AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 N°#1205 Une explication s'impose [Maeve]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
♥ Vieille carne acharnée ♥

avatar

★ Célébrité : Sarah M-Gellar
★ Date d'inscription : 25/02/2017
★ Pseudo : Niagara
★ Messages : 1077
★ Autres comptes : Kiara S. Brown & Alex C. Murphy

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: N°#1205 Une explication s'impose [Maeve]    Dim 18 Juin - 19:09

Une explication s'impose
Parker²

Vicky était encore sous le choc d'avoir vu Aiden... pas seulement de l'avoir vu, de lui avoir parlé et d'avoir du l'interviewer pour son journal pendant un long moment. Et pas seulement no plus parce qu'il lui avait posé la question fatidique : pourquoi était-elle partie. Mais bel et bien parce qu'en plus de tout ça, ce n'était pas Vicky qui lui avait appris l'existence de Maeve mais Maeve elle-même ! Et Vicky s'était retrouvée comme une con à devoir se justifier de ce qu'elle avait fait quand elle était tombée enceinte - plus exactement, c qu'elle n'avait pas fait - sans même savoir qu'Aiden était déjà au courant. Maeve ne lui en avait pas du tout parlé. Elle n'avait jamais dis à sa mère qu'elle avait retrouvé son père, qu'il vivait ici, qu'elle voulait aller le rencontrer. Et elle lui avait encore moins dis qu'elle l'avait déjà rencontré. D'ailleurs Vicky s''en voulait un peu de ne pas avoir vu de changement chez la jeune femme après qu'elle soit allée à sa rencontre. Elle aurait du voir que quelque chose était différent... Vicky secoua la tête au volant de sa voiture pour retrouver sa concentration et ne pas finir dans le décor.

En sortant de l'hôpital, elle avait eu besoin de se rendre dans un café pour réaliser ce qui s'était passé mais il fallait bien qu'elle rentre chez elle maintenant. Et vu l'heure qu'il était à présent, Maeve devait être rentrée depuis quelques temps déjà. Vicky devait avoir une sérieuse discussion avec elle... Vicky avait souvent été un peu vague quand Maeve posait des questions sur son père mais elle lui avait toujours répondu ! Elle n'avait pas inventé d'histoire en lui disant que son père était un soldat parti très loin et qu'il l'aimait très fort ou ce genre de chose. Alors qu'elle ne lui ait pas dit qu'elle avait rencontré son père, ça lui échappait complètement. Vicky se gara sur sa place de parking puis se rendit jusqu'à son appartement. Arrivée devant la porte, elle prit une grande inspiration et appuya sur la poignée. La porte s'ouvrit sans problème, ce qui lui confirma la présence de Maeve à la maison. Vicky ferma la porte derrière elle et lâcha son sac à main dans l'entrée avant de se rendre dans le salon et de hausser le ton pour faire sortir Maeve de sa chambre.

« Maeve Donna Parker, viens par ici tout de suite, j'ai deux mots à te dire ! »

Vicky l'attendait de pieds ferme dans le salon, les bras croisés sur sa poitrine.

Emi Burton @Maeve D. Parker


Dernière édition par Vicky E. Parker le Lun 18 Sep - 22:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t3114-vicky-at-first-i-was-afraid-i-was-petrified-kept-thinkin-i-could-never-live-without-you-by-my-side http://niagara-gallery.e-monsite.com
♠ L'insatiable ♠

avatar

★ Célébrité : Alycia D.C.
★ Date d'inscription : 20/02/2016
★ Messages : 171
★ Autres comptes : La folle, le puma, la future ex-madame, le flic, l'acteur


MessageSujet: Re: N°#1205 Une explication s'impose [Maeve]    Ven 30 Juin - 12:19

Une explication s'impose

Le dernier cours avait été nul. Assommant serait même le mot juste. J'avais manqué de m'endormir plusieurs fois et cela n'était pas passé totalement inaperçu. C'est donc vanné que je rentrais à la maison, bien décidé à profiter des quelques heures que j'avais seule avant que ma mère ne rentre. Après une plongée dans le frigo pour en sortir un verre de jus de fruit et quelque-chose à manger, j'allais donc dans ma chambre, m'écroulant sur mon oreiller, portable à la main, somnolent devant mon fil d'actualité instagram que je faisais défiler lentement. Darcy finissait bien après moi, aujourd'hui et je n'avais pas grand monde avec qui discuter. Je restais donc là, regardant le plafond et somnolente, profitant du silence, sans le ton monocorde de mon professeur.

