith W.
★ Messages : 2042
★ Autres comptes : Liam, Milah, Maeve, Aaron, Travis


MessageSujet: Re: ft Emrys ⊰ All I want for christmas is us.   Jeu 5 Jan - 18:21


All I want for christmas is us.
Emrys & Pepper.


J'avais vraiment envie d'aller à cette fête avec ma fille, qu'elle voit pour la première fois le Père Noël, qu'avec son père, nous la regardions découvrir Noël pour la première fois de sa vie, même si elle était trop petite pour s'en souvenir un jour. Ce genre d'événement, à cet âge, était souvent plus important pour les familles que pour l'enfant lui-même, non ? Mais je me souvenais de combien ma mère aimait parler de nos premières fêtes à Dan et moi. Comment elle s'amusait à les raconter à tout le monde. Comment cela avait aidé dans son estime de mère, dans la solidité de notre famille. Et j'avais envie de cette fête-là compte pour notre famille. Mais pas au détriment du bien-être de mon amour. S'il n'allait pas bien, nous pouvions reporter à une autre fois. Noël n'était pas le plus important. Le plus important était que nous soyons tous les trois, pour un moment en famille et cela, nous pouvions le faire toute l'année.

Mais Emrys m'assura qu'il avait mangé, qu'il allait déjà un peu mieux et qu'il ne fallait pas s'arrêter pour lui, arguant qu'Emma avait besoin de vivre ça. Et il me tendit les clés, ne laissant plus aucune place à la discussion. Je quittais donc l'appartement avec lui, après avoir fermé la porte à clé et bientôt, nous étions dans la voiture, Emma solidement attaché dans son siège auto à l'arrière, Emrys côté passager. La route fut plutôt rapide, jusqu'à l'arrivée aux abords des festivités. Il y avait toujours un monde fou à ce genre d'événements et trouver le chemin du parking était presque aussi laborieux que de trouver une place. Emma commençait même à s'agacer d'être ainsi assise dans le dos de ses parents dans un véhicule roulant au pas et faisant de nombreux arrêts. C'est pourquoi je fus soulagé lorsque la voiture fut enfin garée. Je me tournais néanmoins vers mon compagnon avant qu'il ne sorte de la voiture, posant une main sur son genou, le regardant sérieusement pour essayer de déterminer s'il pourrait supporter la journée ou pas. « Si ça devient trop difficile, tu me le dis immédiatement », demandais-je en balayant son genou de mon pouce. « Emma pourra supporter de ne pas assister à la fête cette année. Mais ni elle ni moi ne pourrons supporter de voir son papa s'effondrer... D'accord ? » Je posais mon front sur son épaule, savourant sa présence, levant ensuite les yeux pour regarder son visage, posant un baiser sur son épaule, par-dessus son T-shirt, avant d'appuyer mon menton dessus, un petit sourire sur mes lèvres. « Est-ce que je t'ai déjà dit combien je t'aime ? », questionnais-je, connaissant très bien la réponse. Oui, je le lui avais dit. Plus de fois qu'on ne peut le compter. Plus encore depuis que j'avais cette deuxième chance avec lui. Et pourtant, aucun mot sur terre ne pouvait traduire pleinement l'étendue de mes sentiments pour lui. « Peut-être que si Emma est assez épuisée de sa journée et que tu retrouves la forme, on pourra avoir un moment rien qu'à nous ce soir, hein ? »

Mon regard était plus qu'équivoque sur les idées que je pouvais avoir en tête et c'est sur ces mots que je laissais Emrys pour sortir de la voiture et aller chercher la poussette de la petite dans la voiture. Vu le monde qu'il allait y avoir, l'engin ne serait pas le plus pratique pour les déplacements, mais au moins, Emma pouvait être confortablement installé pour l'attente et si elle venait à s'endormir - chose encore fréquente à son âge - cela ne serait pas un casse-tête.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ Les inséparables ♥

avatar

★ Célébrité : Colin O'Donoghue
★ Date d'inscription : 14/06/2015
★ Pseudo : Elina / Shikiti
★ Messages : 6932
★ Autres comptes : Ezekiel, Savannah, Darcy, Castiel, Aiden, Zoey, Thomas, Noah

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: ft Emrys ⊰ All I want for christmas is us.   Sam 7 Jan - 2:25



   
   Pepper & Emrys
   All I want for christmas is us

J
e devais être maudit avec les marchés de Noël. Pourquoi fallait-il toujours que je me sente mal quand je devais y aller ? Je ne comprenais pas. Ou alors s’agissait-il d’un mal psychologique ? Peut-être qu’inconsciemment j’avais peur que ma crise de l’année dernière se reproduise et mon cerveau m’en affligeait les symptômes ? Allez savoir. Le cerveau humain est tellement complexe. Dans tous les cas, je ne voulais pas qu’un malaise aussi passager soit-il ne vienne gâcher cette journée qu’on avait prévu depuis le début de la semaine. Pepper se faisait une joie, tout comme moi, de pouvoir y emmener Emma, alors il n’était pas question que je gâche tout. Ça ira. Il le faudra bien.

