AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I missed you my friend Ft. Flynn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
♣ La maître zen ♣

avatar

★ Célébrité : Behati Prinsloo
★ Date d'inscription : 14/07/2015
★ Messages : 724


MessageSujet: I missed you my friend Ft. Flynn   Dim 18 Juin - 18:02



I missed you my friend
La faiblesse humaine n'a de pareil que dans l'espoir humain

Nastasya marchais d'un pas décider vers l'entrée du bar, elle souriait au passant comme ci tout allait bien mais intérieurement sa main la démangeait quand elle mettrait la main sur Flynn il regretterait peut-être ce qu'il avait fait. Quand elle pensait qu'il avait eut le culot de la contacter comme ça, comme une fleur sur l'eau après les avoir quittés ainsi. Savait-il seulement la merde qu'il avait causée, la douleur, la tristesse et pas seulement à Diana et son entourage mais, à ses amis aussi. Soupirant Nastasya saisit la porte du bar avant de l'ouvrir se préparant à une longue soirée...

Tout avait commencé 5 mois plus tôt lorsqu'elle avait aperçu Flynn embarquer dans un avion alors qu'elle revenait d'un shooting à l'étranger n'étant pas au courant de celui-ci ayant un tour hors du pays elle avait ouvert son téléphone pour y trouver un message d'aurevoir et plusieurs autres de son amie dévastée. La seconde qui suivi elle était dans un taxi en direction de l'appartement, de son amie préparée, pour une situation d'urgence. Nastasya avait trouvé son amie en pleure avec d'autres de leurs amies proches, Flynn était partie, vraisemblablement pour toujours même si Nastasya se rappelait encore des yeux de celui-ci avant qu'il ne monte dans l'avion, ce regard presque perdu qu'il avait, comme s'il savait que ce qu'il venait de faire n'en valais pas la peine. Il n'avait pas vue la jeune femme mais, elle si, parmi les passager elle l'avait tout de suite reconnu sa silhouette sombre qui se glissait en direction de l'avion qui attendait. La jeune femme avait presque crié son nom avant de se retenir, il y avait quelque chose dans la démarche de son ami qui l'avait arrêté, peut-être les épaules de celui-ci qui ne semblait pas aussi droite que la normale elle n'avait su mettre le doigt dessus mais, elle avait relevé la main par habitude pour signaler un dernier au revoir puis elle s'était retournée pour continuer son chemin vers la sortie de l'aéroport.

Elle avait trouvé Di en pleure, complètement anéantie par les mots de l'homme qu'elle aimait. Les mois suivants avait été un enfer pour tous, tous tentaient de remettre la belle dans un esprit plus joyeux mais, sans Flynn s'était bien difficile. Nastasya avait travaillée avec elle, s'assurant que les marques de la douleur de son amie, était bien dissimuler, elle l'avait sortie peut-être pas en boîte mais, ailleurs chez elle parfois, ou encore en studio même si son amie ne faisait pas partie du shooting. La plage elles étaient allées à la plage leur petit groupe pour s'amuser un peu tout le monde avait ignorer les marques sur les bras de leur amie mais, chacune avait ce regard pour les autres de douleur mais, aussi de colère pour celui qui avait osé faire cela à leur précieuse amie. Les cinq mois avait passé lentement dans la douleur pour chacune d'elle qui tentait de la ramener. Soupirant Nastasya se demanda encore une fois ce qu'Elle faisait ici...

*Deux jours plus tôt: Appartement de Nastasya tôt le matin**

La jeune femme dormait encore, un des rares matin de sommeil qu'elle avait ce mois-ci lorsque le téléphone se mit à sonner dans son appartement. Quelqu'un courrait après la mort pour l'appeler sur son jour de congé, la jeune femme avait tendu la main pour se saisir du téléphone et répondre. La suite avait été assez cacophonique, s'était Flynn il était revenu en ville, il semblait encore plus triste que lorsqu'elle l'avait vue cinq mois plus tôt. La jeune femme avait acceptée de le rencontrer dans un bar de south yarra deux jours plus tard puis s'était rendormie, elle ne l'avait pas engeuler ou autre en fait Nastasya était curieuse de ce qu'il aurait à dire pour sa défense...

