AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Laisse moi une chance...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
♣ L'ironie du sort ♣

avatar

★ Célébrité : Gal Gadot
★ Date d'inscription : 25/11/2017
★ Pseudo : Jo
★ Messages : 157
★ Autres comptes : On est déjà assez nombreux dans ma tête.

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Laisse moi une chance...   Lun 29 Jan - 21:42

Laisse moi une chance...
feat  Liam
Cela faisait maintenant un certain temps que je faisais les magasins avec ma nièce. Vous connaissez la phrase vivons heureux vivons caché ? Je ne l’aime pas vraiment… Plus je voyais Darcy, plus je culpabilisais de le faire derrière le dos de mon frère. Ce dernier était vraiment tout pour moi, et le fait qu’il est coupé les ponts avec moi me fait vraiment mal… Je comprenais tout à fait que ce dernier décide de punir mes parents en coupant les ponts avec eux. En ce qui me concerne, j’aurai très probablement fait la même chose que lui. Mais moi je n’ai rien fait dans l’histoire… Alors pourquoi est-ce que je dois aussi payer ? Ce jour-là, je décidais de prendre mon courage à deux mains et à me rendre chez lui. Je savais très bien qu’il n’allait pas m’accueillir bras ouvert, mais je me devais d’essayer. J’avais toujours au fond de moi, l’espoir que l’on finisse par se réconcilier.

Une fois arrivée devant sa maison, je pris le soin de couper le contact de ma voiture et je fermais les yeux en prenant une grande inspiration. A cause de moi, il allait y avoir de fortes chances pour que Darcy soit privée de sortie pendant un bon bout de temps. Mais je n’allais pas lui dire tout de suite que je la voyais. Je me mis à me ronger les ongles. C’est ce que je faisais depuis toujours lorsque je ressentais une grande source de stresse. Une fois calmée, je sortis de ma voiture que je referma en appuyant sur le bouton de ma télécommande. Je me mis ensuite en route vers la maison. J’avais l’impression que mes jambes ne me portaient pas et que je pouvais tomber à tout moment. Une fois arrivée devant l’entrée, je pris mon courage à deux mains et appuya sur la sonnette. Je serai bien partie en courant, mais mes jambes ne voulaient pas coopérer. Il fallait que je lui dise tout ce que je pensais, il me manquait et je voulais connaître ses enfants autrement que sur des photos.


☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t3947-leah-potter?highlight=leah+potter
♠ Le bad boy repenti ♠

avatar

★ Célébrité : Michael Fassbender
★ Date d'inscription : 14/09/2015
★ Pseudo : Lilith W.
★ Messages : 224
★ Autres comptes : Peppou, Milou, Maeou


MessageSujet: Re: Laisse moi une chance...   Ven 30 Mar - 22:48


Laisse moi une chance...

Leah & Liam Potter



Je devais avoir l'air d'un adolescent à googler son nom comme un pauvre fan. Mais j'avais besoin d'en savoir plus. J'avais besoin de savoir si elle allait bien, si sa carrière avançait. J'avais besoin de savoir ce que les gens disaient d'elle, même si certains commentaires me faisaient voir rouges tant ces jeunes écervelés la prenait pour un bout de viande. Et surtout, j'avais besoin d'entendre sa voix.

C'est ainsi que j'avais fini sur Youtube, trouvant des interviews d'elle et surtout beaucoup d'extrait de notre spectacle. La revoir dans sa tenue de putain me rendait fou. Je me souvenais encore de la chaleur de son corps, de l'odeur de sa peau. Nous avions été si - faussement - intime sur scène. La sentir contre moi me manquait. Avoir failli mourir m'avait fait réaliser combien le toucher avait été important à son contact. J'avais toujours été très instinctif. Tactile et émotionnel. La chaleur d'un corps, les odeurs, le toucher... Ça avait été la même chose avec ma femme, avec toutes mes conquêtes avant elle, aussi, en vérité. J'étais tactile, nécessiteux de sentir, de toucher. Dans ce monde aseptisé pleins de sentiments en faux semblant, le vrai contact physique avait quelque-chose de bien plus réel que toutes les plus sincères déclaration d'amour. Alors, cette pièce avait tout eu de déroutant, tant le contact physique y avait eu son importance.

Je fus extrait de mes pensées par la sonnette de la maison. Je relevais les yeux, curieux. Qui pouvait sonner à la porte à cette heure ? Jasper avait-il, encore une fois, oublié ses clés ? Appuyant sur la croix rouge de l'onglet, je refermais l'ordinateur et rejoignit la porte d'entrée pour ouvrir. « Leah ? »

Je n'avais pas vu ma sœur depuis des années. Elle n'était encore qu'une enfant la dernière fois que je l'avais entraperçue, lors d'une tentative - la seule et l'unique - de présenter Haylee à ses grands-parents. Ils avaient été si odieux avec Tara, si suspicieux sur les origines de mon bébé, que j'avais claqué la porte sans plus tarder, emportant femme et enfant et leur souhaitant d'aller au diable. Haylee avait toujours été MON enfant, qu'ils l'acceptent ou non. Je n'avais pas accepté, moi, qu'ils mettent cette vérité en doute. Pourtant, j'avais reconnu Leah au premier coup d’œil. Elle ressemblait à notre grand-mère paternelle. Grand-mère avait toujours été extrêmement belle. Leah l'était encore plus. Et si mon cœur s'emballa, je n'en laissais rien paraître, cependant, commençant déjà à refermer la porte. « Au revoir, Sis'. »

Je n'avais pas envie d'être mauvais avec elle. Je n'avais aucune raison de la laisser entrer pour autant. J'avais tiré un trait sur ma famille depuis longtemps.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ L'ironie du sort ♣

avatar

★ Célébrité : Gal Gadot
★ Date d'inscription : 25/11/2017
★ Pseudo : Jo
★ Messages : 157
★ Autres comptes : On est déjà assez nombreux dans ma tête.

