AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Need to talk ft. Zoey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
♦ Lézard des plages ♦

avatar

★ Célébrité : Kit Harington
★ Date d'inscription : 02/07/2017
★ Messages : 399


MessageSujet: Need to talk ft. Zoey   Lun 10 Juil - 2:25

NEED TO TALK      
Zoey & Casey  


Il ne lui disait pas assez souvent que ces soirées avec elle, c’est tout ce qu’il lui fallait pour être heureux. Qu'elle, elle le rendait heureux. Zoey qui cuisine et qui tente d’empêcher Casey de tout gâcher, de tout carboniser. De ces fous rires et de ces baisers volés autour d’un repas en tête en tête et d’une bonne bouteille de vin rouge. Casey qui bougonne un peu, parce qu'il n'aime pas être de corvée de vaisselle, et qui s’empresse de tout jeter dans le lave-vaisselle une fois terminé. Découragée, son amoureuse lui a expliqué vingt fois qu'il fallait la jouer à la Tetris, que tout avait sa place. Mais chaque fois, tout est pêle-mêle, sans dessus dessous. Il le fait pour se débarrasser et pour aller rejoindre sa Zoey au salon, déjà impatient de la retrouver. Satisfait de l’avoir pour lui seul, ce soir-là et de savoir que rien ne pourra venir les interrompre. Pas même le boulot de la blonde.

Il la rejoint donc rapidement au salon, traînant la bouteille de rouge déjà bien entamée avec lui. Alors qu’elle est confortablement installée, allongée sur le canapé, il rempli sa coupe de vin. Puis la sienne avant d'attraper sa guitare et de prendre place par terre, en indien. Le musicien dépose l’instrument sur ses cuisses, attrape du bout des doigts le plectre que les cordes retiennent. Casey s’adosse contre le canapé, dos à Zoey. Elle lui joue dans les cheveux et se met à chantonner avec son homme qui enchaîne les mélodies. Le brun se tait à l’occasion, de façon tout à fait calculée, pour mieux l’entendre lors de ses passages favoris.

Après un moment, la main de la jeune femme vient se déposer sur le torse de Casey, qu'elle caresse. Celui-ci tourne légèrement la tête vers elle, il lui sourit, silencieux. Il quémande un baiser, tout en continuant de gratter la guitare. Mais bien vite, ce n’est plus suffisant, alors il dépose délicatement l’instrument au sol, à l’abri. Le musicien se relève avant d’attraper les jambes de son amoureuse. Il les soulève doucement pour s’asseoir et les déposent sur ses cuisses. « Tu restes dormir avec moi, ce soir ? »  qu’il demande, en massant les jambes de sa belle Zoey. Et il se dit que ce serait bien de ne pas avoir à se poser la question.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ Le rayon de soleil ♥

avatar

★ Célébrité : Eliza Taylor-Cotter
★ Date d'inscription : 05/04/2016
★ Pseudo : Elina
★ Messages : 940
★ Autres comptes : Emrys, Ezekiel, Savannah, Darcy, Castiel, Aiden, Thomas, Noah, Logan


MessageSujet: Re: Need to talk ft. Zoey   Dim 16 Juil - 1:58



❝Need to talk❞
Casey & Zoey
J’aimais passer du temps avec Casey. J’aimais notre complicité, notre façon de communiquer sans avoir besoin de prononcer un seul mot. Je me sentais bien quand j’étais avec lui. J’aimais nos moments passés ensemble. Je n’avais jamais imaginé que la vie de couple était faite pour moi. Dans mon adolescence, je n’avais juré que par les coups d’un soir, les soirées, les fêtes. J’avais toujours trop aimé papillonner à droite à gauche pour envisager de me poser sérieusement avec quelqu’un. Jusqu’à lui. D’une certaine manière, il avait réussi à me dompter. Moi l’éternelle fêtarde de petite vertu. J’étais finalement parvenue à me contenter d’une seule personne dans mon lit. Un exploit pour moi. Très honnêtement, quand nous nous étions décidés à nous mettre ensemble, j’avais imaginé que ça ne durerait pas. Que cette prison dorée n’allait pas me plaire, que sa jalousie maladive allait m’étouffer, que ma liberté perdue allait me manquer. Mais non. J’ai pris gout à ce qu’il n’ait d’yeux que pour moi, qu’il se préoccupe de moi et de mon bien-être et d’être la seule qui puisse occuper ses pensées. Contre toute attente, je m’étais surprise à apprécier ce changement de vie. Et cela allait bientôt faire deux ans que ça durait. J’en étais fière.

