AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ce n'est pas le moment !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
♥ EvalanAddict ♥
avatar

★ Célébrité : Sean Maguire
★ Date d'inscription : 30/10/2017
★ Pseudo : Jays'Ink
★ Messages : 1454
★ Autres comptes : nope

MessageSujet: Ce n'est pas le moment !   Sam 25 Aoû - 19:36

Ce n'est pas le moment !


Ft Evana Porter





Le 27 Juin 2012 était une date gravée dans la tête d'Alan et une période durant laquelle il préférait aisément se rendre indisponible. Sauf qu'il ne l'était pas, en particulier pour ce cher Malcolm, le frère de Maya, qui à l'inverse d'Alan, célébrait chaque année, l'anniversaire de la mort de sa sœur et semblait bien décidé à le faire avec l'ancien chef étoilé. L'année passée, il était même venu jusqu'à Melbourne s'en était suivit une sacrée soirée aux cours de laquelle il avait fait la connaissance d'un certain Emrys, abandonnant Malcolm durant quelques minutes. Il le savait, il s'était mal conduit avec lui et avait sûrement était un peu trop véhément dans l'échange. Toujours est-il que nous étions à la veille des six ans de la mort de Maya Murray et que notre Écossais espérait encore ne pas subir le rappel constant de cette disparition. Par chance, il avait désormais une excuse pour se couper du reste du monde, en espérant que ce jour passe. Voilà un mois déjà, qu'il venait d'acquérir la petite épicerie accolée au pub. Les papiers signés dans la foulée lui permirent de lancer très rapidement les travaux. Le projet était un peu fou, pas notre chef semblait bien décidé à le concrétiser, tout comme il était bien décidé à renfiler son tablier.

D'ici quelques mois, à l'issue des travaux, le Kangaroo Whiskey aurait à ses côtés un petit restaurant qui permettrait aux clients de se restaurer avant de continuer leur soirée, au pub. Un projet complètement fou, mais bel et bien une perspective d'avenir. Tout cela, il le devait entre autres à Evanna avec qui il était en couple depuis un peu plus de cinq mois. Cependant, soucieux de préserver Elizabeth et désireux de ne rien précipiter, ils vivaient encore chacun de leur côté. Une donnée venant s'ajouter à la grande période de travail, d'un côté comme de l'autre. En ce moment, c'était la folie et les occasions de se voir, se faisaient rares.

« - Euh... non déposez tout ça ici ! Oui et les peintures là-bas ! » A la manœuvre notre Écossais était bien décidé malgré tout, à textoter sa petite amie, pour prendre quelques nouvelles. Il était cependant loin de se douter, que d'ici une dizaine de minutes, il recevrait, une fois n'est pas coutume, une visite dont il se serait bien passé au demeurant. Téléphone en main, il achevait de rédiger son sms.

Salut la surfeuse ! Je prends cinq minutes pour t'envoyer un petit sms. Tout va bien, les travaux avancent aujourd'hui. J'espère rattraper le retard engrangé. Ici, c'est le bordel, un vrai champ de bataille, je t'épargne les détails. Tu me manques, c'est dingue ! Si tu as cinq minutes peut-être que l'on peut s'appeler qu'on dis-tu ? Avant demain, parce que je ne serais sûrement dispo pour personne. Ton corps de rêve me manque.

Ton idiot d'Ecossais


Il pressa la touche d'envoi sans grande conviction et souffla un long moment. Il détestait cette période, et même s'il refusait de se l'avouer, cela jouer sur son moral, même après six ans.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ EvalanAddict ♥
avatar

★ Célébrité : Lana Parrilla
★ Date d'inscription : 30/10/2017
★ Messages : 430
★ Autres comptes : Nope

MessageSujet: Re: Ce n'est pas le moment !   Jeu 27 Sep - 6:29

Ce n'est pas le moment !


Ft Alan Murray





Le bonheur était une denrée rare. Après la disparition de Jon, Evanna n’aurait jamais pensé se remettre en couple et être heureuse autrement qu’avec sa fille. Comme quoi, le Destin jouait parfois de drôles de tours, et cette fois-ci, c’était pour le mieux, cela ne faisait aucun doute. Ses collègues et proches n’avaient pu que remarquer ce sourire différent de celui qu’ils lui avaient connu pendant trois ans. A présent, la biologiste était comme vivante à nouveau. Bien sûr, elle n’en oubliait pas son premier grand amour, le père de sa fille, qui gardait une place précieuse dans son coeur, mais Alan avait désormais comblé le trou béant, recollé les morceaux d’un coeur brisé. Eva’ reconnaissait volontiers que bel européen avait changé sa vie. Et le plus beau, c’était que malgré le côté insolite et imprévu des présentations, Elizabeth l’avait accepté.

