AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jules H. Maxwell . Follow the river, enjoy your life.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
♠ Petit nouveau à Melbourne ♠

avatar

★ Célébrité : Candice Swanepoel
★ Date d'inscription : 12/02/2018
★ Pseudo : Schoenalic
★ Messages : 88

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Jules H. Maxwell . Follow the river, enjoy your life.   Lun 12 Fév - 12:14



Jules Hayley Maxwell
« Follow the river, envoy your life »

Date de naissance + 6 août 1988
Lieu de naissance + Miami
Âge + 29 ans
Nationalité + Américaine et australienne
Origines + Américaines et australiennes
Statut civil + Célibataire
Orientation sexuelle + Hétérosexuelle
Métier/études + Propriétaire d'une boite de nuit
Groupe + Live is life
Célébrité + Candice Swanepoel

Caractère.

Elle est belle, Jules. Elle le sait. Elle remarque les regards que les gens lui lancent. Elle en joue souvent. Elle en profite trop souvent pour elle. Parce qu'elle n'est pas comme sa mère. Elle, elle a une conscience. Alors certes, elle s'amuse, elle attire les clients dans son club, mais on fond, elle ne s'attache réellement à personne. Elle donne et se donne l'illusion de s'assumer totalement, d'être libérée. Mais elle ne s'attache jamais, elle a simplement peur de souffrir, d'être abandonnée. Alors elle abandonne par défaut.

Elle est intelligente aussi, Jules. Elle sait ce qui plait et ce qui rebute. Alors elle est perfectionniste. Tout doit être parfait, constamment. Elle n'accepte que le parfait d'elle-même, alors elle ne doit tolérer que le meilleur de ses proches. Elle jugera les personnes dignes d'intérêt ou pas, et tirera ses amis vers le haut. Si elle le peut. D'ailleurs, elle est passionnée par le sujet du développement personnel. Sa bibliothèque en est d'ailleurs pleine de livres.

Et parfois, elle est dure, Jules. Elle est même souvent dure, voire méchante. Ses mots dépassent ses pensées. Elle est impulsive et a tendance à agir avant de penser. Alors elle perd parfois ses amis. Parce qu'elle a une grande fierté mal placée, elle ne s'excuse que rarement, voire jamais. Après tout, si la personne n'est pas foutue de la connaitre suffisamment pour savoir comment elle agit, pourquoi serait-elle digne de faire partie de ses amis ?

Oui, elle a plutôt une bonne opinion d'elle-même, Jules. Même si elle sait que les gens l'adorent ou la détestent, et que la seconde catégorie est bien plus importante que la première. Mais elle s'en fout. Parce qu'elle s'aime bien, même si parfois elle se sent seule... Alors elle part à la chasse et ramène un beau spécimen mâle dans son lit. Et ses doutes s'envolent instantanément...


Habitudes & anectodes.

Un. L'expression faciale de Jules est l'indicateur le plus sûr de son humeur : si elle sourit, tout va bien ; si son expression est neutre, mieux vaut fuir à toutes jambes.

Deux. Elle ne supporte pas la cigarette, Jules. Une seule bouffée de fumée la fait immédiatement tousser. Si ça ne tenait qu'à elle, elle aurait rendu son club non-fumeur, mais elle aurait perdu beaucoup de clients...

Trois. Elle adore le thé. Elle en a d'ailleurs une grosse collection. En même temps, elle doit en boire près de deux litres par jour, alors autant varier les plaisirs...

Quatre. Son cocktail préféré est le Caïpirinha. C'est d'ailleurs son critère de sélection principal de ses barmans : mais ça, c'est un secret. Après tout, autant se faire plaisir...

Cinq. Jules n'apprécie pas du tout les boissons sucrées commerciales. Jamais vous ne la trouverez avec un verre de soda ou d'Ice Tea industriel. Et si ça en a l'apparence, vous pouvez être sûr qu'il doit être dilué à de l'alcool.

Six. Elle adore sortir et faire la fête. C'est surtout pour cela qu'elle a pris la direction d'une boite de nuit. Et puis le bureau directorial est l'endroit parfait pour ramener un amant d'une nuit...

Sept. Jules pourrait être considérée comme nymphomane. Il est rare qu'elle passe plus de trois jours seule pendant la nuit. Ou alors, c'est parce qu'elle a ses menstruations.

Huit. Jules a un frère. Un frère jumeau. Il est à la fois son tout et son rien, celui pour qui elle mourrait. Ils ont une relation très fusionnelle et savent absolument tout l'un sur l'autre. Ils sont totalement complémentaires, tels les deux faces d'une seule et même pièce.

