AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 something to hold on to ; pv.alan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
♦ Lézard des plages ♦

avatar

★ Célébrité : Keira Knightley
★ Date d'inscription : 06/05/2018
★ Pseudo : Eilyam
★ Messages : 380


MessageSujet: something to hold on to ; pv.alan   Jeu 24 Mai - 3:46

something to hold on to
alan & lena

« i'm wide awake & i can see the perfect sky is torn ; you're a little late, i'm already torn. there's just so many things i can't touch. »
Lena connaît bien le Kangaroo Whiskey. Du moins... Sa devanture. Elle habite depuis tellement longtemps à Fitzroy qu'elle ne la remarque même plus. Elle passe devant deux à trois fois par jour. Et elle n'est jamais entrée dans ce pub. Il faut dire que ses habitudes résident plutôt dans la fréquentation du club où son ex petit-ami travaille. L'ambiance lui est plus familière. Et au moins, elle peut danser ! Chose qu'on ne fait généralement pas dans un pub, sauf quelques exceptions.

Même si Lena n'est pas une grande adoratrice du changement, elle s'est dit aujourd'hui que cela ne lui ferait pas de mal d'inviter son amie dans ce pub. Elle en a eu l'idée en passant devant, en rentrant du boulot. Elle avait son amie au téléphone, qui, au même moment, lui demandait si elle souhaitait se rendre dans un lieu particulier. Lena a alors proposé le Kangaroo Whiskey. Son amie lui a confirmé adorer ce bar, elles se sont donné rendez-vous deux heures plus tard.

Ponctuelle comme pas deux, Lena est la première à arriver sur les lieux. Ce n'est vraiment qu'à quelques minutes de chez elle. Son amie, elle, vient d'un petit peu plus loin. Très simplement vêtue puisqu'il s'agit d'un banal bout de soirée entre amies, Lena entre dans le pub. L'odeur qui y règne lui attaque tout de suite les narines, et lui arrache un sourire. Oui, c'est vraiment différent du Therapy... Vingt-et-une heures approchent à grand pas, et aucune table n'est disponible pour le moment. Lena fait le tour du propriétaire, et revient, un peu déçue, en direction du bar, où elle finit par s'installer car deux grands tabourets en bois y sont libres. Elle sort son téléphone du sac à main qu'elle laisse choir sur ses genoux, et attrape une carte qui se trouve non loin.

Lena est en train d'examiner la liste des cocktails, quand elle reçoit un texto de son amie. Elle le lit instantanément, et sa déception s'accentue. Elle vient de se faire poser un lapin, même si son amie s'excuse dans son message. Un gros soupir s'échappe des lèvres de Lena, tellement sonore qu'un motard non loin d'elle se retourne. Ses yeux se perdent encore quelques instants sur la carte. Lena se demande si elle peut quand même prendre un verre seule, ou si elle va préférer rentrer chez elle.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t4560-the-reason-i-keep-trying
♥ EvalanAddict ♥

avatar

★ Célébrité : Sean Maguire
★ Date d'inscription : 30/10/2017
★ Pseudo : Jays'Ink
★ Messages : 1447
★ Autres comptes : nope

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: something to hold on to ; pv.alan   Sam 2 Juin - 14:58

something to hold on to
alan & lena

« i'm wide awake & i can see the perfect sky is torn ; you're a little late, i'm already torn. there's just so many things i can't touch. »


Assit sur le fauteuil de son psy, toujours ce même homme élégamment vêtu de sa veste en tweed, le crayon greffé à la main et le carnet de notes collé à la cuisse, Alan attendait patiemment les dires de son confident qui relisait à présent les notes d'une précédente séance. Alan, malgré la rudesse du propos, ne put s'empêcher de sourire. « - J'ai vraiment dit cela ? » Le psy acquiesça et peu perturbé, reprit sa lecture avant de refermer définitivement son carnet pour s'enquérir enfin des ressentis de son patient. « - Et bien effectivement, j'étais face à mes appréhensions, je ne voulais pas changer, ni faire le moindre effort. Puis il y a les autres, ceux qui s'engluent dans l'immuabilité, ceux qui refusent le changement par conviction, par peur ou même par fierté. Je suis presque fier d'avoir dit quelque chose d'aussi profond. Mais rassurez-vous Doc, je ne suis plus dans cette mouvance. Je veux bouffer la vie à pleines dents, je veux être apprécié et ne plus jamais être cet odieux connard aussi cynique et insupportable qu'un Gordon Ramsey. »