**Retour au présent**

Nastasya passa la porte du bar certaines personnes se retournèrent à son entré avant de retourner à leur breuvage ou leur diner. Les yeux de la photographe se posèrent alors sur son ami qui la regardait s'attendant pleinement à un châtiment. Il était déjà trop tard pour lui en quelques secondes l'écossaises avait passer l'espace qui les séparait et sa main avait trouvé la joue de l'artiste pour une giffle phénoménale. LA jeune femme avait ensuite pris place à ses côtés pour lancer:

"-Celle-là c'est pour être parti en voleur... un negroni avec soda s'il vous plait... sinon comment tu vas?"

Nastasya sourit à son ami le regard toutefois inquiet malgré tout, il avait l'air presque en aussi mauvais état que Diana s'était pour dire. Le barman revint rapidement avec son verre après la giffle plusieurs la regardait avec crainte mais s'était la seule violence à laquelle elle se laisserait aller ce soir. La jeune femme se mit donc à siroté son verre attendant de voir ce que son ami dirait...
CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦ Lézard des plages ♦

avatar

★ Célébrité : Dani Filth
★ Date d'inscription : 16/06/2017
★ Messages : 102


MessageSujet: Re: I missed you my friend Ft. Flynn   Dim 18 Juin - 21:48

I missed you my friendIl savait même pas pourquoi il avait invité Nastasya à le rejoindre à ce bar. Elle connaissait Diana. Donc techniquement, il aurait même pas besoin de décrocher un mot pour qu'elle sache que son retour tenait du miracle, voire de l'inespéré. Maintenant, comment elle allait réagir, ça, il en savait rien. Parce qu'ils étaient quand même pas mal potes, c'était une certitude, mais Diana, elle comptait pas pour du beurre non plus, pour la photographe. Et ça n'allait pas louper : lui, il attendait là, comme un poivrot, attablé seul avec un verre et une bouteille de Kraken. Nan, un verre de rhum aurait pas suffi, clairement ; il avait préféré acheter la bouteille, du coup, en connaissance de cause. Et il en avait p't'être sifflé plus d'un bon tiers déjà. En même temps, ça faisait combien de temps qu'il attendait ici, en avance ? Il allait pas attendre Nasty pour qu'elle assiste au désolant spectacle de Flynn en train de se saouler pour oublier ses conneries. Et qu'est-ce qu'il en avait fait, sur ces cinq derniers mois; la majeure, ou celle qui le bouffait, étant d'avoir quitté Diana, et toutes les personnes qu'il connaissait ici, sans les prévenir … Pas étonnant que beaucoup de gens lui en veuillent. P't'être même que Nastasya aussi, finalement. Ce serait légitime. D'ailleurs en parlant du loup, il avait vu du coin de l'oeil une silhouette féminine familière s'approcher, alors qu'il terminait son verre cul-sec. Il serait peut-être pas tout à fait à jeun, mais tant qu'il était encore en capacité d'aligner correctement ses mots pour constituer des phrases cohérentes, ça irait, nan ? L'alcool, c'était juste pour l'aider, contribuer à ce qu'il s'ouvre un peu plus. En tout cas, c'est ce qu'il prétendrait.

Lorsqu'elle était venue s'asseoir à côté de lui, Flynn avait à peine eu le temps de tourner la tête pour constater que c'était bien elle, puis lui sourire. C'est tout. Après, la main de la jeune femme avait rencontré sa joue avec autant de compassion qu'elle pouvait en avoir pour un sale type qui s'était tiré du jour au lendemain, et qu'était revenu comme une fleur en ville, cinq mois plus tard, après avoir fait le mort tout ce temps. Le sourire de Flynn se transforma en une moue, digne d'un enfant qui s'apprêtait à chialer après avoir reçu la correction du siècle, puis il vint s'avachir sur la table en un soupir, plongeant sa tête dans ses bras croisés. Putain c'est pas vrai. Elle aussi. Bon, au moins elle avait fait l'effort de demander des nouvelles, c'était déjà ça.