Ce soir, comme souvent, j’avais passé la soirée chez lui. Nous avions mangé tous les deux, il avait rechigné à faire la vaisselle pour finalement tout ranger n’importe comment dans le lave-vaisselle. Qu’importe. Le principal était qu’il me rejoigne vite sur le canapé. Il revint avec la bouteille de vin et remplit mon verre. Lorsqu’il prit sa guitare, je me réjouissais d’avance de l’entendre jouer. J’adorais l’écouter, je pourrais rester là pendant des heures rien que pour l’entendre jouer. Il s’assit au pied du canapé en tailleur et commença à jouer. Allongée sur le canapé, je posai mon verre sur la table et j’approchai ma tête de la sienne pour pouvoir glisser mes doigts dans ses cheveux. Je pouvais rester ainsi pendant des heures, à l’écouter et à chantonner pour l’accompagner même si j’avais conscience que je n’avais pas la plus belle voix du monde. Je n’avais pas la prétention d’affirmer que je savais chanter. Au bout d’un moment, je me redressais légèrement pour glisser une main sur son torse. Il tourna la tête dans ma direction et sans plus de cérémonie mes lèvres vinrent se poser sur les siennes. Et la musique s’arrêta. Je rompis le baiser et le vis poser sa guitare pour venir s’asseoir avec moi sur le canapé, attrapant mes jambes pour les poser sur ses cuisses. Je me redressais pour m’asseoir alors qu’il me proposait de passer la nuit avec lui.

Un sourire en coin naquit sur mes lèvres alors que je vins lentement m’asseoir sur lui à califourchon pour poser mes mains sur ses épaules. Je fis mine de réfléchir en regardant en l’air et en posant un doigt sur mon menton. « Hum est-ce que je peux rester dormir ce soir ? En quel honneur ? » Evidemment que je pouvais et voulais rester dormir avec lui mais j’aimais le taquiner. Reportant mon attention sur lui, je me mordis légèrement la lèvre inférieure. « Comment refuser une proposition aussi alléchante ? » Impossible. Encerclant son cou de mes bras, j’approchais mon visage du sien pour l’embrasser de nouveau. J’aimais dormir avec lui, même sans nos ébats, j’aimais le sentir tout contre moi quand je m’endormais. Quittant ses lèvres, je laissais les miennes glisser le long de sa mâchoire, descendant dans son cou pour rejoindre son oreille. « Ce serait avec plaisir que je passerai la nuit avec toi. » Susurrais-je dans le creux de son oreille, la mordillant légèrement. Ce serait effectivement dommage de rentrer maintenant alors que nous passions une bonne soirée.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t2026-croquer-la-vie-a-pleine-dent-zoey
♦ Lézard des plages ♦

avatar

★ Célébrité : Kit Harington
★ Date d'inscription : 02/07/2017
★ Messages : 399


MessageSujet: Re: Need to talk ft. Zoey   Ven 21 Juil - 20:48

NEED TO TALK      
Zoey & Casey  


Tout était plus agréable avec Zoey. Un repas simple et une bouteille de vin avaient meilleurs goûts avec elle. La vie était plus belle à ses côtés, la musique plus mélodieuse. Et Casey profitait de chaque moment.

Il gratte alors les cordes de sa guitare sèche un moment, fermant les yeux à l'occasion pour vivre la chansons. Et rapidement, la musique fait place à l'amour. Même la voix douce de Zoey ne l'empêche pas de mettre son instrument de côté. Casey préfére profiter des doigts de sa belle dans sa chevelures indisciplinées, de ses mains sur sa peau. Il vient embrasser sa belle blonde, savourant le baiser trop court qu'elle lui accorde.

