AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Entre le pain et le frômage (Sasha)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
♠ Le Yin et le Yang ♠

avatar

★ Célébrité : Shaileen Woodley
★ Date d'inscription : 25/05/2017
★ Pseudo : SB, Jade
★ Messages : 68
★ Autres comptes : Gwen O'Leary et Briana Hendryx


MessageSujet: Entre le pain et le frômage (Sasha)   Lun 5 Juin - 10:57

Ma sœur n’avait aucune confiance en moi. Il faut dire que j’avais tout fait, étant gamine, pour qu’elle en vienne à penser ça de moi. Mais, ça n’était pas entièrement de ma faute, Norah me détestait, elle me l’avait bien fait comprendre, elle m’avait reproché ma naissance, comme si étais pour quelque chose. Voilà pourquoi, j’avais fait tout ce que je pouvais pour lui pourrir la vie, ce qui avait marché, au-delà de mes espérances. Mais, depuis, nous avions toutes les deux grandis, et cette guerre entre nous avait pris fin, le jour où notre grand-mère avait fermé les yeux pour toujours. Toutefois, même si notre entente n’était pas toujours au beau fixe, on se parlait sans se crier dessus à tout bout de champs. Je pouvais remercier mon beau-frère pour ça, c’est tout de même grâce à lui que Norah avait accepter que je vive avec eux. Il faut dire qu’elle n’avait pas le choix, j’étais étudiante, je n’avais pas de quoi me payer un loyer digne de ce nom. Mais, parce que oui, il y a un mais, Norah ne me faisait pas confiance. Pour elle, il était évident que je ne réussirais pas mes études, que je laisserais rapidement tomber pour recommencer mes conneries, que je n’étais pas quelqu’un de fiable. Rien à faire avec elle, les sourires, ça ne prend pas. C’est une plaie ma sœur, que voulez-vous ! Enfin, toujours est-il qu’elle ne me faisait pas confiance, elle refusait toujours que je reste seule, ne serais que quelques secondes, avec son petit garçon. Pourtant, ce gosse, je l’adorais. En fait, j’adore les gamins, ce n’est pas pour rien que je fais des études de psychologie, parce que je veux devenir thérapeute pour enfant, et avec ce petit, j’ai un bon feeling. Je suis la seule à réussir à calmer ses colères, bien que Norah refuse de l’admettre. Bref, ma sœur ne me fait pas assez confiance pour que je m’occupe de mon neveu, mais son mari, oui. Et ce jour-là, alors que Norah travaille, il m’a demandé si je pouvais le récupérer à la crèche et ensuite faire quelques courses, parce que malheureusement, il a un imprévu de dernière minute, qui fait, qu’il ne pourra passer le prendre. Je suis aux anges. C’est donc, toute contente que je récupère mon neveu, avant de me rendre au supermarché. Il est encore petit, il ne parvient pas à dire mon prénom, alors il m’appelle Da. Les deux dernières lettres et je trouve ça adorable. Mon ne veux est vraiment la seule personne au monde devant laquelle je deviens gaga. « Sasha ? » fis-je, alors que je me trouve au rayons fruits et légumes et que je reconnais la silhouette de ma cousine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ L'innocence incarnée ♥

avatar

★ Célébrité : Nina Dobrev
★ Date d'inscription : 20/10/2016
★ Pseudo : Little Wolf
★ Messages : 1571
★ Autres comptes : La sublime blonde au nom de Candice, et la belle actrice Lexie, La princesse Hawkins Louna

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Entre le pain et le frômage (Sasha)   Mar 6 Juin - 19:17

Entre le pain et le frômage
Sasha & Miranda

Ses temps ci s’était bien trop dur, bien trop délicat pour moi de vivre mais en même temps je savais que je n’avais pas le choix. En plus de tout ça, je devais faire face aux mensonges de mes parents, clairement c’était délicat pour moi de comprendre ce qui m’arrivait. Moi tout ce que je voulais, c’était simplement être pour une fois heureuse dans ma vie, même si les jumeaux je l’étais. Oui certainement pas en ce moment mais en même temps pour moi c’était bien trop difficile et je ne voulais pas du tout qu’on me casse les pieds sur ça. Je soupirais quand je voyais que ma chienne avait envie de faire un tour. Pourquoi j’étais autant attaché à elle et que je m’occupais plus de son bonheur que du mien en ce moment ? Et puis il y avait aussi que je ne voulais pas être derrière elle et nettoyer tous le loft. Puisque j’étais une grosse maniaque ce n’était jamais simple pour moi de gérer tout ça mais je n’avais pas le choix. Je ne voulais pas faire le ménage pour le moment alors la sortir était quelque chose d’important pour moi.
Cependant faire face au fait que j’avais une jumelle c’était légèrement plus compliqué pour moi parce que je ne savais pas comment réagir à tout ça… C’était bien trop violent, surtout que je ne m’étais pas remise de la mort de mon oncle et je prenais ça en pleine figure ? Pardon mais pour moi c’était bien trop dur de voir tout ça, je ne voulais pas admettre que c’était bien trop dur pour moi de vivre dans le mensonge de mes parents. Je soupirais en regardais autour de moi, cependant je voyais bien que les courses que j’avais faite il y a quelques jours commençait déjà à baisser et qu’il fallait mieux pour moi d’aller en faire ce n’était pas plus mal après tout non ?
Je mordis doucement ma lèvre, laissant la petite chienne se dépenser un peu puis je la mis dans mon sac pour aller faire les courses. Bien qu’en ce moment je leur faisais à manger, des choses bien trop sain si bien que quand j’entendis une voix derrière moi alors que je prenais une salade. Je reconnu la voix de ma cousine rapidement, je souris et je me retourne pour lui faire face. «  Miranda ! » Dis-je avec un grand sourire.


