AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A la merci de la gourmandise - RP LIBRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
♠ Petit nouveau à Melbourne ♠

avatar

★ Célébrité : Margot Robbie
★ Date d'inscription : 08/10/2017
★ Pseudo : Sayonne
★ Messages : 87
★ Autres comptes : La belle Ariel Morgan et la toute mimi Abigail Mills


MessageSujet: A la merci de la gourmandise - RP LIBRE   Mar 31 Oct - 21:09


A la merci de la gourmandise !

- LIBRE
Ce matin je me suis réveillée avec une envie cruelle de chocolat. A peine un pied au sol je me suis mise à écumer tous les placards de l’appartement, semant un peu désordre sur mon passage, en vain. Pas la moindre de trace de chocolat, que ce soit en pot, en plaquette, en poudre ou tout autre produits pouvant contenir une dose satisfaisante de chocolat. Plantée en plein milieu du salon tout juste vêtue d’un shorty et d’un t-shirt court, je fulmine : “Mais c’est possible ! On n’a pas pu louper le fait que nous n’avons plus une trace de chocolat à l’appartement !”. Gourmande comme je suis, je fais toujours attention à ce qu’il traîne toujours de quoi grignoter quand l’envie me prend. Frustrée, je me rabats finalement sur un bon café et une tartine à la confiture avant de ranger ce que j’ai dérangé quelques minutes plus tôt. Une fois mon petit-déjeuner avalé, je connecte mon smartphone à la chaîne Hi-Fi et monte volontairement le son un peu trop fort, pour tenter de me faire passer cette sournoise envie. Après avoir fait la folle, chantant quelques unes des chansons dont je connais par coeur les paroles en attrapant tout ce qui me passait sous la main pour faire office de micro, je me dirige vers la salle de bain et décide de prendre une bonne douche. Les bribes de chansons qui me parvienne me pousse à continuer à pousser la chansonnette même sous la douche. Heureusement que Mackensie était déjà partie en cours, sinon elle en aurait eu pour ses oreilles la pauvre !  Coiffée, maquillée et habillée, je me cale dans le canapé mes magazines sur le mariage sur les jambes. N’ayant pas de clients actuellement, et étant à mon propre compte, j’avais décidé de rester à l’appartement à feuilleter les dernières tendances mariage du moment. Je passe les pages et vois quelques petites choses très intéressantes. Je finis même par me laisser tenter par prendre mon bloc à dessin et à ébaucher une idée de thème de mariage qui me vient au fil des pages. Les tendances mode, couleurs, fleurs, musique et bien entendu gastronomique des mariages, tout y passe. En feuilletant la dernière rubrique, j’entends mon estomac donner quelques signes de faim… ou plutôt devrais-je dire de gourmandise. Je vous le donne en mille : la tendance du moment pour les desserts ? Le chocolat ! Mince ! Moi qui avais réussi à me faire passer mon envie matinale. Je mordille machinalement le bout de mon crayon, rêvant qu’il s’agisse d’un morceau de chocolat noir, tout en écrivant sans vraiment m’en rendre compte le mot “chocolat” dans la barre de recherche de mon navigateur. La géolocalisation étant activée, la page me propose immédiatement la plus proche boutique depuis où je me trouve. “Ca suffit !”. Je me lève brusquement, prends mon sac à main, une petite veste pour me protéger de la brise encore fraîche du printemps et prends la voiture pour me rendre au Ganache Chocolat.

Lorsque je franchis le seuil de la boutique, je me laisse enivrer par les bonnes odeurs qui y règnent. Pas de doute, ici j’aurais de quoi satisfaire mes envies. Je ne connais pas encore ce lieu mais je n’avais pas de doute sur le fait qu’il allait devenir mon nouvel endroit préféré. Je peux dire merci à Google ! Je flâne en observant la multiple de chocolats divers et variés que propose le magasin. Qui aurait cru qu’on puisse rassembler tant de sorte de chocolat à un même endroit ? A chaque découverte, je me retiens de voler un petit bout pour goûter. C’est finalement une vendeuse qui vient à ma rencontre qui me propose de me poser dans la partie salon de thé du magasin pour pouvoir déguster quelques uns des chocolats qui me fait le plus envie, avec la boisson de mon choix. Je ne mets pas longtemps à accepter, la proposition de la vendeuse et lui indique tous les chocolats qui me font terriblement envie, en essayant de ne pas lui citer toute la boutique. Je prends avec cela une tasse de thé glacé, car même si je raffole du chocolat, boire du chocolat en mangeant du chocolat, c’était peut-être trop ? Le temps que tout soit préparé, je jette un oeil à mon portable : une amie partie en Thaïlande qui poste sur Facebook ses photos, un gars que je ne connais ni d’Adam ni d’Eve qui m’envoie un snap enflammé… je ne ressens aucune frustration laisser mon téléphone de côté quand la serveuse arrive dans ma direction. Je ne peux m’empêcher d’ouvrir des yeux émerveillés quand elle pose devant moi, une portion des dix chocolats que j’ai sélectionné et ma boisson. Je m’empresse de prendre mon téléphone pour immortaliser le moment et partage la photo aussi vite sur les réseaux sociaux en indiquant le lieu où je me trouve. Que le festin commence ! Je prends un morceau de chocolat entre mes doigts et le porte à la bouche. Alors que je m’apprête à croquer dedans, je suis stoppée dans mon mouvement par une silhouette sombre qui apparaît dans le coin de mon oeil. Mais de qui peut-il bien s’agir ?