Neuf. Elle joue du piano depuis l'âge de 5 ans. Mais elle n'en joue que rarement, lorsqu'elle est seule, ou uniquement pour son frère. De toute façon, elle ne peut rien lui refuser...

Dix. Elle a un tatouage sur la nuque : une plume donnant naissance à deux phénix. Seule elle et son frère en connaissent la signification, et ce n'est pas demain la veille que cela changera.

Onze. Elle a une amie, Jules. Elle rentrait chez elle quand elle l'a croisée, totalement perdue. Manava ne retrouvait plus son immeuble. Alors elle est rentrée chez Jules pour boire un verre, elles ont discuté. Elle a adoré son caractère, sa combativité calme mais présente. Alors elle l'a mise dans la catégorie des personnes dignes d'être connues selon ses critères. Elle est devenue sa meilleure amie...

Douze. Ladislaw. Un nom qu'elle a en horreur. Elle a envie d'étrangler toute personne le prononçant, et pour le moment, il n'y en a qu'une, qui n'a que ce nom à la bouche : sa moitié. Jalousie, envie, et accusation sont des sentiments très présents lorsque ce nom est évoqué, et pourtant, elle a accepté de le rencontrer pour faire plaisir à son frère.

Treize. Ikki. Il s'agit de son chien, un Shiba-Inu couleur crème. Elle en est folle. Il lui a été offert par son frère lorsqu'elle a déménagé seule, histoire qu'elle ne se sente pas trop seule. Ironique, d'une certaine manière...

Quatorze. Un cahier. Jules a constamment un cahier dans son sac. Elle pense constamment, et voudrait parfois que son cerveau se mette sur pause, mais c'est impossible. Alors elle a ce cahier, dans lequel elle note toutes les idées, les pensées qui lui viennent en tête. Un seul mot, une phrase, un dessin, du moment que ce soit noté quelque part...

Quinze. 153. C'est le QI qu'on lui a diagnostiqué lorsqu'elle était enfant. C'est pour cela que son cerveau ne s'arrête jamais. C'est pour cela qu'elle aime boire. Parce que quand elle boit assez, il s'arrête parfois et elle se laisse simplement aller, allant jusqu'à oublier qui elle est et où elle est. Et ça, ça fait du bien...

Prenom/Pseudo + Schoenalic
Âge + 25 ans
Pays/Région + Belgique
Comment es-tu arrivé ici ? + Facebook
Présence + 4-5/7
Scénario ou inventé ? + Prélien/inventé
Crédits images et citations + bazzart (vava), recherche sur Google (gifs)
Besoin d'un parrain + [] Oui  [X] Non (si tu en veux un, tu pourras te rendre dans ce sujet une fois validé(e)

Code:
<span class="avp">○ Candice Swanepoel</span> - Jules H. Maxwell

© Lilith W.


Dernière édition par Jules H. Maxwell le Lun 12 Fév - 21:56, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Petit nouveau à Melbourne ♠

avatar

★ Célébrité : Candice Swanepoel
★ Date d'inscription : 12/02/2018
★ Pseudo : Schoenalic
★ Messages : 88

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Jules H. Maxwell . Follow the river, enjoy your life.   Lun 12 Fév - 12:15



This is my story.
« Confronté à la roche, le ruisseau l'emporte toujours, non par la force, mais par la persévérance. »

Miami. C'est là-bas que je suis née. Soleil quasi permanent, plage à proximité. Ma mère était à la tête d'un hôtel de luxe sur la plage. Il appartenait à la famille. Mon père était avocat. Ils se sont connus par l'avocat de la boite de mes grands-parents. Elle avait été séduite immédiatement, lui n'avait pas été insensible à son charme. J'ignore si mon frère et moi avons été conçus lors de cette première nuit,  mais il ne fallut pas attendre très longtemps après leur rencontre pour que le ventre de ma mère ne commence à s'arrondir.

Il avait un cabinet d'avocat à Los Angeles, alors il y était souvent pour affaires. On ne l'a vu que très rarement, mais à chaque fois, il nous couvrait de cadeaux, comme pour combler son absence. On l'adorait vraiment.