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t2649-un-celibataire-est-un-homme-qui-a-rate-l-occasion-de-rendre-une-femme-malheureuse-sasha En ligne
♠ Le Yin et le Yang ♠

avatar

★ Célébrité : Shaileen Woodley
★ Date d'inscription : 25/05/2017
★ Pseudo : SB, Jade
★ Messages : 68
★ Autres comptes : Gwen O'Leary et Briana Hendryx


MessageSujet: Re: Entre le pain et le frômage (Sasha)   Mer 14 Juin - 11:20

Faire les courses, très franchement, ce n’est pas ce que je préfère, car je ne sais jamais ce qu’il faut acheté. Tout ce que je prends, ça fait hurler Norah. Je crois bien qu’elle le fait exprès. Elle veut absolument me discréditer auprès de son mari et très certainement auprès de son fils. Une chance, c’est encore un bébé alors il ne se rends pas compte que sa mère est une folle furieuse. En revanche, il a parfaitement compris que sa tante était adorable. Je lui ai donné mon trousseau de clés pour qu’il s’amuse avec pendant que je fais le tour du magasin avec la liste des courses que mon beau-frère m’a donné. Liste de courses, qu’il tient, bien évidement de Norah ? Mais je sais d’avance que dès qu’elle saura que c’est moi qui est fait les courses, elle trouvera quelque chose à dire, parce que je suis certaine que son imbécile de mari a dû lui dire que je m’y rendais en rentrant de l’université. Il faut bien le souligner, mon beau-frère ne brille pas par son intelligence. Je suis presque certaine que Norah le lien en laisse, si vous voyez ce que je veux dire. Mais, j’ose espérer qu’il n’aura pas eu l’idée de lui dire que j’ai le petit avec moi, parce qu’elle serait bien capable de faire appel à la police alors qu’il ne risque rien avec moi. Oui, je reconnais que j’ai fait pas mal de conneries et que j’en fais toujours d’ailleurs, mais avec mon neveu, je suis sérieuse. Aussi sérieuse que lorsque je suis en cours. Il reviendra à la maison en un seul morceau, que Norah se calme, je ne lui ferais aucuns mal. Je ris quand il fait tomber les clés pour la cinquième fois au moins, puis je lui redonne. C’est là que je croise un visage connu. Celui de Sasha, ma cousine. L’échange qui suit est assez banal, car je l’appelle par son prénom, d’un ton interrogatif et elle fait de même. Je dois dire que ça m’a toujours amusée ce genre de chose. Car il est évident que c’est moi et que c’est elle. « Tu vas bien ? » je lui demande, tout en sachant à sa mine sombre, que ce n’est certainement pas le cas. Mais encore une fois, toutes les conversations débutent de la même manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ L'innocence incarnée ♥

avatar

★ Célébrité : Nina Dobrev
★ Date d'inscription : 20/10/2016
★ Pseudo : Little Wolf
★ Messages : 1571
★ Autres comptes : La sublime blonde au nom de Candice, et la belle actrice Lexie, La princesse Hawkins Louna

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Entre le pain et le frômage (Sasha)   Mer 14 Juin - 11:51

Entre le pain et le frômage
Sasha & Miranda

Pour moi faire les courses n’étaient pas réellement un calvaire, parce que j’avais toujours eu cette chance et que je ne prenais jamais beaucoup de chose. De plus ma petite princesse était toujours avec moi, bien sur toujours dans son sac parce que bon les chiens n’étaient pas réellement voulus dans les magasins. Mais bon comme la mienne dormais souvent, ou elle se faisait réellement très secrète, je ne voyais pas réellement le problème avec elle. Cependant aujourd’hui je n’avais clairement pas l’envie de faire quoique ce soit. J’avais simplement envie de déprimé, clairement j’étais comme ça. Maintenant je passais mes journées à broyais du noir.
Même si je n’étais pas la fille la plus festive, j’étais bien plus joyeuse en temps normal je n’étais clairement pas comme ça et forcément ça minait quelques proches. Enfin j’en voulais surtout à mes parents, pour deux choses bien différentes, entre me forcé à voir que mon oncle était mort et le fait aussi que j’étais maintenant avec une jumelle dont je ne connaissais même pas l’existence, il y a même pas quelques jours alors forcément oui ça m’énervait quelque peu quand même. Depuis quand tu caches à ton enfant qu’elle a une jumelle hein ?
C’était largement se foutre de ma gueule, je pensais que mes parents étaient sincères avec moi et je voyais que ce n’était pas le cas, alors forcément je le prenais un peu mal, il fallait bien le dire en même temps c’était comme ça. Je soupirais en regardant autour de moi, je ne savais pas quoi dire de plus mais tout ce que je savais c’était que j’avais entendu une voix que je connaissais bien. Je souris un peu, à la vue de ma tête si je lui disais que j’allais parfaitement bien, elle saurait que je mentais et ça ne servait pas à grand-chose d’ailleurs. « J’ai connu des meilleurs jours et toi ? » Je souris en voyant son neveu, je posai ma chienne qui c’était couché au fond de son sac pour aller lui faire un petit câlin.



Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t2649-un-celibataire-est-un-homme-qui-a-rate-l-occasion-de-rendre-une-femme-malheureuse-sasha En ligne
♠ Le Yin et le Yang ♠

avatar

★ Célébrité : Shaileen Woodley
★ Date d'inscription : 25/05/2017
★ Pseudo : SB, Jade
★ Messages : 68
★ Autres comptes : Gwen O'Leary et Briana Hendryx


MessageSujet: Re: Entre le pain et le frômage (Sasha)   Mar 20 Juin - 10:52

Je n’ignorais pas les secrets que les parents de Sasha lui avaient cachés et je savais, avant même de lui poser la question, qu’elle n’allait pas franchement bien à cause de ça. J’ignorais sans doute la moitié de ce qui se passait, parce que je ne me suis jamais vraiment intéressée aux gens, mais je n’étais pas non plus une fille sans cœur. A part peut-être avec ma sœur, mais c’est une autre histoire. Norah l’a toujours cherché après tout et le pire, c’est qu’elle continue de me croire responsable de ses malheurs. Sauf que je suis concernée, autant qu’elle. Elle, au moins, elle a connu nos parents. Moi, je n’ai pas connu maman, elle est morte alors que je venais au monde et papa s’est tiré avec son chagrin ! Je suis orpheline, tout comme elle, il ne faudrait pas qu’elle l’oubli. Enfin, revenons-en à Sasha et aux problèmes qu’elle rencontre. Je sais que moi, à sa place, je serais furieuse. Bouleversée aussi, bien que je refuserais de l’admettre. Mais furieuse, ça oui ! D’autant que si je venais à apprendre que mon père n’a jamais quitté la ville ou que ma mère n’est jamais vraiment morte et que ma sœur le savait, ça me rendrait folle. Et je lui ferais sans doute payer. Mais Norah n’avait pas menti et Grand-Mère non plus, je le savais. Grand-Mère n’aurait jamais fait ça et je ne comprenais vraiment pas pourquoi on avait caché à Sasha l’existence de sa sœur jumelle. Merde, c’était tout de même quelque chose d’important ! Je redonnais le trousseau de clés à mon neveu tandis que ma cousine m’expliquait avoir connu mieux. « Je suis désolée ! » fis-je, compréhensive. C’est bien la première fois, d’ailleurs que je montrais un peu de compassion à quelqu’un. Mais j’ai toujours adoré Sasha, pour être franche, je la préfère à ma sœur, alors ça me faisait mal de la savoir aussi désemparée. « Si je peux faire quelque chose, n’hésite pas ! » lui dis-je, alors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ L'innocence incarnée ♥

avatar

★ Célébrité : Nina Dobrev
★ Date d'inscription : 20/10/2016
★ Pseudo : Little Wolf
★ Messages : 1571
★ Autres comptes : La sublime blonde au nom de Candice, et la belle actrice Lexie, La princesse Hawkins Louna

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Entre le pain et le frômage (Sasha)   Mar 20 Juin - 15:05

Entre le pain et le frômage
Sasha & Miranda

Je ne comprenais déjà plus ce qui se passait, j’en avais tellement marre de tout ça. Je soufflais en regardant autour de moi, je ne voulais pas savoir tout ça. Mais il était certain que j’avais la sainte haine, contre ma mère j’avais tellement la haine contre lui. Je soupirais en regardant la jeune femme qui était ma cousine en face de moi. Je ne voulais réellement pas que celle-ci prenne mal les choses, j’avais tellement peur et j’avais tellement de haine contre mes parents. Caché l’existence d’une jumelle sérieusement ? Je n’y comprenais rien j’en avais marre mais je ne pouvais pas faire autrement c’était bien trop compliqué pour moi. Je mordis doucement sa lèvre, je soufflais en regardant ma cousine. Enfin il n’y avait pas que ça, il y avait aussi que mon oncle était mort sous mes yeux à des kilomètres de distances. Cette douleur que je ressentais c’était vraiment trop dur pour moi, j’aimais cet homme plus que tout au monde. Je l’aimais tellement que sa mort me détruisait complètement, c’était bien trop dur, non je ne pouvais pas tout ça c’était beaucoup trop douloureux pour moi… Dis-moi souffrance, quand vas-tu t’arrêter ? Quand vas-tu me laisser tranquille ? C’est bien trop dur, c’est bien trop dur de survivre comme ça… Non laisse-moi tranquille, je veux que tu me laisses tranquille. Laisse-moi en paix, j’ai besoin que tu me laisses vraiment tranquille s’il te plait… « Tu es désolé pourquoi ma puce ? » Dis-je en regardant la petite, elle se mordit doucement la lèvre et secoue doucement sa tête en remuant doucement son nez. J’adorais beaucoup le neveu, elle se mordit la lèvre avec un grand sourie sur mes lèvres. Je n’avais pas grand-chose à dire, je passais doucement mes mains dans mes cheveux et regarda ma chienne qui zappait. « Je sais ma puce, mais j’ai pas du tout envie… De parler de tout ça, mais à voir ta tête je vois que tu sais pourquoi j’ai une sale tête n’est-ce pas ? » Demandais-je simplement, je me mordis doucement la lèvre sans trop savoir comment, mais je savais qu’elle était au courant de tout ça..


