AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lexie Gail- Tomber amoureuse c'est tomber quand même

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
♥ L'élément perturbateur ♥
avatar

★ Célébrité : Imogen Poots
★ Date d'inscription : 17/02/2017
★ Pseudo : LittleWolf
★ Messages : 262
★ Autres comptes : Jorge

MessageSujet: Lexie Gail- Tomber amoureuse c'est tomber quand même   Ven 17 Fév - 17:11



Lexie Rose Gail
« Tomber amoureuse c'est tomber quand même »

Date de naissance +25 avril 1989  
Lieu de naissance +  Sydney  
Âge + 27 ans
Nationalité + Australienne
Origines + Française par son père et Australienne par sa mère
Statut civil + Célibataire
Orientation sexuelle + Hétérosexuelle
Métier/études + actrice de théâtre.
Groupe + Life is life
Célébrité + Imogen Poots

Caractère.

-Je suis une petite fille pleine de vie, j'ai été élevée dans un foyer aimant ce qui fait que je suis une fille qui a beaucoup d'amour à donner.
- Je n'aime pas être triste. D'ailleurs, ce n'est que très rarement que je le suis. Je me dis que je suis plutôt bien lotie. J'ai une belle vie. J'ai beaucoup de chance d'être ce que je suis maintenant, mais surtout d'avoir un boulot et de ne pas être à la rue. Cela fait de moi une personne particulièrement rayonnante dans la vie de tous les jours.
- Je suis particulièrement curieuse dans ce que peut m'offrir la vie, j'aime apprendre de nouvelles choses tous les jours, pour moi il ne se passe pas une journée sans que je ne puisse apprendre quelques choses.
- Il me plait aussi de me mettre à rêver d'une vie meilleure, d'avoir ce que je veux au plus profond de mon âme mais qui pour le moment est impossible.
- Il m'arrive aussi d'être très sensible sur certaines situations, mais je suis aussi très empathique avec les personnes qui m'entourent.
- Il m'arrive aussi d'être très chiante quand quelques choses me vexe, je le fais comprendre quand c'est une personne à qui je tiens.
-J'ai tendance à être, aussi, butée quand j'ai décidé quelque-chose.
Je sais ce que je veux dans ma vie et ce qui faut faire afin d'y parvenir.
-Je suis quelqu'un qui est tout de même assez fière, je n'aime pas trop pleurer sauf si je sais que la personne qui est en face de moi est une personne proche.
- Mon côté maniaque peut prendre le dessus sur mon comportement quand je suis chez moi, mais seulement chez moi je me permettrais jamais de faire des réflexions si je ne suis pas chez moi puisque je trouve ça particulièrement mal polie.



Habitudes & anectodes.

1 ) J'aime me levée tôt afin de faire ma petite routine matinale,  je me lève je prends ma douche, je vais faire chauffer mon thé le temps de me lavée les dents, puis je passe rapidement de nouveau dans la salle de bain afin de me maquillée légèrement les yeux pas plus puisque je trouve ça stupide de trop se maquillée.
2) J'ai une jument qui s'appelle Rosalina de la Rosière que j'ai eu pour mes vingt ans, je tiens énormément à cette jument quand je vais mal, elle me remonte toujours le morale.
3)Mon père a divorcé de ma mère, mais ils sont restés de très bons amis ce qui me rends plus qu'heureuse, je n'aime pas les tensions quand il s'agit de mes parents.
4) Je suis maniaque quand il s'agit de mon chez moi, j'aime quand tout est à sa place et quand je reçois j'ai tendance à ne rien dire mais je passe souvent derrière pour tout remettre en place.
5) Je suis une très bonne cuisinière, j'ai beaucoup de livres rangés dans mes toilettes afin de me détendre et avoir quelques fois quelques petites idées pour faire à manger.
6) Je suis toujours très présente pour mes proches, mon téléphone est toujours sur moi et je suis capable de tout plaqué pour venir en aide a quelqu'un qui en a besoin.
7) Il y a deux ans, en deux mille quinze j'ai rencontré un homme pendant un de mes contrats je ne m'attendais pas à ce que ça soit comme ça. Il a touché mon coeur, il me hante chaque jours depuis, tout ce que je veux c'est lui mais malheureusement il me repousse.
8 ) Liam est surement la plus belle de mes rencontres, je sais qu'il a besoin de temps alors j'attendrais
9 ) Depuis que je suis a Melbourne je vois moins mes parents, mais tous les soirs je reste disponible pour eux. On se parle régulièrement, leur présence me manque énormément, les conseils de ma mère aussi.
10) Je suis allergique aux noisettes, au lactose et le colza

Prenom/Pseudo + LittleWolf
Âge + 19 ans
Pays/Région + Picardie
Comment es-tu arrivé ici ? + Comme mes premiers comptes, grâce à une pub d'Em'
Présence + Presque tous les jours
Scénario ou inventé ? +Scénario de Liam    
Crédits images et citations + LittleWolf  (vava), Giphy (gifs), Internet  (citations).