Le jeune homme prend alors place sur la canapé, tout près de son amoureuse, profitant du moment pour lui demander de rester dormir. Casey accueille donc Zoey sur ses cuisses, alors qu'elle s'installe en califourchon sur lui, passant ses mains sur chacune de ses épaules. Et il reconnait le sourire espiègle de la blonde qui fait mine de réfléchir. Impatient, il embrasse sa joue puis son cou. « Allez, ma belle! Dis-moi oui, je prendrais bien soin de toi! » qu'il ajoute en continuant son chemin, déposant des baisers ici et là, jusqu'à la peau nue que dévoile encore le décolleté de Zoey. « Comment refuser une proposition aussi alléchante ? » Satisfait, Casey sourit et accepte volontiers le baiser qu'elle lui offre, le prolongeant un moment, jusqu'à ce que Zoey le rompe à nouveau.

Il bougonne un peu, malheureux qu'elle se soit déjà éloignée. Mais, rapidement, il sourit puis ferme les yeux lorsque la blonde, après lui avoir chuchoter à l'oreille qu'elle resterait, se met à la lui mordre. Il profite un court moment avant d'allé capturer les lèvres de Zoey des siennes. « Peut-être que tu pourrais aussi passer la prochaine, ici ? Y a suffisamment de place pour toi et moi, tu sais... » qu'il ajoute, peut-être un peu maladroitement, pour tâter le terrain. En fait, ça fait un moment qu'il y pense. Parfois, il a voulu se lancer, mais il a prit peur. Casey sait bien que son amoureuse aime sa liberté, qu'elle n'a pas l'habitude d'être en couple. Il ignore même par quel miracle elle est restée si longtemps avec lui. Et que lui. Ce qu'il sait en revanche, c'est à quel point il l'aime et souhaite qu'entre eux, ça dure.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ Le rayon de soleil ♥

avatar

★ Célébrité : Eliza Taylor-Cotter
★ Date d'inscription : 05/04/2016
★ Pseudo : Elina
★ Messages : 940
★ Autres comptes : Emrys, Ezekiel, Savannah, Darcy, Castiel, Aiden, Thomas, Noah, Logan


MessageSujet: Re: Need to talk ft. Zoey   Lun 14 Aoû - 12:05



❝Need to talk❞
Casey & Zoey
J’aimais passer du temps avec Casey, chez lui. Je m’y sentais bien et c’était une sorte de cocon pour nous deux, rien que tous les deux. Nous n’avions pas besoin de grand-chose d’autre quand nous étions ensemble en vérité. Jamais je n’aurais pu penser que je me contenterais d’un seul mec un jour, et pourtant. Même mon frère Andy ne cessait de me répéter que j’avais changé depuis que je fréquentais Casey. Si même ma famille s’en rendait compte, c’est que ça devait être vrai, non ? Lorsque mon chéri me proposa de passer la nuit chez lui, je ne pus m’empêcher de m’asseoir sur lui et faire mine de réfléchir. La réponse était déjà toute trouvée, mais j’aimais bien le faire languir. C’était amusant. J’avais même réussi mon coup puisqu’il montra quelques signes d’impatience en venant m’embrasser dans le cou et en m’incitant à accepter sa proposition. Bien sûr que j’allais dire oui. Pourquoi est-ce que je refuserais ? « Tu prendras soin de moi ? De quelle façon ? » Lançais-je avec ce même sourire espiègle qui ne quittait pas mes lèvres. Je savais ce qu’il avait en tête, je n’étais pas stupide, mais j’aimais l’entendre le dire.

J’acceptais finalement, nous sans jouer un minimum avec lui et avec sa peau. Il vint même m’embrasser de nouveau lorsque j’eus cessé de m’amuser avec son oreille, avant d’émettre la possibilité que je passe également la nuit suivante ici parce qu’il y avait suffisamment de place pour nous deux. Forcément, il vivait seul dans un appartement, alors oui, il y avait de la place pour plusieurs personnes. Un léger rire passa la barrière de mes lèvres alors que je croisais mes mains derrière sa tête. « On n’a pas encore passé la première que tu me proposes déjà la suivante ? » J’approchais mon visage du sien. « On a quelque chose en tête Monsieur Perkins ? » Déposant mes lèvres sur les siennes, je glissais une main dans ses cheveux tandis que l’autre vint caresser sa joue. Est-ce qu’il avait prévu quelque chose ? Ou est-ce qu’il rechignait subitement à me laisser partir ? Il est vrai qu’il avait toujours du mal à me laisser rentrer chez moi quand je passais la nuit ici. Peut-être qu’il prenait simplement les devants pour me garder un peu plus longtemps avec lui.

