AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 #134 Ft Castiel || Happy birthday, my dear husband

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
♠ La desperate housewife ♠

avatar

★ Célébrité : Jamie Chung
★ Date d'inscription : 29/10/2015
★ Messages : 90
★ Autres comptes : POC, LP, MP, AC, TM


MessageSujet: #134 Ft Castiel || Happy birthday, my dear husband   Mar 15 Mai - 11:48



Happy birthday, my dear husband
CASTIEL & MILAH
Nous avions célébré son anniversaire avec les enfants. Comment aurait-il pu en être autrement. Castiel adorait trop ce genre de moments avec eux et les petits étaient bien trop excités par la fête pour accepter d'en être exclu. Le premier, nous avions donc fêté son anniversaire comme il se doit, avec les enfants et nos amis. Nous avions dîner, il avait ouvert ses cadeaux, reçu pleins de bisous de Leena et même Leo avait cherché les bras de son père une bonne partie de la soirée. Après avoir mis les enfants au lit, plus tard qu'à l'ordinaire, nous avions terminé le repas avec nos amis. Nous nous étions bien amusé. Il s'était bien amusé, je pensais. Et quand nos invités avaient pris congé, nous étions trop fatigués, trop repus et avions bu trop de vin pour penser à n'importe quoi d'autre que dormir. Je m'étais allongé dans ses bras. Une première depuis bien longtemps.

Si j'avais retrouvé le lit conjugal il y a quelques semaines déjà, nos étreintes étaient encore trop souvent calculées. Pas calculé dans le sens où nous faisions semblant, mais il nous fallait y réfléchir, justement. Penser à être un couple. Faire un pas vers l'autre, pour une étreinte, un baiser, pour faire l'amour. Mais ce soir-là... hier au soir, je m'étais changé, mise en pyjama et je m'étais glissé dans ses bras sans y réfléchir. J'avais eu envie de sa chaleur et je l'avais prise, sans vraiment attendre de voir s'il était d'accord ou non. A la façon dont il m'avait serré dans ses bras et dont nous nous étions endormi, l'un dans l'autre, je pensais qu'il était plutôt d'accord avec l'action. Me réveiller dans ses bras avait été un délice aussi, mais nous n'avions pas vraiment eu le temps d'en reparler. Les enfants étaient déjà réveillés et le timing pour emmener tout le monde à l'école ou au travail était serré. Surtout que j'avais moi-même beaucoup à faire si je voulais préparer la soirée à venir. Les enfants étaient dans la confidence et si Leena avait eu beaucoup de mal à tenir sa langue, elle y était parvenue, me rendant plus que fière.

La journée passa à une vitesse folle, tant et si bien que j'étais inquiète à l'idée de ne pas être prête le moment venu. J'avais soudoyé Aaron pour qu'il retienne Castiel le plus longtemps possible, pour que la nuit tombe et que j'ai le temps de terminer toute ma préparation, mais je connaissais assez mon mari. S'il voulait rentrer tôt, il y parviendrait, même avec tous les efforts de son meilleur ami pour le garder avec lui encore un peu. Fort heureusement, j'étais presque prête quand je reçus le SMS du détective m'annonçant que mon mari venait de le quitter. Je me dépêchais de terminer mon maquillage et enfilait enfin la jolie robe rouge que j'avais acheté pour l'occasion, avant de revenir dans la pièce à vivre. Tout était fin près. La cuisine débordait des saveurs du repas que j'avais préparé. La table était dressée, les bougies en place n'attendant plus que d'être allumées. La pièce était entièrement rangée, débarrassé de tous les jouets des enfants. Quant à moi, j'avais ma belle robe, des talons aiguilles assez haut pour le rendre fou - il se plaignait toujours du sort que je réservais à ma cheville pourtant totalement remise, arguant que c'était leur faute, en premier lieu, si j'avais été blessé la première fois - et je m'étais faites la plus belle possible. Quand il ouvrit la porte, j'étais à la fois heureuse d'avoir réussi et nerveuse. Il s'attendait à rentrer et trouver les enfants en train de jouer ou colorier en attendant de pouvoir lui souhaiter bonne nuit et il n'allait trouver que sa femme et un dîner romantique. Allait-il seulement aimer ?
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ Le papa cookie ♥

avatar

★ Célébrité : Jamie Dornan
★ Date d'inscription : 29/10/2015
★ Pseudo : Elina
★ Messages : 1085
★ Autres comptes : Ezekiel, Emrys, Darcy, Savannah, Aiden, Zoey, Thomas, Logan, Keith