Le psy leva un sourcil et déposa enfin et le crayon et le carnet sur le rebord de son bureau. « Puis-je me permettre une question Mr Murray ? » demanda-t-il en réajustant ses lunettes noires à monture en écailles. Alan acquiesça tout naturellement sans appréhension. «  Vous voyez quelqu'un n'est-ce pas ? Pensez-vous ... » Alan qui avait compris la teneur de la question, arrêta aussitôt le spécialiste qui malgré tout, ne s'offusqua point de la cavalière intervention de son patient « - Oui je vois quelqu'un et oui c'est sérieux doc, suffisamment pour que j'envisage de me projeter. Ce n'est pas un plan cul régulier si c'est ce que vous vous demandiez » Le psy n'en attendait pas tant, mais se voyait rassuré à l'issue de cette séance, que son patient puisse enfin aller de l'avant. La poignée de main célébrée et le prochain rendez-vous enregistré, l'ancien chef étoilé quitta le cabinet de psy pour reprendre la route et regagner au plus vite son pub. Une partie de l'équipe était déjà présente à nettoyer les lieux au rythme de la playlist choisi par l'un des barmans. C'était une nouvelle lubie d'Alan. Il autorisait chacun et chacune à se faire une playlist pour les Off et à la passer. Après avoir donc pris le temps de saluer tout le monde, le propriétaire des lieux, passa derrière le bar pour faire le listing de leur besoin à venir. La fin d'après-midi se passa sur la même rythmique, par chance aujourd'hui, l'un des fournisseurs était de passage. Rassasié, le Kangaroo Whiskey pouvait donc ouvrir ses portes aux habitués et aux nouveaux visiteurs.

Les premiers clients firent donc leur entrée. Alan commença à officier en salle, allant de table en table pour saluer les habitués dans un premier temps, puis les nouveaux. Il aimait ce contact et n'hésitait plus désormais à quitter son comptoir pour aller à la rencontre des gens. Il arrivait même que certains, des expatriés, le reconnaisse. Il acceptait dès lors, de se prêter au jeu des selfies, lui qui quelques mois auparavant n'aurait pas hésité à piquer une crise. Passé sa petite visite de contrôle et après avoir échangé avec les habitués, il regagna son bar. L'ambiance était comme toujours au rendez-vous, au rythme des Poggues et autres groupes irlandais, certains se plaisaient à esquisser quelques pas, malgré le peu d'espace. Alan se demanda d'ailleurs en observant les apprentis danseurs, s'il ne fallait pas à l'avenir, penser à s'agrandir. Une perspective qui le titillait depuis quelques jours et pour cause, le bâtiment d'à côté, une ancienne épicerie, venait d'être mis en vente en témoignait les panneaux disposés sur la vitrine. Mais pour l'heure, il n'était pas question d'immobilier. Alan, qui déposa son torchon sur l'épaule, comme à l'accoutumée, posa son regard sur une jeune demoiselle qu'il était sûr de n'avoir jamais vu entre ses mûrs, de toute évidence, elle attendait quelqu'un à en juger par les regards incessants déposés sur l'écran de son mobile. Elle se laissa cependant séduire par la carte des cocktails, avant d'être à nouveau accaparée par son portable et à en juger par l'expression sur son visage, la déception était de rigueur. Le propriétaire des lieux se décida alors à s'approcher « - Nouvelle ? C'est la première fois, du moins je crois, que je vous vois. Si je suis me permettre notre Bailey's coffee est pas mal, tout comme son cousin, l'Irish, mais si vous êtes aventurière et encline à de nouvelles expériences, le Black Velvet est le cocktail qui vous faut, du moins si vous n'êtes pas ébranlé par un mélange champagne Guinness. Toutefois, si d'aventure vous préférez quelque chose d'un peu plus doux, je vous conseille notre best-seller, l'Evanna Cocktail, c'est un mojito à la framboise. Alors qu'est-ce qui serait susceptible de vous rendre le sourire ? »

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦ Lézard des plages ♦

avatar

★ Célébrité : Keira Knightley
★ Date d'inscription : 06/05/2018
★ Pseudo : Eilyam
★ Messages : 380


