AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Entre le pain et le frômage (Sasha)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
♠ Petit nouveau à Melbourne ♠

avatar

★ Célébrité : Shaileen Woodley
★ Date d'inscription : 25/05/2017
★ Pseudo : SB, Jade
★ Messages : 45
★ Autres comptes : Gwen O'Leary et Briana Hendryx


MessageSujet: Entre le pain et le frômage (Sasha)   Lun 5 Juin - 10:57

Ma sœur n’avait aucune confiance en moi. Il faut dire que j’avais tout fait, étant gamine, pour qu’elle en vienne à penser ça de moi. Mais, ça n’était pas entièrement de ma faute, Norah me détestait, elle me l’avait bien fait comprendre, elle m’avait reproché ma naissance, comme si étais pour quelque chose. Voilà pourquoi, j’avais fait tout ce que je pouvais pour lui pourrir la vie, ce qui avait marché, au-delà de mes espérances. Mais, depuis, nous avions toutes les deux grandis, et cette guerre entre nous avait pris fin, le jour où notre grand-mère avait fermé les yeux pour toujours. Toutefois, même si notre entente n’était pas toujours au beau fixe, on se parlait sans se crier dessus à tout bout de champs. Je pouvais remercier mon beau-frère pour ça, c’est tout de même grâce à lui que Norah avait accepter que je vive avec eux. Il faut dire qu’elle n’avait pas le choix, j’étais étudiante, je n’avais pas de quoi me payer un loyer digne de ce nom. Mais, parce que oui, il y a un mais, Norah ne me faisait pas confiance. Pour elle, il était évident que je ne réussirais pas mes études, que je laisserais rapidement tomber pour recommencer mes conneries, que je n’étais pas quelqu’un de fiable. Rien à faire avec elle, les sourires, ça ne prend pas. C’est une plaie ma sœur, que voulez-vous ! Enfin, toujours est-il qu’elle ne me faisait pas confiance, elle refusait toujours que je reste seule, ne serais que quelques secondes, avec son petit garçon. Pourtant, ce gosse, je l’adorais. En fait, j’adore les gamins, ce n’est pas pour rien que je fais des études de psychologie, parce que je veux devenir thérapeute pour enfant, et avec ce petit, j’ai un bon feeling. Je suis la seule à réussir à calmer ses colères, bien que Norah refuse de l’admettre. Bref, ma sœur ne me fait pas assez confiance pour que je m’occupe de mon neveu, mais son mari, oui. Et ce jour-là, alors que Norah travaille, il m’a demandé si je pouvais le récupérer à la crèche et ensuite faire quelques courses, parce que malheureusement, il a un imprévu de dernière minute, qui fait, qu’il ne pourra passer le prendre. Je suis aux anges. C’est donc, toute contente que je récupère mon neveu, avant de me rendre au supermarché. Il est encore petit, il ne parvient pas à dire mon prénom, alors il m’appelle Da. Les deux dernières lettres et je trouve ça adorable. Mon ne veux est vraiment la seule personne au monde devant laquelle je deviens gaga. « Sasha ? » fis-je, alors que je me trouve au rayons fruits et légumes et que je reconnais la silhouette de ma cousine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ L'innocence incarnée ♥

avatar

★ Célébrité : Nina Dobrev
★ Date d'inscription : 20/10/2016
★ Pseudo : Little Wolf
★ Messages : 1258
★ Autres comptes : La sublime blonde au nom de Candice, et la belle actrice Lexie, l'agent secret Brandon

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Entre le pain et le frômage (Sasha)   Mar 6 Juin - 19:17

