AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La jalousie est un vilain défaut ⊰ Lena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
♦ Le Don Juan amnésique ♦
avatar

★ Célébrité : Ian Somerhalder
★ Date d'inscription : 12/06/2015
★ Pseudo : Elina
★ Messages : 4136
★ Autres comptes : Emrys, Savannah, Darcy, Castiel, Aiden, Zoey, Thomas, Logan, Keith

MessageSujet: La jalousie est un vilain défaut ⊰ Lena   Mar 8 Mai - 11:49

La jalousie est un vilain défaut
Lena & Ezekiel
Ce soir le Therapy était bondé de monde, comme à peu près tous les week-ends. On n’allait pas s’en plaindre, ça faisait de l’argent en plus et mes pourboires grimpaient en flèche. Ce soir, nous étions débordés et je voyais mes collègues courir partout. Personnellement, j’étais fidèle à mes habitudes. Je prenais le temps de discuter, de draguer mes clientes et de jouer de mes charmes. A quoi bon se presser et passer au client suivant ? Plus l’un d’eux – l’une d’elles – est séduit et plus le pourboire sera élevé. D’autant plus qu’avec mon charme irrésistible, je pouvais récolter des numéros de téléphone pour des coups d’un soir futurs. Je n’allais pas cracher dessus. Autant lier l’utile à l’agréable. Mon boulot me permetait d’avoir un nombre hallucinant de conquêtes, j’avais carrément trouvé le bon plan. Surtout que ce soir, les petites minettes défilaient non stop. A croire que j’étais le seul barman disponible, elles m’appelaient toutes. Certaines étaient subtiles, d’autres carrément du genre rentre dedans. C’était limite trop facile et je n’avais pas beaucoup d’effort à fournir. Ça c’était une soirée réussie.

Au bout d’un moment, deux jolies blondes m’interpellaient alors que je nettoyais un verre. L’air aguicheur, elles n’hésitaient pas à mettre leurs atouts en avant. Un sourire aux lèvres j’approchais d’elles pour prendre leur commande. « Bonsoir Mesdemoiselles, qu’est-ce qui vous ferait plaisir ? » Lançais-je sur un ton rempli de sous-entendus. L’une d’elle posa presque sa poitrine sur le comptoir en croisant les bras. Il y avait du monde au balcon, c’était le moins qu’on puisse dire. « Est-ce que vous auriez quelque chose d’assez fort pour nous transporter ? » Lança-t-elle en battant des cils. L’autre blonde s’appuya à son tour sur le comptoir, pour en rajouter une couche, dans tous les sens du terme. « On vous a déjà dit que vous étiez canon Monsieur le barman sexy ? » Un nombre incalculable de fois, oui. Mais ça faisait toujours plaisir à entendre. Mon sourire s’agrandit. J’allais me les faire ces deux là et en même temps. « Vraiment ? » Fausse modestie bonjour. « J’ai ce qu’il vous faut, mais ça sera soit sur place, soit à emporter. » Les deux blondes échangèrent un regard, l’air taquin. Le sous-entendu n’était pas dur à comprendre. Soit je leur servais un verre, soit on s’isolait dans un coin ou elles attendaient ma pause ou la fin de mon service pour s’envoyer en l’air. « Pourquoi pas les deux ? » Ouais pourquoi pas ? « Alors qu’est-ce que je vous sers pour vous faire patienter ? » « Sex on the beach. » Lançaient-elles en cœur. Là c’était clair. « Excellent choix. » J’allais leur préparer leurs cocktails et m’éclipsais quelques minutes pour aller servir un autre client.

A mon retour vers elles, l’une d’elles m’attrapa l’avant-bras pour y noter son numéro de téléphone. « Appelle-moi quand tu as fini beau gosse. » Après un clin d’œil de sa part, elle s’appuya sur le comptoir pour me déposer un bisou sur la joue et glisser quelques billets dans mon pantalon. Vu le rouge à lèvres qu’elle portait, je devais avoir une belle trace sur la peau. Elles s’éclipsèrent en riant et je m’imaginais déjà en plein ébat avec les deux blondinettes quand une voix connue me ramena sur terre. Mon collègue, visiblement débordé, m'indiqua d'un signe de tête une jeune femme qui attendait qu'on la serve. Je récupérais mon argent gagné pour le ranger dans ma poche et je tournais la tête vers cette femme. J’eus quelques secondes de battement avant de réagir. Elle. Elle. Ici. Maintenant. Depuis combien de temps je ne l’avais pas vue ? Une éternité, à mes yeux. En croisant son regard, une vague de chaleur sortie de nulle part m’envahit. Je sentais même mon cœur battre un peu plus vite. Après quelques secondes qui me parurent une éternité, je m’avançais vers elle en lui adressant un sourire. « Bonsoir charmante demoiselle. Comment vas-tu ? » Je posais mes coudes sur le comptoir pour m’y appuyer et être suffisamment proche pour l’entendre sans gueuler par-dessus la musique. « Qu’est-ce que je te sers ma belle ? » Laissant mon coude sur le comptoir, je redressais l’un de mes avant-bras pour poser mon menton dans ma main. « Un petit jus de fruits ? » Assurais-je avec un sourire en coin dont j’avais le secret. Je savais parfaitement qu'elle ne tenait pas l'alcool, alors ça m'amusait de la taquiner là-dessus.

crackle bones @Lena F. Williams
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t41-ezekiel-oublier-le-passe-vivre-le-present-construire-l-avenir
♦ Lézard des plages ♦
avatar