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Laisse moi une chance...   Jeu 12 Avr - 10:19


Laisse moi une chance...
feat  Liam
Pendant une fraction de secondes, je me demandais ce que je faisais sur ce palier. Je savais très bien que mon frère ne voulait plus parler à sa famille. Je savais très bien que mes parents lui avaient fait énormément de mal et je n’avais pas cautionné ça mais j’étais toute jeune et je ne pouvais rien faire. J’étais donc triste et énervée contre lui. Je ne voulais pas qu’il meurt et constater que je n’avais pas essayer de reprendre contact avec lui.

C’est drôle, mais pendant que je sonnais, je priais pour qu’il ne soit pas là et qu’il n’ouvre pas. J’avais vraiment très envie de le voir, mais je ne savais pas si j’allais être capable de lui parler, de lui dire tout ce que j’avais sur le cœur. J’avais répété un discours dans ma voiture mais quand on se trouve en face de la personne, les choses prennent une tournure tout à fait différente. Je me demandais aussi si ma nièce lui avait parlé de nos virées magasins entres filles ou si elle s ‘était abstenue de le faire. Je ne savais pas dans quelle mentalité il était, mais je ne pense pas qu’elle aurait pris un tel risque. Car de ce que j’avais compris, elle tenait vraiment beaucoup à son père. L’attente était vraiment insupportable et je commençais à me ronger les ongles. Signe que j’étais vraiment très stressée. La dernière fois que j’avais été dans un tel état, c’était le jour où je passais mes examens.

J’entendais du bruit et la porte finit enfin par s’ouvrir. Mon frère fit enfin son apparition. A en juger par la tête qu’il faisait, il ne s’attendait vraiment pas à me voir. Il était vraiment devenu super beau et un sourire étira mes lèvres. Sa fille avait hérité de ses yeux, ça ne faisait aucun doute.

Je n’eu même pas le temps d’ajouter quoi que ce soit que ce dernier était déjà en train de refermer la porte. Quoi ? Mais non ? Alors là, je ne suis pas d’accord du tout ! Je pouvais tout à fait comprendre qu’il en veuille à mes parents, mais moi je n’y étais pour rien dans l’histoire, je n’avais que onze ans ! QU’est-ce que j’aurai pu faire ? J’aimais mon frère plus que tout et le jour où ce dernier est parti de la maison, une chose se brisa en moi. Je retenais la porte avec mon pied. « Quoi ? C’est tout ? Mais tu plaisantes j’espère ? Tu ne vas même pas me laisser entrer ? Liam ! Je n’y suis pour rien si nos parents on fait ça ! Je n’avais que onze ans bon sang ! »

J’avais des sanglots dans la voix, comment pouvait-il me virer comme une malpropre ? J’étais sa sœur bon sang et je l’aimais d’un amour incroyable mais il ne s’en rendait pas compte, tout comme il ne se rendait pas compte de à quel point le fait qu’il me vire de sa vie avait été douloureux pour moi.



☾ anesidora


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t3947-leah-potter?highlight=leah+potter
♠ Le bad boy repenti ♠

avatar

★ Célébrité : Michael Fassbender
★ Date d'inscription : 14/09/2015
★ Pseudo : Lilith W.
★ Messages : 224
★ Autres comptes : Peppou, Milou, Maeou


MessageSujet: Re: Laisse moi une chance...   Mer 16 Mai - 11:10


Laisse moi une chance...

Leah & Liam Potter



Je voulais juste fermer cette porte qu'elle s'en aille. Je ne voulais pas qu'elle entre dans nos vies... Surtout maintenant. Pourtant, ; elle ne me laissa pas fermer la porte et ses mots me firent me figer. Je posais à nouveau mes yeux sur elle pour la regarder, petite fille devenue femme. Elle avait tellement grandi. Combien de temps au juste s'était-il écoulé ? Vingt-trois ans. L'âge de ta fille. Oui. Juste. La dernière fois que je l'avais vu, c'était lorsque Tara et moi avions tenté de présenter Haylee à mes parents. Une très mauvaise idée. C'était la dernière fois que j'avais posé les yeux sur Leah, à demi caché derrière une chambranle de porte. Elle n'avait que subit les dommages collatéraux de ma dispute avec nos parents. Victime non coupable d'un conflit ouvert qui la dépassait et pourtant, j'avais coupé tout contact avec elle, comme avec nos parents et notre frère. Mais pour ma défense, elle n'avait jamais cherché à me retrouver, elle non plus. Vingt ans et elle se pointait aujourd'hui. N'était-ce pas seulement trop tard ?