Je finis par rompre le baiser et m’écarter légèrement de lui en haussant les épaules. « Si tu veux bien de moi, pourquoi pas. » Assurais-je avec un petit sourire avant de me laisser tomber sur la place à côté de lui sur le canapé. Je me penchais vers la table pour récupérer mon verre et boire quelques gorgées. « Il faudra juste que je passe chez moi demain pour prendre quelques affaires. » Je n’avais pas spécialement prévu de rechange pour demain même si j’avais déjà deux-trois trucs ici. J’avais des affaires de cours à récupérer si je passais les deux prochains jours chez Casey. Ainsi que mon ordinateur pour traiter les dernières photos que j’avais prises.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t2026-croquer-la-vie-a-pleine-dent-zoey
♦ Lézard des plages ♦

avatar

★ Célébrité : Kit Harington
★ Date d'inscription : 02/07/2017
★ Messages : 399


MessageSujet: Re: Need to talk ft. Zoey   Mer 11 Oct - 17:48

NEED TO TALK      
Zoey & Casey  

Zoey sur les cuisses, le musicien attendait encore la réponse de celle-ci. Elle savait se faire désirer, elle aimait le faire languir. Et chaque fois, Casey tombait dans le panneau. Mais, c'était plutôt satisfaisant, parfois, d'y tomber. Il embrasse le cou puis l'épaule de sa belle, alors que celle-ci profite de sa faiblesse. Lorsqu'elle le questionne sur la manière dont il prendra soin d'elle, il sourit, amusé. « Laisse-moi réfléchir! Je pourrais, par exemple, te faire couler un bain chaud... Peut-être que je t'y rejoindrais, même. Là je pourrais masser ta nuque et tes épaules ou t'aider à te détendre d'une autre manière. Peut-être que je te guiderais vers la chambre à coucher ensuite pour une longue nuit d'amour.» Il se tait un moment, plongeant son regard dans celui de son amoureuse. « Ou alors, on dormira simplement et profondément, collé l'un contre l'autre, ta peau nue contre la mienne et ton cœur contre le mien! Mais, pour le savoir, il te faudra passer la nuit, ici....» qu'il termine.

S'il pensait avoir le dessus sur l'étudiante, c'était mal la connaître. Le suspense qu'il lui avait offert lui avait permis d'obtenir le oui, qu'il souhaitait tant. Seulement, elle vint embrasser à son tour le visage puis le cou de Casey. Il était en transe, profitant des sensations que les baisers de sa petite-amie lui donnait. Elle connaissait ses points faibles. « On n’a pas encore passé la première que tu me proposes déjà la suivante ? » Il sourit, en la serrant un peu plus contre lui. « Tu vois l'effet que tu me fais ? » qu'il lance, alors qu'il aurait mieux valu lui avouer qu'il aimerait qu'elle vienne vivre avec lui. En attendant, les mains de Zoey viennent se loger dans ses cheveux et sur sa joue alors que celles de Casey caresse le dos et les cuisses de la belle. Et ce, jusqu'à ce qu'elle se dégage et reprenne place sur le canapé.

Casey sourit. Évidemment, qu'il veut d'elle. Jamais, avant, il n'avait pensé emménager avec son amoureuse du moment. Certes, la précédente, c'était Mae. Et sans doute se seraient-ils entre-tuer ou auraient-ils mis le feu à la résidence s'ils avaient cohabiter. Et s'ils l'avaient éviter par miracle, la mère de la jeune femme s'en serait charger elle-même, après avoir bien fait comprendre au brun qu'il aurait mieux valu pour lui de ne jamais avoir poser les yeux sur sa petite fille chérie. Or, ce n'est que des suppositions, évidemment, puisque jamais l'idée d'inviter quiconque dans son antre lui était venu. Jamais avant Zoey. Et pendant qu'elle s'abreuve, Casey cherche le courage de le lui dire. Ainsi, à son tour, il attrape sa coupe et la porte à ses lèvres. Une gorgée. Et une seconde, une grande.