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t2649-un-celibataire-est-un-homme-qui-a-rate-l-occasion-de-rendre-une-femme-malheureuse-sasha En ligne
♠ Le Yin et le Yang ♠

avatar

★ Célébrité : Shaileen Woodley
★ Date d'inscription : 25/05/2017
★ Pseudo : SB, Jade
★ Messages : 68
★ Autres comptes : Gwen O'Leary et Briana Hendryx


MessageSujet: Re: Entre le pain et le frômage (Sasha)   Mer 28 Juin - 10:34

La compassion, ça n’est pas l’une de mes qualités. Ça ne l’a jamais été et il y a fort à parié pour que ça ne le soit jamais. Je ne suis pas comme ça. Je ne me mets pas à la place des gens, je ne me préoccupe pas de leur problème. Au contraire, les problèmes des autres, moi, ça m’amuse. On peut le dire, je ne suis pas une bonne personne. Je ne suis pas quelqu’un de bien. Je le sais parfaitement et je me moque de ce que l’on peut penser de moi. Aussi, je peux comprendre l’étonnement de ma cousine lorsque je lui dis être désolée pour elle. Ce qu’elle n’a pas l’air de comprendre. Est-ce parce que je n’éprouve jamais de la compassion pour personne ? « Parce que tu ne vas pas bien ! » je réponds, simplement. Après tout, c’est la vérité, Sasha ne vas pas bien. Des tas d’emmerdes lui sont tombées dessus, c’est donc normal qu’elle ne soit pas au meilleur de sa forme. Je pense qu’il en serait de même pour moi, si j’étais dans une situation similaire. Quoique à dire vrai, je n’en sais rien. Moi, la vie, si elle me met des baffes, je me défends. Je ne me laisse pas abattre et ceux qui oseraient me mettre des bâtons dans les roues, je leur dis ma façon de penser. Je l’ai dit, je ne suis pas quelqu’un de bien. Mais je suis comme je suis, à prendre ou à laisser. Je préfère dire ce que je pense. J’ai toujours détesté les gens qui te sourit par devant, et qui, dès que tu as le dos tourné, de plante un poignard entre les omoplates. La vérité, même si elle est parfois blessante, c’est ce qu’il y a de mieux. Je préfère que l’on me dise merde une bonne fois pour toute, plutôt que l’on me mente. Je serais sans doute devenue méchante si j’avais été à la place de ma cousine. Mais voilà, je ne le suis pas et à la place, je ne peux que compatir à ses problèmes, ce qui est une grande première pour moi. Je finis donc par lui proposer une oreille attentive, si jamais elle a besoin, mais elle décline ma proposition, ce qui, je dois le reconnaitre, me vexe quelque peu. Pour une fois que je me montre gentille et prête à aider, on m’envoie promener. Bon, ce n’est pas ce qu’elle a fait, mais voilà. Après on s’étonnera de mon manque de compassion et de gentillesse, de mon sans-gêne. « Vaguement ! » fais-je, quand elle me demande, plus ou moins, si je sais pourquoi elle est aussi désemparée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ L'innocence incarnée ♥

avatar

★ Célébrité : Nina Dobrev
★ Date d'inscription : 20/10/2016
★ Pseudo : Little Wolf
★ Messages : 1571
★ Autres comptes : La sublime blonde au nom de Candice, et la belle actrice Lexie, La princesse Hawkins Louna

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Entre le pain et le frômage (Sasha)   Mer 28 Juin - 18:37