« Il t'a fallu vingt ans pour pondre cette excuse ? », demandais-je froidement. Ce n'était vraiment pas gentil et je le savais, mais je m'en foutais. Cette famille là n'était plus la mienne depuis longtemps. Ma famille se composait de ces trois enfants qui étaient toute ma vie. Malgré tout, je rouvrais la porte et m'effaçait du passage pour la laisser rentrer. Si elle n'avait aucune intention de partir avant de m'avoir dit ce qu'elle avait à me dire, autant qu'elle le fasse à l'intérieur. Les voisins étaient de vraies pipelettes ici. Une femme tambourinant à la porte ou une dispute en pleine rue ne passerait pas inaperçu et je n'avais aucune envie que mes enfants soient au courant de cette visite impromptue. « Ne reste pas dehors. »

Je refermais la porte derrière elle et avançait dans la maison. J'avais besoin... d'un café. J'aurais préféré une bière, mais j'étais de nouveau abstinent en alcool. Haylee contrôlait bien ma ration quotidienne en café, mais j'avais bien le droit à ce petit écart pour le coup, non ? « Tu veux boire quelque-chose ? » Je préférais qu'elle parle et s'en aille, mais je serais un bien piètre père inculquant à ses enfants la valeur de la politesse si je ne la mettais pas en pratique dans ma propre maison. « Parle vite et bien. Je n'ai aucune envie de perdre mon temps à répéter des choses que j'ai déjà dits il y a bien longtemps. Mes sentiments n'ont pas changé. Ma famille n'aura pas à subir les jugements des biens pensants Potter. » Je n'avais jamais supporté la façon dont ils parlaient de ma femme. Le premier mot mal placé concernant Haylee avait achevé de nous séparer définitivement. Il se serait de même ici. Tara plaisantait souvent sur le fait que j'étais plus mère poule qu'elle, mais je m'étais toujours vu comme un lion féroce protégeant ses petits. Je n'aurais jamais laissé rien de mal arriver à mes amours... Enfin... jusqu'à récemment où j'avais détruit toute la vie d'Haylee en une fraction de seconde... Mon tendre bébé que j'avais tant tenté de protéger...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ L'ironie du sort ♣

avatar

★ Célébrité : Gal Gadot
★ Date d'inscription : 25/11/2017
★ Pseudo : Jo
★ Messages : 157
★ Autres comptes : On est déjà assez nombreux dans ma tête.

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Laisse moi une chance...   Mer 16 Mai - 21:16

Laisse moi une chance...
feat  Liam
Je haussais un sourcil. Il était sérieux ??? Une excuse ??? En quoi être une enfant était une excuse ? J’étais mineur et je ne pouvais pas me rebeller contre mes parents. Même si ça n’avait pas été l’envie qui m’avait manqué sur le coup. J’avais essayé de reprendre contact avec lui, mais mes parents ne l’entendaient pas de cette oreille. Et pour autant que j’étais sous leur toit, je devais suivre leur règle. La réflexion de mon frère me blessa au plus profond de mon être. Je pinçais fortement les lèvres afin de ne pas dire quelque chose que je risquerai de regretter par la suite.  

Comme par miracle, ou peut-être aussi par obligation, il m’invita à entrer. Je voyais bien que cette idée ne l’enchantait pas des masses, mais je ne pouvais pas rester comme ça et je savais très bien que lui non plus. Je regardais autour de moi. La maison était jolie est assez bien tenue. Ce qui était un miracle… Car mon frère et le rangement, ça n’avait jamais vraiment été trop ça….  Je retirai mon sac à main et ma veste que je posais sur une chaise.  Je me retournais ensuite pour lui faire face. Il prit quand même le soin de me demander si j’avais envie de boire quelque chose. « Je veux bien un café si tu as. »

Je croisais les bras.

« Très bien, je ne m’attarderai pas dans des longs discours. Je crois que j’ai répété ce moment un nombre incalculable de fois. Je ne cautionne pas du tout ce que nos parents t’ont fait ainsi que la manière dont ils t’ont traité toi et Haylee… Mais je ne pouvais rien faire Liam… Je vivais sous leur toit et j’étais mineur… Ce que je pensais, tout le monde s’en fichait. Le temps a passé et je pensai que tu reprendrai contact avec moi, mais jamais tu n’as essayé. J’en ai donc conclu que tu ne voulais plus me parler. D’accord, sur ce coup-là, j’ai peut-être eu tord ou peut-être pas, je ne sais pas. Tout ce que je sais, c’est que je t’aime et que je n’ai jamais été d’accord aves la façon dont tu as été traité. »


J’avais réussi à lui dire tout ce que je pensais en le regardant droit dans les yeux et sans verser une larme. Pour le coup, j’avais vraiment réussi à me surprendre moi-même. Mais je savais que ça ne signifiait pas que la partie était gagnée d’avance.  C’était à lui de parler à présent, et j’espérai vraiment qu’il ferait tout pour que nous puissions repartir sur de bonne base, car je voulais vraiment qu’il comprenne que j’étais de son côté.  Je voulais bien reconnaître que j’avais eu tort de ne pas essayer de reprendre contact avec lui à partir du moment où j’étais partie de chez nos parents. Mais à présent, c’était fait, et je ne pourrai pas revenir en arrière, même si je le voulais. Si je pouvais remonter le temps, juste une fois…

☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t3947-leah-potter?highlight=leah+potter
♠ Le bad boy repenti ♠

avatar

★ Célébrité : Michael Fassbender
★ Date d'inscription : 14/09/2015
★ Pseudo : Lilith W.
★ Messages : 224
★ Autres comptes : Peppou, Milou, Maeou


MessageSujet: Re: Laisse moi une chance...   Jeu 17 Mai - 18:24


Laisse moi une chance...

