AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 #436 ♦ I'm not your mother but I won't let you ruin your life... ♦ feat. Darcy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
♦ Lézard des plages ♦

avatar

★ Célébrité : Willa Holland
★ Date d'inscription : 29/04/2018
★ Messages : 151


MessageSujet: #436 ♦ I'm not your mother but I won't let you ruin your life... ♦ feat. Darcy   Dim 3 Juin - 17:46


I'm not your mother but I won't let you ruin your life...

La porte claque brutalement. Il n’en fallut pas plus pour me réveiller en sursaut. Mon cerveau mit quelques secondes à se rappeler d’où j’étais et pourquoi j’étais là. Je reconnus rapidement le salon de la maison familiale et je me souvins rapidement que si j’étais là, c’était justement pour intercepter la personne qui venait de rentrer. Darcy ma petite sœur daignait envie pointer le bout de son nez après être partie en milieu d’après-midi sans avoir dit à personne où elle allait et sans répondre aux message depuis ce moment-là. Je me levais et constatais que l’horloge murale indiquait 4 heures et demie du matin, inutile de préciser que la jeune femme et moi-même avions cours le lendemain. Je l’entendais faire claquer ses talons de manière peu assurée jusqu’au seuil d’entrée où elle du les retirer, car ses pas toujours aussi lourds et mal assurés étaient moins bruyants, signe qu’elle avait enfilé ses chaussons. Je m’avançais dans l’encadrement de la porte pour allumer la lumière du sas. J’eus un moment de stupeur. Mais qu’est ce que tu as fait à tes cheveux ? Oui bonjour était devenu secondaire maintenant que je découvrais que ma sœur, propriétaire d’une magnifique crinière rousse depuis la naissance venait d’opter pour un blond platine. Une fois le choc passé, je devais reconnaitre que ça lui allait plutôt bien et qu’elle n’avait pas à me demander pour changer de couleur de cheveux mais je ne préférais pas imaginer la réaction de mon père le lendemain matin quand il découvrirait la nouvelle tête de sa cadette. En revanche, je ne pouvais cautionner son comportement, rentrer à 4h30 du matin en pleine semaine sans prévenir personne sur où elle allait et revenir visiblement peu sobre. Je m’appuyais sur le mur.Tu te rends compte de l’heure qu’il est ? Tu te rends compte que tu as cours demain ? Je détestais faire la maman avec ma petite sœur mais ces dernières semaines cela devenait nécessaires car elle partait en sucette et je refusais qu’elle prenne le même chemin que notre père dont elle ignorait tout…
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Cycy Impératrice ♠

avatar

★ Célébrité : Sophie Turner
★ Date d'inscription : 19/09/2015
★ Pseudo : Elina
★ Messages : 990
★ Autres comptes : Ezekiel, Emrys, Savannah, Castiel, Aiden, Zoey, Thomas, Logan, Keith


MessageSujet: Re: #436 ♦ I'm not your mother but I won't let you ruin your life... ♦ feat. Darcy   Dim 17 Juin - 16:19



❝I'm not your mother but I won't let you ruin your life... ❞
Haylee & Darcy
J’avais pris pour habitude de sortir régulièrement et de rentrer à pas d’heure et rarement très fraîche. Je ne pensais qu’à ça en ce moment, sortir, me vider l’esprit, me détendre, profiter de la vie. Sam m’avait ouvert les yeux là-dessus. Il m’avait permis de me libérer et d’apprendre à profiter de tout ce que la vie pouvait offrir. Je passais énormément de temps avec lui. Il était devenu mon exutoire. A chaque fois que je ressentais cette pointe d’angoisse m’envahir, je le contactais pour qu’on sorte, ou je sortais seule, ça m’arrivait aussi quand Mae n’était pas disponible. J’avais quitté la maison dans l’après-midi aujourd’hui pour rejoindre Samuel en ville. Le temps était passé vite, on avait trainé ici et là pour finalement s’arrêter chez le coiffeur. Ça faisait des jours qu’il ne cessait de me dire que le blond m’irait à merveille. A force de persuasion, j’avais fini par l’écouter et j’arborais à présent une couleur blonde à la place de mon roux naturel. Je n’avais pas réellement réfléchi à la question. J’avais juste accepté sans me poser plus de question. Et avant même que j’aie pu regretter quoi que ce soit, nous étions sortis en boite pour aller danser et boire. Au final, il était tard quand je rentrais chez moi, et j’étais complètement torchée. A tel point que le sol ne me semblait plus vraiment droit. Tout tournait trop vite autour de moi.