« … Bonjour Nasty, toi aussi tu m'avais manqué. »

Soupira-t-il, presque ironiquement à cause de la gifle, se redressant après quelques secondes, arborant un imperceptible rictus figé alors qu'il fixait la table pour le moment.

« Le boulot va bien. Moi j'me porte sur mes jambes, et c'est déjà pas mal. »

C'était pas le même sourire qu'avant, y'avait pas de doute. C'était plutôt une expression résignée quant à ce qui lui arrivait. Mais bon, il savait à quoi s'attendre comme réponse. On allait lui faire la morale. Lui dire que c'était bien fait pour sa gueule. Et il n'en attendait pas moins. Il ne s'attendait pas à obtenir la compassion de qui que ce soit, pour ce qu'il avait fait. Tout ce que Flynn voulait, c'était reprendre un train-train quotidien ordinaire, sans que plus de merdes ne s'y ajoutent. Et si ses potes pouvaient commencer par éviter de lui en foutre une publiquement comme si il était un amant indigne, ça l'aurait arrangé. Parce qu'inutile de le dire, les gens qui les épiaient, même avec crainte, c'était plus favorable au malaise qu'à autre chose.

« Et toi .. ? Tu vas bien, depuis le temps ? »

Flynn se frotta la joue dans un premier temps, portant déjà la marque rouge de la claque qu'elle venait de lui administrer. Au moins, il avait retrouvé une partie de ses esprits. Et pour s'aider à se reprendre, il était déjà en train de se servir un autre verre de rhum. Quelle belle initiative.
Après avoir saisi le verre qu'il consommait à petites gorgées, il porta un regard nonchalant et beaucoup moins avenant sur la jeune femme à côté de lui. Il en avait déjà un coup dans le nez, visiblement. Pas grand chose le démontrait, il avait toujours une mine affreuse, encore plus sans maquillage et en ce moment. Pis il avait l'air d'avoir l'alcool plutôt mauvais, apparemment, vu l'amertume qu'il avait dans la voix ..
© CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t3429-there-s-always-somewh
♣ La maître zen ♣

avatar

★ Célébrité : Behati Prinsloo
★ Date d'inscription : 14/07/2015
★ Messages : 724


MessageSujet: Re: I missed you my friend Ft. Flynn   Mar 20 Juin - 0:14



I missed you my friend
La faiblesse humaine n'a de pareil que dans l'espoir humain

Nastasya souris à son ami elle lui en voulait toujours un peu dans un certain sens, pas seulement à cause de Diana mais, aussi pour être partie sans un réel au revoir entre eux. Lorsqu'elle avait compris qu'il quittait l'Australie pour un bon moment alors que ses yeux le suivaient en direction des portes de l'avion elle s'était sentie un peu comme lorsque son grand frère celui avait quitté la maison.

Elle se souviendrait toujours de la scène, ce soir-là elle était sortie en boîte avec ses amies pour n'en revenir qu'aux petites heures du matin. Elle avait demandé au taxi de la laisser à la grille d'entrée afin de dégriser avant d'entrée dans la maison, le long du chemin elle avait presque regrettée sa décision de marcher mais, alors que les effets de l'alcool s'estompait elle se sentait de mieux en mieux. Elle avait utilisé la porte de la cuisine pour entrée, habitude qu'elle avait prise lorsqu'elle rentrait tard afin de ne pas déranger le major d'homme, puis s'était dirigée vers le hall d'entrée pour monter l'escalier jusqu'à l'étage des chambres. C'est en s'approchant qu'elle avait entendu des bruits de dispute silencieuse, prenant garde de rester dissimuler Nastasya s'était approchée silencieuse pour ses deux plus vieux frères qui vraisemblablement semblait se disputer. Elle avait aperçu la valise de son frère ainé puis avait compris la situation, il était sur son départ et elle avait su tout de suite que cette fois s'était pour de bon, il ne reviendrait que pour les souper en familles et les événements familiaux, il les quittait pour voler de ses propres ailes. Elle avait attrapé des bribes de conversation, son frère le suppliant d'attendre son retour pour lui faire des adieux principalement et quelques autres commentaires sur leur famille mais, son frère avait pris sa décision il était temps pour lui de vivre sa propre vie. La jeune femme avait sentie les larmes couler alors que ses deux frères se firent une accolade avant que le plus vieux ne quitte la maison définitivement. Elle était sortie de sa cachette par la suite, ignorant son frère elle était montée dans sa chambre pour y pleurer la perte de celui qui pour elle était tout jusqu'à ce jour. Elle en avait voulu un long moment à son frère et il avait pâti de ses actes, même si personne ne voulait en parler tous savaient l'effet que le départ de celui-ci avait eu sur la jeune femme. Il avait fini par se faire pardonner en lui proposant de venir habiter avec lui lors de ses études, du moins jusqu'à ce qu'elle ne décide de déménager avec une amie. Le reste était du passé pourtant la scène avait laissé sa marque et encore aujourd'hui la jeune femme devait faire des efforts pour ne pas réagir de la sorte lors du départ d'un proche.