© Lilith W.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ L'élément perturbateur ♥
avatar

★ Célébrité : Imogen Poots
★ Date d'inscription : 17/02/2017
★ Pseudo : LittleWolf
★ Messages : 262
★ Autres comptes : Jorge

MessageSujet: Re: Lexie Gail- Tomber amoureuse c'est tomber quand même   Ven 17 Fév - 17:11



This is my story.
« Confronté à la roche, le ruisseau l'emporte toujours, non par la force, mais par la persévérance. »

Mon histoire est banale, bien sûr, je ne peux pas réellement être très optimiste puisque l'histoire que je m'apprête à vous raconter relate ma vie jusqu'à aujourd'hui. Je suis née le vingt-cinq avril mille neuf cent quatre-vingt-neuf, dans le magnifique pays que peut être l'Australie dans la ville qui doit être une des plus connues qui est Sydney.Ma mère est une institutrice aimée de tous les enfants et mon père le directeur d'une école de stylisme, autrement dit, j'avais beaucoup de chance de tomber sur cette famille. Mais ce que personne ne sait que c'est surtout le fait que ma mère et mon père pensaient ne jamais avoir d'enfants, je suis venue comme un cadeau pour eux. Ma mère est resté très longtemps à travailler puisque mon père ne pouvait pas trop être présent suite à son boulot et à ses déplacements. Quand je naquis en avril, je fus accueilli en premier lieu dans les bras de mon père suite à une complication dû à l'accouchement de ma mère, je restai une bonne semaine sans voir ma mère, mais, depuis je ne l'ai plus jamais quittée, car, pour moi, elle représente absolument tout.

Mon éducation fut la plus simple, j'avais ma mère présente pour moi et puis-je l'avais aussi quelques fois en soutien, car c'était bien connu les personnes de la même famille ne pouvait pas être dans la même classe, alors encore moins une mère et une fille bien que ça ne me dérangeait pas puisque j'étais pas mal sociable et puis j'adorais aussi faire des conneries en cours alors être dans la classe de ma mère ce n'était surement pas possible que je puisse faire cela, je ne voulais pas qu'elle s'énerve contre moi ou qu'on dise qu'elle n'était pas neutre parce qu'après tout, j'étais sa fille.

Mon enfance se passa tout à fait normalement, j’avais des bonnes notes à l’école, je n’avais pas de problème bien que quelques fois, j’étais collée à cause de mes bêtises, mais c’était surement les meilleurs moments de toute ma vie. Je n’avais pas les problèmes que les adultes avaient, mais je savais qu’a un moment, j’allais y rentrer et que je devais aussi choisir ce que j’allais bien pouvoir faire. Et aussi où, après de longues recherches et quelques petites discussions avec mes parents, j’avais opté pour le théâtre puisqu’après tout, j’étais doué pour ça, mais je savais que c’était un métier des plus compliqué parce qu’ils y avaient tellement de demandes, mais j’allais faire en sorte de réussir.