MessageSujet: Re: something to hold on to ; pv.alan   Sam 9 Juin - 15:24

something to hold on to
alan & lena

« i'm wide awake & i can see the perfect sky is torn ; you're a little late, i'm already torn. there's just so many things i can't touch. »
Se faire poser des lapins, Lena déteste ça. Profondément. Elle-même met toujours un point d'honneur à respecter ses rendez-vous, dans la limite de son emploi du temps ainsi que de sa santé. Elle aura moins de culpabilité à annuler un rendez-vous avec ses amis à cause d'une grosse migraine qu'à cause de sa paresse légendaire. Sauf que là, son amie ne l'a pas du tout respectée. Quel est l'intérêt de lui proposer un rendez-vous pour la soirée si c'est pour l'annuler une fois l'heure venue ? Lena ne comprend pas ce raisonnement, et même si l'excuse de l'enfant malade est justifiée, elle ne peut s'empêcher de penser à une pointe de mensonge derrière. La vie de famille peut être prenante, Lena n'a pas hâte d'arriver à ce stade avec Ezekiel. Ou avec quelqu'un d'autre, si ses plans n'aboutissent pas au résultat escompté depuis des mois.

Lena a à peine le temps de refermer la carte que l'un des serveurs derrière le bar l'alpague en lui demandant si elle est nouvelle. Elle hoche la tête, un sourire se dessinant à peine sur ses lèvres fines et pas maquillées pour un sou. Elle ne se sent pas assez malpolie pour lui dire que tout son discours ne sert à rien étant donné qu'elle compte rentrer chez elle après cette déception inattendue. Seulement, ce qu'énonce l'homme a l'air assez appétissant aux yeux de Lena, qui rouvre la carte devant elle afin d'examiner sur cette dernière les boissons proposées par le vendeur. Boire un verre toute seule, ce n'est pas mal vu, après tout... Elle a bien le droit de se détendre.

- Vous devez vraiment faire attention à votre clientèle pour avoir remarqué que je n'étais jamais venue... Je veux bien essayer l'Evanna, répond-elle finalement.

Elle se laisse tenter avec grand plaisir. Peut-être que ce petit bout de soirée lui apportera une rencontre surprenante. Une femme seule au bar ne le reste jamais bien longtemps... Sauf si les gens présents dans le bar sont trop occupés avec leur tablée !  
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t4560-the-reason-i-keep-trying
♥ EvalanAddict ♥

avatar

★ Célébrité : Sean Maguire
★ Date d'inscription : 30/10/2017
★ Pseudo : Jays'Ink
★ Messages : 1447
★ Autres comptes : nope

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: something to hold on to ; pv.alan   Mer 27 Juin - 18:27

something to hold on to
alan & lena

« i'm wide awake & i can see the perfect sky is torn ; you're a little late, i'm already torn. there's just so many things i can't touch. »


C'est ironique qu'un type qui déploie, hors de son cadre professionnel, autant d'énergie pour tenir la race humaine à distance, soit en plus d'être un fin observateur, capable d'autant d'empathie à l'encontre des autres. Alan ne connaissait la jeune femme ni d'Eve ni d'Adam, mais ne pouvait s'empêcher d'éprouver à son encontre, un soupçon d'empathie qui l'obligea à se défaire de ses précédentes occupations pour se rapprocher. Bien sûr, il était un commerçant avisé et savait qu'un lapin posait aussi brusquement pouvait être mauvais pour ses affaires. De ce fait, en plus de l'empathie, il se pourvoyait de l'argumentaire du charmant vendeur. Et puis la demoiselle étant nouvelle, il avait là l'occasion de venir lui faire la conversation sans devoir au préalable redoublé d'inventivité pour trouver un sujet de discussion. Elle était donc seule et le sms qu'elle venait de recevoir n'y changerait rien. Quelle bien triste idée que de boire seul(e) dans un lieu où la convivialité régnait en maître incontesté et incontestable. Pourtant, Alan lui-même avait été confronté à cette situation, et ce, à de multiples reprises. L'issue était presque systématiquement peu glorieuse, il préféra ne pas s'attarder sur ses souvenirs et se contenta des premières banalités dont il était capable à l'égard de sa nouvelle cliente. Ne perdant pas le nord, il présenta ses produits, ventant au passage Le Bailey's coffee ainsi que l'Irish qui sortaient assez bien auprès des ressortissants britanniques de passage. Les cocktails aussi sortaient bien et plaisaient à la gent féminine à n'en pas douter.