Leah & Liam Potter



Je préparais le café, tandis qu'elle commençait à parler. Je me tournais donc vers elle alors que le liquide coulait, embaumant la cuisine de sa douce odeur. Elle assurait ne pas avoir cautionné, mais n'avoir rien pu dire à l'époque. En toute honnêteté, je ne pouvais pas l'accuser de mentir. Elle était toute petite à l'époque. En revanche, elle disait que je n'avais pas essayé de la recontacter. Et ça, ça ne m'allait pas. Oui, je ne l'avais pas fait. « Tu n'as jamais essayé non plus. » Les années de silence enfonçaient sans doute le clou de ma rancune. Je n'avais jamais été homme à pardonner facilement. Il m'avait fallu vingt ans pour seulement envisager de me pardonner à moi-même et une seconde pour que tout soit réduit à néant. J'avais les plus gros griefs du monde contre moi-même. Les autres ne pouvaient pas espérer être pardonnés plus vite. Pas avec mon caractère de merde. De Potter diraient certains.

Je posais mes deux mains à plat sur le plan de travail, laissant passer un moment, avant de me tourner de nouveau vers la machine pour tirer les deux tasses de cafés et en poser une devant elle. Je vins ensuite de l'autre côté du plan de travail, laissant le meuble entre elle et moi en protection. « Les parents m'ont pratiquement foutu dehors la première fois. Je leur ai laissé une chance et ils ont accusé Haylee d'être un monstre utilisé par sa mère pour me garder sous sa coupe. » Je soupirais. « Ils n'ont pas été les seuls à cracher sur ma femme et sur mon bébé. Père et mère ont bien fait leur travail pour convaincre notre cher frère qu'aucun de nous trois ne valait la peine. Ton silence n'a jamais fait que confirmer que tu n'en pensais pas moins. Que tu avais toi aussi été bien éduqué dans la honte d'avoir pour frère Liam Potter. » Toute l'amertume de la situation se glissait dans ma voix. J'avais tellement haï cette sale période avant que je ne coupe définitivement les ponts. Avant que je perde tout contact avec eux et que je n'entende plus les remarques permanentes. « Il n'est pas question que mes enfants subissent ça à leur tour. J'ai coupé tout contact avec la famille pour qu'ils n'aient pas à entendre de telles horreurs sur leurs parents. Je ne permettrais pas à quiconque de menacer leur ignorance de toute cette merde qui a été déposée sur la famille quand je n'ai plus été le petit prodigue bien élevé. » J'avalais une gorgée de café. « Je ne laisserais personne, pas même toi, ruiner le peu qu'il nous reste. » Oui, le peu... C'était si difficile à regarder, parfois, ce qu'il restait. Le souvenir d'une mère partie trop tôt, la perte de confiance d'Haylee, le désarroi de Jasper, la peur viscérale de Darcy. Ma famille ne tournait plus rond. Mon accident... Non ! Mon erreur, avait brisé le peu d'équilibre qu'il nous restait et j'avais tout perdu auprès de mon aînée. Celle pour qui j'avais tout sacrifié, tout retourné. Certains jours, j'avais juste l'impression de tomber dans un puits sans fond.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ L'ironie du sort ♣

avatar

★ Célébrité : Gal Gadot
★ Date d'inscription : 25/11/2017
★ Pseudo : Jo
★ Messages : 157
★ Autres comptes : On est déjà assez nombreux dans ma tête.

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Laisse moi une chance...   Jeu 17 Mai - 21:24

Laisse moi une chance...
feat  Liam
Je ne le quittais pas des yeux pendant que je lui parlais. Il était vraiment devenu bel homme et il me manquait. Ca remarque n’était pas totalement fausse cela dit. C’est vrai que moi non plus, je n’avais pas cherché à le revoir. On pouvait donc dire que sur ce coup-là, on était à égalité. « Donc match nul grand-frère…. Tu savais très bien que je n’étais qu’une enfant. Tu n’étais pas obligé de m’impliquer dans cette dispute… J’ai eu tort de ne pas essayer de reprendre contact avec toi mais toi aussi…. Car moi aussi j’ai attendu que tu le fasses. » Vingt ans, on avait perdu vingt longues années et beaucoup de choses s’étaient passée depuis. Il était papa et il avait des merveilleux enfants. Je connaissais sa fille d’ailleurs, Darcy, une fille très brillante et adorable, avec qui je faisais les boutiques en cachette. Je m’en voulais de lui cacher ça, mais elle avait envie de me connaître et moi aussi d’ailleurs.

« Je n’ai jamais pensé une chose pareil Liam… Tu as toujours été un model pour moi et tu le sais très bien. Tu crois que ton silence m’a fait plaisir ?? Père et mère ont vraiment été horrible et je ne comprends pas comment ils ont pu vous dire toutes ces horreurs. Mais je ne mette pas la pierre et arrête de dire que sous prétexte que j’ai gardé le silence, je pensais comme eux. Car là, c’est clairement une insulte ! Tu me jettes la pierre mais toi non plus tu ‘as pas cherché à reprendre contact avec moi que je sache… On a eu tort tous les deux de ce côté-là…. » A la différence que moi je voulais bien le reconnaître, mais pas lui visiblement. J’avais aussi eu peur que mes parents me jettent dehors tout comme ils l’avaient fait avec lui. Alors je n’avais rien dit et on ne parlait pas de Liam. Ce prénom était devenu interdit au sein de la maison. Un peu comme Voldemort. Je n’arrivais pas à comprendre comment ma mère pouvait faire une croix sur son propre enfant avec autant de facilité. « Pas même moi ?? Attends, ça veut dire quoi ça exactement ? Que je suis une personne horrible moi aussi ? » Très franchement, j’étais à deux doigts de lui balancer sa tasse à café en pleine figure. Mais la violence ne résous rien, la communication oui, et j’étais relativement bien placée pour le savoir. Je sentais les larmes monter et je retenais un sanglot. Très clairement, je ne reconnaissais pas l’homme qui se trouvait en face de moi… Où était mon frère ? Celui qui m’aimait et qui me protégeait ? Comment pouvait-il me dire ça sous prétexte que je n’avais pas pris de ses nouvelles depuis toutes ces années alors que ce dernier avait fait pareil ? Plus le temps passait, plus je me disais que c’était une mauvaise idée que j’essaie de reprendre contact avec lui. Autant repartir et ne plus du tout revenir. Au moins, j’avais bonne conscience, j’avais essayé…


☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t3947-leah-potter?highlight=leah+potter
♠ Le bad boy repenti ♠

avatar

★ Célébrité : Michael Fassbender
★ Date d'inscription : 14/09/2015
★ Pseudo : Lilith W.
★ Messages : 224
★ Autres comptes : Peppou, Milou, Maeou


MessageSujet: Re: Laisse moi une chance...   Sam 2 Juin - 23:18


Laisse moi une chance...

Leah & Liam Potter



J'avais foutu tout le monde dans le même sac il y a longtemps, sans regarder en arrière. C'est vrai. J'avais non seulement coupé les ponts avec mes parents, mais j'avais aussi fait une croix sur tout ce qui pouvait me lier à eux, des amis au reste de la famille. J'avais choisi d'être un orphelin de tout, comme pour mieux me lier à Tara, orpheline de... En fait je n'en avais jamais rien su non plus. Elle m'avait toujours dit qu'il n'y avait qu'elle. Elle et rien d'autre et je n'avais jamais osé pousser mes questions plus loin. De toute manière, elle ne m'avait jamais laissé faire. Et Tara était très douée pour détourner l'attention et changer de conversation, quand elle ne voulait plus parler de quelque-chose. Que ça soit dans la bataille pour savoir qui devait faire la vaisselle ou dans les choses plus sérieuses.

Elle comprit mes mots à l'envers, pensant que je voulais dire qu'elle ne méritait pas plus qu'un autre que je brise ma famille pour elle, alors que c'était tout le contraire. Malgré les années et l'abandon dont j'avais fait preuve, elle restait ma petite sœur. Je l'avais aimé plus que tout à l'époque et encore aujourd'hui, mon cœur battait la chamade, alors que je me rappelais combien j'avais été fier la première fois que nos parents l'avaient placée dans mes bras. Combien j'avais eu peur de ne pas être à la hauteur comme grand-frère.  « Ça veut dire le contraire, Leah. Tu es probablement mon plus grand regret dans tout ça. T'avoir laissé derrière m'a fait plus mal que de tirer un trait sur tout le reste, nos parents, comme toute la famille réunie. Mais je n'avais pas le choix. La première fois... La première fois, j'étais une épave. Une vraie loque. Je faisais n'importe quoi et je pensais être plus fort que tous les autres, pouvoir réussir sans me planter... Mais j'aurais voulu ça pour personne. Surtout pas pour toi. La drogue... » Je baissais les yeux. « Je savais que c'était mal... Que ça ne pourrait que mal finir. Mais je m'en foutais. Je me croyais plus fort, tout en sachant que ça me boufferait. Je ne voulais pas être cet exemple là pour toi. » Et puis ensuite, j'avais décroché, pour Tara, pour le bébé et j'avais tenté de revenir. « Et puis ensuite, quand je suis revenu, clean et papa... Rien ne comptait plus qu'Haylee. Absolument rien. J'aurais littéralement pu l'enfermer dans une tour telle Raiponce si Tara ne m'avait pas obligé à la laisser voir le monde. Je passais des nuits blanches à la regarder dormir, à imaginer tout et n'importe quoi pour le protéger de l'horreur du monde. N'importe quoi qui aurait été un risque pour son bien-être devait disparaître. Et la famille était ce qu'il y avait de pire. » Elle avait raison. Elle n'était qu'une enfant à l'époque. Elle n'aurait jamais pu venir à la maison sans les parents. Elle avait forcément été le chemin entre nos parents et ma fille et tenir ma fille loin de nos parents était ma plus grande priorité. « Je me disais que lorsque tu serais libéré de la contrainte parentale... quand tu serais assez grande, autonome, indépendante, tu reprendrais contact si tu le voulais... Et puis les années ont passé et tu n'as jamais sonné à la porte. J'ai fini par nourrir cette même colère envers toi que j'avais envers eux. Si tu ne venais pas, c'était parce que tu étais d'accord avec eux, comme notre frère... Je t'ai mis dans le même sac. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ L'ironie du sort ♣

avatar

★ Célébrité : Gal Gadot
★ Date d'inscription : 25/11/2017
★ Pseudo : Jo
★ Messages : 157
★ Autres comptes : On est déjà assez nombreux dans ma tête.

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Laisse moi une chance...   Ven 15 Juin - 11:16

Laisse moi une chance...
feat  Liam
Je regrettais tellement tout ce qui avait bien pu se passer. Pour moi, on avait tous les deux eu tort dans cette histoire. C’est vrai que je n’avais jamais pris le soin de le chercher et de reprendre contact avec lui. J’avais eu ma mauvaise période moi aussi, celle où je me rebellais, celle où je répondais. J’avais même eu la très nette impression que ce dernier avait fait une croix sur moi comme sur le reste. J’avais pensé être exclusive à ses yeux mais il fallait croire que ce n’était que du vent. Un certains nombres d’années étaient passés depuis et j’avais pris contact avec sa fille. Mais on devait se cacher et ça aussi ça commençait à devenir vraiment fatiguant autant moralement que physiquement. Il fallait que tout ça cesse une bonne fois pour toute. Mais plus j’entendais mon frère parler, plus j’avais l’impression d’être morte à ses yeux et ça, ça faisait encore plus mal.


