AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 #435 Tête à tête avec mon baby boy... Elijah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
♠ Petit nouveau à Melbourne ♠

avatar

★ Célébrité : Angelina Jolie
★ Date d'inscription : 23/06/2017
★ Messages : 27


MessageSujet: #435 Tête à tête avec mon baby boy... Elijah   Ven 30 Juin - 15:18


 Tête à tête avec mon baby boy...

J'avais refermé le dossier qui se trouvait sur mon bureau avant de laisser un soupir franchir mes lèvres. Je me serais damnée juste pour avoir un massage, et peut être que j'aurais pu l'avoir si seulement j'avais pu rentrer plus tôt à la maison. Quoi qu'en fait, on ne se touchait plus avec Noah depuis bien longtemps. J'avais pincé mes lèvres, avant de retirer mes lunettes et d'éteindre la lampe qui se trouvait sur mon bureau. Me levant de mon fauteuil, j'avais attrapé ma veste puis mes clés. Il ne me restait plus qu'à fermer toutes les portes derrière moi. J'avais fait une moue avant de revenir sur mes pas pour laisser un mot à l'intention de ma secrétaire. Je serais absente tout le week end, après tout je savais que Noah avait raison, je n'étais pas la seule vétérinaire à travailler dans cette clinique. Posant le post-it bien en évidence sur le comptoir, j'avais hoché la tête satisfaite avant d'enfiler ma veste et de fermer cette fois la porte de derrière. Une fois dans ma voiture, j'avais jeté un œil à l'heure avant de me sentir une nouvelle fois coupable. Je savais pertinemment que la maison serait bien capable, en fait, j'étais devenue un fantôme dans ma propre maison ou un parfait courant d'air comme Hayley aimait à me le répéter.

Une petite demi heure plus tard, je me retrouvais devant la porte de la maison alors que comme je l'avais deviné tout le monde semblait déjà couché. Allumant les lumières, j'avais retiré ma veste puis mes chaussures. J'avais passé une main sur ma nuque alors que mon regard se perdait sur l'escalier qui menait aux chambres. Je n'avais pas le courage d'affronter Noah pour le moment, alors je m'étais dirigée vers la cuisine. Ouvrant la porte du frigo, j'avais fait une moue alors que j'aurais bien mangé un petit quelque chose. Le thé et le muffins que j'avais pu manger le midi étaient partis bien loin. J'avais froncé les sourcils cependant en entendant la porte d'entrée. Laissant la porte du frigo se refermer, j'avais penché la tête pour voir qui pouvait bien rentrer à une heure aussi tardive. D'accord mes aînés étaient assez vieux pour vivre leur vie mais ça ne m'empêchait pas de m'inquiéter pour eux. Cependant, je pariais sur mon fils aîné et peut être bien Aby car ils leur arrivaient de sortir ensemble.

_ Et cette soirée ? J'avais fait un sourire en coin à mon fils alors qu'il semblait aller plutôt bien. Je m'étais légèrement avancée pour pouvoir le prendre dans mes bras et déposer un baiser sur sa joue. _ Tu vas bien mon cœur ? Quoi ? J'avais juste besoin de savoir que mon fils allait bien, que je n'étais pas passé à côté d'une chose essentielle, ce qui était à mon avis peine perdue car je passais tout bonnement à côté de ma vie de famille. _ Je vais me faire un chocolat, tu en veux une tasse ? Un léger sourire sur les lèvres j'avais fait le tour du comptoir pour attraper une bouteille de lait. _ Enfin à moins que tu sois trop fatigué et que tu es envie d'aller te coucher. Posant mon regard sur mon fils, je comprendrais qu'il n'est pas forcément envie de traîner avec sa mère. Enfin même si j'avais bien envie de rester en tête à tête avec mon fils, qu'il me parle de ce qui se passait en ce moment dans sa vie, ou encore de ses projets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Petit nouveau à Melbourne ♠

avatar

★ Célébrité : Diego Barrueco
★ Date d'inscription : 28/06/2017
★ Pseudo : Julie
★ Messages : 52


MessageSujet: Re: #435 Tête à tête avec mon baby boy... Elijah   Ven 30 Juin - 18:44

Welcome HomeÇa fait des heures que je suis à cette fête minable, je m’ennuie horriblement mais je reste quand même au cas où il se passerait un truc sympa tout à coup. Ce qui est peu probable étant donné le peu d’alcool qui circule. Qui est le con qui a décidé de faire une fête et de n’acheter que des Smirnoff Ice ? Encore une lycéenne paumée qui a décidé de faire une soirée pour avoir l’air d’une nana cool auprès de ses copains ça, à tous les coups. Bah c’est raté ma pauvre meuf. Lundi matin tout le monde va se foutre de toi dans les couloirs du lycée, et tu l’auras bien mérité. On se fait grave chier. J’attends encore un peu, posé sur le canapé du salon, à vrai dire, j’ai laissé ma coccinelle bien sagement garée à la maison en pensant que j’allais rentrer complètement déchiré mais il n’en est rien, avec le peu que j’ai bu j’aurais pu reprendre le volant sans la moindre encombre. A la pensée que je vais devoir rentrer à pieds je perds toute motivation et je reste affalé comme une larve.