La vie était belle, à cette époque, même si je me posais déjà une question existentielle : pourquoi mon nom de famille n'était-il pas Slone ? Parce qu'à l'école, tous les enfants avaient le nom de leur père. Moi et mon frère, nous avions celui de notre mère. A cette question, mon père m'assura que c'était parce que notre mère était la dernière Maxwell, et qu'il ne fallait pas que notre nom de famille ne tombe dans l'oubli à sa mort. C'était facile, et j'y crus facilement. Alors, j'ai continué à vivre. Mon frère et moi faisions partie des meilleurs à l'école. Il était bien meilleur que moi, il était aussi le préféré des professeurs. Avec sa gueule d'ange et son comportement parfait, c'était un véritable enfant modèle. Moi, j'étais plus turbulente. Toujours à courir partout, à rire, souvent trop fort, à discuter, à jouer les princesses. C'était mon truc : donner les ordres et les autres obéissaient. Mon frère était mon conseiller. J'étais réellement heureuse à cette époque. J'avais une super famille, j'avais tout ce que je voulais, et je vivais dans un endroit génial.

Et puis l'année de mes 9 ans arriva. Ce fut cette année-là que ma mère nous annonça un soir que nous ne verrions plus notre père ; ils ne s'aimaient plus. Une semaine plus tard, elle nous annonça que notre grand-père était mort et qu'il fallait qu'on parte en Australie pour qu'elle puisse reprendre les rênes de la société. C'est ainsi que l'on rentra dans la patrie d'origine de notre mère, à Melbourne.

L'adaptation fut difficile. Le soleil n'était pas permanent. Les températures étaient plus froides en hiver. Nous n'avions pas de plages à 50 mètres de notre lieu d'habitation. Nous ne vivions plus dans un hôtel de luxe, mais dans la maison de nos grands-parents qui, selon mes critères, sentait le vieux. De turbulente, je suis devenue insupportable. Je n'avais plus mes amies, et les gens étaient moins disposés à accéder à tous mes caprices. Avec le recul, je suis heureuse d'avoir dû quitter Miami. Qui sait quelle genre de peste j'aurais été si j'y étais restée ? Alors la crise a fini par passer. Je me suis fait de nouvelles amies, plus fortes de caractère.

Mon adolescence aurait dû être normale. Pour les autres, elle l'a été. Pour moi, elle ne l'a pas été. Lorsque j'avais 14 ans, j'avais ma meilleure amie. Nous nous connaissions depuis son arrivée à Melbourne, 2 ans auparavant, j'avais entièrement confiance en elle. J'avais su que son frère était en prison. Mais j'ignorais qu'il était sorti une semaine avant ce jour fatidique. Et j'ignorais également qu'il était rentré à la maison. Il était le fils prodige de ses parents et ils l'avaient toujours pensé innocent. Il ne l'était pas. On l'avait accusé d'abus sur mineur, j'en ai fait les frais. Plusieurs fois. J'avais honte d'en parler, alors je me taisais. Ca a duré quelques mois.

Mon calvaire s'arrêta le jour où il fut remis en prison, pour meurtre. Sous l'influence de la drogue, il avait simplement tué son dealer à qui il devait de l'argent. Je n'ai toujours rien dit à propos de ce qu'il s'était passé pour moi. Personne ne l'a jamais su, outre mon frère, et je n'ai l'intention de n'en parler à personne. Après tout, cela remonte à 15 ans...

Ma meilleure amie est ensuite partie avec ses parents. Comme lors du premier séjour en prison du fils prodige, il fallait éviter les ragots et que l'image de la famille parfaite soit ternie. Elle a à nouveau déménagé et je ne l'ai plus jamais revue. J'ai fini par me convaincre que c'était de l'histoire ancienne et qu'il n'y avait pas besoin de ressasser le passé.

Par la suite, j'ai continué à vivre normalement. Montrant que rien n'avait changé. Le même sourire, la même joie de vivre, le même intérêt. J'étais en train de me convaincre, plus que je ne convainquais les autres, que rien ne s'était passé. Il n'y avait que le soir, lorsque je me retrouvais seule, dans mon lit, que les larmes se mettaient à couler. Encore maintenant, je n'ai pas oublié.

J'ai fini par me lancer dans des études de commerce. Mon frère a préféré des études de droit. Ca a été difficile, c'était la première fois que nous n'étions pas dans la même classe pour une année scolaire. Alors, on a pris un appartement ensemble. Et ça a un peu dégénéré. Lui a réussi à jongler entre les fêtes et les études avec brio. Pour moi, ce fut plus compliqué. Après un premier semestre soldé par un échec total (merci les beuveries), ma mère me menaça de me couper les vivres. Alors mon cher frère m'imposa un programme d'étude rigoureux, ce qui me permis, au final, de réussir à passer de justesse. Par la suite, je me suis conformée à son programme. J'en faisais juste un peu moins que prévu, mais je réussis tout de même à être diplômée.