Entre le pain et le frômage
Sasha & Miranda


Dans ma vie ce n’était pas toujours simple mais en même temps je ne pouvais pas faire grand-chose en même temps, je n’étais pas ce genre de femme qui avait envie d’être méchante avec les autres c’était pas dans ma nature et c’était pas ce que je voulais. Tout ce que je voulais c’était une vie normale sans qu’on me prenne la tête mais non ce n’était jamais le cas et au fond de moi ça me tuait sincèrement parce que je voulais une bonne vie sans prise de tête mais ce n’était clairement pas ce que j’aurais et ça surement jamais. J’en voulais beaucoup à mes parents en ce moment et pourtant je ne disais rien de plus, parce que c’était pas dans ma nature d’être méchante avec les autres. « Ça passera tu sais ? Enfin du moins je l’espère parce que sinon je risque de très mal le supporter mais je n’aurais pas vraiment le choix malheureusement alors oui… » Enfin je savais que j’avais pire comme vie franchement, oui je n’étais pas forcément celle qui avait la meilleure des vies mais je n’étais pas du genre à me plaindre ce n’était pas mon genre et puis je trouvais ça complètement stupide quand je voyais des personnes se plaindre de leurs vies. Moi il ne m’arrivait que des merdes, mais j’étais ce genre de femme fortes tout de même qui ne se prenait pas trop la tête pour un sous. La vie me crachait à la gueule oui, mais je n’avais jamais tenté de me suicidé ou autre parce que mes proches se trouvaient toujours la pour moi, et je ne pouvais pas me plaindre de tout ça. J’avais une famille merveilleuse avec moi, des amis géniaux alors oui ma vie n’était pas la meilleure au monde mais je me considérais tout de même assez chanceuse sur ce point-là. « Je suis désolé… D’ailleurs je voulais pas te vexée en refusant mais c’est juste que je n’aime pas tellement en parler en ce moment, je suis pas tellement prête pour tout ça c’est tout. » Oui je voulais m’excuser parce que j’avais bien remarqué que celle-ci c’était un peu vexé mais ce n’était pas mon but réellement pas d’ailleurs.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t2649-un-celibataire-est-un-homme-qui-a-rate-l-occasion-de-rendre-une-femme-malheureuse-sasha En ligne
♠ Le Yin et le Yang ♠

avatar

★ Célébrité : Shaileen Woodley
★ Date d'inscription : 25/05/2017
★ Pseudo : SB, Jade
★ Messages : 68
★ Autres comptes : Gwen O'Leary et Briana Hendryx


MessageSujet: Re: Entre le pain et le frômage (Sasha)   Mar 11 Juil - 9:49

Dans la vie, on ne fait pas forcément les choses comme on le voudrait. Il y a toujours des hauts et des bas, parfois, ça ne fait que passé et d’autres fois, on à l’impression de s’enfoncé, que ça s’éternise. C’est pour cette raison que je fais comme si de rien n’était, que je ne me focalise pas sur les choses négatives qui m’entoure. Il y a tellement d’éléments néfastes dans mon entourage ; ma sœur est l’un d’entre eux ; que si je devais me concentrer dessus, je serais déprimée. Or, je ne suis pas comme ça. Je ne l’ai jamais été et je n’ai aucune raison de le devenir. Oui, ma mère est morte en me mettant au monde, mon père est introuvable, la femme qui m’a élevée à fermer les yeux de vieillesse et ma sœur me prend pour une moins que rien, oui, à cause de tout ça, ma vie n’est pas toute rose, mais je m’en moque. La vie je l’envois bouler une bonne fois pour toute, je lui dis d’aller se faire voir et qu’elle ne me minera pas le moral, parce que je sais que faire la tronche ne me mènera nulle part. Mais je sais que je suis un cas à part et que cette partie de ma personnalité me fait passé pour une « e m’en foutiste ». Sasha par exemple, elle est tout le contraire de moi, ses problèmes, la touche bien plus qu’elle ne voudrait le montrer et elle est essaye d’y faire face. Moi, j’aurais tout envoyé valsé à sa place. Vous voulez me caché des choses ? Grand bien vous fasse, mais moi je me tire ! Voilà comment j’aurais réagi, ce qui n’est pas la meilleure des solutions, n’est-ce pas ? J’ai conscience que je devrais changer si je veux que ma sœur me respecte, mais je n’y arrive pas. En fait, je suis bien comme je suis et je n’ai pas envie d’être une autre. Si Norah ne le comprend pas, tant pis pour elle. « Non, tu n’as pas vraiment le choix, en effet ! » répétais-je, confuse. C’est vrai, elle ne pouvait pas balayer le problème en un claquement de doigts. Même moi, je ne le pourrais pas si je le voulais. N’ayant pas l’habitude de faire taire mes émotions, elle remarque tout de suite que son refus d’accepté mon aide m’a vexé et elle s’excuse. « Ce n’est rien ! » fis-je, anormalement compréhensive. Putain mais qu’est-ce qui m’arrive aujourd’hui ? Je deviens un Bisounours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ L'innocence incarnée ♥

avatar

★ Célébrité : Nina Dobrev
★ Date d'inscription : 20/10/2016
★ Pseudo : Little Wolf
★ Messages : 1571
★ Autres comptes : La sublime blonde au nom de Candice, et la belle actrice Lexie, La princesse Hawkins Louna

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Entre le pain et le frômage (Sasha)   Ven 14 Juil - 17:05