La jeune femme revint doucement au présent prenant une gorgée plus grande que les autres de son verre afin de retenir ses émotions. Avec le retour de Flynn elle voyait que celui-ci était plus important à ses yeux qu'elle ne l'aurait cru, elle le voyait vraiment comme un grand frère et comme quelqu'un qu'elle voulait protéger. Nastasya rit un peu intérieurement imaginant la réaction de l'homme si elle osait un jour lui dire cela. Elle devait avouer qu'elle avait un peu noyé ses sentiments envers le départ de Flynn dans d'autres activités, soit en offrant du support à son amie ou encore dans son travail tout pour ne pas trop y penser, pour ne pas ouvrir la blessure du départ ouverte en premier par son frère. Il y avait un autre départ plus ou moins récent qu'elle avait noyé ainsi avant de finir par l'accepter et par se laisser pleurer un moment avant de revenir au présent et de se faire à la situation. Soupirant elle termina son verre avant d'en commander un double, ce serait une longue soirée.

"-Part plus comme ça Flynn.. tu m'as manqué... j'aime pas quand les gens partent comme ça... et... enfin tu sais c'est pas à moi de te le dire... désolé pour la claque s'était plus fort que moi... "

La photographe soupira puis pris la bouteille de rhume avant d'en prendre une gorgée, elle ne voulait pas se soûler juste se sentir un peu mieux et puis le serveur arriva finalement avec son second verre. Elle pris une gorgée normale cette fois avant de se retourner vers son ami pour l'observer avec un peu plus d'attention, il aurait une marque pour quelques jours, elle avait vraiment frappé fort, sa main fourmillais d'ailleurs encore de la force de la gifle qu'elle avait donnée. Il semblait en piteux états, peu importe ce qu'il avait fait à l'étranger durant les cinq derniers mois avait laissé sa trace, ça et, si elle se fiait à son instinct, l'éloignement avec Diana mais, ça, ce n'était pas à elle d'en décider. Elle décida de le croire a moité sur son état se permettant de hausser un sourcils légèrement soupçonneuse sans toutefois l'être avant d'ajouter:

"- Le boulot hein? alors le salon a survécu à ta longue absence lui aussi?... tu m'étonnes... personne n'a mis ta tête a prix encore?..."

Nastasya l'observait avec calme, elle lui en voulait mais, il saurait en revenir avec le temps elle en avait l'impression. Il avait plusieurs choses à régler suite à son retour et elle avait décidée de ne pas être un autre obstacle pour lui, il aborderait le sujet avec elle à sa façon la jeune femme le laisserait aller après tout il était revenu. La jeune femme se rappelait encore de la journée qui avait suivi l'appel de Flynn et l'annonce de son retour, elle avait senti un pois quitté son esprit mais, aussi ses sentiments refaire surface. Nastasya lui sourit se laissant aller à l'ambiance avant d'ajouter:

"-Ca va... occupé au boulot mais, sinon je ne peux pas me plaindre... malheureusement je ne peux pas dire qu'il y ait bien du nouveau même en cinq mois... et toi alors tu étais parti ou pendant cinq mois?..."