A la fin de nos études, on rentra tous les deux chez Maxwell's Hotels, la boite de notre mère. Lui en tant qu'avocat, moi comme employée commerciale. Obligation de faire cela et pas autre chose. Sinon, plus de vivres. Je ne dirais pas que j'étais malheureuse, mais je n'étais certainement pas heureuse. A vrai dire, je détestais mon travail la majeure partie du temps. La seule partie que j'appréciais, c'était l'organisation des fêtes. Mais on me collait à mon siège commercial.

Ce ne fut finalement que lorsque ma mère décéda que tout se débloqua. Je quittai mon poste et achetai ma propre boite de nuit, tout simplement. Elle n'a pas encore un nom très connu, mais je travaille dur pour que cela arrive. Il s'agit de mon bébé, après tout.

J'avais 28 ans lorsqu'elle mourut. Lors de l'ouverture de son testament, mon frère et moi avons reçu une lettre. Dans cette lettre, écrire par notre mère, on apprit la véritable raison de la séparation de nos parents : notre père était marié et avait déjà un fils, né quelques mois avant nous. Pire, on apprit que notre père était actuellement à Melbourne.

En sortant de l'étude du notaire, je pris mes renseignements, compris que, par le plus pur des hasards, il était actuellement à Melbourne, et fonçai vers le cabinet d'un des clients de mon père, que je n'avais plus vu depuis mes 9 ans. Je passai tous les bureaux jusqu'à atteindre celui que je convoitais. Il était actuellement en réunion avec le client en question, mais je voyais rouge. Il ne me reconnut pas tout de suite, et je le renseignai avec délectation à propos mon identité. Il blêmit et j'en profitai pour lui dire ses 4 vérités. Je lavai tout mon linge sale devant ses inconnus, hurlant et le traitant de tous les noms d'oiseaux. Je terminai par un sourire d'ange à ses associés et sortis du bureau et du bâtiment.

On se mit ensuite à chercher, avec mon frère, l'identité de notre demi-frère. Il voulait le connaitre, je le voulais pas. S'il n'existait pas, nous aurions probablement eu un père à temps plein, et pas cette sous-merde manipulateur et cachotier qui nous servait de géniteur. Mais mon frère le voulait, alors je ne pouvais que l'aider du mieux que je pus. On finit par retrouver sa trace, et j'arrivai à persuader ma chère moitié qu'il fallait le faire suivre d'abord, histoire d'en apprendre davantage sur lui. C'est ainsi qu'on obtint, durant quelques mois, de nombreuses informations et photos sur notre demi-frère. J'avais réussi à retarder l'inévitable, mais mon frère commence à devenir de moins en moins patient...


© Lilith W.


Dernière édition par Jules H. Maxwell le Mer 14 Fév - 11:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ La tête à claques ♠

avatar

★ Célébrité : Nathaniel Buzolic
★ Date d'inscription : 26/08/2017
★ Pseudo : Elina
★ Messages : 1087
★ Autres comptes : Emrys et sa clique (Ezekiel, Savannah, Darcy, Castiel, Aiden, Zoey, Thomas, Noah)


MessageSujet: Re: Jules H. Maxwell . Follow the river, enjoy your life.   Lun 12 Fév - 12:31

Bienvenuuuuuue à toi

Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t3614-la-merde-tu-ne-tombes-pas-dedans-cest-moi-qui-ty-pousse-logan
♠ Petit nouveau à Melbourne ♠

avatar

★ Célébrité : Candice Swanepoel
★ Date d'inscription : 12/02/2018
★ Pseudo : Schoenalic
★ Messages : 88

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Jules H. Maxwell . Follow the river, enjoy your life.   Lun 12 Fév - 12:39

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ Vieille carne acharnée ♥

avatar

★ Célébrité : Sarah M-Gellar
★ Date d'inscription : 25/02/2017
★ Pseudo : Niagara
★ Messages : 1259
★ Autres comptes : Kiara S. Brown & Alex C. Murphy

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Jules H. Maxwell . Follow the river, enjoy your life.   Lun 12 Fév - 13:52

Bienvenuuuuuuuuuuuue !!
Si tu as des questions n'hésite pas ! Bonne chance pour ta fiche :**:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t3114-vicky-at-first-i-was-afraid-i-was-petrified-kept-thinkin-i-could-never-live-without-you-by-my-side http://niagara-gallery.e-monsite.com
♠ Tel père tel fils ♠

avatar

★ Célébrité : Robbie Kay
★ Date d'inscription : 24/12/2017
★ Pseudo : Jeffisky
★ Messages : 728
★ Autres comptes : Rick, le romantique aîné des Stark


MessageSujet: Re: Jules H. Maxwell . Follow the river, enjoy your life.   Lun 12 Fév - 14:45