Ma mère arriva après un temps presque trop court. J'entendis la porte s'ouvrir, puis se refermer et je savais que c'était elle. Sa démarche, je la connaissais par cœur. Comme son parfum ou le son de sa voix. Sa voix ne tarda pas à se faire entendre, d'ailleurs et elle n'avait rien de la douceur habituelle avec laquelle elle me disait qu'elle était à la maison. Je me relevais d'un coup, le cœur battant, toute trace de fatigue disparue. Ce n'était jamais bon signe quand, en plus de la voix déterminée de maman pas contente, elle employait mon nom entier.

En bonne fille, je me dépêchais donc de rejoindre le salon, levant déjà les mains en l'air. « C'est pas moi, j'ai rien fait ! » Je posais une seconde, alors que je me figeais à distance raisonnable, observant sa position, ses bras croisés et son air de dire que j'allais me prendre une sacré remontrance. « Je ne sais pas ce que tu crois que j'ai fait, mais je suis à peu près certaine de croire que je n'ai pas fait ce que tu crois que j'ai fait ! » Bon en fait, je n'étais sûre de rien, parce que je ne savais pas contre quoi elle était remontée, mais qu'importe. Il fallait que j'essaye de me défendre, même dans le vent. Je le devais bien, non ?


☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ Vieille carne acharnée ♥

avatar

★ Célébrité : Sarah M-Gellar
★ Date d'inscription : 25/02/2017
★ Pseudo : Niagara
★ Messages : 1077
★ Autres comptes : Kiara S. Brown & Alex C. Murphy

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: N°#1205 Une explication s'impose [Maeve]    Mar 1 Aoû - 14:35

Une explication s'impose
Parker²

Si Maeve croyait pouvoir cacher longtemps à sa mère qu'elle était allée voir Aiden, elle se fourrait le doigt dans l’œil jusqu'au coude. En vérité, elle ne l'aurait peut-être jamais su si elle n'avait pas du aller à l'hôpital pour son interview mais quoi qu'il en soit, elle avait vu Aiden et elle avait appris pour Maeve. Lui retirant la possibilité d'expliquer les choses à Aiden à sa façon. Au ton de Vicky, Maeve avait du rapidement comprendre que sa mère avait quelque chose à lui reprocher. Quand elle l'appelait par son nom complet, c'était toujours mauvais signe et la jeune fille rappliqua au galop dans le salon en bafouillant son innocence avant même de savoir de quoi Vicky l'accusait. Vicky attendit qu'elle se taise pour la fixer en silence, les bras toujours croisés sur sa poitrine.

« T'as terminé ? » demanda-t-elle un peu trop sérieuse.

Comment avait-elle pu lui cacher un truc pareil ? ... A croire qu'elle avait hérité du gêne des cachotteries chez sa mère. Mais si Vicky avait caché toute cette histoire à Maeve, elle n'avait jamais mentit à sa fille alors qu'elle agisse ainsi derrière son dos... ne lui en parler ni avant, ni après. Vicky était déçue. Sans décroiser les bras, Vicky se mit à faire lentement quelques pas.

« Si t'étais malade, t'aurais du me demander plutôt que d'aller toute seule à l'hôpital » Autrement dit : je sais que tu étais là-bas, je sais très bien pourquoi et j'attends ta version des faits. Vicky décroisa enfin les bras pour la fixer droit dans les yeux. « Tu comptais m'en parler quand hein ? Est-ce qu seulement t'allais me le dire ou tu espérais que je ne le découvre jamais ? »

Maeve s'était tu jusqu'à maintenant, qui sait pendant combien de temps elle allait garder le silence ? Si Vicky n'avait pas vu Aiden, est-ce que seulement Maeve aurait fini par lui avouer qu'elle avait rencontré son père ? Personne ne le saurait jamais mais Vicky voulait savoir comment sa fille comptait justifier ses actes.

Emi Burton @Maeve D. Parker


Dernière édition par Vicky E. Parker le Lun 18 Sep - 23:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t3114-vicky-at-first-i-was-afraid-i-was-petrified-kept-thinkin-i-could-never-live-without-you-by-my-side http://niagara-gallery.e-monsite.com
♠ L'insatiable ♠

avatar

★ Célébrité : Alycia D.C.
★ Date d'inscription : 20/02/2016
★ Messages : 171
★ Autres comptes : La folle, le puma, la future ex-madame, le flic, l'acteur


MessageSujet: Re: N°#1205 Une explication s'impose [Maeve]    Mer 2 Aoû - 13:02

Une explication s'impose

Ma mère était clairement en colère. Pire, ni mes yeux d'enfant innocente, ni mes mots ne la faisaient ne serait-ce que sourire un peu. Elle était réellement et totalement en rogne et je ne savais absolument pas pourquoi. Soudainement, la peur me prit.