EXORDIUM.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ blablateur compulsif ♣

avatar

★ Célébrité : Francisco Lachowski
★ Date d'inscription : 23/08/2016
★ Messages : 783

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: A la merci de la gourmandise - RP LIBRE   Sam 11 Nov - 23:01

    C'est le matin, je crois, enfin je suis sur parce que je viens de regarder mon téléphone. Putain Je n’ai pas vu le temps passer. Ma soirée était ouf. Putain ! J'ai passé un moment, une nuit de folie. Ça fait quoi... bien plus de 24 heures que je n'ai pas dormis. Je suis sous cocaïne depuis un moment. Je ne ressentais rien, pas de fatigue, pas de douleur, que du bien être, de la joie, de l'extase. Oh Putain que j'étais bien. Et là il est temps de rentrer, les effets sont redescendus, répartie, envolée et pour ne pas en subir leurs disparitions, je me suis allumé un stick, bien chargé.

    Je me traîne dans les rues de Melbourne, la capuche sur la tête, une clope au bec. J'ai limite envie de dire bonne nuit à tout le monde. Ce monde de mouton, de fourmi bien intégrer dans la grande fourmilière. Elles se lèvent et elles vont accomplir leur devoir. Je ne suis pas comme eux. Je suis défaillant. Un déviant. Un délinquant à leurs yeux. Mais je n’en ai rien à foutre. Mon image à elle seule, défini bien le doigt tendu que je ne m'amuse pas à faire car je fume, car j'ai une main dans la poche. Qu'ils aillent tous se faire foutre ces gens incapable de profiter de la vie, de la nuit, ces gens qui perdent leur temps et qui pour certains me regarde, nous regarde, moi et les gens comme moi, d'un mauvais œil.

    L'herbe que j'inhale me calme, elle m'apaise après avoir passé une telle nuit. Mais elle me donne faim. J'ai la dalle. La foncedalle. Je boufferai n'importe quoi. Mais bordel, Je n’ai pas une thune. Pas une. Bordel... Et chez moi J'ai plus que de la bière. Mh. Fais chié. Je regarde autour de moi et mes yeux se posent sur une blonde qui entre dans une boutique. Je lève les yeux et remarque le nom de la boutique. Du chocolat ?... Ça peut faire l'affaire! Je fini mon pétard et je rentre enfin dans la boutique.

    La cloche sonne sur mon passage. L'odeur, puissante, du chocolat entre directement dans mon nez. Je regarde autour de moi. Si tôt le matin il y a pas grand monde. Ça ne sera pas une mince affaire, mais rien à foutre. Je traîne entre les rayons exposant les chocolats. Avec mon mètre 89, J'ai conscience que je ne passe pas inaperçu. Et de ce fait je croise le regard d'une vendeuse et je lui offre un grand sourire. Elle vient me voir, souriante comme pas possible. Je sais que je l'ai dans la poche. Elle me demande ce que je cherche comme chocolat et lui dit ne pas en avoir la moindre idée. Elle me propose de goûter certains échantillons, j'affirme ne pas avoir le temps de me poser dans le petit salon, elle m'y attire quand même.

    Je passe à côté de la blonde que J'ai vu entrer plus tôt et je vais au comptoir. Appuyé dessus, je lui jette un petit coup d'œil, la voyant me regarder, je souris. Puis mon attention revient vers la miss qui bosse ici. Avec un grand sourire je prends un des carrés de chocolat et je le porte à mes lèvres. Je complimente ce petit morceau comme si j'en étais un expert et goûte aux autres. Elle me laisse un instant pour aller chercher quelque chose et renseigner un nouveau client qui lui fait signe et je lui dis alors qu'elle s'éloigne

    - Reviens moi vite.

    Avec ce petit sourire. Vous savez celui qui ferait fondre vos petits cœurs mesdames. Étant seul, je me penche au-dessus du comptoir et attrape le sachet de carré de dégustation et le four dans ma poche. Pas très gros mais suffisant pour le retour jusqu'à la maison et commencer ma nuit. Je ne pars pas comme un voleur pour autant. Je prends mon temps au point de m'arrêter devant la jeune femme assise seule. Elle était en train de manger.

    - Il est bon ce chocolat ?

    Nouveau petit sourire. Si je prends des risques à rester là? Peu importe de un, je ne risque pas grand-chose. De deux, faut savoir vivre ! Donc ouais je m'arrête pour discuter avec la blondinette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
A la merci de la gourmandise - RP LIBRE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Australian life :: 
Melbourne
 :: 
South Yarra
 :: Ganache Chocolate
-