J’écoutais son discours avec une grande attention. Je tremblais tellement que je ne pouvais pas prendre ma tasse de café sans risqué d’en mettre à côté. Alors il tenait encore à moi ? La drogue avait vraiment du être un passage très difficile de sa vie. Je regrettais de ne pas avoir pu être présente pour l’aider. Liam m’avait toujours écouté même si on avait une grande différence d’âge. Il me traitait en égal parfois et prenait mes avis en considérations. Puis, mon grand-frère était devenu papa et ça, ça l’avait aidé à avancer et à arrêter ses conneries. J’étais vraiment fier de lui, au fond de moi, j’étais intimement convaincue qu’il était un excellent père. Il n’y avait qu’à voir Darcy pour le comprendre. « Je comprends Liam, je comprends mieux à présent et ton comportement a vraiment été légitime à l’époque. Mais comme je te l’ai dit, je pensais que tu reprendrais contact avec moi et de ton côté, tu as pensé exactement pareil. Je pensais que tu avais besoin de temps et que tu viendrais me voir quand tu serais prêt. Mais ça n’est jamais arrivé. » Me sentant un peu mieux, je pris ma tasse et buvais une gorgée de café avant de la reposer et de plonger mon regard dans le sien. « A présent, tout ceci est derrière nous. Est-ce que tu penses que l’on peut se donner une nouvelle chance tous les deux ? J’aimerai vraiment faire partie de ta vie et d’avoir la chance de connaître tes enfants. » Je ne pouvais pas encore lui dire que je connaissais Darcy et que je faisais régulièrement les magasins avec elle. Ce n’était pas encore le bon moment de lui annoncer ça. Je posais ma main sur la sienne. « Tu n’imagines pas à quel point tu m’as manqué Liam… J’en ai tellement voulu à papa de toute cette histoire, que pendant un temps, j’ai entamée des démarches pour changer de nom de famille. Il a brisé la nôtre et je ne pourrai jamais lui pardonner. » Depuis, je ne parlais plus à mon père, mais j’avais encore des contacts avec ma maman, même si j’étais aussi en colère contre elle, mais elle avait sûrement du avoir peur de mon père tout comme moi et ne pas oser le contrer. Je ne pouvais pas lui en vouloir, elle aussi elle était une victime dans l’histoire. Mais quand elle me parlait de mon père, je changeais de sujet et quand elle essayait de me le passer au téléphone, je prenais le soin de raccrocher. Pour moi, il était déjà mort. Oui, je sais, c’est horrible de parler de son père ainsi, mais je ne pourrai jamais lui pardonner.


☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t3947-leah-potter?highlight=leah+potter
♠ Le bad boy repenti ♠

avatar

★ Célébrité : Michael Fassbender
★ Date d'inscription : 14/09/2015
★ Pseudo : Lilith W.
★ Messages : 224
★ Autres comptes : Peppou, Milou, Maeou


MessageSujet: Re: Laisse moi une chance...   Dim 17 Juin - 18:06


Laisse moi une chance...

Leah & Liam Potter



Elle m'avait manqué, c'est vrai et j'aurais aimé que les choses soient différentes. Ça n'était pas pour autant que je pouvais tirer un trait sur tout. Non. J'étais trop rancunier pour ça. Mais plus encore, j'étais trop effrayé. J'avais manqué de mourir. J'étais en train de perdre Haylee parce qu'elle savait la vérité sur mon « accident ». Je ne voulais pas, aussi, perdre mes deux autres enfants. Je ne pouvais pas prendre ce risque. Et comme je le lui avais dit, Leah était un risque, parce qu'elle était directement liée à l'histoire que je tentais de cacher depuis toujours et qu'elle était liée à nos parents.

« Je ne peux pas tirer un trait, Leah. Je ne peux juste pas... »

Pourtant, elle disait même qu'elle avait voulu changer de nom. Qu'elle avait failli le faire, pour ne plus être associé à notre père, mais ça ne suffisait pas. Et puis même si ça signifiait beaucoup de choses... J'avais tiré un trait sur toute ma famille depuis trop longtemps. Laisser Leah débarquer dans la vie de mes enfants amènerait son lot de question et je ne pouvais pas les affronter. « Ils voudront savoir pourquoi tu n'as pas existé dans leur vie plus tôt. Ils voudront savoir pourquoi je ne parle plus aux parents, pourquoi j'ai été renié et je refuse de leur mentir, mais ils ne savent pas et ils ne doivent jamais savoir. »