Est-ce qu'elle avait appris que je voyais encore Pa' ? Elle était en colère pour ça ? Je savais qu'elle n'avait pas voulu que cet homme ait une place si importante dans ma vie. Quand ils s'étaient séparés, elle lui avait bien fait comprendre qu'elle ne voulait pas qu'il prenne la place d'un père absent, comme elle n'avait jamais voulu qu'il prenne la place d'un père de substitution. Mais j'adorais Pa'. C'était mon Pa'. Ça m'avait blessé de le perdre.

Est-ce qu'elle avait appris que j'avais rencontré mon père biologique ? Est-ce que ça la mettrait encore plus en colère que le fait que je voyais toujours Pa' ? Je l'avais rencontré il y a plusieurs semaines déjà et il n'avait pas plus cherché à me revoir que je n'avais cherché moi à le revoir depuis que je lui avais révélé mon existence. J'avais eu besoin de temps. J'avais encore besoin de temps. Il était mon père biologique, oui, mais il n'était ni mon papa, ni mon Pa'. Je ne savais pas vraiment quoi faire. J'avais été idiote d'y aller sur un coup de tête, sans une once de réflexion, alors que je n'avais même pas réfléchi à l'après.

Finalement, maman parla bien d'une visite à l'hôpital, mais ne fit nulle mention d'Aiden. Elle me reprocha de ne pas lui avoir dit que j'étais malade, que j'étais allée à l'hôpital toute seule. J'attendais la suite, qu'elle développe, mais tout ce qu'elle me reprochait, c'était de lui avoir caché que j'avais été à l'hôpital dans son dos. Quoi, c'était tout ? Parce qu'on m'avait vue à l'hôpital ? J'y allais régulièrement, en vérité. J'avais des relations peu recommandables avec les garçons et même si j'exigeais toujours le port du préservatif, on n'était jamais à l'abri d'un accident. Je faisais donc une fois ou deux dans l'année des tests pour m'assurer que je n'avais pas attrapé une MST ou une autre merde. Et oui, pour ça, j'allais à l'hôpital. Le dispensaire était encore le moyen le plus sûr pour faire les examens à moindre coût tout en restant discret. Beaucoup de jeunes filles en dérive y allait fréquemment, pour essayer d'avoir des médicaments, pour soigner des maladies ou pour gérer une grossesse imprévue. Dans le lot, je faisais souvent office d'ange avec mes règles et mes précautions, mais au moins, les infirmières ne me jugeaient pas, ne parlaient pas de mon cas et avaient à cœur le secret professionnel.

« Quelqu'un t'as dit que j'étais allée au dispensaire ? », m'exclamais-je, interrogative, réalisant après coup que dire cela comme ça, si elle ne parlait pas de ça, c'était avouer que j'y avais été... en plus de la raison pour laquelle elle était vraiment en colère. « Écoutes c'était rien d'accord. C'est juste que le dispensaire c'est moins cher pour faire des prises de sang. J'ai eu un copain récemment... » Bon, ce n'était pas vraiment un copain et ce n'était pas un seul, mais ça, elle n'avait pas à le savoir. « On a pris toutes les précautions du monde, mais je me souviens des cours d'éducation sexuelle au lycée et le mec était genre flippant avec ses cheveux gras, ses grosses lunettes et remuait des doigts comme ça... » continuais-je, imitant l'air menaçant du type. « … et disait « Le préservatif n'est efficace qu'à 99,99% et c'est dans ce 0,01% que se cache la syphilis et la blennorragie. Et puis tu sais, les mecs, ils regardent jamais les dates de péremptions, alors sur les capotes, on sait jamais... » Whoa Whoa Whoa, trop de mots à connotation sexuelle pour une discussion avec ma mère là ! « Enfin bref... J'ai juste été vérifié qu'il n'y avait pas eu de 0,01%, pas d'accident et pas de problème. » Le problème était plus de savoir comment elle était au courant. J'avais intercepté la facture avant qu'elle n'arrive entre ses mains, comme je le faisais à chaque fois.


☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ Vieille carne acharnée ♥

avatar

★ Célébrité : Sarah M-Gellar
★ Date d'inscription : 25/02/2017
★ Pseudo : Niagara
★ Messages : 1077
★ Autres comptes : Kiara S. Brown & Alex C. Murphy

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: N°#1205 Une explication s'impose [Maeve]    Mer 2 Aoû - 14:53

Une explication s'impose
Parker²

Wow, Vicky n'en revenait pas du dicours que  lui pondait sa fille. Elle haussa les sourcils et la surprise du se lire sur son visage. Soit Maeve lui disait une vérité et elles ne parlaient pas du tout de la même journée... soit c'était une menteuse hors-pair. Dans les deux cas, il fallut un instant à Vicky pour revenir sur terre. L'espace de quelques secondes, elle en oublia presque la raison pour laquelle elle était en colère contre sa fille. Vicky n'était pas dupe, a dix-neuf ans, sa fille avait forcément eu des amants et.. quelque part elle était rassurée de se dire qu'elle se protégeait lorsqu'elle avait un petit-ami. Du moins, elle ne demandait qu'à la croire, pas question qu'elle se retrouve enceinte à so âge comme Vicky l'avait été. Sans compter que si Maeve avait un copain sérieux, elle l'aurait présenté à sa mère - enfin, c'est ce que Vicky espérait - donc si elle se retrouvait enceinte, ce serait une situation compliquée. Vicky secoua la tête pour se remettre les idées en place.

« D'accord, c'est très bien que tu te protèges, que tu fasses des tests pour être sûre qu'il n'y aucun problème mais.. c'est pas de ça dont je parlais. »

Vicky marqua un temps de silence, à la fois pour laisser le temps à Maeve de réfléchir à une autre raison pour laquelle Vicky l'accusait, à la fois pour se donner à elle-même le courage d'en parler et de trouver comment formuler ça. La jeune femme soupira en reportant son regard sur l'adolescente.

« Je parlais d'Aiden enfin de ... ton père biologique. » a nouveau, Vicky marqua une pause « Tu es allée le voir, pas la peine de nier, je le sais. Tu y es allée sans m'en parler et même après ça, tu ne m'a pas dit que tu l'avais vu. Pourquoi ? »

Vicky comprenait qu'elle ait voulu rencontrer son père... c'était plutôt légitime. Comme toute enfant qui n'a jamais connu son père, elle était curieuse de savoir qui il était, même si Henry avait un peu pris cette place sans que Vicky le veuille. Le souci c'était que Vicky et Maeve n'avaient jamais eu de problème de communication alors ça lui échappait complètement qu'elle n'ait même pas évoqué ça. Elle aurait pu ne serait-ce que faire semblant de tater le terrain après avoir vu Aiden mais même ça, elle ne l'avait pas fait. Pas un seul instant Vicky n'avait pu ne serait-ce que supposer que Maeve l'avait rencontré.

« Tu comptais m'en parler quand ? Demain, dans une semaine, un mois, jamais ? »

Emi Burton @Maeve D. Parker


Dernière édition par Vicky E. Parker le Lun 18 Sep - 23:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t3114-vicky-at-first-i-was-afraid-i-was-petrified-kept-thinkin-i-could-never-live-without-you-by-my-side http://niagara-gallery.e-monsite.com
♠ L'insatiable ♠

avatar

★ Célébrité : Alycia D.C.
★ Date d'inscription : 20/02/2016
★ Messages : 171
★ Autres comptes : La folle, le puma, la future ex-madame, le flic, l'acteur


MessageSujet: Re: N°#1205 Une explication s'impose [Maeve]    Jeu 24 Aoû - 17:58

Une explication s'impose

Apparemment, d'après son air surpris, elle ne semblait pas parler de ça. Je n'eus pas le temps d'en demander plus, cependant, car ma mère avoua que même si elle était heureuse de savoir que je faisais attention sur ce point, elle parlait de toute autre chose. Encore une fois, je réfléchissais, mais j'avais peur, je devais bien l'avouer, de la chose dont elle voulait réellement parler. Est-ce qu'elle l'avait vu ? Est-ce qu'il lui avait dit ?

Oui. Oui, elle voulait bien parler de lui... Je baissais les yeux, alors que le nom de mon père biologique était sorti de sa bouche. Je n'avais pas l'intention de nier, malgré ses dires qui le laissaient à penser. Je ne lui en avais pas parlé, mais je ne comptais pas lui mentir. Je n'en avais jamais eu l'intention. J'avais gardé l'information pour moi. Omis d'en parler. Je n'allais pas mentir, ni au pied du mur, ni avant. Elle n'avait pas posé la question – comment aurait-elle pu s'en douter, même, de toute façon ? - donc je n'avais pas abordé le sujet, mais si elle l'avait fait, j'aurais été aussi honnête que maintenant. Même si mon air de petite fille prise en faute ne devait pas aider à faire comprendre que je n'avais jamais eu l'intention de lui dire des mensonges à ce sujet.