Lorsque la belle blonde lui mentionne qu'elle devra passer chez elle pour récupérer des effets, Casey hoche la tête. Et il se dit qu'il s'agit là d'un bon moment pour tâter le terrain. Après tout, ça fait un certain temps, déjà, qu'il pense à lui proposer d'emménager avec lui, mais jamais encore il ne lui en a parlé. Par peur, sans doute. Il a toujours douté de sa réponse. Il n'a jamais voulu lui mettre de pression, non plus. Seulement, Zoey passe de plus en plus de temps chez lui. Et s'il a débuté par lui créer de l'espace ici et là, lui offrir du rangement pour ses vêtements ou ses produits, tout en conservant sa propre indépendance, l'idée qu'elle vienne vivre avec lui a fait son chemin. Et cette idée lui plaît. « Peut-être qu'on pourrait en profiter pour faire quelques boîtes ? Ramener, j'sais pas, quelques trucs essentiels... Au cas où tu voudrais rester quelques jours de plus, par exemple...» qu'il lance maladroitement. « Et puis, tu sais, y a ce coin là-bas, qui manque cruellement d'une touche féminine. J'ai jamais trop su quoi en faire, c'est vide. Avec le mur en brique de ce côté, ça pourrait faire un bureau ou un labo sympa, un endroit pour y accrocher tes photos et y placer ton matériel. Y a qu'à installer une ou deux tablette sur le mur perpendiculaire. Et une porte coulissante ou un rideaux noir pour que ce soit bien sombre. Ça nous ferait chacun notre espace de travail. »

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ Le rayon de soleil ♥

avatar

★ Célébrité : Eliza Taylor-Cotter
★ Date d'inscription : 05/04/2016
★ Pseudo : Elina
★ Messages : 940
★ Autres comptes : Emrys, Ezekiel, Savannah, Darcy, Castiel, Aiden, Thomas, Noah, Logan


MessageSujet: Re: Need to talk ft. Zoey   Sam 2 Déc - 17:04



❝Need to talk❞
Casey & Zoey
Jouer avec Casey était l’un de mes jeux préférés. J’adorais le faire languir et lire le désir et l’envie dans ses yeux quand il me regardait. N’importe quelle fille aimait ça, il ne fallait pas se leurrer. Alors avec lui, je ne me gênais pas, jamais. Le taquiner était l’un de mes petits plaisir dans la vie. Alors quand il affirma qu’il saurait prendre soin de moi, j’avais sauté sur l’occasion pour en savoir plus. Je voulais qu’il développe un peu plus son idée. La perspective de prendre un bain bien chaud avec lui était tentante et j’imaginais sans mal tout ce qu’il me disait. Je m’en mordillais la lèvre inférieure tellement c’était tentant. Il continua sur sa lancée m’offrant des images que je ne pouvais qu’apprécier. Il avait des arguments convaincants, c’était indéniable. Un sourire aux lèvres, je me penchais doucement vers lui pour l’embrasser doucement. « Tu sais trouver les mots justes pour me convaincre, comment résister à ça ? » Je ne pouvais pas, tout simplement. « L’option du bain me tente particulièrement, tu sais ? Peut-être qu’on pourrait la mettre en pratique. » Assurais-je avec un petit sourire. Il m’avait mis l’eau à la bouche, il allait devoir assurer après ça.