★ Célébrité : Keira Knightley
★ Date d'inscription : 06/05/2018
★ Pseudo : Eilyam
★ Messages : 395

MessageSujet: Re: La jalousie est un vilain défaut ⊰ Lena   Mar 8 Mai - 23:27

la jalousie est un vilain défaut
ezekiel & lena

« i'm wide awake & i can see the perfect sky is torn ; you're a little late, i'm already torn. there's just so many things i can't touch. »
Tout est fait ce soir pour que Lena passe une bonne soirée. Sa journée de travail s'est terminée plus tôt que ce qu'elle avait prévu, ses cheveux ne l'ont pas trahie lorsqu'elle a tenté de les coiffer avant de se rendre au restaurant, dans lequel elle s'est fait offrir un cocktail par le serveur, juste parce qu'elle avait un magnifique sourire à son goût. Les deux copines de Lena ont pouffé, mais la brunette y a parfaitement senti une pointe de jalousie. Oui, cette soirée est censée prolonger la bonne journée passée.

C'est ce que Lena se dit en entrant dans le Therapy, le club où elle a plus ou moins l'habitude de se rendre quand elle veut faire la fête. Sa robe à sequins noire attrape le moindre rai de lumière. Même ses cheveux bouclés brillent. Elle le sent. Son sourire est franc, elle est prête à tout ravager sur son passage. Ses copines et elle vont directement s'installer dans un coin à l'écart de la piste de danse, à la table qui leur a été réservée puisqu'elles ont appelé le club dès le début de la soirée pour cela. Tout en se trémoussant, l'une des filles déclare avoir une envie pressante, une autre est censée l'accompagner. Lena se retrouve forcée de garder les sacs à main. Elle ne bronche pas. Sa bonne humeur est bien trop envahissante ! Elle fait rapidement un tour sur les réseaux sociaux, en jetant de temps à autre un oeil en direction du bar. Elle tente d'y apercevoir Ezekiel, mais sans grand succès, tellement il y a de monde.

De longues minutes se passent, assez pour que Lena commence à se demander si ses deux amies ne se sont pas perdues en chemin. Elles finissent par réapparaître, un cocktail à la main. "Il y avait un trou dans la queue pour le bar, du coup on en a profité..." s'excusent-elles, un peu gênées de ne pas avoir pensé à demander ne serait-ce que par sms à leur amie ce qu'elle désirait boire. Lena continue de sourire, et se lève pour se rendre à son tour au bar. Elle s'en fiche, elle pourra aisément rendre cette absence en discutant avec Ezekiel. Elle est sûre qu'il est là. Il est toujours là. Et ce soir, elle n'a pas envie de rentrer seule. Du moins, pas sans lui.

Elle virevolte presque entre les gens. Aperçoit le long bar lumineux. Pose ses yeux sur Ezekiel. Sourit, seule, malgré tout, en continuant de marcher au rythme de la musique. Puis elle voit les deux filles accoudées au bar. Accoudées... oui, mais avec leurs seins. Elle marque presque un temps d'arrêt dans sa marche auparavant très énergique, pour regarder la scène. Elle est dans le passage, mais elle s'en moque. Ezekiel tend deux cocktails à ces filles. L'une ose le toucher. Ezekiel est tout sourire, Lena le voit bien, malgré la pénombre pourtant lumineuse de l'endroit. Elle, elle ne sourit plus du tout. Elle s'approche du bar, regarde l'autre serveur avec insistance. Elle le connaît bien, elle est une habituée. Il comprend à ses yeux qui crachent presque de venimeux serpents qu'elle a envie d'être servie par Ezekiel. De toute façon, il est trop débordé pour s'occuper d'elle. Lena le regarde prévenir Ezekiel. Il tourne la tête vers elle, et leurs regards se croisent. La brunette en oublierait presque la jalousie qui lui tenaille le ventre, mais elle refait surface dès qu'il s'approche d'elle. Lèvres pincées, elle ne lui adresse aucun sourire, même quand il l'appelle "charmante demoiselle". Avec leur passif, elle ne devrait même pas lui en vouloir pour quoique ce soit, mais elle ne peut pas s'en empêcher. Il est à elle, point.

- Comme quelqu'un qui attend qu'on la serve, répond-elle le plus sèchement possible, en élevant la voix pour couvrir un tant soit peu la musique. "La belle voudrait quelque chose de bien corsé, et ne voudrait surtout pas te déranger dans tes activités nocturnes," ajoute-t-elle en désignant du menton les deux filles à l'autre bout du bar qui s'en vont presque à reculons, le regard toujours rivé sur Ezekiel.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t4560-the-reason-i-keep-trying
♦ Le Don Juan amnésique ♦
avatar

★ Célébrité : Ian Somerhalder
★ Date d'inscription : 12/06/2015
★ Pseudo : Elina
★ Messages : 4136
★ Autres comptes : Emrys, Savannah, Darcy, Castiel, Aiden, Zoey, Thomas, Logan, Keith