« - Traiter les clients comme des vaches à lait ce n'est pas le credo de la maison. Et puis étant le propriétaire des lieux, il serait malheureux que je ne sois pas capable de différencier les habitués des nouvelles têtes. Je vous sers donc un Evanna ? » Question rhétorique puisqu'il était déjà en train de sortir tout ce qu'il fallait pour préparer le cocktail. Avant de revenir vers la demoiselle et de le déposer devant elle, sur un sous-bock d'ordinaire réserver aux pintes de bière. « - Donc, vous êtes nouvelle ?! » Avant d'approfondir la conversation, il lança un rapide regard, sur la plupart des clients qui s'étaient agglutinés au comptoir. Personne ne le cherchait du regard ou ne levait la main, Al pu donc reprendre la discussion où il l'avait arrêté. « - Laissez-moi deviné ! Un ou une amie devait vous retrouver et vous a posé un lapin. Je chauffe ? N'hésitez pas à me dire ce que vous pensez du cocktail au passage ! » lança-t-il en le voyant prendre le verre en main. Car oui, il est toujours intéressant de récolter un avis quel qu'il soit. « - Ah ouais moi, c'est Alan ! » lança-t-il en continuant à laisser traîner son accent à mi-chemin entre l'Irlande et l'Écosse, mais qui commençait cependant à décliner au vu de l'année passée en terre australienne. La discussion ne faisait que commencer à la grande joie de l'Européen « - Je vous offre le premier verre allez ! Une clientèle ça se bichonne non ?! »

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦ Lézard des plages ♦

avatar

★ Célébrité : Keira Knightley
★ Date d'inscription : 06/05/2018
★ Pseudo : Eilyam
★ Messages : 380


MessageSujet: Re: something to hold on to ; pv.alan   Ven 27 Juil - 15:11

something to hold on to
alan & lena

« i'm wide awake & i can see the perfect sky is torn ; you're a little late, i'm already torn. there's just so many things i can't touch. »
- Oui merci... souffle Lena dans un sourire.

Elle regarde quelques instants autour d'elle pendant que le serveur lui prépare son cocktail. Elle est définitivement la seule à être... seule. Tout le monde dans le bar semble être au minimum en binôme, du moins c'est ce que Lena peut constater de son point de vue. Elle soupire. Pourquoi n'est-elle pas rentrée chez elle ? Elle pourrait aussi appeler Ezekiel, lui demander ce qu'il fait ce soir. Elle peut le faire la rejoindre au Kangaroo Whiskey. Elle est quasiment sûre qu'il accepterait... Il ne bosse pas, en début de semaine.

- Eh oui, je suis nouvelle ! répond Lena en se saisissant de son cocktail.

Le serveur ne lui laisse pas plus la parole, puisqu'il tente directement de deviner pourquoi elle est seule comme ça. Si elle était un peu plus méfiante envers la gent masculine, Lena se dirait qu'il cherche à la draguer, mais elle se contente de sourire chaleureusement.

- Bingo. J'ai l'air si pitoyable que ça ? se plaint-elle dans un petit rire.

Elle approche ensuite ses lèvres de la paille de son cocktail et en prend une grande gorgée. Elle fait tourner quelques instants le liquide entre ses joues, puis l'avale avant de lever ses sourcils d'étonnement.

- Eh bien, Alan, fait-elle non sans un coup d'oeil entendu après que le serveur lui a dit son prénom, votre cocktail est vraiment divin, j'adore !

Lena ne sait pas si c'est à cause de son compliment que le dénommé Alan décide de lui offrir ce cocktail, mais si c'est le cas, elle se souviendra de complimenter plus souvent les serveurs ! C'est dans un sourire qu'elle prend une nouvelle gorgée, avant de le remercier.

- Je ne peux pas bichonner ma propre clientèle comme vous le faites... Mais merci beaucoup ! Votre patron ne va rien dire ? se renseigne-t-elle, en se détendant un peu. "Ah oui c'est vrai, vous m'avez dit être le propriétaire !" se rappelle Lena dans la foulée. Puis elle se met à rire. "Je n'ai même pas encore bu, et voilà que j'oublie déjà ce qu'on me dit..."
  