Je finis par quitter ses bras pour retourner sur le canapé et m’installer à côté de lui. Oui, j’avais parfaitement conscience de l’effet que j’avais sur lui. La réciproque était également vraie d’ailleurs. Il ne me laissait pas de marbre, jamais. J’attrapais mon verre pour boire quelques gorgées avant de préciser que j’allais sans doute devoir repasser chez moi pour prendre quelques affaires. Même si j’avais quelques petites choses ici, ce n’était pas suffisant pour y passer quelques jours. Il proposa de ramener un peu plus de choses, des trucs essentiels, au cas où à l’avenir j’aurais envie de rester plus longtemps. Je redressais la tête pour le regarder alors qu’il poursuivit sur son idée. Il évoqua l’hypothèse de m’aménager une sorte de petit labo ou un bureau où je pourrais exposer mes photos ou mon matériel. J’avais l’impression qu’il s’y voyait déjà et qu’il avait pensé à tout. Ça me faisait rire qu’il soit aussi précis. « Tu sais que si tu m’aménages ce genre de coin, je vais passer tout mon temps ici ? » Lançais-je en riant légèrement. « Si j’ai tout à portée de main quand je passe te voir, je ne vais plus vouloir partir ! » Je reposais mon verre sur la table pour venir poser ma tête contre son épaule et mes bras autour du sien. Et ça fit tilt. En repensant à tout ce qu’il m’avait dit, une idée venait de germer dans ma tête. Le fait qu’il me propose de rester plusieurs jours, de ramener des affaires essentielles, de m’aménager un petit coin… Je relevais la tête vers lui, très sérieuse cette fois. « Toi, tu essayes de me dire quelque chose. Ne tourne pas autour du pot Casey et dis-le moi clairement. »


©️ Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t2026-croquer-la-vie-a-pleine-dent-zoey
♦ Lézard des plages ♦

avatar

★ Célébrité : Kit Harington
★ Date d'inscription : 02/07/2017
★ Messages : 399


MessageSujet: Re: Need to talk ft. Zoey   Jeu 21 Déc - 23:05

NEED TO TALK      
Zoey & Casey  

La belle blonde humectait et mordillait ses jolies lèvres rosée, alors que son amoureux tentait de la convaincre, sans trop de mal, de passer la nuit chez lui et avec lui. Un baiser plus tard, souriants. « Justement. Ne résiste pas! » qu'il lance, avant d'embrasser son lobe d'oreille, puis son cou longuement. « L’option du bain me tente particulièrement, tu sais ? Peut-être qu’on pourrait la mettre en pratique. » Le jeune homme sourit, contre la peau douce et parfumée de sa petite-amie. « On pourrait, si tu restais...» Il y avait un moment, déjà, qu'il savait qu'elle resterait. Mais, ce petit jeu, ce flirt constant entre eux et l'envie de se plaire, de se séduire, ça plaisait beaucoup au musicien. Cette envie constante était sans doute la force de leur couple, sans même le savoir.

À nouveau, Zoey quitte son étreinte pour le canapé. Et Casey, bougonne un peu, mécontent. La proximité précédente lui était agréable. La chaleur du corps de sa douce, lui manquait déjà. Lui qui se disait pourtant indépendant avait cette envie constante de la serrer tout contre lui, de l'embrasser, lui tenir la main. D'où l'offre qui s’apprêtait à lui faire. Il profita néanmoins du silence alors que la blonde portait sa coupe de vin à ses lèvres, pour lui vendre l'idée d'un studio à même la demeure. « Tu sais que si tu m’aménages ce genre de coin, je vais passer tout mon temps ici ? » Elle rit et Cass vient lui voler un baiser, alors qu'elle ajoute qu'elle risquerait de ne plus vouloir partir. « C'est le but recherché... » qu'il lance, presque timidement, pendant qu'elle s'installe contre lui.