Le trajet se fit silencieusement même si Emma exprimait son mécontentement  lorsque nous étions arrivés sur place et que nous cherchions une place pour se garer. Comme l’année dernière, il y avait un monde fou et les places étaient chères. Mais pour ma part, même si j’avouais haut et fort que j’allais mieux, ce n’était pas le cas. Il n’y avait pas d’amélioration. Soit, j’allais faire avec. Après un moment qui me sembla une éternité, Pepper trouva une place. Une fois garée, elle se tourna immédiatement vers moi alors que j’avais déjà posé ma main sur le loquet de la ceinture de sécurité pour l’enlever. Elle posa sa main sur mon genou et assura que si cela devenait trop difficile pour moi, je devais lui dire immédiatement. Elle ajouta qu’Emma pourrait supporter de ne pas assister à la fête mais qu'aucune des deux ne voulait me voir m’effondrer. Mon malaise de l’année dernière avait marqué les esprits visiblement. « Ça va aller. Ne t’inquiète pas pour moi. » Je l’espérais sincèrement en tout cas. J’arborais un sourire pour la rassurer. Je ne voulais pas qu’elle s’inquiète pour moi, je préférais qu’elle profite de l’événement avec notre fille. « Je vais bien. » Combien de fois avais-je répété cette phrase au cours des deux dernières années qui venaient de s’écouler ? Beaucoup trop. Jamais elles n’avaient reflété la vérité. Jamais.

Son menton posé sur mon épaule, elle me posa une question sur son amour pour moi. Je fis mine de réfléchir. « Hum, c’est une question bien difficile, mais quoi qu’il en soit, je ne me lasse pas de l’entendre. » Assurai-je avec un sourire alors que je déposai un baiser sur son front. Sa suggestion pour notre fin de journée était bien alléchante. J’aimais passer du temps rien qu’avec elle. J’aimais retrouver notre complicité de couple. Et j’aimais beaucoup profiter de son corps une fois Emma endormie. Elle m’avait tellement manqué. Mais si je voulais que ce soit le cas ce soir, il allait vraiment falloir que je retrouve ma forme. Pour le moment, ce n’était pas le top. Il fallait que je me rebooste. J’estimais que la perspective d’avoir Pepper rien que pour moi ce soir serait assez motivant. Je devais faire en sorte que mon corps suive mon état d’esprit. « Avec plaisir. » Lançais-je alors qu’elle quittait son siège pour sortir de la voiture.

Je sortis à mon tour et pendant qu’elle s’occupait de la poussette dans le coffre j’allais récupérer Emma. J’ouvris la portière et me penchais au dessus d’elle pour aller détacher la ceinture. « On est arrivé mon petit cœur, on va aller voir le Père Noël. » Cependant, ma main se fit plus tremblante que tout à l’heure. Bon sang. Je la secouais un peu en bougeant tous mes doigts, espérant que ça passe. J’avais mangé, alors pourquoi je ne sentais aucune différence ? Et pourquoi il faisait une chaleur aussi étouffante ? J’avais même l’impression que mon cœur allait sortir de mon corps tellement il battait fort. ça va aller. Attrapant enfin la bouche de la ceinture, Emma agrippa la bague que j’avais en pendentif autour du cou. Respirant un grand coup, je retirais la ceinture du siège et je sortai ma fille de la voiture, la calant dans mes bras alors qu’elle ne lâchait plus la bague en plastique. Je baissais la tête vers elle, une fois debout, un sourire bienveillant sur le visage. « Emrys ! » Je redressais la tête vivement. Qui venait de m’appeler ? J’avais entendu mon prénom distinctement, pourtant ce n’était pas une voix famillière. J’avais beau regarder autour de moi, à part Pepper, je ne voyais personne d’autre. Pourtant ce n’était pas sa voix. Personne ne semblait s’avancer vers nous non plus. J’étais pourtant sûr de l’avoir entendu. Je ne savais pas d’où ça venait mais ça avait quelque chose d’angoissant quelque part. C’est Emma qui me sortit de mes tourments en tirant sur le collier. « Doucement ma puce, tu l’auras quand tu seras plus grande si tu veux. » Lançais-je en retirant ses petits doigts de l’anneau. J’avais dû rêver, voilà tout. Je repris mes esprits et déposais la petite dans sa poussette pour l’y attacher. Ça n’allait pas être pratique avec ce monde. « Si la foule est vraiment dense, il faudra mieux la prendre dans nos bras. » Je ne voulais pas qu’elle se retrouve écrasée par une personne qui ne ferait pas attention. « Et puis, elle verra mieux. » J’allais récupérer son sac dans le coffre pour le tenir à l’épaule. Mes mains tremblaient toujours et ça en devenait extrêmement agaçant alors j’en glissais une dans ma poche et je tenais la bandoulière du sac avec l’autre, après avoir fermé le coffre. « Avec une chaleur pareille, il faudra penser à boire, je suis sûr qu’il y a plein de stands. » M’approchant de Pepper, je déposais un rapide baiser sur ses lèvres. « Je te paye un coup mon coeur, comme au bon vieux temps. » Bon ok, je n'avais pas d'argent mais j'en avais un minimum pour acheter deux boissons. Un petit verre ne peut pas faire de mal et puis, on avait l’habitude de sortir tous les deux avant. Ça nous rappellerait le bon vieux temps. « Je n’en peux déjà plus de cette chaleur, j’ai l’impression de me déshydrater. » J’avais soif, il fallait que je boive quelque chose. Rapidement. Aussi vite que possible... Comme si ma vie en dépendait…

WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ Les inséparables ♥

avatar

★ Célébrité : JMo
★ Date d'inscription : 14/06/2015
★ Pseudo : Lilith W.
★ Messages : 2042
★ Autres comptes : Liam, Milah, Maeve, Aaron, Travis


MessageSujet: Re: ft Emrys ⊰ All I want for christmas is us.   Mar 17 Jan - 23:36


All I want for christmas is us.
Emrys & Pepper.


Il assurait que ça allait, mais je connaissais assez le jeu des faux semblant pour savoir qu'il ne fallait pas s'y fier. D'un autre côté, il s'agissait d'Emrys. Mon Emrys. Mon héros. J'avais vu mon image de lui être mise à mal par ma faute. Je l'avais vu perdre pieds, jusqu'à perdre son travail et son appartement, mais il restait mon héros, mon invincible. Il traversait une passe difficile, mais il allait s'en remettre, aller mieux et si je prenais assez mon courage à deux mains pour qu'on en parle, j'étais certaine qu'il arrêterait de vivre dans l'instant et ferait à nouveau des projets. Retrouver un travail, envisager d'agrandir notre famille, faire des projets pour notre avenir. Il fallait juste que je lui montre que moi aussi, j'avais ce désir et cette volonté.

Dès lors, je m'attachais à faire de cette journée une belle journée et pas une journée basée sur l'inquiétude. C'est pourquoi, pour bien commencer, je lui parlais un peu de mon amour pour lui, cette chose que je lui avais trop cachée ces deux dernières années. Il assura ne jamais se lasser de l'entendre et je souris. Bien. Parce que je ne me lasserais jamais de le lui dire, tout comme de l'embrasser. Mais nous n'allions pas rester dans cette voiture toute la sainte journée, nous avions des projets pour aujourd'hui.

Je me chargeais donc de prendre dans le coffre ce dont nous avions besoin, tandis qu'Emrys récupérait notre fille. Je souris quand il assura à Emma qu'elle aurait droit d'avoir notre bague quand elle serait plus grande. C'était romantique. Je doutais qu'Emma, une fois adolescente, s'intéresse à une vieille bague en plastique symbolisant l'amour de ses parents. Pour tout autre que nous, c'était déjà tellement idiot. Les secours ne m'avaient-ils pas regardé comme une vraie folle quand ils avaient su que j'avais fait une crise de panique à cause de la perte de ma propre bague ?

Au vu du monde présent, Emrys proposa qu'on porte notre fille, plutôt que de traîner la poussette. Je fis une petite moue en réfléchissant. Il avait peut-être raison et l'argument que notre fille serait plus en hauteur pour mieux voir était infaillible, mais la poussette pouvait aussi avoir ses avantages non négligeables. « Peut-être », dis-je en me mordillant la lèvre inférieure. « On peut quand même la prendre. Au pire, on posera le sac dessus si on décide de prendre Emma dans nos bras et elle sera plus confortablement installée si jamais elle est fatiguée », soufflais-je alors qu'il refermait déjà le coffre.

Emrys me vola un baiser, avant de me proposer de me payer quelque-chose à boire. Je hochais une nouvelle fois la tête, caressant le sommet du crâne de notre petit ange. « Qu'est-ce que tu en penses, mon bébé ? Ça te dit un petit jus de pomme ? Papa a de bonnes idées, hein ? », soufflais-je, me pressant contre lui, un doux sourire sur les lèvres. J'aimais tellement sentir sa chaleur contre moi, son odeur m'enveloppant. J'avais un mal fou à ne pas le toucher, maintenant que je l'avais retrouvé. Pourtant, il se plaignait de la chaleur et je devais lui accorder un peu d'espace pour qu'il puisse respirer. Je ne pouvais pas être aussi collante quand il exprimait clairement qu'il mourrait littéralement de chaud. « Je te dirais bien de te mettre à l'aise si tu as si chaud, mais je ne suis pas certaine que les gens ici apprécieraient autant que moi », me moquais-je, le désir dans mon regard. « Mais je ne dirais pas non à une bonne douche fraîche quand nous serons rentré et qu'Emma sera au lit ! »

Me hissant sur la pointe des pieds, posant un baiser à l'ombre de son oreille, avant d'y glisser dans un murmure. « Très froide. Parce que je crains que cela ne me donne encore plus chaud si tu décides de m'accompagner. » Je me détachais de lui à contre-cœur, la moiteur de ses vêtements trahissant combien il avait chaud, commençant à pousser notre fille qui piaillait gaiement en voyant tout le monde autour de nous. « Nous te suivons, mon cœur », achevais-je, bien que j'allais de l'avant avec la poussette, lui encore sur place dans mon dos.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ Les inséparables ♥

avatar

★ Célébrité : Colin O'Donoghue
★ Date d'inscription : 14/06/2015
★ Pseudo : Elina / Shikiti
★ Messages : 6932
★ Autres comptes : Ezekiel, Savannah, Darcy, Castiel, Aiden, Zoey, Thomas, Noah