MessageSujet: Re: La jalousie est un vilain défaut ⊰ Lena   Jeu 10 Mai - 21:32

La jalousie est un vilain défaut
Lena & Ezekiel
Revoir Lena me faisait plaisir. D’après ce que j’avais compris, cette femme avait beaucoup compté pour moi par le passé. Même après mon coma, alors que je n’avais plus aucun souvenir d’elle, le feeling était tout de suite passé entre nous. J’aimais passer du temps avec et tout faire pour la faire succomber à mes charmes, parce qu’elle avait beau tenter de résister, elle n’y parvenait jamais bien longtemps. Même après ce qu’il s’était passé entre nous, quand j’avais découvert qu’elle m’avait mené en bateau depuis mon réveil. Je l’avais mal pris au départ, ce qui était plutôt normal. Après tout, elle avait joué avec moi et m’avait pris pour un con. Mais finalement, je n’étais pas du genre rancunier et j’avais renoué le contact plutôt naturellement. Lena était une fille intéressante et intelligente et j’avais bien appris que la vie était trop courte pour se prendre la tête. Je ne voulais plus perdre de temps et vivre au jour le jour pour profiter de chaque instant. J’aimais passer du temps avec elle, alors peu importait notre passé. On effaçait tout et on reprenait de zéro. On verra bien où la vie nous mènera, mais j’étais bien décidé à ne plus me prendre la tête pour quoi que ce soit.

Mon collègue m’informa que Lena attendait d’être servie alors je m’étais dirigé vers elle pour prendre sa commande et pour discuter un peu. Je lui avais proposé un jus de fruits mais elle semblait contrariée. Son air renfrogné et son ton sec me firent sourire. Ah la jalousie, c’est touchant. « Tu sais que tu es sexy quand tu es jalouse ? » Je n’étais absolument pas offusqué par le ton qu’elle employait pour me parler. Au contraire, je trouvais ça amusant. « Ça te donne un petit air à croquer. » Assurais-je avec mon air charmeur. Elle me demanda quelque chose de bien corsé, mais je n’étais pas certain que ce soit une très bonne idée. « Mes activités nocturnes ? Je travaille juste tu sais. » Je haussais les épaules, mais un petit sourire se glissa au coin de mes lèvres. Il m’arrivait très souvent de flirter avec mes clientes. C’était bénéfique pour les pourboires et ça me permettait aussi de gagner des coups d’une nuit. J’étais gagnant sur tous les points pourquoi m’en priver ? « Dois-je te rappeler que l’alcool n’est pas ton meilleur ami ? La nuit commence à peine et tu veux déjà te rouler par terre ? » Lena ne tenait pas l’alcool, j’avais appris ce fait à plusieurs reprises depuis que je la connaissais, enfin depuis ma sortie du coma. Enfin, un verre ne lui ferait pas de mal, ça la décoincerait un peu. Elle en avait besoin. Je lui préparais un shot de tequila que je posais sur une petite serviette devant elle. « Tiens, pour commencer ce sera déjà pas mal. » C’était déjà assez fort pour débuter. « Tu es toute seule ? »

crackle bones @Lena F. Williams
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t41-ezekiel-oublier-le-passe-vivre-le-present-construire-l-avenir
♦ Lézard des plages ♦
avatar

★ Célébrité : Keira Knightley
★ Date d'inscription : 06/05/2018
★ Pseudo : Eilyam
★ Messages : 395

MessageSujet: Re: La jalousie est un vilain défaut ⊰ Lena   Lun 14 Mai - 1:07

la jalousie est un vilain défaut
ezekiel & lena

« i'm wide awake & i can see the perfect sky is torn ; you're a little late, i'm already torn. there's just so many things i can't touch. »
Ezekiel a l'air de s'amuser de voir Lena dans cette rage sourde. Elle le sent bien, et ça la vexe encore plus. Ezekiel ne peut pas le voir d'où il se trouve, mais Lena vient de croiser ses deux pieds dans un mouvement d'agacement total, les bras toujours croisés sur le comptoir du bar, par lequel Ezekiel se penche pour lui lancer que ses seules activités nocturnes consistent à travailler.

- C'est ça... répond Lena, en minaudant.

Même si Ezekiel a tout oublié du temps qu'ils ont passé ensemble, il a pu, depuis qu'il a renoué des liens avec Lena, se rendre compte de certaines choses à son propos. Comme le fait qu'elle ne tient pas l'alcool, par exemple. Il a l'habitude de s'en amuser, parce que ça fait d'elle une fille facile à ses côtés, et il parvient alors plus facilement à la faire succomber pour qu'ils finissent la nuit ensemble. Lena sait pertinemment que ce n'est pas bien, mais elle est éperdument amoureuse de ce barman dragueur et infidèle. Malgré le mal qu'il lui a fait. Elle a eu le temps de le lui rendre, sans vraiment le vouloir... Cette histoire commence à se situer loin derrière eux. Lena aimerait avancer, mais ses vieux démons l'en empêchent. Comme ce soir, avec ces deux filles.

- Ne t'en fais pas pour moi, il faut bien que je m'entraîne à le supporter, répond-elle simplement quand Ezekiel amorce un geste pour aller lui servir quelque chose.

Lena le regarde avec intérêt, ses lèvres charnues toujours pincées. Elle boude, clairement. Et malgré son comportement de mufle, il la fait fondre. Elle soupire, alors qu'il revient vers elle avec un shot d'un alcool transparent.

- C'est tout ? fait-elle, en haussant un sourcil, se saisissant du petit verre. Puis elle regarde Ezekiel dans les yeux, en même temps qu'un sourire narquois apparaît sur ses lèvres. "Tu m'accompagnes pour ce verre ? Mes copines font bande à part, je me retrouve sans compagnie aucune pour boire..." minaude Lena pour répondre à sa question.