(c) DΛNDELION


hj:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t4560-the-reason-i-keep-trying
♥ EvalanAddict ♥

avatar

★ Célébrité : Sean Maguire
★ Date d'inscription : 30/10/2017
★ Pseudo : Jays'Ink
★ Messages : 1447
★ Autres comptes : nope

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: something to hold on to ; pv.alan   Ven 3 Aoû - 15:22

something to hold on to
alan & lena

« i'm wide awake & i can see the perfect sky is torn ; you're a little late, i'm already torn. there's just so many things i can't touch. »


Alan savait parler à sa clientèle, qu'il bichonnait, mais jamais dans l'outrance. Il était aussi, encore récemment, un fin dragueur, sauf que de toute évidence, ces derniers temps, il avait la tête ailleurs et le cœur ancrait à un nouveau port pour une escale plus longue qu'à l'accoutumée. D'ailleurs, la préparation du cocktail le rappela presque instantanément aux souvenirs d'une jolie brune à l'origine de l'appellation du cocktail. Et dans une autre vie pas si lointaine, Al aurait certainement tenté le coup avec la demoiselle qui lui faisait face, sauf que désormais, notre Don Juan aspirait à plus de stabilité, il peinait d'ailleurs à se reconnaître tant le changement était brusque et rapide. Cependant, rien ne l'empêchait de sourire à la clientèle féminine et de se montrer avenant. On a le sens du commerce ou on ne l'a pas !

« - Ah une petite nouvelle ! C'est génial ça, j'espère que j'arriverai à vous convaincre de nous être fidèle. Les bars ce n'est pas ce qui manquent dans le coin, j'en conviens, mais vous verrez par vous-même qu'ici l'ambiance n'est pas si mal. » Il lui offrit un léger sourire avant de lui rendre la parole histoire de ne pas trop la mobiliser et lui permettre de ce fait, de se sentir plus à l'aise. Mais de toute évidence, la solitude nouvellement acquise venait de mettre un coup à son moral, même si elle tentait de l'amoindrir, Al n'était pas dupe.

« - Mais non ça n'est pas pitoyable. Vous savez ça arrive plus souvent qu'on ne pourrait le croire. Pas d'être pitoyable hein, je parlais d'être seule au comptoir. Et en plus si mon cocktail vous plaît, on peut imaginer que tout n'est pas perdu pour cette soirée ! » Il lui sourit à nouveau, avant de sortir plusieurs verres à essuyer, puis à ranger. Personne encore ne mobilisait son attention, il pouvait donc continuer à converser avec la demoiselle sans se laisser déborder. « - Et donc quel genre de clientèle vous ne pouvez bichonner ? Si c'est trop indiscret libre à vous de ne pas me répondre. Et si d'aventures, vous ne tenez pas l'alcool, je ne vous conseille pas d'aller au-delà de trois Evanna. Il se pourrait que j'ai la main lourde sur le rhum ! Tiens en parlant d'oublies, je crois que vous avez omis de me donner votre prénom, ce qui serait plus pratique pour converser, vous ne croyez pas ? »


(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦ Lézard des plages ♦

avatar

★ Célébrité : Keira Knightley
★ Date d'inscription : 06/05/2018
★ Pseudo : Eilyam
★ Messages : 380


MessageSujet: Re: something to hold on to ; pv.alan   Jeu 16 Aoû - 16:19

something to hold on to
alan & lena

« i'm wide awake & i can see the perfect sky is torn ; you're a little late, i'm already torn. there's just so many things i can't touch. »
- Si l'ambiance n'est pas si mal comme vous dites, je n'hésiterai pas à revenir ! J'habite dans le quartier, renseigne Lena sans gêne aucune.

Son cocktail ne tarde pas à arriver juste devant elle. La brunette compte bien rattraper sa soirée du mieux qu'elle le peut, et avec une boisson qui semble aussi délicieuse qu'elle est joliment présentée, c'est plutôt bien parti. Une seule gorgée lui suffit à confirmer les faits. Lena n'hésite pas à complimenter le serveur qui vient de la lui préparer, et qui lui fait la conversation depuis tout à l'heure. Il est d'ailleurs tellement attentif à sa clientèle qu'il a même remarqué que Lena semblait s'être fait poser un lapin. Chose qu'elle déteste, étant elle-même très polie et respectueuse de ses rendez-vous.