Entre le pain et le frômage
Sasha & Miranda


La vie n’a jamais été clémente avec moi, je n’avais jamais réellement eu le droit au bonheur, parce que c’était surement quelques choses de trop compliqué pour les personnes. Mais je n’avais malheureusement pas le choix, quand il s’agissait de tout ça, j’avais toujours beaucoup de mal. Enfin j’avais une enfance heureuse, des parents aimants qui au fond m’avaient caché que j’avais une sœur tout simplement parce qu’ils ne voulaient pas que je vive avec le poids d’une jumelle disparue et surement morte et m’avait donc laissé tous leur amour ce qui était toujours assez délicat. Je n’allais peut-être pas vraiment m’en plaindre, mais si un peu quand même parce que pour moi c’était toujours assez délicat, je n’étais pas ce genre de femme qui avait tout ce qu’elle voulait, je n’étais pas de celle-ci mais je ne me plaignais pas non plus de ma vie pourquoi ? Parce que j’avais des amis, des proches et une famille en or. Même si ma colocataire ne me portait clairement pas dans son cœur, elle était présente pour moi dans ce moment difficile, et son jumeau l’était aussi ce qui faisait que je n’étais jamais réellement seule dans ma vie. J’avais toujours eu des personnes sur qui comptait, enfin il était sur que si j’avais quelques fois beaucoup de mal à vivre comme ça je n’allais pas m’en plaindre non plus, puisque je n’étais pas ce genre de femme. J’étais certes beaucoup plus fragile que ma cousine par contre, c’était bien plus délicat parce que je n’avais pas son caractère puisque j’étais gentille avec tout le monde bien que les hommes que je ne connaissais pas me faisait peur. « Malheureusement pour moi. » Bien sûr j’avais bien remarqué que ma cousine avait été vexé, mais je n’y pouvais rien j’étais comme ça. Pour le moment je n’étais pas prête à parler, je ne pouvais pas me forcer non plus n’est-ce pas ? « Je sais que tu es vexée, je voulais pas te faire du mal. » Oui encore une fois je m’excusais, je souris à son neveu et lui donna une petite sucette que j’avais dans mon sac. « Tu viens faire tes courses avec moi ? Je dois prendre de l’alcool mais je suis nulle pour choisir, mes colocataires sont plus doués que moi pour ça. »

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t2649-un-celibataire-est-un-homme-qui-a-rate-l-occasion-de-rendre-une-femme-malheureuse-sasha En ligne
♠ Le Yin et le Yang ♠

avatar

★ Célébrité : Shaileen Woodley
★ Date d'inscription : 25/05/2017
★ Pseudo : SB, Jade
★ Messages : 68
★ Autres comptes : Gwen O'Leary et Briana Hendryx


MessageSujet: Re: Entre le pain et le frômage (Sasha)   Jeu 27 Juil - 10:14

Sasha s’excusa une nouvelle fois, mais c’était déjà oublié. Oui, je m’étais vexée parce que pour une fois que j’offrais une oreille attentive et compatissante ; ce qui est loin de faire partie de mes habitudes ; mais je n’étais pas rancunière. A part avec ma sœur mais entre Norah et moi, il y avait toujours eu la guerre et je ne faisais que me défendre. Je n’étais pas responsable de la mort de notre mère et du départ de notre père, depuis le temps, il serait grand temps qu’elle se face à cette idée. Je me contentais de répondre par un vague geste de la main, signifiant que ce n’était pas grave, puis elle me demanda ensuite si j’étais d’accord pour faire la suite de mes courses avec elle, car elle devait prendre de l’alcool mais qu’elle ne savait pas quoi choisir car elle n’en avait pas l’habitude. Faire la fête jusqu’au bout de la nuit étant l’une de mes activités favorites ; avec mon meilleur ami on s’envoyait souvent des litres de bière jusqu’à ne plus savoir ou étaient nos pieds, je devrais donc être en mesure de l’aidé. Au moins, j’aurais tout de même réussi à faire ma bonne action de la journée, même si ça n’était pas de cette façon-là que je l’avais envisagée au départ. « Je devais passer dans le rayon, ça tombe bien ! » répondis-je. Je me baissais une nouvelle fois pour ramasser le trousseau de clé que le gamin, avait, encore une fois fait tombé par terre, hilare. Il tapait dans ses mains, mort de rire. Lui, c’est sûr, il ne faisait pas cause de tout ce qui se passait dans le monde, il avait bien de la chance. A la radio du magasin, on apprenait à l’instant même qu’un mec de mon âge en avait poignardé un autre, comme ça, sans raison. Et après, on nous dira que certains animaux sont dangereux. Nous quittâmes le rayon des produits surgelés pour nous rendre dans celui des boissons, j’en profitais pour glisser un pack de lait et de jus d’orange dans le cadi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ L'innocence incarnée ♥

avatar

★ Célébrité : Nina Dobrev
★ Date d'inscription : 20/10/2016
★ Pseudo : Little Wolf
★ Messages : 1571
★ Autres comptes : La sublime blonde au nom de Candice, et la belle actrice Lexie, La princesse Hawkins Louna

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Entre le pain et le frômage (Sasha)   Mar 22 Aoû - 19:05