Avec un peu de chance, c'est avec elle qu'Ezekiel souhaitera finir la nuit, et non avec les deux porte-manteaux qui ont eu l'air de bien vouloir de lui quand Lena arrivait au bar.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t4560-the-reason-i-keep-trying
♦ Le Don Juan amnésique ♦
avatar

★ Célébrité : Ian Somerhalder
★ Date d'inscription : 12/06/2015
★ Pseudo : Elina
★ Messages : 4136
★ Autres comptes : Emrys, Savannah, Darcy, Castiel, Aiden, Zoey, Thomas, Logan, Keith

MessageSujet: Re: La jalousie est un vilain défaut ⊰ Lena   Ven 1 Juin - 22:47

La jalousie est un vilain défaut
Lena & Ezekiel
C’était amusant de voir Lena faire la gueule pour si peu. J’aimais bien la voir pester dans son coin à cause de sa jalousie, ça lui donnait un petit air sexy et irrésistible. Est-ce qu’elle s’en rendait compte au moins ? Je n’en étais pas certain. Mais j’aimais la voir comme ça alors forcément, j’en rajoutais des tonnes. Pourquoi me priver ? Et même si j’en faisais des tonnes, il était pourtant bien vrai que je travaillais. Draguer les clientes me permettait d’avoir des pourboires assez généreux. Bon d’accord, je gagnais des numéros de téléphone en plus, mais ça, c’était du bonus. Et je n’allais certainement pas cracher sur une bonne nuit de sexe potentiel. C’était bien mal me connaitre. La voir tirer la tronche me fit sourire et je ne pus m’empêcher de lui rappeler que l’alcool avait un effet rapide sur elle. Après, ce n’était pas réellement mon problème si elle était bourrée, elle faisait ce qu’elle voulait mais ça me ferait chier qu’un mec en profite pour lui sauter dessus. Moi le premier quand je voyais une fille avec un coup dans le nez, j’en profitais. C’était humain. Ou du moins typiquement masculin comme comportement.

Je lui servis quand même un verre, après tout je ne pouvais pas l’empêcher de consommer. « Ce n’est pas en démarrant avec un alcool fort que tu obtiendras des résultats rapides. » Un shot de tequila ce n’était pas vraiment ce qu’il y avait de plus léger pour débuter. Elle parut surprise, voire déçue du petit verre que je déposai devant elle. « C’est le principe même d’un shot ma chérie. » Chaque alcool avait son verre, on ne servait pas un whisky dans une coupe de champagne. Et bien on ne servait pas une tequila dans un verre à whisky. Lena attrapa quand même sa boisson et m’invita à l’accompagner parce qu’elle était abandonnée par ses amies. Un sourire se glissa sur mes lèvres. « Tu as le chic pour te faire lâcher. » Lors de notre première rencontre après ma sortie du coma, elle m’avait expliqué qu’on s’était rencontré à peu près de la même façon la toute première fois. Elle avait été celle qui gardait les sacs pendant que ses amies dansaient. Comme quoi, rien ne change vraiment. J’attrapais un autre verre pour me servir à mon tour. Je le levais ensuite pour trinquer. « A ta jalousie ma petite Lena. » Assurais-je avec un sourire en coin. Je lui adressais un clin d’œil avant de boire mon shot d’une traite pour ensuite le poser sur le comptoir. Techniquement, les employés n’avaient pas le droit de boire pendant leur service, mais je m’en fichais. Contrairement à elle, je tenais bien l’alcool. « Si tu veux mon avis, tes amies ne sont pas très sympa de te laisser toute seule. Ne me dis pas que tu leur sers encore de vestiaire ? » Non parce que Lena avait le chic pour garder les affaires de ses potes pour qu’ils aillent danser. Elle était bien trop gentille. « Même si je devrais les remercier parce que ça me permet de passer un moment avec toi. » Je haussais les épaules pour prendre un air détaché, mais en réalité, malgré tout ce qu’il s’était passé, j’aimais passer du temps avec Lena.

crackle bones @Lena F. Williams
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t41-ezekiel-oublier-le-passe-vivre-le-present-construire-l-avenir
♦ Lézard des plages ♦
avatar

★ Célébrité : Keira Knightley
★ Date d'inscription : 06/05/2018
★ Pseudo : Eilyam
★ Messages : 395

MessageSujet: Re: La jalousie est un vilain défaut ⊰ Lena   Ven 8 Juin - 0:13

la jalousie est un vilain défaut
ezekiel & lena

« i'm wide awake & i can see the perfect sky is torn ; you're a little late, i'm already torn. there's just so many things i can't touch. »
- Je pensais juste que mon charme irrésistible te ferait me servir un verre plus... généreux, répond Lena, une pointe de déception dans la voix.  

Elle connaît le prix des shots d'alcool, étant habituée à venir, et ce n'est pas ce qu'elle prend le plus souvent. La brunette trouve ça cher, pour le peu d'alcool contenu dans le verre. Elle préfère de loin les cocktails, il y a bien plus matière à boire. Et ça dure surtout plus longtemps... Un shot, c'est rapide. Et ça ne désaltère pas vraiment...