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: ft Emrys ⊰ All I want for christmas is us.   Lun 13 Mar - 0:00



   
   Pepper & Emrys
   All I want for christmas is us

E
mma allait pouvoir découvrir pour la première fois de sa vie un marché de Noël. Cependant, vu son âge, je doutais qu’elle se souvienne de ce jour une fois plus grande. Mais pour Pepper et moi, c’était important qu’elle découvre avec ses yeux de bébé l’ambiance de cette fête magique que tous les enfants aimaient. Je ne pouvais donc pas laisser mon état lamentable interférer sur cette journée. Je devais prendre sur moi, même si c’était difficile, pour agir comme si tout allait bien. Pour elle, pour Emma. Les souvenirs du marché de Noël de l’année passée devaient me hanter malgré moi et psychologiquement, je ressentais les mêmes genres de symptômes que la dernière fois. Ce n’était pas impossible. Je suppose. Le cerveau humain est tellement complexe, que cela pourrait être possible. Je devais juste faire en sorte de me changer les idées et tout devrait bien se passer. Il n’y avait pas de raison. Tout allait bien se passer. Il le fallait…

J’avais proposé de prendre Emma dans nos bras s’il y avait trop de monde pour qu’elle puisse mieux voir et qu’elle évite de se retrouver écrasée par un mouvement de foule. Bien sûr, les gens faisaient attention quand il y avait une poussette, mais on n’était jamais trop prudents. C’est fou. Maintenant que j’étais père, je voyais les dangers partout. Constamment. Même la plus petite chose insignifiante ou la probabilité la plus infime qu’il se passe quelque chose m'inquiétait. C’est ça l’instinct de parent ? Je savais pourtant qu’elle serait mieux installée dans sa poussette mais je savais aussi qu’il ne pourrait jamais rien lui arriver dans mes bras. Théoriquement. Pepper proposa de la prendre quand même parce qu’elle pourrait toujours servir à poser le sac dessus quand Emma serait dans nos bras mais elle pourrait s’y reposer en cas de coup de fatigue. « Oui on la prend. On va la laisser dedans pour le moment, mais je proposais au cas où il y aurait vraiment trop de monde. » Sur ce, je déposais notre fille dans sa poussette pour l’y attacher.

Le sac de la petite sur mon épaule, j’avais proposé à Pepper d’acheter quelque chose à boire. Personnellement, je trouvais la chaleur étouffante et je n’étais pas contre un petit rafraîchissement. Elle demanda son avis à notre fille, lui suggérant un jus de pomme au passage. Par cette chaleur mieux valait s’hydrater régulièrement. D’ailleurs, en réponse à ma remarque sur la température excessive, elle se moqua gentiment en affirmant que je pouvais me mettre à l’aise mais que les gens autour de nous apprécieraient sans doute la vue bien moins qu’elle. Certes, je n’étais pas trop pour l’exhibitionnisme. Elle émit même l’hypothèse de prendre une bonne douche fraîche en rentrant et lorsqu’Emma serait au lit. Un sourire s’étira sur mon visage alors que je passais mes bras autour de sa taille. « Je ne suis pas assez exhibitionniste pour me déshabiller en public ma chérie. Mais je ne dis pas non pour ton idée de douche en rentrant à la maison. » Se hissant sur la pointe des pieds, elle approcha ses lèvres de mon oreille pour compléter sa proposition de douche, ajoutant qu’elle devait être froide parce qu’elle risquait d’avoir chaud si je l’accompagnais. Je déposais un baiser sur sa nuque à ma disposition. « Tu n’envisages quand même pas que je te laisse seule ? Comment tu vas faire pour te savonner le dos ? » Bon ok l’excuse était nulle à chier. « Et même si je risque d’avoir plus chaud aussi, je ne peux pas décliner cette invitation. »

Même si je mourrais déjà de chaud à l’heure actuelle. Et même si j’aimais flirter avec elle, nous ne pouvions pas rester là toute la journée alors qu’Emma attendait dans sa poussette. Pepper s’écarta de moi et attrapa la poussette pour se mettre en route. Elle avança mais je restais là quelques secondes, le temps de prendre une grande respiration pour tenter de calmer les battements de mon cœur, pour tenter de me ressaisir parce que je n’allais pas mieux. Mes mains tremblaient toujours alors j’attrapais fermement la bandoulière du sac que j’avais sur l’épaule et je glissais mon autre main dans la poche de mon pantalon. Je finis par me mettre en route pour les rejoindre. Arrivé à leur niveau, je marchais aux côtés de Pepper pour avancer vers le marché de Noël. Il y avait déjà pas mal de monde même si la foule se dispersait à mesure que nous avancions dans les allées. J’étais évidemment aux aguets de tout ce qui approchait de près ou de loin de mon bébé, veillant à ce que les gens fassent attention où ils marchaient. En même temps, je cherchais un stand de boissons des yeux. Nous finissions par en trouver un finalement, sans trop de queue. Un miracle. « Ah en voilà un. » Je me penchais vers ma fille avec un grand sourire. « Tu as soif ma puce ? » Je déposais un bisou sur son front avant de me redresser. « On ne devrait pas attendre longtemps. » Je m’avançais dans la queue et je jetai un œil à ce qui était proposé. « Qu’est-ce que tu veux boire mon cœur ? » Je parcourais la liste des yeux et une boisson retint mon attention. La bière. Je la voulais. Il me la fallait. J’en avais besoin.