Cependant lorsqu’une énième lycéenne vient s’asseoir à côté de moi les yeux brillants je me décide à me redresser un peu, je jauge la gamine du regard, elle ne doit pas avoir plus de seize ans et pourtant elle pose sa main sur ma cuisse sans la moindre gêne. Aussitôt j’attrape fermement son poignet pour redéposer sa mimine sur ses genoux, la foudroyant du regard. Je ne dis pas un mot, dans ce genre de situation une insulte pourrait s’échapper, et je ne voudrais pas que cette adolescente perde toute confiance en elle à cause de moi, je sais très bien que je peux avoir des paroles très dures. Pourtant elle insiste remettant sa paume exactement là où je l’avais enlevé, cette fois ses doigts dessinent des cercles sur ma cuisse tandis qu’elle vient me murmurer des mots à l’oreille qu’une fille de son âge ne devrait même pas connaître.  Je ferme les yeux quelques secondes, choqué. Cette fille doit avoir à peu près l’âge d’Hayley. Est-ce qu’elle aussi agit de cette manière avec les garçons voire même avec les hommes bien plus âgés qu’elle ? Après tout ce n’est pas la première fois qu’une gamine vient me faire les yeux doux ce soir, certes pas de manière aussi crue et abjecte que la nana assise à côté de moi, mais je trouve ça aberrant que des filles aussi jeune puissent oser aller draguer des hommes bien plus vieux qu’elle. J’sais pas moi qu’elles retournent rêvasser au sourire de Cameron Dallas et qu’elles foutent la paix aux adultes, mince ! J'espère que ma petite sœur a elle, un comportement plus respectable que ces petites garces car si j'apprend qu'elle fait ce genre de chose, ça risque de tonner chez les Mills. Je reste sûrement absent trop longtemps puisque la fille commence à me grimper dessus, j’attrape sa taille pour la faire descendre de mes genoux mais avant que je n’aie eu le temps de la reposer sur le canapé elle a déjà attrapé mon piercing entre ses lèvres, le goût de son gloss se répand dans ma bouche et je ne peux empêcher une grimace de transparaître. Dégoûtant, je trouve ça dégoûtant. C’est un bébé. Comme Hayley. Comment elle peut faire des choses pareilles ? Elle ne va pas bien cette petite ! Elle ne connaît ni mon prénom ni le son de ma voix comment elle ose tenter une approche aussi directe !  

Outré je me lève du canapé que je squatte depuis plusieurs heures, pour aller récupérer ma veste, lorsque je sens une main se glisser dans la mienne, je me retourne le regard lançant des éclairs vers la petite qui ose me demander si je vais nous chercher une chambre. Cette fois, ma voix s’élève, les mots sortent de ma bouche, je lui crache au visage tout ce que je pense de son comportement honteux. Devant tous ces gens qui la regardent un sourire méchant au visage tandis que certains filment la scène avec leurs téléphones portables. Je me sens terriblement mal. Je viens de lui créer une réputation malgré moi. Voilà pourquoi je ne devrais pas parler quand je suis énervé. Et pourtant je me dis que ce que je viens de faire l’empêchera de faire des choix regrettables, maintenant elle va être obligée de choisir des partenaires de confiance et de ne pas tomber dans les mailles de garçons qui ne voudront d’elle que parce qu’elle a une sexualité débridé. Maintenant elle va devoir être une femme bien pour laver la honte que je viens de répandre sur elle. Mon discours est fini, j’attrape ma veste sur le porte manteau et je sors en trombe encore énervé sur le chemin du retour.

Le fraîcheur de la soirée finie néanmoins par me calmer et c’est plutôt détendu que j’arrive à la maison. Bon en même temps ai-je le choix ? Tout le monde dort déjà et si je ne veux pas me faire pourrir j’ai intérêt à être plutôt discret. Je compte monter directement mais une voix féminine m’interpelle. Je tourne la tête pour apercevoir ma mère, aussitôt je fronce les sourcils, étonné, comme si elle n’aurait pas dû être là d’ailleurs les mots sortent de ma bouche malgré moi. « Maman ? Mais qu’est-ce que tu fais là ? » Je m’en veux dès que je me rends compte que j’ai vraiment dis ça. Je reprends alors en bafouillant « Excuse moi… Je.. C’est juste que… ça fait longtemps qu’on ne s’est pas vu… » Je lui lance un micro sourire. «  Et la soirée était carrément naze. Tu penses vraiment que je rentrais si tôt sinon ? » j’éclate d’un rire franc aussi sec. « Ouais ça peut aller, et toi ça va ? » j’examine ses traits tendrement, elle bosse tellement que ça ne m’étonnerait pas qu’elle fasse un burn out ou un truc du style un jour… « Oui je veux bien s’il te plaît, je ne me suis pas hydraté ce soir. »  à nouveau je lâche un petit rire, c’est vrai que contrairement à une soirée habituelle, je n’ai pas beaucoup bu. En repensant à cette soirée, j’enlève mon piercing, constatant avec horreur qu’il y a des traces de gloss dessus, instinctivement je m’essuie les lèvres avec dégoût d’un revers de la main. Puis j’attrape un bol dans le placard déposant mon précieux bijou dedans, je prends le jus de citron dans le frigo et je dépose une bonne dose dans mon bol. Histoire de désinfecter le piercing. «  Tu déconnes ? Il est quoi ? Deux heures du mat’ ? C’est bien trop tôt pour que j’aille dormir, maman enfin… »
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
#435 Tête à tête avec mon baby boy... Elijah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» Orthographe tu me tues et tu meurs avec moi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Australian life :: 
Melbourne
 :: 
Carlton
 :: Habitations
-