Ezekiel sourit à Lena, quand elle lui demande s'il l'accompagne pour ce coup. Mais ce qu'il lui répond la vexe instantanément. Lena ne le montre pas, elle répond simplement à son sourire comme si de rien n'était. Elle se dit qu'il doit certainement vouloir rappeler leur seconde rencontre. Un jour, Lena apprendra à ne plus se faire marcher sur les pieds et à exiger aller danser ou boire au bar plutôt que de bêtement faire la gardienne de sacs... Un jour, sûrement. Ezekiel ne refuse pas pour autant de boire avec elle, et Lena le regarde d'un oeil avide attraper un verre. Il le remplit, et le lève. Lena l'imite, toujours son sourire éclatant vissé sur ses lèvres fines.

- Jalouse ? Moi ? Tu n'es pas sérieux, clame-t-elle, furieuse, en se penchant sur le bar alors qu'ils viennent de trinquer.

Lena boit son verre d'une traite et le repose un peu sèchement. Elle grimace sans retenue. La tequila, ce n'est vraiment pas ce qu'elle préfère. Du moins, pas de cette façon. Le goût est affreux. Elle cesse sa grimace de dégoût pour répondre à Ezekiel qui vient de lui demander si elle ne sert pas encore de vestiaire.

- Non, je leurs sers pas de vestiaire, mais ces chipies sont allées aux toilettes sans moi et ont fait un détour par le bar sans penser à me prendre quoique ce soit... J'te jure, si je faisais la même chose elles m'engueuleraient comme du poisson pourri, assure Lena, toujours légèrement penchée sur le bar pour ne pas avoir à hurler ses paroles à Ezekiel par-dessus la musique.

Elle offre au passage son décolleté à la vue d'Ezekiel, et ne s'en cache même pas. Au risque que quelqu'un d'autre vienne y jeter un oeil... C'est d'ailleurs ce qui finit par se passer. Au moment où Lena allait répondre à Ezekiel qu'elle aussi était quand même contente de devoir se rendre au bar, on lui tapote l'épaule avec douceur. La brunette se retourne, un homme dans la trempe d'Ezekiel lui fait face, tout sourire. Elle l'interroge du regard, puis il se penche un peu sur elle pour lui demander s'il peut lui payer un verre. Lena réfléchit quelques millièmes de seconde, le visage légèrement tourné vers Ezekiel. Sans attendre son approbation, elle acquiesce, précisant que c'est avec plaisir. Si Ezekiel ne se gêne pas pour se laisser draguer par des clientes, pourquoi Lena ne se laisserait pas aller à la même chose ? Une petite vengeance pour tout à l'heure s'impose, aux yeux de la brunette. L'homme commande deux mojitos pour eux à l'autre serveur, qui se trouvait juste derrière Ezekiel. Pendant ce temps, Lena regarde son ex petit-ami avec insistance.

- Peut-être que celui-là sera plus sympa, et qu'il me laissera pas seule, lance-t-elle à Ezekiel avant de s'en détourner pour se rapprocher de l'homme qui attend leurs deux cocktails.  
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t4560-the-reason-i-keep-trying
♦ Le Don Juan amnésique ♦
avatar

★ Célébrité : Ian Somerhalder
★ Date d'inscription : 12/06/2015
★ Pseudo : Elina
★ Messages : 4136
★ Autres comptes : Emrys, Savannah, Darcy, Castiel, Aiden, Zoey, Thomas, Logan, Keith

MessageSujet: Re: La jalousie est un vilain défaut ⊰ Lena   Sam 7 Juil - 19:07

La jalousie est un vilain défaut
Lena & Ezekiel
« Il vaut mieux privilégier la qualité à la quantité Trésor. » Evidemment que Lena avait du charme, elle était une femme magnifique. Si je devais lui servir à boire en fonction de son pouvoir de séduction, il n’y aurait pas assez de bouteilles en stock. Mais avec sa faible résistance à l’alcool, mieux valait ne pas trop lui en donner. Je ne voulais pas qu’elle se roule par terre et qu’elle ne tienne même plus debout au bout de deux verres. N’importe qui pourrait alors profiter de son état. Ce n’était même pas envisageable. Je préférais veiller personnellement à sa consommation et limiter les doses quitte à paraitre pour un radin. C’était pour son bien. « Un verre de champagne c’est quand même mieux qu’une pinte de bière. » Plus la dose était petite, meilleure était la qualité. « Si tu veux vraiment te désaltérer j’ai de l’eau. » Bon là c’était pour l’emmerder un peu et c’était gratuit. Mais c’était amusant de la taquiner avec sa résistance à l’alcool quasi nulle.

Cependant, j’acceptais quand même de boire un verre avec elle. Après tout, ça ne me coutait rien et ça me faisait plaisir. Etant donné qu’elle servait sans doute de porte-manteau encore une fois, ça devait lui faire du bien de boire au moins avec quelqu’un. Comment pouvait-elle être aussi gentille et se laisser marcher sur les pieds comme ça ? Ça me rendait dingue une chose pareille. « Si ce n’est pas de la jalousie, alors qu’est-ce que c’est ? » Assurais-je en riant légèrement. Evidemment qu’elle était jalouse, ça se sentait à des kilomètres. Je lui avais quand même demandé si ce que je supposais était vrai ou non. Servait-elle réellement de vestiaire ambulant encore une fois ? Malgré ses excuses, c’était bien ce que je craignais. Lena était tellement indispensable à ses amies qu’elles ne lui avaient même pas rapporté un verre… Je me penchais à mon tour sur le comptoir pour m’appuyer sur les coudes. « Lena, ma chérie, quand est-ce que tu te trouveras des vraies amies pour qui tu comptes vraiment ? Je peux t’assurer que si Adam fait un détour aux chiottes avant de passer au bar, il me ramènera un verre. Sinon c’est qu’il est malade. » Je ne voyais pas Adam m’oublier comme ça. C’était impossible. « Je ne comprends même pas comment on peut te zapper. » Ce genre de comportement me dépassait. Lena était une fille géniale, comment ne pas penser à elle ?