- C'est vrai. Ca me semble bien parti, c'est délicieux, rappelle Lena dans un sourire timide.

Pendant qu'ils parlent, Lena observe ce que fait le serveur. Il semble vider un lave-vaisselle plein de verres. Il en essuie plusieurs, puis se baisse à nouveau, en récupère d'autres, en essuie encore... Lena se demande si elle pourrait exercer ce genre de métier. Ca a l'air un peu plus physique que son travail à la librairie, et surtout, les horaires sont très différents. Pas sûr que la brunette apprécie de se faire sucrer la plupart de ses soirées quand elle préfère les passer en compagnie de sa télévision, tranquillement installée sur son canapé. Ou avec ses amis, quand ils daignent vouloir la voir. Et sans lui poser de lapin.

- Je travaille dans une librairie pour enfants, et franchement c'est plutôt dur de gâter la clientèle ! Il faut dire que ce sont les parents qui passent à la caisse, et ils ne sont pas toujours ravis qu'on tende une sucrerie à leur progéniture... raconte Lena, un léger sourire aux lèvres.

Oui, elle aime bien son métier. D'autant plus que le temps libre dont elle dispose lui permet d'avancer sur son projet de vie : devenir écrivain pour enfants.

- Je m'appelle Lena. Et vous ? répond-elle avant de prendre à nouveau la paille de son cocktail entre ses lèvres.

  
(c) DΛNDELION

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t4560-the-reason-i-keep-trying
♥ EvalanAddict ♥

avatar

★ Célébrité : Sean Maguire
★ Date d'inscription : 30/10/2017
★ Pseudo : Jays'Ink
★ Messages : 1447
★ Autres comptes : nope

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: something to hold on to ; pv.alan   Ven 17 Aoû - 16:04

something to hold on to
alan & lena

« i'm wide awake & i can see the perfect sky is torn ; you're a little late, i'm already torn. there's just so many things i can't touch. »


Être commerçant, ou plus globalement commercial, c'est une vocation, mais qu'on se le dise, ça diffère du métier de cuisinier. C'est un monde bien plus vaste et peut-être sans la contrainte d'être seul aux fourneaux. Même si pour certains, la solitude, dans un passé pas si lointain, n'était pas une contrainte. Mais en découvrant ce type de commerce, à savoir le bar, Alan c'était rendu compte que cela pouvait être agréable de ne pas porter le tablier ou une toque et d'aller au contact des autres. Depuis qu'il avait le Kangaroo Whiskey, ce ressentit, c'était décuplé et ayant au préalable fait un trait sur la cuisine, il s'était de toute évidence trouvé une nouvelle passion, retrouvant au préalable un peu de cette sociabilité qu'il avait perdu après la mort de sa femme. Mais que l'on ne s'y m'éprenne pas, il avait encore et toujours ce petit caractère propre aux Écossais, mais il tâchait de se modérer encore plus avec ses clients et plus encore avec les nouveaux à fidéliser. Et quand en plus, il tombe sur des personnes sympathiques, pas tellement adeptes de la buvette et pourvue d'un semblant de conversation, il n'hésite pas à donner de son temps.

« - Ah et bien si vous habitez dans le quartier et que vous aimez l'ambiance, je serais plus que ravi de vous compter parmi nos habitués. Ce n'est pas que je n'apprécie pas les autres, mais disons que certains de mes compatriotes ici présents, sont plus adeptes de la bibine que d'une vraie conversation si vous voyez ce que je veux dire. » Et pour illustrer ses propos, il désigna un petit groupe qui errait près du billard et qui au vu de leurs exclamations à la moindre boule entrée, semblait bien éméché. « - C'est des habitués et des ressortissants écossais qui plus est. Mon stock de whisky s'amenuise pas mal quand ils sont dans les parages ! » La conversation continua de se développer tout naturellement sans que ni l'un ni l'autre ne se force. La demoiselle semblait apprécier le cocktail qui lui a été servi, bien qu'Alan l'est prévenu, que si elle ne tenait pas l'alcool, il ne fallait pas prendre le risque d'aller au-delà de trois verres. Passant d'un sujet à l'autre, Alan se permit, puisqu'il sentait sa cliente un peu plus à l'aise, de lui demander sa profession, avant de s'informer de son prénom, une donnée censée faciliter un peu plus les échanges, il est vrai et idéal pour inscrire un nom, sur une hypothétique carte de fidélité.