« Je ne sais pas », soufflais-je timidement, quand elle me demanda si je comptais lui en parler un jour. « J'ai pas... Je n'ai pas réfléchi... » Pas une seconde. Pas même quand j'avais trouvé l'endroit où il se trouvait et que je m'étais retrouvé dans ce vestiaire, à lui annoncer qu'il était le père d'une fille à peine majeure. « M'man je... je sais pas okay ?! J'ai cherché qui il était, où il se trouvait et il était là, ici, à Melbourne et j'ai réfléchi à rien. Je l'ai rencontré, je lui ai parlé, j'ai pas... Je n'ai pas pu lui mentir quand il m'a demandé qui j'étais et je suis partie quand il a voulu qu'on parle plus longtemps parce que... je ne sais pas... » Je relevais les yeux, rapidement, aussi vite que j'avais parlé, avant de tout aussi rapidement les baisser de nouveau, commençant à trifouiller mes mains l'une dans l'autre pour me donner une certaine contenance. « C'était si facile de le trouver et il était si proche... Je voulais juste voir si tout ça c'était vrai, s'il existait vraiment et s'il était vraiment ici, sans que je ne l'ai jamais croisé... Maman c'est le meilleur ami de Liam, tu sais... » Ça, je l'avais appris un peu plus tard, quand j'avais révélé à ma meilleure amie l'identité de mon père et qu'elle avait reconnu l'homme qui était le meilleur ami de son père. « Il a toujours été tellement proche de moi et je l'avais jamais vu avant... Tout ça c'est... J'en sais rien. Ça m'a fait peur. Je crois que je me disais que si je ne reprenais plus jamais contact avec lui et si je t'en parlais pas, on pourrait tous faire comme si je n'avais jamais été le voir... »

J'évitais soigneusement le regard de ma mère, sachant combien tout ce que je disais là pouvait être perturbant. Je ne savais même pas moi-même ce que j'attendais de lui. Je ne savais même pas quoi faire de cette rencontre survenue des semaines plus tôt. Aiden n'avait jamais cherché à me recontacter depuis et j'avais presque cru pouvoir laisser tout ça à l'état de chose impalpable, comme si ça n'avait jamais eu lieu et comme si je n'avais jamais fait des choses en cachette... Enfin... cette chose là en cachette. Parce que ma mère ne savait rien. Rien de ma nymphomanie, rien de mes contacts toujours régulier avec Pa'. Il n'y avait toujours eu qu'elle et moi et elle n'avait jamais voulu autre chose. Je n'avais pas voulu la blesser, ni lui faire sentir qu'elle n'était pas assez. Je ne savais même pas si je le voulais d'en ma vie ou si j'en avais même besoin. J'avais agi sans réfléchir et maintenant, je me sentais coupable. Coupable de lui avoir donné à croire qu'elle n'était pas suffisante pour moi...

« Je pensais que si je le rencontrais, je saurais peut-être quoi faire avec lui, mais... » Je me tue une seconde, cherchant le bon mot, la chose que je voulais vraiment dire, essayant de comprendre mes propres désirs. « Il n'est rien pour moi et je ne suis rien pour lui. Il a sa vie et je crois que j'ai commis une erreur quand j'ai été le voir. Je n'aurais jamais dû lui dire que j'existais... »


☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ Vieille carne acharnée ♥

avatar

★ Célébrité : Sarah M-Gellar
★ Date d'inscription : 25/02/2017
★ Pseudo : Niagara
★ Messages : 1077
★ Autres comptes : Kiara S. Brown & Alex C. Murphy

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: N°#1205 Une explication s'impose [Maeve]    Mar 19 Sep - 0:06