MessageSujet: Re: #134 Ft Castiel || Happy birthday, my dear husband   Dim 17 Juin - 16:04


Milah & Castiel
Happy birthday, my dear husband

Mon anniversaire était un évènement que j’aimais partager avec ma famille et mes amis. Le matin du premier mai, Leena et Leo s’étaient jetés dans mes bras pour me souhaiter un bon anniversaire. Le soir, nous avions invité des amis à dîner, j’avais reçu des cadeaux qui m’avaient fait plaisir et mes enfants ne m’avaient que rarement quitté. Leena comme à son habitude n’avait cessé de réclamer mes bras, et Leo contre toute attente avait été plus tactile qu’à l’ordinaire. Les choses s’amélioraient à la maison et j’en étais heureux. Nos efforts communs portaient leurs fruits et les enfants devaient le ressentir. J’avais passé une bonne soirée. Pour la première fois depuis longtemps, cette soirée avait eu une saveur différente de d’habitude, bien plus plaisante. J’en avais oublié tout le reste pour me concentrer uniquement sur ce moment. Un véritable plaisir.

Avec Milah, les choses s’amélioraient petit à petit. Tout n’allait pas être parfait du jour au lendemain, on sentait bien que l’un comme l’autre, nous calculions certaines choses avant de passer à l’action. Je réfléchissais bien souvent avant de la prendre dans mes bras. Et si elle ne voulait pas que je la touche ? Et si elle n’en avait pas envie ? J’avais toujours ces questions qui me trottaient dans un coin de la tête et qui me rendaient parfois hésitant. Pour un homme aussi tactile que moi, c’était parfois difficile de se poser ce genre de question alors que je n’avais aucune hésitation envers mes enfants ou avec Lena. C’était bien plus naturel. Avec ce qu’il s’était passé avec ma femme, j’avais parfois peur de la déranger. Nous partagions de nouveau le même lit depuis quelque temps, un pas en avant non négligeable. J’avais même eu le plaisir de l’avoir endormie dans mes bras toute la nuit. Un réveil plaisant et agréable dont j’avais malheureusement peu profité avec l’arrivée en fanfare des enfants à peine réveillé. Le temps était passé à une vitesse folle et je me retrouvais déjà au travail. C’est là que je repensais à Kiara. L’une de mes élèves qui m’avait finalement avoué être ma demi-sœur. Nous avions le même père. Celui-ci avait trompé ma mère avec la sienne quand j’étais enfant. La nouvelle avait été difficile à avaler. Certes, je n’avais jamais pensé mon père irréprochable mais de là à avoir un autre enfant dans le dos de ma mère alors que j’avais toujours rêvé d’être grand frère. Mon vœu s’était réalisé mais avec beaucoup de retard. Je n’en avais pas encore parlé à Milah parce qu’il m’avait fallu un peu de temps pour assimiler la nouvelle, mais il allait bien falloir que je lui dise, parce que je voulais que Kiara fasse partie de ma vie. Donc de la sienne et de celle de nos enfants.

A l’heure de rentrer chez moi, j’avais trouvé Aaron sur le parking, en train de m’attendre. Je ne fus qu’à moitié surpris de le voir là, ce n’était pas la première fois qu’il venait me chercher à la sortie de mon boulot pour aller boire un verre. Je voulais prévenir Milah que je rentrerais plus tard, mais selon Aaron, il lui avait déjà dit. Bon, soit. Il avait visiblement pris les devants. Après un long moment, j’estimais qu’il était temps que je rentre chez moi alors je saluais mon meilleur ami en lui souhaitant une bonne fin de soirée et je rentrais chez moi. En ouvrant la porte d’entrée, je fus surpris d’être accueilli par le silence. Il n’y avait pas un bruit. Est-ce que les enfants étaient déjà couchés ? Il était pourtant encore tôt pour ça. Je posais mon sac par terre, et je la vis. Perchée sur des talons aiguilles, une robe rouge magnifique et un maquillage parfait. Elle était sublime. Ma bouche s’entrouvrit alors que je la contemplais. « Wahou… Tu es magnifique. » Est-ce qu’elle avait prévu une soirée à l’extérieur sans me prévenir ? « Euh, est-ce qu’on va quelque part ? » J’étais tellement absorbé par sa beauté que je ne bougeais plus. Je n’avais même pas retiré ma veste.