La photographe laissa un sourire doux passer sur ses lèvres alors qu'elle sirotait son cocktail laissant la place à son ami pour parler. Les yeux de la jeune femmes scannait la salle par habitude, les regards curieux s'était finalement éteint autour d'eux, le bar avait reprit son court comme si la claque n'était jamais arrivé..
CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦ Lézard des plages ♦

avatar

★ Célébrité : Dani Filth
★ Date d'inscription : 16/06/2017
★ Messages : 102


MessageSujet: Re: I missed you my friend Ft. Flynn   Mer 21 Juin - 22:26

I missed you my friendIl ignorait que son départ, ça avait foutu une claque à certaines personnes à Melbourne. Dont Nastasya. Il s'attendait pas à ce qu'elle rapporte ça au départ d'un être aussi cher qu'un membre de sa famille. En fait, il ne pensait pas compter autant pour elle. Elle était une pote c'est vrai. Une très bonne pote. Ça, il venait de le découvrir, au même titre qu'elle l'avait découvert lorsqu'il s'était tiré en avion. Elle l'aurait pas claqué, si elle s'en foutait. Ça quelque part, ça voulait dire qu'il pouvait s'appuyer sur elle. Et c'était réciproque, si un jour Nasty connaissait des soucis à son tour. Après réflexion, ce retour à Melbourne n'était pas si négatif. Ça avait renforcé leur lien, malgré son absence. Et lui, il avait conscience qu'on s'était inquiété un minimum pour lui contrairement à ce qu'il pensait. C'est vrai quoi, qui ce serait inquiété pour le tatoueur du coin, un peu louche sur les bords ? Lorsque ce genre de personnes bizarres se taillent en général, c'est le genre du sujet qui est abordé et achevé très simplement dans une discussion par une phrase j'm'enfoutiste type « Hein, lui, il est parti .. ? Ah bon. ».

« .. J'suis désolé Nasty. »

S'excusa-t-il sur un ton navré quelques secondes après l'avoir écoutée. C'est vrai que c'était pas à elle de faire ça. C'était à Diana de lui dire, de le réprimander en lui foutant une baffe, encore fallait-il qu'elle veuille bien de lui. Parce qu'elle pourrait très bien l'envoyer se faire voir. Rien ne l'obligeait à lui parler, même. Et ça, ça le dévorait. Il savait pas à quoi s'en tenir. Bien sûr, qu'il avait prévu d'aller la voir. Bien sûr qu'il voulait lui parler de tout ça … Mais si elle refusait .. ? Bah lui il se trouverait là, comme un con, avec ses excuses coincées dans la gorge, bouche béante sans savoir quels mots il devrait décrocher. Flynn en avait parlé à personne, mais il avait vécu ça, récemment. Enfin dans des circonstances différentes. Il avait revu sa fille lors de son séjour, un peu après qu'il ait appris qu'il avait quitté l'Australie pour rien. Fille qu'il n'a jamais vu grandir et qu'il a encore moins pu élever, taule et femme lassée oblige. Le destin s'était bien plu à enfoncer le clou, ce jour-là, quand elle l'avait accusé. Mais qu'est-ce qu'il y pouvait ? Des années et des années qu'on lui cassait du sucre sur le dos, c'était pas en une journée qu'il allait pouvoir la raisonner ou la détacher de l'endoctrinement de la matriarche, sa gamine presque adulte. Pays de malheur. La Norvège avait beau être l'endroit où il était né, il la détestait maintenant.

Un air las sur le visage, il l'observa sans broncher piquer une gorgée de la bouteille qu'il avait payé. Ça lui était égal, ils pouvaient partager,si elle voulait. Mais il en faudrait une seconde, s'ils tenaient vraisemblablement à sentir mieux et passer à autre chose. Quoi que, Nasty, si elle avait bu, c'était juste pour se redonner un peu de courage. Il aurait p't'être dû prendre exemple, parce qu'elle, elle s'imbibait pas pour s'imbiber, contrairement à lui. 'Fin là, c'était pas le plaisir qui le faisait boire … C'était sa situation. Quant à son mensonge de circonstance qui en était un à moitié, Nasty l'avait grillé direct apparemment, à en voir la tête peu convaincue qu'elle tirait. Sa remontrance suivante l'avait fait grimacer, et il avait levé les yeux au ciel après avoir détourné le regard, frustré de la réalité qu'elle énonçait. Il exécuta une grimace exagérément contrariée, peu enclin à la discussion parce qu'il était ... Au moins pompette, ouais.