Une explication s'impose
Parker²

Vicky aurait aimé que Maeve apprenne a connaitre son père mais pas dans ces conditions. Elle s'était bien évidement repasser mille et une fois le scenario en tête, si elle avait agit différemment, si Maeve avait grandit auprès d'Aiden, choyée par l'amour de ses deux parents. Vicky avait été une bonne mère - du moins, elle l’espérait - et Maeve n'avait jamais manqué de rien, si ce n'est de son père. Vicky avait tenté de combler au maximum l'absence d'Aiden mais pour autant, elle n'avait jamais voulu que quelqu'un d'autre prenne sa place. Malgré la relation un peu particulière qu'elle avait entretenu avec Henry, elle s'était refusé de le laisser prendre la place d'Aiden, que ce soit auprès d'elle ou de sa fille. Sûrement parce qu'Aiden était encore trop important dans son coeur pour laisser qui que ce soit devenir le père de Maeve, une place qui lui était du sans qu'il le sache. Et puis, tout le monde connait la musique, Vicky avait toujours repoussé le moment de lui dire absolument tout ce qu'il y avait à savoir sur son père et à force de repousser, de se dire que ce n'est pas le bon moment, celui-ci passe et on se dit qu'il est trop tard, que ce n'est plus la peine. Bien qu'elle n'ait jamais mentit à Maeve a propos d'Aiden, elle n'avait pas dit toute la vérité non plus, juste ce qui l'arrangeait et ce qui faisait que sa fille allait cesser de lui poser des questions pour un temps indéterminé jusqu'à la prochaine vague de questions. Vicky exigea des réponses à propos de sa rencontre secrète avec Aiden. Maeve semblait perdue et Vicky soupira légèrement, son visage s'adoucit un peu.

« Chérie... je comprends que tu veuilles le connaître, c'est tout à fait légitime. Tous les trois on a une histoire assez spéciale, enfin.. lui et moi surtout » Vicky baissa légèrement la tête, on ne pouvait pas dire que Aiden et Maeve aient vraiment une histoire, et c'était uniquement la faute de Vicky. Rapidement, elle releva les yeux vers Maeve. « Ecoute, je vais pas te faire une scène, je t'en veux pas d'être allée le voir » enfin un petit peu quand même « mais ce qui me chagrine c'est que tu m'en aies pas parlé. »

Vicky n'était pas sourde, elle avait bien compris que Maeve avait agit sur un coup de tête mais ça n'excusait pas qu'elle n'ait pas trouvé un moment pour avouer à Vicky qu'elle avait rencontré Aiden. Or, si Maeve n'avait rien dit, c'est bien qu'au fond d'elle, elle était consciente d'avoir fait une connerie.

« Mais pour le trouver, tu l'as cherché Maeve. Et tu l'a fais dans mon dos. Moi, je savais même pas qu'il vivait à Melboure, la dernière fois que je l'ai vu, on vivait à Sydney. Donc même si t'as agi sur un coup de tête pour aller le voir, t'as fais tes recherches. »

Il faut croire que les réponses de Vicky étaient beaucoup trop vastes et qu'elle avait voulu avoir des éléments plus concrets concernant son père. Vicky n'avait pas cherché à retrouver Aiden, elle avait même plutôt fait tout son possible pour l'oublier, en vain. Un rire nerveux échappa à Vicky.

« C'était ça ton idée ? Faire comme si de rien n'était et attendre sagement que ça se passe ? Non mais tu plaisantes, j’espère ? » Maeve ne se rendait pas compte de l'absurdité de ses propos.« Est-ce que tu réalises que tu lui a appris qu'il était papa ? Du jour au lendemain, il se retrouve avec une fille de vingt ans. Dans ton scenario parfait, tu t'es dis que lui, il allait faire comme si t'existais pas ? »

Vicky aurait bien rajouté "on voit bien que tu ne le connais pas" mais ... en effet, elle ne le connaissait pas. Vicky soupira et contourna Maeve pour se laisser tomber sur le canapé.

« Disons que... t'aurais pu faire ça autrement. Et surtout, t'aurais du m'en parler pour qu'on y réfléchisse ensemble, Maeve. Si tu tenais tant à le rencontrer, je te l'aurais jamais interdit mais il aurait fallu que moi je tâte le terrain avant plutôt que de débarquer comme un cheveux sur la soupe avec une nouvelle de cette ampleur et que je doive me débrouiller pour gérer ça. T'imagines la situation dans laquelle tu m'a mise quand je me suis retrouvée face à lui et qu'il m'a dit qu'il connaissait ton existence ? »

Emi Burton @Maeve D. Parker
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t3114-vicky-at-first-i-was-afraid-i-was-petrified-kept-thinkin-i-could-never-live-without-you-by-my-side http://niagara-gallery.e-monsite.com
♠ L'insatiable ♠

avatar

★ Célébrité : Alycia D.C.
★ Date d'inscription : 20/02/2016
★ Messages : 171
★ Autres comptes : La folle, le puma, la future ex-madame, le flic, l'acteur