Je soupirais en fermant les yeux un instant, bougeant ma main pour me saisir de ses doigts, les caressant doucement du pouce. « J'ai fait une overdose, Leah », avouais-je doucement. « J'ai merdé en beauté et l'espace d'une soirée, j'ai replongé. J'ai complètement perdu le contrôle et j'ai fait une overdose. Un ami à moi qui est médecin m'a couvert et a confirmé que c'était une attaque cardiaque dû à la petite santé de mon corps, l'abus de graisse et de cigarette, mais la vérité, c'est que c'est la coke qui a bousillé mon cœur cette nuit-là. » Je serrais les dents, baissant les yeux et lâchant sa main. « Haylee le sait. Des infirmières vraiment stupides ont ragotés sans se préoccuper de savoir qui autour pouvait entendre et elle a découvert la vérité. Elle m'en veut. Elle est effrayée, même si elle ne le dit pas et elle m'en veut. Tu verrais son regard. La déception dans ses prunelles, la perte d'estime. Je supporte plus de voir ça. Je supporte plus de voir dans les yeux de ma fille combien son héros l'a déçu... » Je secouais lentement la tête de droite à gauche une fois, deux fois, trois fois, en inspirant une nouvelle fois un peu bruyamment. « Je ne supporterais pas que Jasper et Darcy le découvrent. Je ne supporterais pas qu'ils me regardent avec la même peur et la même déception. Je n'y survivrais pas. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ L'ironie du sort ♣

avatar

★ Célébrité : Gal Gadot
★ Date d'inscription : 25/11/2017
★ Pseudo : Jo
★ Messages : 157
★ Autres comptes : On est déjà assez nombreux dans ma tête.

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Laisse moi une chance...   Dim 17 Juin - 18:42

Laisse moi une chance...
feat  Liam
J’avais tellement envie et besoin que cette histoire se tasse. Je voulais que l’on prenne un nouveau départ, que je fasse partie de la vie de Liam et lui de la mienne. Mais quand je voyais sa réaction, je me disais que toute cette histoire allait être beaucoup plus compliquée que prévu. Il fallait juste que l’on en parle et que l’on trouve une solution. D’habitude, j’arrivais à trouver une solution et à convaincre les personnes de faire ce qui était le mieux pour elle. Mais quand il s’agissait de ma famille, c’était une toute autre histoire. Liam répondait par la négative, ce qui ne m’étonnait pas franchement…

« Bien sûr que si tu peux…. »

« Ils ont le droit de savoir ce qu’il s’est passé Liam. Tu n’es pas obligé de leur mentir, tu n’es pas obligé de tout leur dire non plus… » Je pouvais parfaitement comprendre que Liam ne voulait pas tout dévoiler à ses enfants. Je n’avais rien dit à Darcy moi non plus quand elle m’avait demandé pour quelles raisons je ne parlais plus avec son père. Ce n’était pas à moi de lui dire, c’était à lui. Je lui avais juste dit qu’il y avait eu des tensions dans la famille et que son père était parti après s’être disputé avec son grand-père. Ca n’avait pas été plus loin que ça. Mais je pouvais comprendre la crainte de Liam, il avait retrouvé un équilibre et il ne voulait pas que tout s’écroule autour de lui.

Je le laissais me prendre la main et je regardais son geste avant de lever les yeux vers lui. « Qu… quoi… tu… tu… » Je n’arrivais plus à parler, mon frère avait faillit mourir et je n’avais même pas été au courant de ça. Des larmes se mirent à couler sur mes joues sans que je ne puisse les contrôler. Je ne savais pas qu’il avait traversé autant de choses. Je mis ma main libre devant ma bouche. Mais heureusement, il était bel et bien vivant et bel et bien en face de moi. J’écoutais avec attention ce qu’il me disait. Je fermais les yeux et essayais de me reprendre avant de le regarder. « Je comprends ce que tu veux dire Liam, mais je n’y suis pour rien dans cette histoire… Et j’ai un aveu à te faire, mais avant de m’interrompre, laisse moi finir de tout te dire… » Je prenais une grande inspiration sans lui lâcher la main. « Je suis en contact avec Darcy depuis deux mois à présent. Je l’ai rencontré par hasard à une pièce de théâtre dans laquelle elle jouait et quand j’ai vu son nom de famille et que je l’ai vu elle, j’ai compris. On s’est mise à parler et on s’est rapprochée. On fait les magasins parfois, on va au ciné, passe du temps ensemble. Elle m’a demandé pourquoi on ne se parlait plus et je ne lui ai rien dit du tout. Je lui ai juste expliqué que dans certaine famille, il y a parfois des tensions et que dans ce cas, c’est mieux de s’éloigner. Je t’en supplie, ne m’efface pas de ta vie une deuxième fois… Je ne le supporterai pas…. » Je levais mes yeux vers lui et je le suppliais du regard en serrant sa main un peu plus fort.



☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t3947-leah-potter?highlight=leah+potter
♠ Le bad boy repenti ♠

avatar

★ Célébrité : Michael Fassbender
★ Date d'inscription : 14/09/2015
★ Pseudo : Lilith W.
★ Messages : 224
★ Autres comptes : Peppou, Milou, Maeou


MessageSujet: Re: Laisse moi une chance...   Lun 25 Juin - 19:27


Laisse moi une chance...

Leah & Liam Potter



Cela me faisait mal, vraiment, de ne pas la laisser entrer dans ma vie, mais j'avais si peur de perdre mes enfants si la vérité éclatait. J'étais déjà en train de perdre Haylee et je ne savais pas comment la rattraper. Je ne pouvais pas perdre Darcy et Jasper aussi. Je préférais donc ne rien changer à l'état actuel de mes relations. Rester entièrement centré sur mes enfants et mettre une bonne fois pour toute toutes les sources d'angoisse et de rechute loin de moi avant de me lancer dans la réparation de liens difficiles à recréer.