Lorsque son amoureuse comprit qu'il ne lançait pas tout cela à la légère et qu'il avait une idée derrière la tête, le cœur de Casey se mit à battre plus rapidement. Zoey avait relevé les yeux vers lui, sérieuse et attentive, lui demandant de ne plus passer par quatre chemins et de lui dire simplement ce qu'il avait en tête. « C'est rien. De grave, je veux dire. Mais, tout de même, important, j'crois. En fait, Je me disais juste, tu vois... » qu'il baragouinait, ignorant de quelle manière ce genre de demande devait se faire. Après tout, jamais il n'avait même pensé emménager avec une petite-amie auparavant. La dernière en date passait la majorité de son temps dans ses bras ou ses draps, mais jamais l'idée de lui proposer de vivre ensemble lui était venu. Non seulement la mère de Mae aurait halluciné, ignorant même la nature de leur véritable relation, mais la brune et lui se seraient sans doute entre-tuer à vivre ensemble, à cette époque. Il n'y avait jamais eu que Zoey, sa belle blonde, qui lui avait donné envie de s'engager de cette manière auprès d'une femme. Et le simple fait d'en avoir envie, le rendait nerveux. Alors, lui faire la demande... « Nous deux, c'est sérieux! Non ? » qu'il demande alors, terroriser. Après tout, il sait qu'elle l'aime bien, mais si sa Zoey, son bon chat sauvage, ne voyait pas les choses comme lui, préférant sa liberté à une vie à deux. Aussi bien, ne pas lui donner la chance de le contredire. « Je t'aime, tu sais ? Profondément. Et j'adore ces soirées, comme ça, avec toi. Et je me dit que ça serait merveilleux, non, d'avoir un quotidien comme celui-là ? Genre... Que tous les soirs, ce soit comme ça, je veux dire. Être tous les deux, dans notre chez "nous" ...» S'il cherche un peu ses mots, la peur se dissipe tranquillement, et la passion et l'amour est tout ce qu'il reste, lorsqu'il attrape la main de son amoureuse dans la sienne. Il enlace ses doigts aux siens alors que sa main libre vient caresser les cheveux de la belle. « Ça serait pas bien, de faire l'amour avec ton homme, dans ton lit, sans avoir peur de déranger ton coloc ou qu'il nous entende ? Ou justement, de pas avoir à s'arrêter en plein milieu des préliminaires pour rejoindre ta chambre ? Et j'te parle même pas de cette joie immensurable de te réveiller tous les matins à mes côtés! » Un sourire au coin des lèvres, Casey réalise à ce moment qu'il n'y a plus de retour possible. Zoey a clairement compris ce qu'il souhaitait lui demander. Et s'il espère qu'elle dira oui, la crainte l'a néanmoins quitté. « J'suis même prêt à sacrifier la moitié de mon garde-robe et des tiroirs, pour toi. À tolérer tes produits pour le visage qui traîneront dans la salle de bain à côté de ta brosse à dent mauve, même ceux que t'as clairement pas besoin, parce que t'es déjà parfaite! Et aussi a considérer l'ajout de quelques touches plus féminine à ma garçonnière, pour que t'ai cette joie là! » Celle de se lever tous les matins à ses côtés, et de s'endormir dans ses bras. Et s'il blague en ne mentionnant que cette joie qu'il lui ferait, et ses pseudos sacrifices de mâle alpha, Casey est faussement prétentieux. En fait, c'est tout le contraire. Son propre bonheur dépend de la jeune Stark, dans sa vie. Et il souhaite simplement partager son quotidien et vivre avec celle qu'il aime, après un peu plus de deux ans de vie de couple. Il lui sourit, amusé et soulagé. « Viens vivre avec moi, mon ange! » qu'il lance, finalement.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ Le rayon de soleil ♥

avatar

★ Célébrité : Eliza Taylor-Cotter
★ Date d'inscription : 05/04/2016
★ Pseudo : Elina
★ Messages : 940
★ Autres comptes : Emrys, Ezekiel, Savannah, Darcy, Castiel, Aiden, Thomas, Noah, Logan


MessageSujet: Re: Need to talk ft. Zoey   Lun 22 Jan - 17:01



❝Need to talk❞
Casey & Zoey
Evidemment que j’allais rester et il le savait parfaitement. Pourquoi est-ce que je refuserais ? Je n’avais aucune raison de le faire. J’aimais juste jouer un peu avec lui, comme d’habitude. J’aurais pu me contenter d’accepter mais où était le plaisir dans tout ça ? C’était bien plus amusant de lui tourner autour et de le faire languir. En tout cas, l’option du bain me plaisait bien et il me tardait de la mettre en pratique. Malgré tout ça, je sentais que Casey avait quelque chose à me dire. Il tournait bien trop autour du pot pour que ça ne soit trop hasardeux. Il avait quelque chose en tête mais ne l’énonçait pas clairement. Au lieu de ça, il ne cessait les allusions. D’abord en me proposant de passer la nuit chez lui, puis la prochaine. Ensuite en suggérant de m’aménager un petit coin. Je n’étais pas stupide, il avait une idée derrière la tête. Installée tout contre lui, je m’étais finalement redressée pour l’inciter à cracher le morceau. Non pas que ça m’ennuyait de le voir tourner autour du pot, mais je voulais qu’il se lance une bonne fois pour toute.