Cependant, mon sourire disparut à la seconde où un abruti vint lui tapoter l’épaule. Pour qui se prenait-il ce connard à nous interrompre comme ça ? Il ne voyait donc pas qu’on était en train de discuter ? Je sentis les nerfs me monter quand il se pencha vers elle pour lui murmurer quelque chose. Aussitôt mon visage prit une toute autre expression. J’avais des envies de meurtre. La garce accepta et ce sale type commanda deux nouveaux verres à mon collègue. Evidemment, s’il m’avait demandé, j’aurais refusé de les servir. A voir la tronche que je tirais, il avait dû le sentir. A quoi jouait-elle ? Voulait-elle se venger de tout à l’heure ? Ça ne me plaisait pas. Mon regard fixé sur l’intrus, je reportais finalement mon attention sur mon ex quand elle reprit la parole pour me narguer. La garce. Il était hors de question qu’elle se laisse draguer par ce crétin sous mes yeux. Les lèvres pincées et les sourcils froncés, je quittais mon poste, faisant le tour du comptoir pour les rejoindre tous les deux de l’autre côté. Je ne savais pas vraiment ce qu’il me prenait. J’avais envie de lui démolir la gueule. Voir Lena avec un mec était insupportable, ça m’énervait. Et comme j’étais plutôt impulsif, je ne pouvais pas rester les bras croisés en observant la scène de loin. Il était hors de question qu’il commence à la draguer pour se la ramener dans son lit. Et encore moins sous mon nez.

Arrivé à leur niveau, j’attrapais Lena par le bras avant de me tourner vers la tête de nœud. « Toi mon gars tu vas remballer ton numéro de drague à deux balles et aller voir ailleurs si j’y suis. Elle est avec moi alors casse-toi avant que je te fasse ravaler ton sourire de débile. » Je ne lui laissais pas le temps de réagir que je me tournais déjà vers Lena. « Toi tu viens avec moi. » Je ne lui laissais pas le temps de contester ou de s’exprimer que je m’éloignais déjà avec elle sans lâcher son bras. Je nous emmenais dans un endroit un peu à l’écart où seul le personnel était autorisé à pénétrer pour enfin la lâcher. Là au moins la musique était moins forte. « Je peux savoir à quoi tu joues là ? C’est nouveau ça ? Madame se laisse embarquer par la première tête de gland qui passe ? » Ouais j’étais un peu sur les nerfs, je l’avoue. Un peu beaucoup en fait. Mais l’imaginer s’envoyer en l’air avec un mec m’agaçait fortement.

crackle bones @Lena F. Williams
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t41-ezekiel-oublier-le-passe-vivre-le-present-construire-l-avenir
♦ Lézard des plages ♦
avatar

★ Célébrité : Keira Knightley
★ Date d'inscription : 06/05/2018
★ Pseudo : Eilyam
★ Messages : 395

MessageSujet: Re: La jalousie est un vilain défaut ⊰ Lena   Jeu 12 Juil - 19:09

la jalousie est un vilain défaut
ezekiel & lena

« i'm wide awake & i can see the perfect sky is torn ; you're a little late, i'm already torn. there's just so many things i can't touch. »
Combien de fois Lena a-t-elle pu entendre cette phrase ? On peut la mettre à toutes les sauces, et son état du moment la fait même se demander si Ezekiel ne l'a pas déjà sorti des centaines de fois à de potentielles clientes attirées par lui. Elle se contente de répondre par un petit sourire narquois entendu, le petit verre toujours entre les doigts.

- Et là, tu ne veux pas qu'on se boive une petite coupe de champagne tous les deux ? Plutôt que de l'eau... minaude Lena en agitant très légèrement ses épaules vers l'avant quand elle entend ce mot magique dans la bouche d'Ezekiel.

Visiblement, la brunette ne peut pas éviter le sujet de ses copines qui la lâchent. Elle est bien trop gentille, et ça, les gens qui l'entourent le savent très bien. Toujours prête à rendre service, la bonne poire au sourire doux. Ezekiel rebondit là-dessus, mais Lena reprend son sérieux.

- Ce n'est pas de la jalousie, plutôt de la peine... fait-elle en haussant les épaules.

Mais le petit compliment d'Ezekiel à son égard lui remet bien vite du baume au coeur, lui arrachant un sourire. Dans ces moments, Lena a le sentiment qu'elle peut reconquérir Ezekiel, comme à leurs débuts. C'est très furtif, et ça lui passe généralement bien vite. Elle a du mal à oublier ce qu'elle lui a fait quand il est sorti du coma, même si elle n'avait aucune mauvaise intention à l'égard de Zeke.

Un tapotement sur son épaule sort Lena de sa brève rêverie. Un homme plutôt séduisant souhaite apparemment l'inviter pour un verre, ce qu'elle accepte non sans un petit mot pour Ezekiel, histoire de lui faire comprendre qu'après tout elle en a bien le droit, étant donné que ses copines la mettent de côté. Elle s'éloigne sans vergogne pour rejoindre le trentenaire au sourire charmeur, mais n'a même pas le temps de se présenter puisqu'au même moment Ezekiel se joint à eux. Lena le regarde, sourcils froncés, qui se haussent ensuite avec énervement quand il la saisit par le bras, tout en s'adressant au trentenaire. Elle s'apprête à l'excuser auprès de ce dernier mais Zeke l'attire vers lui, dans un mouvement plus rapide que ce à quoi Lena s'attendait. Elle a du mal à suivre le rythme, ses talons l'en empêchent.