acidbrain @Milah Redfield
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t962-castiel-true-love-is-just-here-right-in-front-of-you-don-t-you-see-it
♠ La desperate housewife ♠

avatar

★ Célébrité : Jamie Chung
★ Date d'inscription : 29/10/2015
★ Messages : 90
★ Autres comptes : POC, LP, MP, AC, TM


MessageSujet: Re: #134 Ft Castiel || Happy birthday, my dear husband   Lun 18 Juin - 22:58



Happy birthday, my dear husband
CASTIEL & MILAH
Son regard suffit à me rassurer. Il était littéralement bouche bée, incapable de prononcer le moindre mot, alors qu'il m'observait avec ce petit mélange d'admiration et de désir. J'adorais quand il avait ce regard. Cela mettait toujours le feu à mes joues. Je le gratifiais donc d'un petit sourire ravi, alors qu'il assurait que j'étais magnifique. « Tu n'es pas mal non plus », assurais-je, osant enfin m'approcher lentement. Il me demanda ensuite si nous allions quelque part et je secouais négativement la tête en me mordant la lèvre.

Je regardais du côté du salon, là où j'avais installée la table pour lui faire comprendre que notre rendez-vous romantique serait pour nous, ici, à la maison. « Ta mère ne cessait de me demander quand elle pourrait prendre les enfants pour une nuit. Les enfants voulaient y aller aussi. Avec ton anniversaire approchant, je me suis dit que cela pourrait contenter tout le monde si je pouvais nous dégager une soirée rien qu'à deux pour l'occasion. »

Je l'aidais à défaire son manteau avant de le pousser de ses épaules pour qu'il l'enlève. Une fois celui-ci mis au crochet, je pris sa main et le guidais jusqu'à la table. Nous n'étions pas du genre à nous séparer des enfants, pas même pour une nuit, mais pour le coup, je pensais que c'était réellement une bonne idée ce soir au moins. Et tout le monde le voulait. Les enfants, les parents de Castiel et moi, aussi, d'une certaine façon. Nous étions ainsi plus libres de faire encore progresser notre relation.

« J'espère que tu as faim », dis-je avec un sourire. Je n'avais préparé que des choses qu'il aimait. J'espérais donc que tous mes efforts n'avaient pas été vain. Mais s'il n'avait pas faim, ce n'était pas si grave. L'important était surtout de passer du temps ensemble. Je le quittais une minute pour aller chercher la nourriture dans la cuisine. J'avais vu les choses en grand. Amuses-bouches, entrée, plat, dessert, avec vin et bougies. Rien de moins. Je posais brièvement les yeux sur la table en sortant une assiette recouverte de papier aluminium du frigo. « Tu as un ouvre-bouteille juste à côté du seau de glace. Ça te dérange d'ouvrir le vin et nous servir pendant que je termine de tout préparer ? », demandais-je en terminant d'achever les éléments dans l'assiette.

Une fois tout fin prêt, je m'approchais, posant l'assiette au centre de la table. Il y avait un peu de tout, des canapés de saumon aux mi-verrines colorées. Le sourire su mon visage s'intensifia quand je m'installais à ma place, en face de lui. « Je ne sais pas si tu te souviens, mais tu prenais cette verrine sur un plateau quand je t'ai vu pour la première fois », expliquais-je en la pointant du doigt. « Tu as dit que tu la détestais, mais que c'était la moins pire de toutes. » Je savais que ni lui, ni moi, n'allions y toucher. Elle était réellement infâme, mais cela nous avait permis d'engager la conversation, la toute première fois et je n'avais pas résisté à la placer au centre de l'assiette. « Ne t'en fais pas, les autres ne sont que des choses que je sais que tu aimes. »
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ Le papa cookie ♥

avatar

★ Célébrité : Jamie Dornan
★ Date d'inscription : 29/10/2015
★ Pseudo : Elina
★ Messages : 1085
★ Autres comptes : Ezekiel, Emrys, Darcy, Savannah, Aiden, Zoey, Thomas, Logan, Keith


MessageSujet: Re: #134 Ft Castiel || Happy birthday, my dear husband   Ven 13 Juil - 2:26