Lorsque ce fut à notre tour, j’énonçais notre commande et je sortis mon portefeuille de ma poche lorsque le vendeur m’annonça le prix. Pendant ce temps, il alla chercher nos trois boissons. Mais alors que j’ouvris le compartiment avec mon argent – ou ce qui était censé y être – j’eus la désagréable surprise de constater qu’il n’y avait plus rien. Ou du moins quelques centimes. Qu’est-ce que j’allais faire avec ça ? Je n’avais pas de monnaie. Pas de pièces, pas de billets. Que dalle. J’avais l’air fin, j’invitais ma femme et ma fille à boire mais je n’avais pas de quoi payer… Je ne m’étais jamais senti aussi honteux. J’étais tombé tellement bas… Je n’avais même pas assez d’argent pour payer à boire aux deux femmes de ma vie. Plus lamentable que moi, ça n’existait pas. Je fermais les yeux de dépit quelques secondes, serrant la mâchoire tant j’étais dégoûté et mortifié par la honte. J’étais un déchet, véritablement… Je ne la méritais pas. Elle valait tellement mieux que moi. En réalité, j’étais devenu un poids. Un véritable fardeau…

WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ Les inséparables ♥

avatar

★ Célébrité : JMo
★ Date d'inscription : 14/06/2015
★ Pseudo : Lilith W.
★ Messages : 2042
★ Autres comptes : Liam, Milah, Maeve, Aaron, Travis


MessageSujet: Re: ft Emrys ⊰ All I want for christmas is us.   Dim 7 Mai - 14:10


All I want for christmas is us.
Emrys & Pepper.


Emrys assura finalement qu'on pouvait laisser notre fille dans la poussette. Que la prendre dans nos bras n'était qu'une proposition s'il y avait trop de monde et je hochais la tête. Il avait raison, de toute manière. Et puis rien que cette idée nous donnait une excuse si nous voulions la prendre dans nos bras. Nous étions trop accroc à notre bébé, incapable de la quitter bien longtemps, incapable de résister à la prendre dans nos bras. Partir travailler le matin était toujours un vrai déchirement pour moi et dès que je rentrais – quand je ne suppliais pas Emrys de l'amener dans la journée pour que je puisse la cajoler – je passais des heures à la garder contre moi ou sur mes genoux. J'avais toujours imaginé que j'aimerais nos enfants comme la prunelle de mes yeux. Le fruit de notre amour, la concrétisation ultime de notre histoire... J'avais toujours eu conscience que j'en serais folle. Je n'avais jamais compris à quel point l'amour maternel pouvait être à ce point viscéral. Il n'y avait pas de mot, rien d'assez puissant dans ce monde pour pouvoir décrire mes sentiments quand je pensais et parlait de ma fille. Il n'y avait rien, juste tout ce que j'éprouvais et à quel point elle était la chose la plus précieuse dans l'univers tout entier...

Argumentant sur la chaleur, il se pressa malgré tout contre moi, m'enlaçant tendrement pour confirmer qu'il n'était pas adepte de l'exhibitionnisme. Dommage pour moi. J'aimais le voir dans son plus simple appareil. Les années avaient beau être passé, il suffisait d'un rien pour qu'il m'enflamme. Une caresse, un baiser, une idée suggestive et j'étais toute chose. J'étais folle de lui, fiévreuse de son corps et désireuse de tout. Cette année que j'avais forcée loin de lui avait été une torture de chaque instant, tant je n'étais bien et complète que dans ses bras. C'est pourquoi, comme chaque fois, alors qu'il enserrait ma taille, je me fondais en lui, moulant mon corps à celui que je connaissais par cœur, sans jamais m'en lasser. J'aimais connaître chaque détail de son anatomie, pouvoir dessiner les yeux fermé chacun de ses traits, de ses muscles, connaître par cœur le roulis de ses muscles sous sa peau, sa chaleur et son parfum. J'adorais son odeur. De celle de l'homme apprêté, sortant de la douche et délicatement parfumé à celui du mâle resté à la maison tout le week-end ou transpirant d'une séance d'exercice intense. Il m'avait séduite par tous les pores, à chaque seconde, tout doucement et tout d'un coup à la fois, il y a longtemps et encore maintenant. Chaque jour ne faisait que me rendre un peu plus amoureuse.