- Mais... Où tu m'emmènes ? crie-t-elle pour couvrir la musique.

Elle n'a pas de réponse. Le panneau "Réservé au personnel" s'en charge à la place de Zeke quand ce dernier pousse la porte sur lequel il est accroché. La musique qui ne fait plus battre la poitrine de Lena lui fait pousser un soupir de soulagement. C'est vrai que c'est pas mal fatigant, à force ! Directement, Ezekiel la lâche et pousse une gueulante, à laquelle Lena était loin de s'attendre. Elle se sent insultée, et est terriblement vexée.

- Dixit celui qui donne son numéro à de fausses blondes siliconées... rétorque Lena en croisant les bras. Je ne vois pas pourquoi je ne devrais pas en profiter, moi aussi, quand toi de ton côté tu n'hésites pas à te taper tout ce qui te passe sous les yeux au bar ! ajoute-t-elle, avec plus de véhémence qu'elle ne l'avait prévu.

C'est vrai, le comportement d'Ezekiel la blesse profondément, mais elle ne peut rien attendre de lui, après ce qu'elle lui a fait... Lena savait que cela allait être long, quand ils ont commencé à se fréquenter sans émettre aucun sentiment. Elle savait aussi qu'elle n'avait aucune assurance qu'Ezekiel retombe amoureux d'elle. Et... sans relation déterminée, comment peut-elle exiger quoique ce soit de son ex petit-ami ?
 
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t4560-the-reason-i-keep-trying
♦ Le Don Juan amnésique ♦
avatar

★ Célébrité : Ian Somerhalder
★ Date d'inscription : 12/06/2015
★ Pseudo : Elina
★ Messages : 4136
★ Autres comptes : Emrys, Savannah, Darcy, Castiel, Aiden, Zoey, Thomas, Logan, Keith

MessageSujet: Re: La jalousie est un vilain défaut ⊰ Lena   Mer 1 Aoû - 2:59

La jalousie est un vilain défaut
Lena & Ezekiel
« Le champagne c’est pour les grandes occasions. Tu as quelque chose à fêter ? » Lançais-je avec un petit sourire. Cet alcool était célèbre pour ça, on n’en buvait pas juste en apéritif ou pour boire un verre entre amis. Il était toujours synonyme de célébration. Avait-elle quelque chose à fêter pour vouloir en boire ? En plus, techniquement, personne n’était bourré avec un verre de champagne. Je dis bien techniquement. Cependant, je n’aimais pas savoir qu’on se servait de Lena à des fins personnelles. Cette fille était génial et pas méchante pour deux sous. Elle était un peu trop bonne poire à vouloir arranger les autres au détriment de son propre bien-être. Je n’aimais pas savoir que ses amies se servaient d’elle comme d’une bouche-trou. Elle valait bien mieux que ça. Enfin, qu’est-ce que je pouvais bien y faire ? Je n’allais pas aller trouver ses copines pour leur exprimer ma façon de penser. En soit, ce n’était pas réellement mon problème. Même si ça m’emmerdait. « De la peine ? Peine de quoi ? » Elle se cherchait des excuses, rien de plus. Elle était jalouse et ne voulait pas le reconnaitre, point barre.

Malheureusement pour moi, un intrus vint s’immiscer entre Lena et moi en l’invitant à prendre un verre avec lui. Je n’aimais pas ce comportement. Nous étions en train de discuter elle et moi et voilà qu’un abruti sortait de nulle part pour me la voler ! Mais pour qui se prenait-il ce crétin ? Ça ne me plaisait pas. Ni l’attitude de ce mec, ni le regard de Lena quand elle le suivit. L’énervement et l’agacement me submergea et sans que je ne contrôle quoi que ce soit, mes jambes me conduisirent près d’eux. Non sans un petit mot sympathique à l’égard du pique-assiette, je récupérais Lena pour l’emmener à l’écart. Je ne parvenais plus à réfléchir. Je n’avais qu’une idée en tête, l’éloigner de ce mec. Je ne lui répondis même pas quand elle me demanda où je l’emmenais tant mon esprit était ailleurs. Ce n'était qu’une fois à l’écart que j’ouvris à nouveau la bouche pour pousser ma gueulante. Son explication m’agaça davantage. « Ne mélange pas tout ! C’est pour le travail merde ! Si je peux gagner de l’argent en plus, pourquoi je me priverais ?! » Non mais sans déconner ! Je fidélisais juste les clientes ! Bon, certes, j’en profitais un peu mais c’était un gros avantage pour la boite ! « Tu gagnes quoi toi ? Rien ! Et d’où il sort ce mec ? On était en train de parler il me semble et ce crétin se pointe comme une fleur pour me couper en plein élan ? Cette tête de nœud se met en travers de ma route et je ne devrais rien dire ?! Je ne suis pas d’accord avec ça ! Je n’accepte pas qu’on marche sur mes plates-bandes ! » J’étais en train de passer un moment avec elle, je refusais qu’on s’immisce entre nous deux dans ce genre de moment. « Tu apprécierais qu’une nana m’embarque pour aller boire un verre alors qu’on discute toi et moi ? Ça m’étonnerait ! » Je faisais les questions-réponses, mais vu sa réaction plus tôt, je savais qu’elle n’aurait pas aimé non plus. Je ne m’en étais pas rendu compte mais tout en parlant – ou plutôt en gueulant – je m’étais rapproché d’elle. Mon corps s’était automatiquement rapproché du sien. Comme un aimant.