En entrant chez moi, je manquais de délicatesse et claquais la porte derrière moi. Oups. Tant pis. Je ne savais pas quelle heure il était mais ce n’était pas important. Tout ce que je savais c’est que j’avais faim. Et que j’étais fatiguée. Mais que j’avais faim aussi. Je retirai mes chaussures, tant bien que mal en me tenant au mur. Ah, ça faisait du bien ! Je commençais à avoir mal aux pieds. Mes chaussons enfilés, je me redressais et je fus éblouie par la lumière qui venait de s’allumer ! Grimaçant, je portais mes mains devant mes yeux. C’est à ce moment que j’entendis la voix de ma sœur me questionner sur mes cheveux. « Quoi mes cheveux ? » Qu’est-ce qu’ils avaient mes cheveux ? J’attrapais une mèche pour regarder de plus près. Ah oui ! Ils étaient blonds ! « Ben quoi ? T’as jamais vu de blond ? » C’était quand même bizarre. Il y avait des blonds partout. Je prenais la direction de l’entrée mais Haylee se trouva sur mon chemin. La voilà qui me faisait la morale… Chose que je détestais. Surtout venant de sa part. « Tu te rends compte que tu n’es pas ma mère ? » Je ne supportais pas quand elle jouait à la petite maman. Elle n’était pas notre mère. Personne ne pourrait jamais la remplacer. « Lâche-moi. » Je la contournais pour entrer et me diriger vers la cuisine en rasant les murs pour éviter de perdre l’équilibre. Arrivée dans la bonne pièce j’ouvris le frigo pour chercher quelque chose à manger.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t540-darcy-you-re-my-hero-you-re-mine
♦ Lézard des plages ♦

avatar

★ Célébrité : Willa Holland
★ Date d'inscription : 29/04/2018
★ Messages : 151


MessageSujet: Re: #436 ♦ I'm not your mother but I won't let you ruin your life... ♦ feat. Darcy   Dim 24 Juin - 16:09


I'm not your mother but I won't let you ruin your life...

Je l’avais surement ébloui en allumant la lumière sans prévenir mais sur le moment, je m’en fichais, la jeune fille devait comprendre qu’elle ne pouvait rentrer à cette heure une veille de cours. En soit, le fait qu’elle néglige sa scolarité ne me gênait pas tant que ça, on n’était pas tous fait pour faire des études longues et compliquées mais je ne la laisserais pas ruiner sa vie pour ce que je supposais être un groupe de potes ou seulement un pote avec une mauvaise influence. Elle monta sur ses grands chevaux dès qu’elle ouvrit la bouche. Ce n’était pas étonnant, cela faisait partie de son caractère et je l’avais légèrement agressé entre la lumière et ma surprise concernant ses cheveux. Bien sûr que si mais que va dire papa en voyant ça ? Et pourquoi tu ne nous en as pas parlé avant ? Ça sort d’où ? Ça et ta manie de rentrer à 4 heures et demie alors que tu commences les cours dans quelques heures… Je levais les yeux au ciel lorsqu’elle me fit comprendre que je n’étais pas sa mère. Elle me contournait et se dirigea vers le frigo qu’elle ouvrit. Non je ne suis pas maman, tu sais très bien que je ne l’a remplacerais jamais et que personne ne le fera non plus ! Mais je suis ta grande sœur, je m’inquiète pour toi et ton comportement montre que j’ai raison de m’inquiéter pour toi ! Je soupirais en la voyant fouiller dans le frigo, ne trouvant probablement rien à son goût puisque ce dernier était rempli de yaourt allégé et de légumes sains pour le régime de notre père. Elle était complétement bourrée, elle avait surement envie de manger un truc gras et lourd mais ce n’est pas dans cette maison qu’elle trouverait son bonheur. Depuis l’incident de notre père, la junk food était complétement prohibée dans cette demeure et je ne comptais pas que cela change. Il n’y a pas de pizza si c’est ça que tu cherches, tu sais qu’il n’y en a plus depuis plusieurs mois… J’ouvris une porte d’un placard situé en hauteur. Je peux te faire des pâtes si tu veux mais à une condition… Que tu me dises qui t’entraines dans ces soirées en pleine semaine qui e font rentrer à pas d’heure ?
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Cycy Impératrice ♠

avatar

★ Célébrité : Sophie Turner
★ Date d'inscription : 19/09/2015
★ Pseudo : Elina
★ Messages : 990
★ Autres comptes : Ezekiel, Emrys, Savannah, Castiel, Aiden, Zoey, Thomas, Logan, Keith


MessageSujet: Re: #436 ♦ I'm not your mother but I won't let you ruin your life... ♦ feat. Darcy   Ven 13 Juil - 20:11