« - Libraire pour enfants ! Hum effectivement, c'est une clientèle particulière à bichonner. Mais j'imagine que les journées sont longues et qu'un bon petit remontant de temps à autre, ne se refuse pas. Et du coup, c'est quoi le dernier ouvrage à la mode ? « Oui-Oui à l'école » ou les « facétieuses aventures d'un animal qui parle » ? Car j'imagine que pour faire chauffer la carte de crédit, il faut au moins que l'animal parle non ? Et le coup de la sucrerie, c'est super. Il faut fidéliser la clientèle quoiqu'il arrive, aussi petite soit-elle. Hey, mais j'y pense ! Je pourrais vous faire des cookies à la pomme et noix de macadamia. C'est une tuerie. J'en proposais quelques fois au comptoir, mais ça partait trop vite à chaque fois. Vous en dites quoi ? Je vous rassure, je suis qualifié pour j'étais chef avant d'atterrir ici. Ca pourrait être sympa à l'occasion, non ? ! »

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♦ Lézard des plages ♦

avatar

★ Célébrité : Keira Knightley
★ Date d'inscription : 06/05/2018
★ Pseudo : Eilyam
★ Messages : 380


MessageSujet: Re: something to hold on to ; pv.alan   Mar 4 Sep - 14:26

something to hold on to
alan & lena

« i'm wide awake & i can see the perfect sky is torn ; you're a little late, i'm already torn. there's just so many things i can't touch. »
Lena jette un coup d'oeil discret dans la direction que lui indique le dénommé Alan. Elle y constate, comme il en a parlé, qu'un petit groupe d'hommes au nez rougeaud et au sourire maladroit traîne près du billard. Ce n'est pas le genre de moments auxquels aspire Lena. Elle préfère de loin une soirée à danser. Elle est fêtarde, c'est évident, mais à sa manière. Elle s'est déjà trop souvent retrouvée chez elle sans savoir comment elle y était parvenue, c'est pourquoi elle force de plus en plus rarement sur la boisson. C'est qu'elle prend de l'âge, la brunette, mine de rien. Les gueules de bois le lui rappellent très cruellement. Lena finit par hocher la tête dans un sourire en reportant son attention sur le patron de l'endroit.

Son métier et son prénom renseignés, elle prend une nouvelle gorgée de son cocktail. Il n'est même pas corsé, elle pourrait boire ça comme du jus de fruits. Mais comme l'alcool n'est pas le meilleur ami de Lena... Elle se force à se maîtriser alors qu'Alan plaisante avec elle concernant les livres pour enfants à la mode. Lena, au contraire de ses collègues, a tendance à ne pas proposer aux parents d'acheter ce qui est à la mode. Elle trouve que les esprits d'antan de la littérature jeunesse se perd de plus en plus, et s'inspire d'ailleurs des anciennes pratiques et univers pour son propre livre.

- Oh vous savez, j'ai du mal à accrocher à tout ce qui est créé aujourd'hui ! Quand on me demande des livres à la mode, je dirige presque les parents vers d'anciens ouvrages, en prétextant que ça vient de sortir... avoue Lena, à demi-mot. "Je suis horrible, n'est-ce pas ?" grimace-t-elle ensuite.

Elle reprend néanmoins bien vite du poil de la bête quand Alan lui propose de lui faire manger des cookies. Elle l'imagine mal partir de suite dans une quelconque cuisine faisant partie de l'établissement pour mitonner des petits gâteaux pour une inconnue.

- A l'occasion, oui, avec plaisir ! accepte-t-elle en repoussant un peu son cocktail. Par ce geste, une idée lui vient. "Vous me donneriez la recette de l'Evanna ? J'aimerais bien le reproduire, il est tellement bon !" demande Lena en cherchant une carte du regard.

Elle suppose que les ingrédients complets de ce mojito fruité s'y trouvent, mais sans les quantités ni l'ordre de préparation.