Entre le pain et le frômage
Sasha & Miranda


Je ne voulais pas qu’elle le prenne mal, alors forcément j’avais fini par lui dire que j’étais encore désolé alors que ça ne servait pas à grand-chose pourtant je l’avais tout de même fait. Je plissais doucement les yeux en regardant alors cette dernière, finalement heureuse que celle-ci ne m’en veuille pas de tout ça, j’étais tout de même plus que soulagée de l’entendre, et je n’avais pas envie de m’en plaindre c’était bon de pouvoir la voir. Comme moi je ne sortais pas et que je n’étais clairement pas vraiment une fan de l’alcool, bien que je m’y mettais tout doucement c’était déjà ça en tout cas pour moi parce que je ne le faisais que très rarement et qu’il fallait quand même se dire que ce n’était pas souvent. Et que je n’allais clairement pas changer comme ça du jour ou lendemain, je plissais doucement les yeux en regardant ma cousine, en voyant ensuite son neveu par terre mort de rire. Je me disais que c’était clairement le bon temps à ce moment présent, je ne pouvais pas dire ça maintenant et forcément j’allais forcément être un peu plus délicate. Je soupirais doucement, puis fini par la suivre, prenant quelques ingrédients pour le plat de ce soir. Je n’étais peut-être pas si bien, mais j’allais bien mieux qu’il y a quelques temps en tout cas. Enfin mise à part, qu’il n’y a pas bien longtemps je m’étais vu en double, c’était une super surprise c’est vrai ! Surprenant, plus que surprenant même et je ne pouvais pas dire le contraire de toute façon. « Tant mieux parce que j’ai deux colocataires, enfin trois si on compte le meilleur ami de mon colocataire, qui vient assez souvent qui sont de gros buveurs. D’habitude c’est eux qui font ce genre de courses, mais j’ai envie de leur faire plaisir. » Et comme je l’avais dis je n’étais clairement pas cette fille qui savait ce qu’elle faisait, et donc j’avais forcément besoin de conseil et Miranda elle avait l’habitude de boire, donc elle pourrait savoir ce qui pourrait leur faire plaisir non ? Par contre la nouvelle de la radio me donnait la chair de poule. Finalement en arrivant aux boissons, je bloquais parce que je ne savais pas du tout ce qu’il fallait prendre ou faire tout simplement d’ailleurs, je regardais alors Miranda en faisant la moue.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t2649-un-celibataire-est-un-homme-qui-a-rate-l-occasion-de-rendre-une-femme-malheureuse-sasha En ligne
♠ Le Yin et le Yang ♠

avatar

★ Célébrité : Shaileen Woodley
★ Date d'inscription : 25/05/2017
★ Pseudo : SB, Jade
★ Messages : 68
★ Autres comptes : Gwen O'Leary et Briana Hendryx


MessageSujet: Re: Entre le pain et le frômage (Sasha)   Lun 11 Sep - 8:11

Si j’en avais longtemps voulu à ma sœur pour son comportement vis-à-vis de moi lorsque j’étais enfant, si j’avais longtemps voulu prendre plaisir à lui mener la vie dure, simplement parce que c’est ma sœur et que j’estime qu’une sœur ne devrait pas avoir ce genre de réaction envers sa cadette ou son ainée, je n’étais pas forcément rancunière avec les autres personnes. Mais bien sûr, ça dépendait de qui j’avais affaire. Mon bof, par exemple, je lui avais fait payer son manque d’intérêt, amis aujourd’hui, nous étions bons amis et on s’entendais comme larrons en foire. Je n’allais pas revenir sur toutes les crasses que j’avais pu faire autour de moi. Car pour être franche, il n’y a qu’une seule personne qui n’a jamais eu à souffrir de mes pensées négatives, et c’est Julian. Julian c’est mon meilleur ami et tellement plus encore, je sais que je peux compter sur lui, même si tout le monde pense le contraire. Je sais que c’est quelqu’un de bien, il n’a juste pas eu la vie facile et aime faire des conneries tous les deux. Où est le mal ? C’est lui qui m’a montré ce qu’était la vraie vie et je ne le remercierais jamais assez. Ma cousine m’indiqua qu’elle devait acheter de l’alcool pour sa collocation et me demandait conseil, je répondis que ça tombait bien, car je devais passé par ce rayon. Mon beau-frère m’avait indiqué de prendre du whiskey sur la liste. Mon neveu poussa un cri de joie lorsque je fis redémarré le chariot, un rien l’amusait ce gosse, c’était mignon. Sasha reprit la parole pour me dire qu’ils étaient plusieurs et que c’était de gros buveurs. « C’est tous des mecs ? » je lui demande, tandis que nous arrivions dans le rayon qui nous intéressait. Parce que des mecs, on est bien d’accord, ça ne buvait pas de la même façon que des filles. Moi-même, même si je savais boire, je ne buvais pas de la même façon que Julian, et il y a des trucs qu’il buvait, que moi je détestais et inversement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ L'innocence incarnée ♥

avatar

★ Célébrité : Nina Dobrev
★ Date d'inscription : 20/10/2016
★ Pseudo : Little Wolf
★ Messages : 1571
★ Autres comptes : La sublime blonde au nom de Candice, et la belle actrice Lexie, La princesse Hawkins Louna

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Entre le pain et le frômage (Sasha)   Lun 11 Sep - 17:18