Quelques années après j'étais tout de même assez buté dans ce que je voulais, mais n'arrivant pas pour le moment à percer, j'eus cependant une de très grande chance de tomber sur une recherche de casting il y a deux ans. J'avais auditionné pour la catin de service après tout, j'aimais bien ce genre de rôle, il me semblait compliqué à développer, mais ce n'était jamais facile d'incarner un personnage aussi compliqué pour une jeune actrice que j'étais surtout une débutante pour moi. J'avais un peu d'audace, pour ma part, je trouvais que l'audition s'était bien passée, mais l'attente était impossible, insoutenable. Quelques semaines après le réalisateur de la pièce m'appela pour me dire que le rôle était à moi, j'étais anxieuse parce que je savais qu'en face de moi, j'avais des acteurs étaient expérimentés comparé à moi. Mais le rôle que j'avais n'était pas le plus simple, surtout avec un des acteurs, un homme de quelques années plus vieux que moi bien que ce ne fût pas ce qui me dérangeait, c'était mon partenaire de scène le personnage que le mien allait aimer. Nous devrions nous rapprocher sur scène puisque le réalisateur avait choisi de montrer une scène de sexe entre nous deux, cet homme était attirant, je le savais, mais j'avais l'impression qu'il était brisé. Il semblait si torturé que je ne savais pas quoi faire pour que celui-ci se détende, mais au final, ça restait un homme qui était réellement adorable à mon avis. Derrière sa facette distante, c'était un homme qui méritait réellement d'être aimé d'une personne, mais pour mon plus grand plaisir notre rapprochement ne se fit pas que sur scène, il était devenu mon ami un ami très proche pour moi.
Cependant, plus notre relation évoluée et plus je voyais que la fille de ce dernier qui jouait avec nous, je ne voulais pas que notre relation dégénère, je voulais simplement que cela aille bien entre nous, mais elle semblait jalouse, je ne comprenais pas dans un premier temps pourquoi cette dernière était aussi agressive avec moi. Je ne comptais pas faire souffrir son père, j'avais simplement envie d'apprendre à le connaitre et puis même si celui-ci m'intriguer, réellement mon attirance devenait presque une obsession pour lui, j'avais envie de l'avoir dans ma vie, mais je l'avais déjà dans ma vie étant un ami proche. Mais au fil du temps, j'avais clairement beaucoup de mal à ne pas vouloir de lui, il semblait si brisé, si vulnérable, mais, tellement attentionné avec moi, plus le temps passé et plus celui-ci prenait de la place dans mon cœur, il était si touchant quand je voyais son sourire, je savais qu'il était sincère avec moi, il ne souriait pas de se sourire que beaucoup de monde avait, non lui s'était un petit sourire, qui bougeait à peine ses lèvres, mais qui avait tellement de sincérité dans se sourire. Mais le problème, c'était plus j'étais proche de Liam et plus sa fille devenait de plus en plus agressive, de plus en plus oppressante pour moi-même si je ne me permettais pas de faire des remarques sur son comportement. J'étais jeune, elle voyait peut-être mal la relation que j'avais avec son père, elle avait peut-être peur que je prenne la place de sa mère ? C'était possible, mais elle ne pouvait pas empêcher son père d'être de nouveau heureux dans sa vie non ? Elle ne pouvait pas faire ça à son père. Quand la pièce fut enfin mise en scène au grand public, j'avais un peu de stress pour cette première, mais j'avais beaucoup de chance parce que Liam restait présent pour moi, il était là à me rassurer, j'appréciais tout cela. Mais à mon plus grand plaisir, je vis alors le lendemain de la première que la pièce avait fait mouche, il y avait pleins d'autres qu'on allait devoir faire. J'avais finalement mon premier fan, mon premier, j'étais si heureuse de voir que quelqu'un reconnaissait mon boulot, mais le problème, c'est qu'au fur et à mesure, je recevais des cadeaux bien trop personnels et bien trop gênants pour moi. Et je voyais Liam s'éloigner de moi, devenir froid et distant, je n'aimais pas cet homme que je voyais devant moi maintenant pourquoi réagissait-il comme ça ? Une dispute finit par arrivée entre nous, des mots furent dit ce qui ne m'avait pas plu du tout. Il était sérieux à me parler comme ça ? Tout simplement parce que j'avais un fan ? J'avais donc décidé d'avoir une explication avec lui, je voulais savoir pourquoi il réagissait comme ça. Ses mots… Ses mots étaient si blessants, mais semblaient si sincère, je ne comprenais pas ce qu'il voulait dire jusqu'à ce qu'il m'embrasse. Ce baiser si fougueux, si torturé, je comprenais mieux d'un coup. Il n'aimait pas le fait que ce fan soit là pour me montrer son affection. Il m'avait laissé le souffle coupé, les idées encore plus désorientées pourquoi me laissait-il aussi fragile, aussi tremblante. Même si c'était ce que je voulais, je voulais ce qu'il venait de se passer depuis un moment, mais je ne l'avais pas fait parce que j'avais trop de respect pour lui, je l'admire.

Mais le fait qu'il me repousse sans le moindre problème, devenant cet homme que j'avais vu tellement des fois, que je l'avais vu jouer depuis des semaines, des mois. Ses mots qu'il avait dit après sur mon fan. Il avait dit ça sans aucune émotion, je ne voulais pas entendre ça, il me repousse alors que c'était lui qui avait fait le premier pas. « Je t'interdis de me toucher désormais en-dehors de la scène, Potter. Plus jamais. » Ses mots, je les avais prononcés suite à ses paroles, je ne voulais plus qu'il m'approche, je ne voulais plus qu'il pose ses mains sur moi hormis pendant les répétitions et sur scène. Je ne voulais pas souffrir, comme j'étais en train de souffrir parce que j'avais compris pourquoi je pensais toujours à lui, pourquoi il obsède mes pensées maintenant. J'étais tombée amoureuse de cet homme, de cet homme brisé, mais qui vivait trop avec le décès de sa femme ça me faisait mal de dire ses paroles parce qu'au fond, j'avais besoin de lui, il avait pris une place trop importante dans ma vie maintenant.