crackle bones @Lena F. Williams
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t41-ezekiel-oublier-le-passe-vivre-le-present-construire-l-avenir
♦ Lézard des plages ♦
avatar

★ Célébrité : Keira Knightley
★ Date d'inscription : 06/05/2018
★ Pseudo : Eilyam
★ Messages : 395

MessageSujet: Re: La jalousie est un vilain défaut ⊰ Lena   Dim 5 Aoû - 22:15

la jalousie est un vilain défaut
ezekiel & lena

« i'm wide awake & i can see the perfect sky is torn ; you're a little late, i'm already torn. there's just so many things i can't touch. »
- Pas spécialement... On peut juste trinquer au plaisir d'être là, tous les deux, après tout... répond Lena, sur un ton plus qu'aguicheur.

Son éternel optimisme revient au galop, même après la désillusion de voir Ezekiel faire du gringue à d'autres femmes. On peut presque dire que Lena a l'habitude, maintenant. Et quand elle y repense, c'est grâce à ce trait de caractère si distinctif chez lui qu'ils se sont rencontrés, il y a bien des années de cela. Sans cette manie du bel Ezekiel, jamais Lena n'aurait eu le courage de l'aborder derrière le bar. Il lui a grandement facilité la tâche, à vrai dire !

Lena est embêtée qu'Ezekiel lui parle du fait qu'elle sert encore de bonne poire. Comme si elle ne pouvait faire que cela lorsqu'elle sort avec ses amies, parce que trop serviable pour le monde. Elle hausse les épaules une nouvelle fois, que peut-elle ajouter, de toute façon ? Elle n'a pas envie de se gâcher la soirée en se disant qu'elle sert de cinquième roue du carrosse à un duo déjà bien établi. Et puis sans ces deux chipies qui n'ont pas pensé à elle en revenant du petit coin, Lena n'aurait pas de suite eu l'occasion de se rendre au bar et n'aurait peut-être pas croisé Ezekiel. Elle n'aurait peut-être pas non plus rencontré ce charmant trentenaire qui l'a invitée pour un verre au bar... Lena se laisse tenter, d'une part parce qu'on ne sait jamais, et d'autre part pour rendre en quelque sorte la monnaie de sa pièce à un Ezekiel trop entreprenant sur les blondasses du bar, ce qui n'a malheureusement pas échappé à l'oeil de Lena quand elle a rejoint le bar tout à l'heure. Cependant, la brunette n'a même pas le temps de connaître le prénom dudit trentenaire puisqu'Ezekiel rapplique de derrière le bar pour l'emmener sans qu'elle n'y comprenne quoique ce soit. De son point de vue, elle n'a rien fait de mal, et ne voit pas la raison d'un tel énervement...

Lena comprend cela dit bien vite que son ex petit-ami semble jaloux de ce mec qui a osé l'approcher alors qu'ils étaient en train de parler. Un petit sourire narquois se dessine sur ses lèvres, pendant qu'Ezekiel lui adresse presque tous les reproches de l'Univers en criant, là, dans ce petit cagibi sombre, la seule lumière étant celle venant de l'intérieur de la salle autour de la porte restée un peu entr'ouverte. Lena ne relève même pas l'excuse du travail qu'Ezekiel lui donne pour justifier le fait qu'il balance son numéro à toutes les clientes qui peuvent croiser son regard. Tout ce qu'elle saisit de cet instant, c'est qu'Ezekiel s'est senti menacé, et ça, c'est plus que bon pour Lena. Son sourire narquois ne quitte pas ses lèvres alors qu'elle répond, se laissant approcher par un Ezekiel furieux :

- Non, effectivement, ça ne me plairait pas... J'aime bien trop que tu ne fasses attention qu'à moi... élude-t-elle, dans un murmure, s'étant un peu levée sur ses pointes pour s'approcher de l'oreille d'Ezekiel.

Lena reprend sa place initiale, sans pouvoir s'empêcher de frôler la joue d'Ezekiel avec la sienne.

- Il est bien moins séduisant qu'il en a l'air, de toute manière, ajoute-t-elle à propos du trentenaire. "De près, c'était pas ça," laisse traîner Lena. "Je pense que j'aurais refusé cette invitation si je ne t'avais pas vu donner ton numéro..."

Son extrême gentillesse -et surtout son amour indéfectible pour Ezekiel- force Lena à le rassurer, même si elle adore sentir sa jalousie. Il faut seulement avouer qu'elle n'est pas très friande du fait de se faire crier dessus.

 
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t4560-the-reason-i-keep-trying
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La jalousie est un vilain défaut ⊰ Lena   

Revenir en haut Aller en bas
 
La jalousie est un vilain défaut ⊰ Lena
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La curiosité est un vilain défaut [Nicolas de Ruzé]
» La sagesse est un vilain Défaut [LIBRE]
» La curiosité est-elle un vilain défaut ?
» La curiosité est un vilain défaut (Zelda)
» La curiosité est un vilain défaut chère filleule [Fae]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Australian life :: Melbourne :: Docklands & Southbank :: Therapy Nightclub-