Et puis, tout d'un coup, elle me dit qu'elle avait un aveux à me faire et me demanda de ne pas l'interrompre. Je ne le fis pas, l'ayant promis d'un hochement de tête, mais ma mâchoire se crispa à mesure qu'elle parlait. Elle avait déjà rencontré Darcy. Pire, les deux femmes se voyaient dans mon dos. Mes doigts se crispèrent autour de ma tasse, alors que j'essayais de ne pas exploser.

« Tu te fous de ma gueule ? », demandais-je, m'étonnant moi-même du calme dans ma voix, alors que mon corps entier était en tension. « Tu viens ici, prétendant vouloir faire la paix, réparer les choses et tu vois ma fille dans mon dos. Et après tu oses me dire que tu veux renouer ? Que tu veux que je te laisse entrer dans la vie de mes gosses ? » J'étais en colère, parce que toute cette discussion n'avait été que mensonge. Elle prétendait être différente des parents et vouloir que l'on se retrouve, mais comme eux, elle ne me laissait aucun choix, aucune marge de manœuvre. Elle avait déjà décidé de s'imposer, sans me donner une chance de le vouloir, comme les parents avaient refusé dès le début d'apprendre à connaître Tara. Mauvaise idée, des Potter, j'avais toujours été le plus borné.

J'inspirais brutalement, arrachant ma main à la sienne, avant de pointer le couloir du doigt. « Va-t-en. Sors d'ici. C'est terminé Leah. »

Elle avait voulu jouer, elle avait perdu. Je refusais d'être pris pour un con de la sorte. Et une certaine rouquine allait aussi prendre les remous de ma colère. J'étais tellement déçu qu'elles aient fait ça dans mon dos. Et j'étais furieux qu'après, elle vienne me demander, à moi, de lui laisser une chance. Si je disais non, maintenant que Darcy la connaissait, c'était moi qui allait passer pour le salopard. Ça serait moi le grand méchant qui refusait à une pauvre femme désireuse de connaître sa famille d'approcher mes enfants. Elle voulait me donner donner le mauvais rôle. Parfait. J'allais être le grand méchant. « CASSE TOI !!! », hurlais-je devant son inaction.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♣ L'ironie du sort ♣

avatar

★ Célébrité : Gal Gadot
★ Date d'inscription : 25/11/2017
★ Pseudo : Jo
★ Messages : 157
★ Autres comptes : On est déjà assez nombreux dans ma tête.

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Laisse moi une chance...   Sam 14 Juil - 19:35

Laisse moi une chance...
feat  Liam




Je commençais alors à lui raconter toute la vérité à propos de Darcy et de notre relation. Elle savait juste qu’il y avait eu une histoire entre son père et moi mais c’est tout ce qu’elle savait. Je ne voulais pas faire passer mon frère pour le méchant alors qu’il n’avait rien fait dans l’histoire. Pour moi, les responsables s’étaient mes parents et personne d’autre.

Mais plus je lui parlais plus je voyais son visage se durcir sans trop comprendre la raison. Je n’avais rien fait de mal pourtant. Bon d’accord, voir sa fille en secret, ça n’avait pas été l’idée du siècle, mais je ne voyais pas vraiment comment je pouvais faire autrement. On avait noué une relation amicale et elle avait été heureuse de savoir que j’étais sa tante. Liam commença à monter la voix d’un coup. J’en fus surprise mais je gardais un ton calme. Je comprenais tout à fait sa réaction ceci dit. Il était en colère et c’était normal. A sa place, je l’aurai été moi aussi.

« Mais qu’est-ce que tu voulais que je fasse Liam ? Quand j’ai vu son nom j’ai compris tout de suite qui elle était. Tu ne vas quand même pas me reprocher d’avoir voulu nouer contact avec elle… » Je ne comprenais pas pourquoi il me disait que je me foutais de sa gueule. Ce n’était vraiment pas ce que je voulais. Il retira sa main d’un coup et je sursautais. Moi qui pensais qu’il aurait compris que je n’avais pas fait ça pour lui nuire. Quand il me dit que c’était terminé, une boule se forma dans ma gorge. Non… Il n’était pas sérieux ?

« Qu… Quoi ?? Non Liam attends je t’en prie… » Je n’avais pas du tout prévu un tel accès de rage et je n’avais jamais vu mon frère dans cet état. Il avait la mâchoire crispée et les traits tirés. S’il avait eu un révolver à la place des yeux, je serais morte à coup sûr.

Il me demanda de m’en aller une deuxième fois. Je prenais mon manteau et mon sac à main. Il était bien trop en colère pour que j’en tire quoi que ce soit de toute manière. Alors je faisais mieux de lui obéir avant de me prendre une tasse à café en pleine figure. « D’accord, d’accord, je m’en vais… » Je préférais ne rien rajouter, ce serait mettre de l’huile sur le feu ce qui ne servirait à rien du tout. Je mis ma main sur la poignée de la porte et je me tournais une dernière fois vers lui. Je sortais de sa maison la main devant la bouche et je me mis à pleurer. Je montais dans ma voiture et j’éclatais en sanglot en tapant le volant. Je mettais ensuite le contact et je prenais la route pour rentrer chez moi.



☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t3947-leah-potter?highlight=leah+potter

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Laisse moi une chance...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Laisse moi une chance...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?
» C'est un charnier sentimental que je laisse derrière moi [Livre 1 - Terminé]
» Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile.. | Asher
» ❝La vie nous laisse le choix d’en faire un accident ou une aventure. ❞ CALLIE&DONOVAN
» Juste une dernière fois... Laisse-moi voir ton sourire. - Flash Back {Emmy ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Australian life :: 
Melbourne
 :: 
Carlton
 :: Habitations
-