« … Gneuh gneuh boulot ! Nia nia nia problèmes ! »

Ses yeux roulèrent ensuite, avant qu'il ne reporte un regard usé sur Nasty. C'était gentil de sa part de s'inquiéter, mais il avait définitivement pas besoin d'en parler. Ça le soulagerait pas, au contraire, ça ne ferait que remuer le couteau dans la plaie.

« J'te remercie de ta sollicitude, mais je ne suis ni coulé, ni enterré pour le moment, alors ça là, ce genre de remarques, tu peux te les foutre dans le ... Le coeur. Ouais, le coeur, pour dire ça poliment. »

Rétorqua-t-il, sur un ton plus sec et exaspéré qu'il ne l'aurait voulu; il aurait été tenté de dire un truc plus vulgaire que « coeur », mais même s'il en avait un coup dans le nez, Nasty, ça restait une pote qui lui était chère. Bon, il aimait déjà pas trop qu'on le voit comme ça, donc il était pas super fier d'être comme ça devant elle, mais alors qu'on tente de lui faire la morale, c'était encore pire …
En revanche, elle n'avait pas tort pour le salon. Ça allait pas fort, mais il venait de revenir, puis il redoublerait ses efforts dans le taf, il lui restait plus que ça et ses deux animaux de compagnie, il ne pouvait en être que plus productif. Pas de vie sociale, plus de temps, nan ? … Bon peut-être pas, parce qu'il fallait la volonté de s'en sortir, mais même sans, il ferait en sorte de pas trop plonger, pour éviter de rester dans les abysses. Ce serait con, faut avouer.

« Cool. »

Un simple mot qui traduisait à la fois son renfermement sur lui-même, mais un p'tit peu aussi le fait qu'il ait regretté de lui avoir parlé sur un ton pas très sympa. Elle était venue, fallait pas qu'elle se dise qu'elle venait de perdre son temps avec le déchet alcoolo qu'il était devenu. Enfin il espérait que la vision qu'elle avait de lui ne s'était pas dégradée jusqu'à atteindre ce point …

Tout en écoutant la dernière question qu'elle lui posa, il tira une cigarette du paquet qu'il venait de poser sur la table avec le briquet qui l'accompagnait. Tout en allumant celle-ci et en la gardant au bord des lèvres, il se contenta de répondre un bref « Norvège », sans désirer s'étendre plus sur le sujet. Est-ce que ça en valait vraiment la peine ..? Puis, des oreilles traînantes, il devait y en avoir des tas ici … Alors à moins de se pencher vers elle constamment pour lui chuchoter à l'oreille des trucs pas nets … Il se voyait mal en parler, de son ancien business. Ou alors il pouvait lui cacher la vérité, et inventer une connerie aussi énorme qu'un continent. C'était une possibilité. Le soucis, c'était que malgré cinq mois de disparition, ils se connaissaient toujours aussi bien, et étaient p't'être même plus proches. Donc, s'il mentait, elle le saurait et en prime, il s'en prendrait une deuxième, parce que c'est vilain de fabuler auprès de ses amis … Cruel dilemme.
© CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t3429-there-s-always-somewh

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I missed you my friend Ft. Flynn   

Revenir en haut Aller en bas
 
I missed you my friend Ft. Flynn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Goodbye my old friend...
» Hey my friend [PV]
» [M] CAM GIGANDET - ex boyfriend & best friend.
» 01. My friend, mes amis ♪ [Fe Brittany]
» It's a carousel my friend - Défi {Vera}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Australian life :: 
Melbourne
 :: 
South Yarra
 :: Borsch Vodka & Tears
-