Entre le pain et le frômage
Sasha & Miranda

Ses temps ci s’était bien trop dur, bien trop délicat pour moi de vivre mais en même temps je savais que je n’avais pas le choix. En plus de tout ça, je devais faire face aux mensonges de mes parents, clairement c’était délicat pour moi de comprendre ce qui m’arrivait. Moi tout ce que je voulais, c’était simplement être pour une fois heureuse dans ma vie, même si les jumeaux je l’étais. Oui certainement pas en ce moment mais en même temps pour moi c’était bien trop difficile et je ne voulais pas du tout qu’on me casse les pieds sur ça. Je soupirais quand je voyais que ma chienne avait envie de faire un tour. Pourquoi j’étais autant attaché à elle et que je m’occupais plus de son bonheur que du mien en ce moment ? Et puis il y avait aussi que je ne voulais pas être derrière elle et nettoyer tous le loft. Puisque j’étais une grosse maniaque ce n’était jamais simple pour moi de gérer tout ça mais je n’avais pas le choix. Je ne voulais pas faire le ménage pour le moment alors la sortir était quelque chose d’important pour moi.
Cependant faire face au fait que j’avais une jumelle c’était légèrement plus compliqué pour moi parce que je ne savais pas comment réagir à tout ça… C’était bien trop violent, surtout que je ne m’étais pas remise de la mort de mon oncle et je prenais ça en pleine figure ? Pardon mais pour moi c’était bien trop dur de voir tout ça, je ne voulais pas admettre que c’était bien trop dur pour moi de vivre dans le mensonge de mes parents. Je soupirais en regardais autour de moi, cependant je voyais bien que les courses que j’avais faite il y a quelques jours commençait déjà à baisser et qu’il fallait mieux pour moi d’aller en faire ce n’était pas plus mal après tout non ?
Je mordis doucement ma lèvre, laissant la petite chienne se dépenser un peu puis je la mis dans mon sac pour aller faire les courses. Bien qu’en ce moment je leur faisais à manger, des choses bien trop sain si bien que quand j’entendis une voix derrière moi alors que je prenais une salade. Je reconnu la voix de ma cousine rapidement, je souris et je me retourne pour lui faire face. «  Miranda ! » Dis-je avec un grand sourire.


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Petit nouveau à Melbourne ♠

avatar

★ Célébrité : Shaileen Woodley
★ Date d'inscription : 25/05/2017
★ Pseudo : SB, Jade
★ Messages : 45
★ Autres comptes : Gwen O'Leary et Briana Hendryx


MessageSujet: Re: Entre le pain et le frômage (Sasha)   Mer 14 Juin - 11:20

Faire les courses, très franchement, ce n’est pas ce que je préfère, car je ne sais jamais ce qu’il faut acheté. Tout ce que je prends, ça fait hurler Norah. Je crois bien qu’elle le fait exprès. Elle veut absolument me discréditer auprès de son mari et très certainement auprès de son fils. Une chance, c’est encore un bébé alors il ne se rends pas compte que sa mère est une folle furieuse. En revanche, il a parfaitement compris que sa tante était adorable. Je lui ai donné mon trousseau de clés pour qu’il s’amuse avec pendant que je fais le tour du magasin avec la liste des courses que mon beau-frère m’a donné. Liste de courses, qu’il tient, bien évidement de Norah ? Mais je sais d’avance que dès qu’elle saura que c’est moi qui est fait les courses, elle trouvera quelque chose à dire, parce que je suis certaine que son imbécile de mari a dû lui dire que je m’y rendais en rentrant de l’université. Il faut bien le souligner, mon beau-frère ne brille pas par son intelligence. Je suis presque certaine que Norah le lien en laisse, si vous voyez ce que je veux dire. Mais, j’ose espérer qu’il n’aura pas eu l’idée de lui dire que j’ai le petit avec moi, parce qu’elle serait bien capable de faire appel à la police alors qu’il ne risque rien avec moi. Oui, je reconnais que j’ai fait pas mal de conneries et que j’en fais toujours d’ailleurs, mais avec mon neveu, je suis sérieuse. Aussi sérieuse que lorsque je suis en cours. Il reviendra à la maison en un seul morceau, que Norah se calme, je ne lui ferais aucuns mal. Je ris quand il fait tomber les clés pour la cinquième fois au moins, puis je lui redonne. C’est là que je croise un visage connu. Celui de Sasha, ma cousine. L’échange qui suit est assez banal, car je l’appelle par son prénom, d’un ton interrogatif et elle fait de même. Je dois dire que ça m’a toujours amusée ce genre de chose. Car il est évident que c’est moi et que c’est elle. « Tu vas bien ? » je lui demande, tout en sachant à sa mine sombre, que ce n’est certainement pas le cas. Mais encore une fois, toutes les conversations débutent de la même manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ L'innocence incarnée ♥

avatar

★ Célébrité : Nina Dobrev
★ Date d'inscription : 20/10/2016
★ Pseudo : Little Wolf
★ Messages : 1258
★ Autres comptes : La sublime blonde au nom de Candice, et la belle actrice Lexie, l'agent secret Brandon