Mais alors que j'allais m'éloigner de lui, le laissant seule dans sa loge, je ne m'attendais pas que celui-ci me rattrape afin de me retrouver. Pourquoi faisait-il ça ? Il n'en avait pas marre de nous faire souffrir inutilement ? Les larmes roulaient sur mes joues, mes joues qui étaient devenues si rouge. Pourquoi j'étais tombée amoureuse d'un homme aussi grand, si talentueux, mais, aussi si brisé que lui ? Pourquoi mon cœur battait chaque seconde plus vite quand son regard se posait sur moi ? Pourquoi ? Pourquoi l'aimais-je ? Je ne savais pas, mais c'était définitivement le cas, je l'aimais, je l'aimais à en crever, mais ses paroles qu'il me dit quand il me rattrape. Il me parlait de boulot, mais j'avais compris tout autre chose, lui aussi m'aimait au fond, je commençais à le comprendre, mais il n'était pas encore bon pour se remettre dans une relation, il était trop brisé. Il voulait me protéger, il ne voulait pas que je souffre, mais c'était trop tard, c'était lui que je voulais maintenant. « Très bien, alors je m'autoriserai à croire en moi, et à être qui je dois être. Qui je peux être. » Je disais à la suite à ses paroles, il voulait que je croie en moi ? Bien, mais que je n'attende rien de personnes parce que dans notre monde personne n'allait me faire de cadeau ? Je le savais déjà, mais j'aimais ce que je faisais et je voulais absolument vivre de tout cela et je savais que j'allais y arriver bien sur il allait falloir que je mette de l'huile de coude, mais ça, je le ferais sans le moindre problème. Mais finalement, je finis par lâcher le fait qu'il avait le droit de m'aimer, qu'au fond même si je ne le disais pas, je voulais qu'il apprenne à être de nouveau heureux dans sa vie. « Et je t'autorise à m'aimer. »
Voilà, c'était dit maintenant, il était peut-être temps pour moi de partir, mais je ne pouvais pas, j'avais ce besoin constant d'être à ses côtés, même s'il se montrait blessant, j'avais besoin d'être avec lui, mais ses paroles avaient suffi à me radoucir. Mais je voyais que Liam n'était pas encore dans l'optique de me laisser entrer complètement dans son cœur, j'allais devoir attendre, j'allais devoir attendre que nous deux ça puisse se faire, si ça se faisait un jour ce qui n'était absolument pas sur et ça faisait mal. "J'attendrais le temps qu'il faudra. Mais uniquement celui qu'il faudra Liam." J'étais sincère, j'allais attendre le temps qu'il fallait pour que celui-ci soit prêt pour une nouvelle relation. Mais je ne pensais pas qu'au fond après cette discussion, nous allions nous éloigner comme nous l'avons fait, nous restions professionnels le temps que la pièce se jouait. Malgré nos regards, je devais me contrôler quand Darcy se trouvait ici, je devais être sa simple partenaire de scène alors que je l'aimais si fort. Le temps permet de guérir les blessures ? Je n'en savais rien, je lui avais dit que j'allais l'attendre, que j'attendrais le temps qu'il lui fallait malgré cette attirance que nous ne pouvions plus cacher, c'était bien trop tard pour cela.