MessageSujet: Re: N°#1205 Une explication s'impose [Maeve]    Jeu 12 Oct - 19:03

Une explication s'impose

Il y avait pire que ma mère me criant dessus avec colère. En fait, elle avait toujours eu une arme bien plus pernicieuse et le pire, c'est que je la soupçonnais de ne même pas s'en rendre compte. Non pire que ma mère en colère, c'était ma mère compréhensive. Déçue, mais compréhensive. Comme si c'était sa faute à elle qui m'avait poussé à en commettre une moi-même. La culpabilité de mes actes n'en était toujours ressortie que plus grande et une fois n'est pas coutume, je m'en mordais les doigts. Parce que d'après elle, tout aurait été bien plus simple si je lui avais dit directement que je voulais le rencontrer. Elle aurait fait en sorte d'arranger la rencontre et d'expliquer la situation, pour qu'aucun de nous, ni Aiden, ni moi, ne le vivions mal. Et en plus, je savais que si elle l'avait fait, il aurait moins pu lui reprocher de lui avoir caché mon existence, parce que c'était elle qui aurait fini par le lui dire.

La suite n'arrangea pas les choses. Maman avait raison. J'étais une véritable gamine si je pensais juste pouvoir mettre ma tête dans un trou et faire comme si ça n'était jamais arrivé. « Je ne sais pas quoi faire, maman... », murmurais-je, comme l'enfant que j'étais toujours face à ma mère, penaude, perdue, ayant peur des conséquences cataclysmiques de la chose que j'avais engendrée. Oui j'avais agi sur un coup de tête et je n'avais absolument pas pensé aux conséquences de mes actes. J'avais été une idiote finie et c'était ma mère et mon père biologique qui allaient devoir en payer les pots cassés. Pa' m'avait bien dit que j'avais fait une connerie, que j'allais le regretter et que je devrais en parler à ma mère avant qu'elle ne l'apprenne par d'autres personnes, mais je n'en avais pas eu le courage et maintenant, je me retrouvais maintenant confronté à ce que j'avais à tout prix voulu fuir... Sortant de la bouche de ma mère, c'était encore plus violent...

Me recroquevillant sur le canapé, à côté de ma mère, je posais mon front contre mes genoux, fermant les yeux, essayant de ne pas pleurer comme un bébé. « Je suis désolée, maman... Je suis tellement désolée... » J'inspirais un grand coup, luttant véritablement contre les larmes, toute cette situation me revenant de plein fouet dans les dents. Je me redressais, la regardant, les yeux brillants. « Je ne voulais pas que ça te nuise, maman, je te le jure. Je ne voulais pas... Je ne sais pas... Je ne sais pas pourquoi j'ai fait ça comme ça. Je ne sais pas pourquoi il fallait absolument que je le vois à ce moment-là, je... Je ne sais pas qui il est. Ce n'est pas mon père... Ce n'est pas une personne qui fait partie de ma vie et c'est... C'est tellement bizarre maman... Je... Je ne sais pas comment te dire ce genre de choses... Je ne sais pas comment te dire que... » C'était tellement compliqué, tellement douloureux et en même temps nécessaire. Je n'arrivais pas à dire les choses à ma mère concernant la présence d'un homme dans ma vie, parce que j'avais toujours le sentiment de lui dire des choses horribles. Comme si je lui reprochais quelque-chose, alors qu'elle avait toujours été une mère parfaite. « Je suis une fille horrible, hein ? »

Je baissais les yeux, honteuse, regardant mes genoux et mes poings serrés sur mon jean. J'étais une mauvaise fille. La pire fille de tous les temps pour la meilleure mère du monde.


☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ Vieille carne acharnée ♥

avatar

★ Célébrité : Sarah M-Gellar
★ Date d'inscription : 25/02/2017
★ Pseudo : Niagara
★ Messages : 1077
★ Autres comptes : Kiara S. Brown & Alex C. Murphy

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: N°#1205 Une explication s'impose [Maeve]    Sam 11 Nov - 14:59

Une explication s'impose
Parker²

Vicky ne pouvait pas revenir en arrière. Il y a vingt ans, elle avait pris une décision, elle l'avait prise seule et s'y était tenue malgré la désapprobation des quelques personnes à qui elle en avait parlé à ce moment. Sa décision ne suivait pas la logique universelle d'annoncer à sa petit-ami qu'elle était enceinte de lui. C'était pourtant quelque chose de naturel, surtout dans une relation de couple stable qui durait depuis déjà quelques années, ce sont des choses qui arrivaient tous les jours. Elle aurait sûrement été mieux comprises si sa relation avec Aiden n'avait que quelques mois ou que leur couple battait de l'aile, mais ce n'était pas le cas. Alors tout ce qu'elle avait pu faire, c'était se convaincre elle-même que c'était la meilleure décision à prendre pour lui et de se fermer aux arguments légitimes que tout le monde avait pu lui donner pour changer d'avis avant de regretter son geste.