Il me rassura sur le fait que ce n’était rien de grave mais que c’était important. J’étais pendue à ses lèvres, attendant qu’il continue, mais il se stoppa. Etait-ce si terrible que ça pour qu’il cherche autant ses mots ? Pour l’encourager à poursuivre, je posais une main sur son avant-bras. Je le sentais nerveux. C’était bien la première fois que je le voyais dans cet état-là. Des tas d’idées affluaient dans ma tête. Est-ce qu’il allait me demander en mariage ? A cette pensée mon cœur s’accéléra. Non impossible. Je n’étais pas prête pour ça. Enfin, on était trop jeunes non ? J’entrais à peine dans la vingtaine, je ne pouvais pas déjà devenir une épouse. Il commençait à me faire peur. Non pas que je ne voulais pas devenir sa femme, bien au contraire, mais j’estimais que ce n’était pas encore le bon moment. C’est fou comme l’appréhension peut conduire à des tas de réflexions parfois sans queue ni tête. Sa question sur le sérieux de notre relation ne fit que me nouer d’avantage l’estomac. Je me contentais de hocher la tête pour lui répondre. Bon sang…

Il prononça trois mots qui me perturbèrent soudainement. Trois mots qu’aucun de nous n’avait jamais prononcés. Trois mots qui avaient un sens tout particulier. Je t’aime. Première fois que je l’entendais de sa bouche. Ça me faisait bizarre parce que je réalisais que je l’aimais réellement mais que je ne lui avais jamais dit. Je redescendis sur terre pour écouter tous les arguments qu’il m’énonçait. Je le sens qui prend de l’assurance au fur et à mesure de ses paroles pour leur donner un aspect encore plus sincère. Il attrapa l’une de mes mains dans la sienne et vint glisser ses doigts dans mes cheveux alors que je commence à comprendre où il veut en venir. Lorsqu’il se vante en mentionnant ma joie immense de me réveiller chaque matin à ses côtés, je ne peux m’empêcher de rire. Sacré Casey. Il ne changera jamais. Il était lancé dans son argumentaire en tout cas et concéda même à vider son armoire pour moi et à faire de la place dans la salle de bain, non sans m’envoyer un petit compliment au passage. Et finalement, il me le propose enfin, venir vivre avec lui. J’étais soulagée qu’il ne me demande pas en mariage. Il est certain que nous aurions de nombreux avantages à vivre ensemble. Avantages qu’il avait plus ou moins énoncés en se vantant ouvertement.

Il ne me fallut pas longtemps pour réfléchir à la question. « Donc si je comprends bien tout ce que tu me dis, la joie ne sera que de mon côté ? » Lançais-je en souriant pour le taquiner. « Tu n’éprouveras aucun plaisir à me voir dormir toutes les nuits à côté de toi ou dans tes bras ? Tu ne ressentiras aucune joie à manger tout ce que je pourrais te préparer ? » Au fur et à mesure de mes paroles, je m’approchais de lui en encerclant son cou de mes bras. « Qui sait, peut-être qu’un jour tu me découvriras dans mon bain en train de t’attendre. Tu ne ressentiras donc aucune joie ? » Mon sourire ne quittait pas mon visage et je déposais brièvement un baiser sur ses lèvres. « Est-ce que je suis réellement la seule gagnante dans l’histoire ? » Evidemment que non. Est-ce que tout ce que je venais de dire signifiait que j’acceptais sa proposition ? Je me reculais légèrement pour poser mes mains sur ses épaules. « Détends-toi parce que tu vas devoir me supporter tous les jours. » Avant de finalement les poser sur ses joues pour prendre son visage entre mes mains. C’était ma façon à moi de lui dire que j’acceptais de venir vivre chez lui.


©️ Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t2026-croquer-la-vie-a-pleine-dent-zoey

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Need to talk ft. Zoey   

Revenir en haut Aller en bas
 
Need to talk ft. Zoey
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bill Clinton : Talk is Money (al konprann se piyay!)
» How to talk with me.
» Présentation de Zoey Hanson
» Fiche personelle de Zoey Hanson [élève de seconde A]
» (F) ZOEY DEUTCH - Toi et moi c'est pas qu'une question de cul !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Australian life :: 
Melbourne
 :: 
South Yarra
 :: Habitations
-