La pièce finit par se terminer, ça voulait dire que je ne pourrais plus le voir tous les jours. Bosser ensemble n'était au fond qu'une excuse pour le voir tous les jours, le voir, vivre, le voir avec sa fille un homme si exemplaire avec ses enfants. Je savais que je devais surement m'éloigner de lui, il avait besoin de temps et moi, je devais aussi faire attention à sa fille. Cet éloignement qui commençait à se faire sentir, me faisait mal terriblement mal. Je profitais des soirs où nous jouons, ses mains sur mon corps, cet acte stimulé par nous deux avec nos deux personnages, c'était clairement horrible pour moi. Les représentations passantes, c'était la fin, je reculai alors chez moi m'occupant de ma jument qui en ce moment était la seule à pouvoir me détendre dans la souffrance que j'avais. Cependant, je savais que je ne devais pas me laisser abattre et puis la fin de la pièce m'avait amené à un nouveau projet, j'avais été engagé dans une autre pièce de théâtre ce qui me permettait aussi de continuer sur ma lancée, j'avais dit que j'allais réussir et j'allais le faire. Les mois passants, je n'avais plus de nouvelles de Liam, ma vie était terrible. Mes nuits étaient peuplées de son visage, de ses souvenirs de ses mains parcourant mon corps à moitié nu sous lui. De ce baiser échangé qui nous avait à la fois rapprochés et éloignés. Ses rires, ses sourires, son visage, il me hante encore même après des mois à ne plus avoir de ses nouvelles.. Qu'est-ce qui clochait chez moi ? Pourquoi j'avais un tel amour pour un homme qui n'était pas encore prêt pour moi, mais un matin quand je lis le journal, je vis son nom en gros. Ce n'était pas possible, il était à l'hôpital suite à une attaque cardiaque. Non part pitié, ne me fais pas cela Liam, tu n'as pas le droit de me faire ça.. Mais ça faisait des semaines que nous ne nous étions pas vus, devrais-je aller le voir ? Mon corps hurle oui, mais mon esprit était encore perdu dans ce que je devais faire. Sa présence si forte à mes côtés me manque tellement, je voulais le revoir toucher son visage, voir simplement son magnifique visage, mais devrais-je le faire ? C'était la question sans réponse..



© Lilith W.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Lexie Gail- Tomber amoureuse c'est tomber quand même   Ven 17 Fév - 17:34

Re-Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
♥ L'élément perturbateur ♥
avatar

★ Célébrité : Imogen Poots
★ Date d'inscription : 17/02/2017
★ Pseudo : LittleWolf
★ Messages : 262
★ Autres comptes : Jorge

MessageSujet: Re: Lexie Gail- Tomber amoureuse c'est tomber quand même   Ven 17 Fév - 17:37

Re merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Lexie Gail- Tomber amoureuse c'est tomber quand même   Ven 17 Fév - 17:44

Re bienvenue la miss avec ce très bon choix de scéna !!!!!
Bon courage pour ta fichette
Revenir en haut Aller en bas
♥ Les inséparables ♥
avatar

★ Célébrité : Colin O'Donoghue
★ Date d'inscription : 14/06/2015
★ Pseudo : Elina / Shikiti
★ Messages : 8907
★ Autres comptes : Ezekiel, Savannah, Darcy, Castiel, Aiden, Zoey, Thomas, Logan, Keith

MessageSujet: Re: Lexie Gail- Tomber amoureuse c'est tomber quand même   Ven 17 Fév - 17:48

Re bienvenuuuuue
Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t42-emrys-because-i-can-t-stop-loving-you
♥ L'élément perturbateur ♥
avatar

★ Célébrité : Imogen Poots
★ Date d'inscription : 17/02/2017
★ Pseudo : LittleWolf
★ Messages : 262
★ Autres comptes : Jorge

MessageSujet: Re: Lexie Gail- Tomber amoureuse c'est tomber quand même   Ven 17 Fév - 17:49

Re Merci tout le monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Le bad boy repenti ♠
avatar

★ Célébrité : Michael Fassbender
★ Date d'inscription : 14/09/2015
★ Pseudo : Lilith W.
★ Messages : 230
★ Autres comptes : Peppou, Milou, Maeou

MessageSujet: Re: Lexie Gail- Tomber amoureuse c'est tomber quand même   Ven 17 Fév - 18:49

                     
                       
Tu sais déjà tout ce que je pense.
Ma porte est grande ouverte si tu as besoin N'hésites surtout pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ L'élément perturbateur ♥
avatar

★ Célébrité : Imogen Poots
★ Date d'inscription : 17/02/2017
★ Pseudo : LittleWolf
★ Messages : 262
★ Autres comptes : Jorge

MessageSujet: Re: Lexie Gail- Tomber amoureuse c'est tomber quand même   Ven 17 Fév - 19:26

Liaaaaaam
Je viendrais te voir, bientôt je pense :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Lexie Gail- Tomber amoureuse c'est tomber quand même   Ven 17 Fév - 19:42

Rebienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Lexie Gail- Tomber amoureuse c'est tomber quand même   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lexie Gail- Tomber amoureuse c'est tomber quand même
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tomber amoureuse c'est comme tomber d'un lit, on tombe!
» Parce que tomber amoureux, c'est révéler sa faiblesse. / Feat Peter /
» J'ai peur de tombé amoureuse tu comprends pas ? [Dawson]
» Pluie d'hiver [PV Elim]
» (F) BEHATI PRINSLOO ✩ my dear ex-wife

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Australian life :: Gestion du personnage :: Contrôle des papiers :: Fiches validées-