Bienvenue par ici avec la belle Candice.
Bon courage pour la suite de ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t4078-az-be-or-not-to-be-that-is-the-question
♥ Vieille carne acharnée ♥

avatar

★ Célébrité : Santiago Cabrera
★ Date d'inscription : 07/03/2017
★ Pseudo : Sayonne
★ Messages : 1146
★ Autres comptes : La belle petite sirène Ariel Morgan & la déjantée Mellie R. Crawford

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Jules H. Maxwell . Follow the river, enjoy your life.   Lun 12 Fév - 14:51

Bienvenue parmi nous


Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t4312-elon-a-mcdouglas-j-ai-si-mal-si-mal-de-toi
♥ Vieille carne acharnée ♥

avatar

★ Célébrité : Jensen Ackles
★ Date d'inscription : 26/09/2016
★ Pseudo : TAG
★ Messages : 2989
★ Autres comptes : Jess & Scott & Tamara


MessageSujet: Re: Jules H. Maxwell . Follow the river, enjoy your life.   Lun 12 Fév - 19:18

BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUE !!!

Excellent choix de pré-lien ! xD

Bonne chance pour ta fichette !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t2585-depuis-que-j-ai-appris-a-rire-de-moi-meme-je-ne-m-ennuie-plus-jamais-abc http://tag-gallery.e-monsite.com/
♠ Petit nouveau à Melbourne ♠

avatar

★ Célébrité : Candice Swanepoel
★ Date d'inscription : 12/02/2018
★ Pseudo : Schoenalic
★ Messages : 88

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Jules H. Maxwell . Follow the river, enjoy your life.   Lun 12 Fév - 19:56

Merci à vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Petit nouveau à Melbourne ♠

avatar

★ Célébrité : Matthew Daddario
★ Date d'inscription : 10/02/2018
★ Pseudo : Blue
★ Messages : 38


MessageSujet: Re: Jules H. Maxwell . Follow the river, enjoy your life.   Lun 12 Fév - 20:42

Du coup, je te souhaite quand même la bienvenue, même si on s'est déjà parlé, et du coup je te souhaite aussi bonne chance et bon courage pour ta fiche :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Petit nouveau à Melbourne ♠

avatar

★ Célébrité : Candice Swanepoel
★ Date d'inscription : 12/02/2018
★ Pseudo : Schoenalic
★ Messages : 88

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Jules H. Maxwell . Follow the river, enjoy your life.   Lun 12 Fév - 20:43

Merci bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦ Lézard des plages ♦

avatar

★ Célébrité : Kit Harington
★ Date d'inscription : 02/07/2017
★ Messages : 403


MessageSujet: Re: Jules H. Maxwell . Follow the river, enjoy your life.   Mar 13 Fév - 10:30

J'aime beaucoup le pseudo et l'emploi, et puis avec Candice! Vraiment, elle est badass, ta Jules! Bienvenue parmi nous! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Petit nouveau à Melbourne ♠

avatar

★ Célébrité : Candice Swanepoel
★ Date d'inscription : 12/02/2018
★ Pseudo : Schoenalic
★ Messages : 88

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Jules H. Maxwell . Follow the river, enjoy your life.   Mar 13 Fév - 13:51

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦ La rebelle solitaire ♦

avatar

★ Célébrité : Lily Collins
★ Date d'inscription : 17/11/2017
★ Pseudo : Cy
★ Messages : 167
★ Autres comptes : /


MessageSujet: Re: Jules H. Maxwell . Follow the river, enjoy your life.   Mar 13 Fév - 14:56

Hellcome I love you

J'espère que tu te plairas parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t3930-anastasia-o-hurricane
♥ La poupée de Logan ♥

avatar

★ Célébrité : Candice Accola, la sublime ♡
★ Date d'inscription : 06/02/2018
★ Pseudo : Fleur de Lys - Ha-lay-ah-kah-lah (qui veut dire «maison du soleil en Hawaïen»)
★ Messages : 224
★ Autres comptes : Aucun, blondie sera mon unique et trop badass compte

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: Jules H. Maxwell . Follow the river, enjoy your life.   Mar 13 Fév - 15:09

Oh mais quel canon !
Bienvenue chez toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Jules H. Maxwell . Follow the river, enjoy your life.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jules H. Maxwell . Follow the river, enjoy your life.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Look at me and enjoy my life - Cléo
» Enjoy Your Life - appaloosa
» Autre point de vue de John Maxwell pour la defense d'Haiti
» Briket Jules Walter yo ap fè chimen.
» Is Starvation Contagious? By John Maxwell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Australian life :: 
Gestion du personnage
 :: 
Contrôle des papiers
 :: Fiches validées
-