❝I'm not your mother but I won't let you ruin your life... ❞
Haylee & Darcy
Je ne supportais pas quand Haylee prenait la place de maman. Elle savait que je détestais ça mais elle ne pouvait pas s’en empêcher. Personne ne pouvait la remplacer, pas même ma propre sœur. Et encore moins la foutue greluche qui intéressait mon père. J’étais majeure, j’avais le droit de sortir quand je le voulais. La dispute avec mon père quand Travis m’avait ramenée la dernière fois m’avait pas mal secouée, plus que je n’oserais l’avouer et depuis je ne faisais que bafouer l’autorité paternelle. Il refusait que je voie Travis, il m’en voulait d’avoir parlé à Leah dans son dos alors que je n’étais la plus fautive dans l’histoire, bref en ce moment, Travis était la seule personne à savoir me gérer. Je levais les yeux au ciel quand elle me fit la morale sur ma couleur de cheveux. Elle avait le don pour poser quinze mille questions qui donnaient mal au crâne. « C’est bon, tu as fini la rabat-joie ? Pour ta gouverne, je fais ce que je veux de mon corps et donc de mes cheveux. Si je veux me raser la tête c’est mon droit ! Depuis quand je dois demander l’autorisation pour aller chez le coiffeur ? Tu demandes la permission quand tu achètes des nouveaux vêtements ? Non ! Alors fous-moi la paix ! » C’était fou ça quand même ! J’avais quand même le droit de changer d’apparence sans demander l’avis à qui que ce soit !

Je pris la direction de la cuisine parce que j’avais faim et j’entendis une nouvelle fois la voix de ma sœur dans mon dos. Décidément, elle n’allait pas me lâcher. Evidemment, elle me sortit les violons en me parlant de son rôle de grande sœur inquiète. Je me redressais pour la regarder. « Je vais bien ! Arrête de voir le mal partout ! Il n’y a pas de mal à sortir s’amuser de temps en temps ! Tu devrais essayer ça te ferait du bien ! » Et ça lui enlèverait ce balai qu’elle avait dans le cul. Parce qu’à part veiller à l’alimentation de tous dans cette maison et à jouer le flic, elle ne faisait pas grand-chose. Je reportais mon attention vers le frigo mais rien ne me tentait. Il n’y avait rien de bon à manger ! Je soupirais en l’entendant de nouveau. Evidemment qu’il n’y avait pas de pizza, il n’y avait plus rien de vraiment comestible depuis plusieurs mois. Pour moi qui était difficile, c’était devenu un véritable calvaire de se nourrir dans cette maison. Bien sûr, c’était pour le bien de notre père, mais parfois je voulais manger autre chose que des légumes vapeur que je détestais tant. En fait, je passais mon temps à me nourrir à l’extérieur.

Elle me proposa de me faire des pâtes et je me relevais en refermant le frigo. Cependant, elle imposa une condition. Je croisais les bras. « Je n’ai donc pas le droit de sortir seule ? J’ai des amis tu sais. La vie étudiante, ça ne te dit rien ? » Je pris une profonde inspiration pour tenter quand même de baisser d’un ton. Elle avait proposé de me faire à manger, c’était sympa de sa part. « Ces derniers mois n’ont pas été faciles, tu le sais aussi bien que moi. Tout le temps que papa est resté à l’hôpital, je ne vivais plus, je survivais, je dormais à peine, je n’avais que lui en tête et la peur panique que ça recommence. J’ai juste besoin de relâcher toute cette pression maintenant qu’il va mieux. » Ajoutons à cela le fait que Travis me brise le cœur en me mettant le râteau du siècle quelques mois avant la crise de mon père. L’année qui venait de s’écouler avait été terrible pour moi. A présent, ça allait mieux, Travis avait accepté de nous laisser une chance – même si je ne l’avais encore annoncé à personne – et mon père allait mieux. Tellement mieux qu’il m’avait massacré quand Travis m’avait ramenée et en apprenant que j’avais des contacts avec Leah, sa sœur dont il nous avait caché l’existence à tous. J’avais juste besoin de décompresser encore un peu.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t540-darcy-you-re-my-hero-you-re-mine
♦ Lézard des plages ♦

avatar

★ Célébrité : Willa Holland
★ Date d'inscription : 29/04/2018
★ Messages : 151


MessageSujet: Re: #436 ♦ I'm not your mother but I won't let you ruin your life... ♦ feat. Darcy   Sam 21 Juil - 11:11


I'm not your mother but I won't let you ruin your life...