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Entre le pain et le frômage (Sasha)   Mer 14 Juin - 11:51

Entre le pain et le frômage
Sasha & Miranda

Pour moi faire les courses n’étaient pas réellement un calvaire, parce que j’avais toujours eu cette chance et que je ne prenais jamais beaucoup de chose. De plus ma petite princesse était toujours avec moi, bien sur toujours dans son sac parce que bon les chiens n’étaient pas réellement voulus dans les magasins. Mais bon comme la mienne dormais souvent, ou elle se faisait réellement très secrète, je ne voyais pas réellement le problème avec elle. Cependant aujourd’hui je n’avais clairement pas l’envie de faire quoique ce soit. J’avais simplement envie de déprimé, clairement j’étais comme ça. Maintenant je passais mes journées à broyais du noir.
Même si je n’étais pas la fille la plus festive, j’étais bien plus joyeuse en temps normal je n’étais clairement pas comme ça et forcément ça minait quelques proches. Enfin j’en voulais surtout à mes parents, pour deux choses bien différentes, entre me forcé à voir que mon oncle était mort et le fait aussi que j’étais maintenant avec une jumelle dont je ne connaissais même pas l’existence, il y a même pas quelques jours alors forcément oui ça m’énervait quelque peu quand même. Depuis quand tu caches à ton enfant qu’elle a une jumelle hein ?
C’était largement se foutre de ma gueule, je pensais que mes parents étaient sincères avec moi et je voyais que ce n’était pas le cas, alors forcément je le prenais un peu mal, il fallait bien le dire en même temps c’était comme ça. Je soupirais en regardant autour de moi, je ne savais pas quoi dire de plus mais tout ce que je savais c’était que j’avais entendu une voix que je connaissais bien. Je souris un peu, à la vue de ma tête si je lui disais que j’allais parfaitement bien, elle saurait que je mentais et ça ne servait pas à grand-chose d’ailleurs. « J’ai connu des meilleurs jours et toi ? » Je souris en voyant son neveu, je posai ma chienne qui c’était couché au fond de son sac pour aller lui faire un petit câlin.



Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Petit nouveau à Melbourne ♠

avatar

★ Célébrité : Shaileen Woodley
★ Date d'inscription : 25/05/2017
★ Pseudo : SB, Jade
★ Messages : 45
★ Autres comptes : Gwen O'Leary et Briana Hendryx