Elle avait eu de la chance que la curiosité de Maeve ne soit pas plus poussée que ça, qu'elle n'exige pas maints et maints détails sur un père que Vicky l'avait empêchée de connaître. Alors avec toutes les années qui passaient, Vicky n'avait pas pensé que subitement elle voudrait le rencontrer. Mais en cet instant, Maeve avait vraiment l'air mal face à toute cette histoire et ça ne faisait que peiner un peu plus sa mère.

« Pour être bizarre, c'est bizarre oui » dit-elle doucement. Peut-être même plus pour Vicky que pour Maeve « C'est ma faute si il ne fait pas partie de ta vie et que tu ne fais pas partie de la sienne. Si je ne t'en veux pas d'avoir voulu en savoir plus alors inutile de t'en vouloir à toi-même. »

La seule chose pour laquelle Vicky lui en voulait - et encore, c'était un bien grand mot - c'était d'avoir fait tout ça en secret. Mais ça, elle l'avait déjà dit. Est-ce qu'elle était déçue ? Peut-être un peu, mais ce qui était fait était fait. Vicky soupira et s'assied sur le canapé en tapotant la place à côté pour que Maeve revienne s'y asseoir.

« T'es loin d'être une fille horrible, t'es juste une jeune femme qui a besoin de réponses. »

Même si ce n'était sûrement pas ce à quoi elle s'attendait. D'ailleurs, est-ce que seulement elle s'attendait à quelque chose ? Elle avait l'air tellement perdu et sentait la culpabilité à plein nez. Elle replaça une mèche derrière l'oreille de sa fille dans un geste tendre.

« Seulement... maintenant qu'il connait ton existence, il va vouloir te connaître mieux, tu t'en doutes. » Aiden était un homme bien, pas le genre à fuir en apprenant qu'il avait une fille de vingt ans. Vicky prit les mains de sa fille dans les siennes. « Alors... si tu veux en savoir plus sur lui, si tu veux le revoir, on va faire ça. Je m'arrangerai pour que vous vous rencontriez dans des circonstances... mieux que ça » Vicky émit un léger rire « Mais avant toute chose, ce sera à toi de décider. A toi de décider quand tu seras prête à le voir ou .. même si tu l'es pas, ce sera ta décision avant tout, donc pas de pression, d'accord ? On va faire ça à ton rythme. »

Maintenant que Aiden et Maeve se connaissaient, Vicky n'avait pas le choix, elle allait devoir faire avec. Mais elle avait été très claire avec Aiden, elle ne comptait pas les empêcher de se voir, interdire à Aiden de contacter Maeve, ou ce genre de chose. En revanche, la maman ours qu'elle était comptait bien sortir les griffes si Aiden essayait de forcer les choses. Heureusement, elle se doutait bien qu'il ne serait pas de ce genre. Ce serait gâcher toutes ses chances de connaître sa fille. Ce qui était certain, c'est que Vicky ne forcerait Maeve à rien tant qu'elle n'était pas sûre de ce qu'elle voulait. Si elle refusait de voir Aiden pour le moment, et bien soit. Si elle souhaitait le voir, Vicky se débrouillerait.

Emi Burton @Maeve D. Parker
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t3114-vicky-at-first-i-was-afraid-i-was-petrified-kept-thinkin-i-could-never-live-without-you-by-my-side http://niagara-gallery.e-monsite.com

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: N°#1205 Une explication s'impose [Maeve]    

Revenir en haut Aller en bas
 
N°#1205 Une explication s'impose [Maeve]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite explication s'impose ~ #NATSU
» UNE TOUTE PETITE EXPLICATION SUR LA DEMISSION D'ALAIN JUPE !
» le forum de claude ! une visite s'impose les ami(e)s! merci
» Une réunion s'impose [Pv tous les voyageurs^^]
» Les subprimes, explication simplissime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Australian life :: 
Melbourne
 :: 
Central Business District
 :: Habitations
-