- Et pour ce qui est des cookies, c'est vraiment gentil de votre part. Rien qu'à vous entendre, ils semblent délicieux ! Pourquoi avez-vous changé de profession ? s'enquiert Lena.

  
(c) DΛNDELION

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t4560-the-reason-i-keep-trying
♥ EvalanAddict ♥

avatar

★ Célébrité : Sean Maguire
★ Date d'inscription : 30/10/2017
★ Pseudo : Jays'Ink
★ Messages : 1447
★ Autres comptes : nope

To Do
Action de la loterie:


MessageSujet: Re: something to hold on to ; pv.alan   Sam 15 Sep - 22:38

something to hold on to
alan & lena

« i'm wide awake & i can see the perfect sky is torn ; you're a little late, i'm already torn. there's just so many things i can't touch. »

Le petit groupe d'Écossais semblait se radoucir au son d'une balade ou du moins à ce qui y ressemblait. Bien que l'on puisse aisément se demandait si les Pogues ont un jour interprété une balade. L'intermède musical éludé, Alan toujours pourvu de son fidèle torchon sur l'épaule, observait Lena tout en continuant à entretenir la conversation, agréable de surcroît. Elles ne le sont pas toute en général, ces conversations de comptoir où la plupart du temps, l'alcool ingurgité en quantité irraisonnable, rend l'interlocuteur difficilement compréhensible. La plupart du temps, il se livre sans concession à la mélopée du désespoir rendant l'échange pénible pour l'oreille attentive qui plus est lorsque nous n'avons pas vocation à jouer les psys. Mais il arrivait aussi qu'il y ait d'autres styles de clients que les poivrots pleurnichards qui font la richesse des bars et de leurs propriétaires. Lena en était la parfaite illustration, elle ne se lamentait pas et ne pleurait sur son existence, au contraire, elle allait bien et parlait avec facilité, bien que cela soit la toute première fois qu'elle et Alan converse.

« - Ah oui effectivement vous êtes vraiment très horrible de leur imposer un peu de culture, c'est incontestablement le pire des châtiments. C'est un affront de préférer Baudelaire à ce torchon qui se décline en cinquante nuances de je ne sais pas quoi. Non très sérieusement, je vous comprends. Je ne suis pas un grand amateur de littérature, enfin si je peux l'être quand j'ai le temps. Toujours est-il que je suis effaré de voir ce qui a du succès de nos jours. Je vais vous faire un aveu » Il fit mine de se rapprocher, comme s'il était sur le point de lui livrer un secret que personne ne devait entendre. « - J'ai lu les dix premières pages de ce truc avec Christian Grey, juste par curiosité. Je voulais comprendre le succès de ce truc. Je vous assure que c'était un supplice, le pire de tous. Si les femmes veulent de l'excitation qu'elles lisent le Marquis de Sade ou une version plus soft. Je crois que c'est le style low cost, il pervertit tout même la littérature. »

Puis le voilà en train d'évoquer bien plus qu'une passion, sa vocation. « - Je serais ravi de vous faire goûter mes cookies, mais comprenez bien que si je vous donne la recette de ce cocktail, je serais obligé de vous tuer. Je peux juste vous dire qu'il suffit d'ajouter à la préparation du mojito un zeste de citron et de la framboise avec un peu de sucre de cannelle et je crois que le tour est joué » Il l'affubla par la suite d'un petit clin d'œil sans en dire davantage avant de reporter son attention sur son autre barman pour voir s'il s'en sortait avant de reporter toute son attention sur sa nouvelle cliente. « - Oulà vous savez être chef étoilé, c'est rude, plus encore lorsqu'on est connu et que l'on fait de la télé. Et je suis passé à côté de ma vie voilà tout » Il s'arrêta là puisqu'il ne voulait pas développer davantage et évoquer l'assassinat de sa femme alors qu'il ouvrait un nouvel établissement sur Times Square à New-York.


(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: something to hold on to ; pv.alan   

Revenir en haut Aller en bas
 
something to hold on to ; pv.alan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alan Kesey [terminé]
» Alan Humphries
» ALAN LANGFORD
» THE ALAN PARSONS PROJECT
» ALAN LEE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Australian life :: 
Melbourne
 :: 
Fitzroy
 :: Le Kangaroo Whiskey
-