MessageSujet: Re: Entre le pain et le frômage (Sasha)   Mar 20 Juin - 10:52

Je n’ignorais pas les secrets que les parents de Sasha lui avaient cachés et je savais, avant même de lui poser la question, qu’elle n’allait pas franchement bien à cause de ça. J’ignorais sans doute la moitié de ce qui se passait, parce que je ne me suis jamais vraiment intéressée aux gens, mais je n’étais pas non plus une fille sans cœur. A part peut-être avec ma sœur, mais c’est une autre histoire. Norah l’a toujours cherché après tout et le pire, c’est qu’elle continue de me croire responsable de ses malheurs. Sauf que je suis concernée, autant qu’elle. Elle, au moins, elle a connu nos parents. Moi, je n’ai pas connu maman, elle est morte alors que je venais au monde et papa s’est tiré avec son chagrin ! Je suis orpheline, tout comme elle, il ne faudrait pas qu’elle l’oubli. Enfin, revenons-en à Sasha et aux problèmes qu’elle rencontre. Je sais que moi, à sa place, je serais furieuse. Bouleversée aussi, bien que je refuserais de l’admettre. Mais furieuse, ça oui ! D’autant que si je venais à apprendre que mon père n’a jamais quitté la ville ou que ma mère n’est jamais vraiment morte et que ma sœur le savait, ça me rendrait folle. Et je lui ferais sans doute payer. Mais Norah n’avait pas menti et Grand-Mère non plus, je le savais. Grand-Mère n’aurait jamais fait ça et je ne comprenais vraiment pas pourquoi on avait caché à Sasha l’existence de sa sœur jumelle. Merde, c’était tout de même quelque chose d’important ! Je redonnais le trousseau de clés à mon neveu tandis que ma cousine m’expliquait avoir connu mieux. « Je suis désolée ! » fis-je, compréhensive. C’est bien la première fois, d’ailleurs que je montrais un peu de compassion à quelqu’un. Mais j’ai toujours adoré Sasha, pour être franche, je la préfère à ma sœur, alors ça me faisait mal de la savoir aussi désemparée. « Si je peux faire quelque chose, n’hésite pas ! » lui dis-je, alors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ L'innocence incarnée ♥

avatar

★ Célébrité : Nina Dobrev
★ Date d'inscription : 20/10/2016
★ Pseudo : Little Wolf
★ Messages : 1258
★ Autres comptes : La sublime blonde au nom de Candice, et la belle actrice Lexie, l'agent secret Brandon

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Entre le pain et le frômage (Sasha)   Mar 20 Juin - 15:05

Entre le pain et le frômage
Sasha & Miranda

Je ne comprenais déjà plus ce qui se passait, j’en avais tellement marre de tout ça. Je soufflais en regardant autour de moi, je ne voulais pas savoir tout ça. Mais il était certain que j’avais la sainte haine, contre ma mère j’avais tellement la haine contre lui. Je soupirais en regardant la jeune femme qui était ma cousine en face de moi. Je ne voulais réellement pas que celle-ci prenne mal les choses, j’avais tellement peur et j’avais tellement de haine contre mes parents. Caché l’existence d’une jumelle sérieusement ? Je n’y comprenais rien j’en avais marre mais je ne pouvais pas faire autrement c’était bien trop compliqué pour moi. Je mordis doucement sa lèvre, je soufflais en regardant ma cousine. Enfin il n’y avait pas que ça, il y avait aussi que mon oncle était mort sous mes yeux à des kilomètres de distances. Cette douleur que je ressentais c’était vraiment trop dur pour moi, j’aimais cet homme plus que tout au monde. Je l’aimais tellement que sa mort me détruisait complètement, c’était bien trop dur, non je ne pouvais pas tout ça c’était beaucoup trop douloureux pour moi… Dis-moi souffrance, quand vas-tu t’arrêter ? Quand vas-tu me laisser tranquille ? C’est bien trop dur, c’est bien trop dur de survivre comme ça… Non laisse-moi tranquille, je veux que tu me laisses tranquille. Laisse-moi en paix, j’ai besoin que tu me laisses vraiment tranquille s’il te plait… « Tu es désolé pourquoi ma puce ? » Dis-je en regardant la petite, elle se mordit doucement la lèvre et secoue doucement sa tête en remuant doucement son nez. J’adorais beaucoup le neveu, elle se mordit la lèvre avec un grand sourie sur mes lèvres. Je n’avais pas grand-chose à dire, je passais doucement mes mains dans mes cheveux et regarda ma chienne qui zappait. « Je sais ma puce, mais j’ai pas du tout envie… De parler de tout ça, mais à voir ta tête je vois que tu sais pourquoi j’ai une sale tête n’est-ce pas ? » Demandais-je simplement, je me mordis doucement la lèvre sans trop savoir comment, mais je savais qu’elle était au courant de tout ça..


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Entre le pain et le frômage (Sasha)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entre le pain et le frômage (Sasha)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens
» ENTRE LA DROITE REVOLUTIONAIRE ET LA GAUCHE REACTIONAIRE ??
» Relations entre Politique, CIA et le Sida

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Australian life :: 
Melbourne
 :: 
South Yarra
 :: Prahran Market
-