Milah & Castiel
Happy birthday, my dear husband

Milah était impressionnante. Elle savait véritablement comment organiser des surprises sans rien laisser au hasard. Elle me bluffait littéralement. J’avais pensé que fêter mon anniversaire entre amis aurait suffi, je ne m’étais absolument pas attendu à ce qu’elle organise un dîner en tête à tête. J’en étais heureux. Elle me prouvait par cette simple soirée qu’elle faisait des efforts considérables pour améliorer notre mariage et notre relation et c’était là le plus beau cadeau qu’elle pouvait me faire. Et que dire de sa tenue ? Elle était parfaite. Incroyablement belle. Sublime. Magnifique. J’avais tellement d’adjectifs qui affluaient dans ma tête qu’il me faudrait une vie entière pour tous les énumérer. « Je ne t’arrive même pas à la cheville. » Je n’étais pas apprêté comme elle, pour cause, Aaron m’avait retenu après mon travail. Au départ, je pensais réellement que nous devions sortir, ce qui ne m’enchantait pas vraiment. Nos sorties se résumaient bien souvent à faire bonne figure dans un endroit bondé avec du beau monde. Je n’avais pas envie de me pavaner comme un coq ce soir. Alors je fus immédiatement soulagé d’apprendre que nous n’allions nulle part.

Son explication me fit sourire. Les enfants étaient chez mes parents pour la nuit et la soirée nous appartenait. « Tu as donc prévu ça depuis un moment petite cachotière. Aaron était dans le coup je suppose ? » J’en étais persuadé. Son insistance ne m’avait pas semblé très naturelle en y réfléchissant. Il devait probablement m’occuper le temps que Milah finalise le tout à la maison. Elle me donna un coup de main pour me débarrasser de mon manteau et me prit la main pour me conduire dans le salon où la table était dressée. « Je meurs de faim. » Assurais-je avec un sourire alors qu’elle s’éclipsa dans la cuisine. Pour ma part, je restais là, debout devant la table, me demandant si j’étais en plein rêve ou non. Sa voix provenant de l’autre pièce me ramena à la réalité. « Je m’en occupe ma chérie ! » Un sourire béat ne quittait plus mes lèvres alors que je récupérais l’ouvre-bouteille pour ouvrir le vin et en verser dans chaque verre. J’attendais qu’elle revienne pour m’asseoir à table. Il serait bien impoli de ma part de m’installer et d’attendre que ça se passe. Elle reprit la parole pour remettre une vieille anecdote sur la table. Je me souvenais parfaitement du moment de notre première rencontre. Nous nous ennuyions à mourir dans une soirée où nos parents respectifs participaient. Et j’étais effectivement tombé sur une verrine affreuse. « Je vous déconseille fortement celle-là charmante demoiselle. » Tels furent les premiers mots que j’avais prononcés ce soir-là. Un sourire nostalgique glissa sur mes lèvres en repensant à cette soirée. Nous avions passé un excellent moment. Peut-être le meilleur de toute notre vie ? « Le traiteur était vraiment mauvais ce jour-là. » Je me souviens que le buffet était à moitié plein quand les gens avaient commencé à quitter les lieux. Preuve que peu de personnes avaient finalement apprécié. Mais ce soir, elle avait fait l’effort de prendre mes gouts en compte. « C’est vraiment parfait. Tu es parfaite. » J’attrapais sa main sur la table pour entrecroiser nos doigts ensemble tout en caressant sa peau avec mon pouce. J’étais plutôt tactile alors forcément je n’allais pas pouvoir passer la soirée sans la toucher. « C’est vraiment une belle surprise, je ne m’y attendais pas. En plus tu es sublime ! Je fais pâle figure à côté de toi, je n’ai même pas pu prendre de douche. » Nous n’étions qu’entre nous, certes, mais j’étais loin d’être à sa hauteur. De ma main libre, j’attrapais mon verre pour le lever. « Merci infiniment. Ça me touche. Vraiment. »

acidbrain @Milah Redfield
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t962-castiel-true-love-is-just-here-right-in-front-of-you-don-t-you-see-it

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: #134 Ft Castiel || Happy birthday, my dear husband   

Revenir en haut Aller en bas
 
#134 Ft Castiel || Happy birthday, my dear husband
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 04. Happy Birthday, Cat.
» 19 mai 1962: Happy Birthday to you mister president...
» ♪ Happy Birthday Sir ♪
» Happy birthday my love, from mum xx
» Happy birthday Mona and Rainer ♫♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Australian life :: 
Melbourne
 :: 
Carlton
 :: Habitations
-