Voir ma sœur ainsi changée m’avait tout d’abord surpris puis mis en colère puis j’avais fini par trouver cette couleur jolie et tout ça en moins de trente secondes, je n’aimais pas vraiment qu’elle prenne des décisions comme ça, sur son corps, son apparence, ses cheveux sans en parler à personne avant car c’était ainsi que certains jeunes de notre âge se retrouvait avec des piercings, des tatouages et autres débilités qui finissaient par s’infecter et par coûter une opération. Je ne voulais en aucun cas que ma sœur dérive dans ce cercle et c’est pour cela qu’à l’instant je l’engueulais pour une simple couleur de cheveux. Elle m’injecta que je ne lui demandais pas la permission d’aller acheter de nouvelles fringues. Je soupirais, cela faisait des mois que je n’avais pas fait les boutiques ou que du moins je ne l’avais pas en vitesse pour acheter un tout petit truc et repartir m’occuper de la maison et de ma famille juste ensuite. Il y a une sacrée différence entre des fringues que tu peux mettre ou non et une couleur de cheveux que tu ne peux pas enlever dans la seconde Darcy ! C’est quoi la prochaine étape ? Le piercing ? Le tatouage ? La grossesse ? Oui , rien à voir mais j’étais tellement énervée à cet instant qu’elle fasse preuve d’autant d’égoïsme que je n’avais pas retenu mes mots et ma colère.
Je la suivais dans la cuisine, sachant déjà que sa première recherche serait dans le frigo et qu’elle ne trouverait rien à lui plaire vu comment elle était difficile. Le régime de notre père et celui de Darcy était quelque peu discordant et cela pesait sur la jeune femme qui voulait juste manger ce qu’elle aimait… J’aurais aimé pouvoir lui offrir ces repas à la noix comme la pizza ou les mousses au chocolat qu’elle adorait lorsqu’elle était plus jeune mais il fallait toujours prétendre… Prétendre que la crise cardiaque de notre père en était bien une, prétendre qu’il devait suivre un régime particulier, prétendre, toujours faire semblant et afficher une façade de femme au foyer heureuse à a peine 24 ans… De temps en temps ?! Tu te fous de moi ?! C’est la deuxième fois que tu sors cette semaine et on est vendredi matin ! Sans parler du fait que les deux seuls soirs où tu étais là, tu as passé ta soirée au téléphone avec on ne sait qui… Sortir de temps en temps oui, sortir tout le temps et foutre ta vie en l’air, non !
J’étais en colère mais Darcy restait ma sœur et la voir errer ainsi à la recherche de nourriture me fit mal au cœur. Je lui proposai donc de lui faire à manger. Proposition à laquelle elle répondit par un croisement de bras. Je sais très bien ce que c’est la vie étudiante… Mais je sais aussi que si tu sors aussi souvent, ce n’est pas pour rejoindre une bande de potes différentes chaque soir… Darcy, je sais que quelqu’un t’entraine là-dedans et si tu ne me dis pas qui c’est, je laisserais papa se charger de le découvrir… Et je savais qu’elle préférait de loin avoir mes remontrances que celle de notre père, ou du moins c’était le cas, il y a encore quelques mois… Quelques mois durant lesquels nous avions tous changé et où notre vie avait été véritablement chamboulée. Derniers mois que ma cadette évoqua pour tenter une nouvelle fois de s’en sortir. Sauf que cette excuse marcha et que je me retrouvais à sortir la casserole et les pâtes pour lui faire à manger à quatre heures quarante cinq du matin. Alors que l’eau commençait doucement à chauffer, je me retournais vers elle. Je pense que tu pourrais trouver d’autres moyens de relâcher la pression… Que dirais-tu d’un week end avec papa et Jasper à quelques heures d’ici ? Cela pourrait te faire le plus grand bien et à toute la famille en fait… Encore et toujours à essayer de trouver une solution convenant au plus grand nombre sans pour autant donner les vraies raisons de ce week end au vert qui éloignerais notre père des tentations obscures qui l’avait menées à l’hôpital. Ce n’était que deux ou trois jours mais c’était deux ou trois jours de gagné pour ce combat que je m’efforçais de mener au quotidien…

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: #436 ♦ I'm not your mother but I won't let you ruin your life... ♦ feat. Darcy   

Revenir en haut Aller en bas
 
#436 ♦ I'm not your mother but I won't let you ruin your life... ♦ feat. Darcy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Mother's Day [DVDRiP]
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» Un article intéressant de Régine Chassagne du groupe Arcade fire
» Blackberry Bold..
» Kino no Tabi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Australian life :: 
Melbourne
 :: 
Carlton
 :: Habitations
-