Entre le pain et le frômage
Sasha & Miranda


Je n’avais jamais été une femme qui buvait, parce que déjà je ne voyais pas l’intérêt à ce que ça soit le cas. C’était tout simplement stupide et je ne pouvais pas y faire grand-chose, je n’aimais pas mais pourtant je faisais quand même des efforts pour mon colocataire. J’étais le genre de fille à tenir mes promesses et comme j’avais fait la promesse de pouvoir venir, je n’avais pas pu m’empêcher de faire en sorte que ça soit le cas. Je commençais tout doucement mais je commençais c’était déjà ça, ce n’était pas toujours simple j’en ai bien conscience mais c’est tout de même assez difficile, je n’aimais pas réellement avoir la tête en vrac bien qu’en ce moment avoir la tête en vrac ne me ferait pas grand mal, je le savais pertinemment puisque je pouvais être tranquille ainsi. Oui c’était toujours plus simple, parce que la souffrance que je ressentais maintenant, et la douleur de la perte d’un être cher, enfin aussi cher que pouvait être mon oncle à mes yeux c’était toujours bien plus délicat. Oui boire me ferait peut-être oublier un peu la douleur que je pouvais bien ressentir maintenant, enfin j’avais de la chance que mes colocataires soient toujours avec moi et qui prenne soin de moi. Je savais aussi que si j’avais besoin Miranda serait présente pour moi, même ma jumelle aussi, et surtout, surtout le plus important c’était bien Danny qui depuis des années maintenant c’était toujours montrer présent pour moi. En même temps quand tu le connais depuis des années, et que tu le connais depuis qu’il est bébé parce que oui je suis bien plus vielle que lui à ce moment précis, tu n’as pas tellement à te plaindre. En arrivant dans le rayon alcool, je fis la moue parce que je ne savais vraiment pas quoi choisir présentement alors forcément ça devenait bien plus délicat. « Non il y a deux jumeaux, une fille et un garçon et le meilleur ami de mec. Mais ce sont tous les trois de gros buveurs donc je ne sais pas quel alcool prendre. » Bon je savais aussi que comme je ne voyais pas tellement ma cousine, il faudrait peut-être que je lui dise que j’avais vu mon double il y a pas longtemps ici d’ailleurs. « J’ai croisé ma jumelle disparu à la maternité, il y a quelques jours ici quand je faisais les cours. » Oui j’étais presque sur qu’elle allait rien comprendre, en même temps je la comprenais.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t2649-un-celibataire-est-un-homme-qui-a-rate-l-occasion-de-rendre-une-femme-malheureuse-sasha En ligne
♠ Le Yin et le Yang ♠

avatar

★ Célébrité : Shaileen Woodley
★ Date d'inscription : 25/05/2017
★ Pseudo : SB, Jade
★ Messages : 68
★ Autres comptes : Gwen O'Leary et Briana Hendryx


MessageSujet: Re: Entre le pain et le frômage (Sasha)   Jeu 28 Sep - 10:06

Je m’étais mise à boire assez tôt. En fait, dès le moment où j’avais fait la connaissance de Julian, mon meilleur ami, celui que ma sœur déteste. Nous avions quoi ? Quatorze ans ? Je ne sais plus exactement. Il avait réussi à voler une bouteille de gin dans une épicerie, et le temps que le patron de la boutique se rende, nous étions déjà loin. On avait vidé la bouteille au bord de la mer et on s’était endormis sur le sable, complètement déchiré. Au début, j’étais grise avec à peine verre d’alcool dans le sang. Pour Julian, c’était au bout de deux. Mais c’est bien connu, les mecs tiennent plus facilement l’alcool que nous les filles. Au fond, nous n’étions pas méchants, on se retrouvait sur la plage, on descendait une bouteille et on s’endormait. Bien sûr, le lendemain, on se faisait engueuler, mais on faisait de mal à personne. On a juste cassé des œufs sur la porte de la maison d’une prof qu’on aimait pas beaucoup, mais c’est tout. Après, on aimait surtout se mettre en danger. On aime toujours ça d’ailleurs, mais ça ne concerne que nous. On ira pas provoqué un accident et risquer de blesser des gens, ou même pire. Se mettre en danger, boire, ça donne simplement l’impression d’être vivant. Et de toute manière, tout le monde meure un jour, alors autant que ça soit en ayant profité de la vie un maximum. Je n’ai pas envie d’une vie pénarde comme celle de ma sœur. Je veux vivre, voir le monde, faire des choses, vivre tout simplement et Julian me donne cette opportunité. Ma cousine me demande ce qu’elle pourrait prendre comme alcool pour ses colocataires et je la questionne pour savoir qui ils sont. « Hum. Du whiskey, déjà. Ça plait à tout le monde et pour le rendre moins, tu peux le passer avec du coca. Tu peux prendre aussi de la vodka, c’est fort et les mecs aiment bien en général. Du martini, peut-être, ça plait davantage aux filles. Et sinon, tu peux prendre aussi du vin, ça dépend si c’est juste un apéro ou un repas ? » demandais-je. Sasha reprit ensuite la parole pour me dire qu’elle avait vu sa jumelle. « Hein ? » fis-je, sans comprendre. Car ma cousine n’avait pas de jumelle, je le saurais quand même. « Tu veux dire, une fille qui te ressemble ? » la questionnais-je alors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Entre le pain et le frômage (Sasha)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entre le pain et le frômage (Sasha)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens
» ENTRE LA DROITE REVOLUTIONAIRE ET LA GAUCHE REACTIONAIRE ??
» Relations entre Politique, CIA et le Sida

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Australian life :: 
Melbourne
 :: 
South Yarra
 :: Prahran Market
-