« J'espère sincèrement que tu auras bien plus chaud, alors », soufflais-je, souriante, étirant mon cou pour poser un bisous dans son cou, savourant le goût et l'odeur de sa peau. Du bout des doigts, je caressais son avant bras. « Rien que de t'imaginer là, devant moi, entièrement nu, prêt pour moi... » Oh, comment rien que l'image suffisait à m'allumer. Je me détachais douloureusement de ses bras, poussant la poussette en secouant la tête. « Moi aussi, j'ai soudainement très chaud... »

Après avoir fait la queue pendant quelques minutes à peine, nous arrivions devant le vendeur et Emrys me demanda ce que je désirais. « Un milk-shake à la fraise s'il vous plaît. Et une petite bouteille de jus de pomme. » Nous avions commencé l'introduction des aliments et des boissons depuis peu, mais notre fille se révélait déjà friande des fruits depuis un moment. J'avais pris l'habitude de lui faire goûter mes boissons dès qu'elle n'était pas alcoolisées, juste pour voir sa petite bouille se tordre à la surprise des nouvelles saveurs. Avec le temps, nous avions fini par découvrir que mademoiselle avait ses préférences et l'introduction des jus de fruits dans son alimentation s'était faite naturellement, contrairement aux purées qui pouvaient s'avérer plus difficile, chaque fois que l'on essayait d'introduire un nouveau légume. Alors qu'Emrys cherchait l'argent pour payer, je transférais le jus dans un peu d'eau de son biberon.

Voyant que l'argent ne venait pas, je tournais la tête vers Emrys, pour constater qu'il regardait avec désolation son portefeuille vide. Je souris, amusé. « On dirait que quelqu'un a oublié de faire le plein avant de se rendre dans une fête qui n'accueille pas la carte de crédit », gloussais-je, posant un baiser sur ses lèvres avant de fouiller dans mon propre sac, cherchant mon porte-monnaie pour en tirer la somme requise. Je la donnais au vendeur, avant de me retourner vers ma petite famille. « Allons plus loin pour boire ça tranquillement », proposais-je, tirant Emrys par la main pour nous mettre en route. Je trouvais une table libre et m'installait, Emma en face de moi, lui donnant le biberon et l'aidant à le guider vers sa bouche en premier lieu. « Là... Doucement bébé. » Je regardais Emrys, toujours avec son air le plus misérable sur le visage. « Ça n'est rien, Rhys. Ça n'est qu'une histoire de quelques dollars. » J'attrapais sa main, la serrant doucement avec amour. « Écoutes, mon amour, je pense qu'il y a des choses dont on doit... parler. Aujourd'hui n'est peut-être pas le moment idéal, mais je ne veux pas qu'on passe cette journée à faire semblant que tout va bien quand tu es visiblement dévasté, alors, écoutes-moi, s'il te plaît. » J'inspirais un grand coup. « Ces deux dernières années ont été... difficiles. Très difficile. Pour nous tous. J'ai merdé. Et à un moment donné, tu as fini par merder, toi aussi. Mais rien n'est irréparable, mon cœur. Je sais que de ne plus avoir de travail, de salaire, te préoccupe. Mais ce n'est rien. Ce n'est que passager. Ce qui compte c'est que tu sois là, en vie et en bonne santé. Que notre merveilleuse petite fille soit en bonne santé. Nous sommes là, réunis tous les trois et je ne m'attends pas à ce que tout soit parfait. La vie n'est pas parfaite et c'est pour ça que j'aime et savoure chaque minute avec toi. Parce que tout est si précieux. » Je me penchais, sur nos mains jointes, pour embrasser ses doigts, relevant les yeux vers lui. « Tu voudras bien m'en parler ? De ce qui te tracasse tant ? Quand tu seras prêt ? »

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ Les inséparables ♥

avatar

★ Célébrité : Colin O'Donoghue
★ Date d'inscription : 14/06/2015
★ Pseudo : Elina / Shikiti
★ Messages : 6932
★ Autres comptes : Ezekiel, Savannah, Darcy, Castiel, Aiden, Zoey, Thomas, Noah

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: ft Emrys ⊰ All I want for christmas is us.   Mar 6 Juin - 22:58



   
   Pepper & Emrys
   All I want for christmas is us

P
epper avait toujours eu un pouvoir particulier sur moi. Un pouvoir qu’aucune autre femme ne possédait. Elle avait le don de m’enflammer en une phrase, en un mot, en un geste. Cela avait toujours été ainsi, depuis toujours. Un regard appuyé, une caresse, un mot prononcé sur un ton enjôleur et je perdais pied. Cette femme me rendait fou et elle avait une emprise indescriptible sur moi. Une emprise dont je ne voulais me défaire pour rien au monde. Elle était mon tout, sans elle je n’étais rien. J’en avais fait les frais pendant presque deux ans et j’avais sombré, profondément. Incapable de m’en sortir par ma seule volonté. Sans elle, je ne valais rien. J’avais déjà chaud à cause de la température extérieure, mais la sentir contre moi et l’entendre prononcer ses mots n’arrangeaient rien, bien au contraire. Comment rester de marbre quand la femme de ma vie m’allumait ouvertement ? Impossible. « Tu as le don pour me donner encore plus chaud. » Alors je risquais d’être en ébullition le moment venu, je ne me faisais pas de souci là-dessus. Cependant, nous n’allions pas nous chauffer davantage en sachant que notre fille attendait et que nous étions au milieu d’une foule de gens.

Alors nous avions avancé dans le marché de Noël jusqu’à arriver à une buvette. J’avais eu à cœur d’offrir à boire aux deux femmes de ma vie mais au moment de payer, la honte et le déshonneur s’étaient abattus sur moi avec fracas. Comment un conjoint et un père de famille pouvait-il se montrer incapable d’acheter une chose aussi simple qu’une boisson ? Mon portefeuille était vide. Je n’avais absolument pas de monnaie. Mon compte en banque n’était pas beaucoup plus rempli d’ailleurs. Comment pouvais-je être un bon père si je n’étais pas capable d’acheter quoi que ce soit à ma fille ? J’étais misérable, il n’y avait pas d’autre mot. A ce moment précis, je me haïssais de toutes mes forces et me maudissais d’être un père aussi indigne. La pseudo plaisanterie de Pepper sur mon hypothétique oubli de faire de la monnaie n’eut pas l’effet escompté. Je n’avais pas le cœur à rire, bien au contraire. Je me dégoûtais. C’est elle qui dut payer, et c’était inadmissible. Dépité, je la suivis tout de même lorsqu’elle proposa d’aller plus loin en me prenant la main, mon portefeuille désespérément inutile rangé dans ma poche et ma boisson en main. Nous trouvions une table à proximité pour nous installer. Je laissais Pepper s’occuper de la petite alors que je me laissais tomber sur ma chaise, posant ma boisson sur la table. Je n’avais même plus soif. Pour le moment.

Triturant ma boisson entre mes doigts, je la regardais d’un air vide. Je n’étais qu’un minable qui n’avait pas de travail. Un minable incapable de subvenir aux besoins de sa famille. Ce n’était pas faute de chercher pourtant. Mais chaque fois que j’avais un entretien, je le ratais ou j’arrivais en retard, incapable de me lever ou d’être prêt à l’heure. Ce qui anéantissait à chaque fois mes chances d’obtenir un emploi. Pepper attrapa ma main, me sortant de mes pensées, et tenta de me remonter le moral en assurant que ce n’était l’histoire que de quelques dollars. Bien sûr que non. C’était bien plus que ça. Au fur et à mesure de ses paroles je relevais la tête vers elle. Contre toute attente, elle revint sur les deux dernières années. Là n’était pas vraiment le sujet, à mon sens. Du moins, ça n’était pas le problème actuel. Enfin, je crois. Quoi que. Elle mit quand même le doigt sur ce qui me perturbait, mon emploi inexistant. Selon elle, ce n’était que passager et que l’important c’était que je sois présent, en vie et en bonne santé. La santé… Je n’allais pas bien. Je m’en rendais compte. Mais ça finirait bien par passer ça aussi. Quand Emma serait plus grande, je pourrais me reposer et tout ira mieux. J’irais mieux. J’étais juste extrêmement fatigué, voilà tout. Dans un état d’épuisement extrême. Du repos suffirait pour me remettre sur pied. Ou pas. Quelque chose au fond de moi me hurlait que ça n’allait pas, que mon état était anormal mais c’était plus facile de faire la sourde oreille. Le principal était ma fille. Si elle allait bien, alors j’allais bien.

A la fin de sa réplique, elle attira mes mains près de ses lèvres pour embrasser mes doigts, avant de me demander de lui parler de mes tracas, quand je serais prêt. Je baissais la tête quelques secondes. Quels tracas ? A part ma recherche d’emploi infructueuse, quel était le problème ? Je dégageais l’une de mes mains pour la passer sur mon visage alors que je serrais un peu plus ses doigts entre les miens avec l’autre. « Je me sens minable. C’est tout. Je suis incapable de trouver un travail. Incapable d’acheter quoi que ce soit à ma fille, à toi parce que je suis fauché. Quel genre de père indigne je suis ? Si Emma me demandait de lui acheter une glace, qu’est-ce que je pourrais lui dire ? Non désolé ma chérie, papa n’a pas d’argent ? C’est juste inconcevable. Je suis juste un minable qui ne vous mérite pas, ni l’une ni l’autre. » De ma main libre, j’attrapais ma bière pour en boire quelques gorgées. « Mais tu as raison, ce n’est pas le moment d’en parler. Ne gâchons pas la journée de la petite avec les états d’âme de son incapable de père. Je suis désolé. » Désolé d’avoir pourri la journée et foutu en l’air la bonne humeur de la sortie. Désolé d’être un mauvais père, un mauvais conjoint. Désolé d’être aussi lamentable et ridicule. Désolé pour tout. « Ça va aller. » Je tentai de m’en convaincre. Pourtant, je savais pertinemment que ça n’irait pas.

WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ Les inséparables ♥

avatar

★ Célébrité : JMo
★ Date d'inscription : 14/06/2015
★ Pseudo : Lilith W.
★ Messages : 2042
★ Autres comptes : Liam, Milah, Maeve, Aaron, Travis


MessageSujet: Re: ft Emrys ⊰ All I want for christmas is us.   Dim 11 Juin - 0:00


All I want for christmas is us.
Emrys & Pepper.


Je savais qu'il se sentait mal d'avoir tant perdu. Emrys avait toujours été un homme fort, élevé par deux hommes des plus forts. Il avait affronté toute sa vie l'adversité, dans un monde où peu de gens acceptaient la différence. Combien de camarades de classes s'étaient moqués qu'il ait deux pères et pas de mère ? Combien s'étaient moqués que sa sœur n'était pas sa sœur génétique ? On avait passé notre enfance, notre adolescence, à lutter contre les autres, parce que nous étions différents par nos familles. Il n'avait jamais rien lâché. Il nous avait toujours protégé et défendu. Il avait grandi ainsi et cela faisait partie de lui. Protecteur, serviable, il aimait être l'homme de la maison, qui accomplissait des choses et s'occupait de sa famille. Être ainsi privé de la possibilité de ramener de l'argent à la maison, de ne pas pouvoir subvenir à nos besoins, le blessait. Je m'en fichais tellement. Je l'aimais. Je le voulais dans ma vie, le reste n'avait rien d'insurmontable, mais je savais que pour lui, si, c'était important. Je voulais juste qu'il l'exprime. Qu'il me le dise, pour que cela sorte, parce qu'il ne disait rien depuis mon retour et je voulais qu'on retrouve cette capacité à tout se dire qu'on avait avant. Je voulais retrouver tout de mon amour, même s'il ne serait peut-être plus jamais mon pompier préféré.

Il avoua enfin comment il se sentait. Je le laissais parler, les larmes aux yeux, essayant de ne pas trop lui montrer combien cela m'affectait. Quand il eut terminé, je lâchais sa main, me levant de ma chaise pour contourner la table, tout en jetant un œil maternel en direction de notre fille pour m'assurer que tout allait bien pour elle. Je tirais un peu sur sa chaise pour l'écarter de la table et m'installait sur ses genoux, saisissant son visage entre mes mains, l'embrassant de manière insensé, folle, complète. « Mon dieu, Emrys, je m'en fiche tellement de ça. Je t'aime. Je t'aime depuis toujours. Je t'aimais avant même de savoir ce que ça voulait dire. L'argent, la carrière, ça n'est pas important pour moi et certainement pas pour notre fille. Ce dont elle a besoin, c'est de son père. De l'homme qu'elle aime plus que tout au monde. Tu ne vois pas comment elle te regarde ? Tu ne vois pas à quel point tu es son univers tout entier ? » Je voulais tout avec lui. La vie de famille, la maison, le compte commun. Je me fichais de savoir qui apportait l'argent et qui le dépensait. « Tu ne fais pas rien. Ne penses jamais cela. Tu t'occupes de notre fille. Tous les jours, à chaque seconde, tu t'occupes d'elle. Si tu travaillais, on devrait la mettre à la crèche ou chez une nourrice. Tu es comme... Non, tu ES père au foyer, quand on y pense bien. Tu ne fais pas rien, mon amour. » Je l'embrassais à nouveau, caressant les petits cheveux de sa nuque. « Tu fais le plus beau métier du monde. Il n'est juste pas rémunéré. »

Tout en parlant, je caressais sa peau, le regardant droit dans les yeux. « Je ne sais pas ce qui te tracasse vraiment, ce que tu ne veux pas me dire, mais je suis sûr que ça n'est pas qu'une question d'argent. Et si ça n'était que ça, alors on va dès lundi à la banque et on ouvre un compte commun. Mon argent est le tien, Emrys. Mon argent a toujours été notre argent. » Bon, pas vraiment quand nous étions séparés, parce qu'il n'avait accès ni à mon argent, ni à moi-même, mais dans le fond, je n'avais jamais envisagé les dépenses sans lui. Je ne voulais pas acheter de maison sans lui. Je ne voulais pas partir en vacances sans lui ou me faire plaisir. J'avais beaucoup travaillé, beaucoup gagné et j'avais tout mis de côté pour rien, ni personne. Maintenant, il me semblait plus que normal que cet argent soit le nôtre. Il l'avait toujours été. « Notre amour, notre fille, notre maison, notre avenir... notre argent. Ce qui est à moi à toujours été à toi, Emrys Snow. Toujours... » Je fermais les yeux, collant mon front contre le sien, chassant encore et toujours les larmes qui menaçaient. « Je t'en prie, mon amour. Dis-moi comment je peux t'aider. Tu es si loin... J'ai tellement peur de t'avoir perdu pour toujours... » J'avais peut-être été trop loin. J'avais peut-être définitivement brisé tout ce que nous avions été. Peut-être qu'il ne me reviendrait jamais complètement. Peut-être que je nous avais définitivement détruit...

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ft Emrys ⊰ All I want for christmas is us.   

Revenir en haut Aller en bas
 
ft Emrys ⊰ All I want for christmas is us.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Merry Christmas!!
» Distributeur de sourires – ft. Emrys
» EMRYS A. HAWKINS ► Jamie Dornan
» A. Emrys Zacharias ► Chris Evans.
» END - Merry Christmas : Le miracle de noël ? [Chuchu]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Australian life :: 
Où tu veux, quand tu veux
 :: Flashbacks
-