Malgré les cinq mois de relation, Evanna ne voulait rien brusquer, et surtout pas sa fille, et n’avait donc pas encore proposé à son petit ami d’emménager. Ceci dit, ils se voyaient souvent et Alan était souvent à la maison. Sauf ces derniers jours où l’un comme l’autre étaient bien accaparés par leurs jobs respectifs. Alan avait entrepris des travaux dans le local adjacent au bar qu’il venait d’acquérir. L’Australienne était fière de lui et de ses nouveaux projets. Quant à elle, la biologiste marine avait pas mal de travail de son côté, la saison hivernale commençait en ce mois de juin et beaucoup de mouvement était à constater au niveau des fonds marins. Souvent de sortie en mer pour la journée à observer les différents individus des espèces qu’elle suivait, elle rentrait totalement lessivée. Les footings matinaux avec Alan et Pepper n’étaient plus que le dimanche.
Arrivée au laboratoire, la belle brune regarda son portable. La photo de Lizzy et Alan faisant les fous en fond d’écran lui rappela combien son petit ami lui manquait. Quelque part, cette espèce de dépendance affective lui faisait peur. Et si lui aussi venait à disparaître ? Serait-elle capable de gérer une nouvelle perte aussi importante ? Son coeur le supporterait-il ? C’était plus fort qu’elle, malgré les dires de sa psy ou de ses proches, elle avait du mal à ne pas penser à ce genre de chose. Il lui manquait, c’était un fait. Et s’il était une chose que le deuil lui avait apprise, c’était que la vie était courte. Elle récupéra son sac après avoir retiré sa blouse, et sortit du labo pour se rendre à sa voiture. Avant qu’elle ne mette le contact, un SMS lui parvint. Quelle coïncidence ! Alan. Un sourire naquit sur les lèvres de l’Australienne qui alors démarra et se rendit en moins de temps qu’il n’en fallait pour le dire au Kangaroo Whiskey. Garée, elle verrouilla son SUV et se dirigea vers ce qui serait sous peu, elle en était sûre, le meilleur restaurant de Melbourne. Elle entra et vit Alan, de dos.

- Salut l’Ecossais. Je me suis dit que cinq minutes face à face seraient mieux qu’au téléphone.

Elle s’approcha de lui et passa ses bras autour de sa taille.

- ça commence à prendre forme, tu dois être content. J’ai quelques heures devant moi, est-ce je peux te donner un coup de main ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ EvalanAddict ♥
avatar

★ Célébrité : Sean Maguire
★ Date d'inscription : 30/10/2017
★ Pseudo : Jays'Ink
★ Messages : 1454
★ Autres comptes : nope

MessageSujet: Re: Ce n'est pas le moment !   Lun 1 Oct - 17:20

Ce n'est pas le moment !


Ft Evana Porter





Dans un taxi, non loin de là, un nouvel arrivant observait la ville. La dernière fois, il était arrivé de nuit et n'avait de ce fait pas pu découvrir Melbourne comme il se doit. Malcolm n'avait pris qu'une petite valise cette fois, car il ne comptait pas rester trop longtemps contrairement à la dernière fois. Il redoutait comme toujours les retrouvailles avec Alan, car mieux que quiconque, il savait que l'ancien chef ne supportait que très mal cette période et le rappel constant du décès de Maya, ainsi que les circonstances ayant menées à cette perte tragique. D'autant plus que le jeune homme avait de mauvaises nouvelles à annoncer à son ancien beau-frère et se demandait dès lors comment il devait s'y prendre pour lui dire que l'un des suspects serait dehors sous peu. En attendant cette arrivée impromptue et après avoir envoyé un texto à sa belle, notre Écossais continuait à mener ses troupes à la baguette. Pourvu de sa salopette bleue cernée de peinture blanche, il allait de sa participation et ne négligeait pas ses efforts pour faire avancer les travaux. Avec de récentes intempéries, ils avaient pris plus d'une semaine de retard et devaient de ce fait se presser pour pouvoir rendre le matériel de location dans les temps. Les peintures achevées, les ouvriers s'occupaient à présent de la pose de la brique sur les mûrs pour offrir un aspect rustique chic aux lieux. Al avait finalement décidé de ne pas copier la décoration du pub, pour bien distinguer les deux commerces et offrir une toute autre expérience à ces futurs clients. « - Il faudra s'occuper aussi de la peinture et de la pose sur la cloison ouverte sur la cuisine. » Une petite nouveauté pour l'ancien chef étoilé, qui n'avait jusqu'alors jamais permis, dans aucun de ses précédents restaurants, la possibilité aux clients, de le voir œuvrer aux fourneaux par le biais d'une ouverture, en cuisine.

Les minutes s'écoulèrent, rythmées par les consignes d'Alan, qui le dos tourné, n'avait point vu arriver celle à l'origine de tous ces changements. « - Super les gars ! Prenez cinq minutes… » Il n'eut pas le loisir de développer, car en effet une voix au combien familière le délesta l'espace d'un instant de son statut de chef de chantier. « - Captain Némo ? » Il se retourna aussitôt pour faire face à la belle biologiste. « - L'Ecossais est ravi que sa belle Australienne ait jeté  l'encre. Ils comblèrent la distance qui les séparaient l'un de l'autre pour une petite étreinte. Al en profita pour passer sa main dans les cheveux de la demoiselle et y chasser les impétueuses mèches rebelles avant de glisser le long de sa joue pour la caresser avec douceur. « - Oui ça prend forme, on a toujours un peu de retard par contre. Je vais devoir négocier avec l'entreprise qui me prête le matos, pour l'avoir un peu plus longtemps. Hormis ces petits pépins, je pense voir le bout du tunnel dans un peu moins d'un mois. » Il salua les ouvriers qui s'en allaient fumer leurs cigarettes à l'extérieur. « - Ev, je sais que tu veux bien faire, mais il est hors de question que j'abuse de ton temps libre surtout qu'il est essentiellement question de peinture et que tu es tout sauf douée avec un pinceau ! » Il aimait la charrier et voir se dessiner sur son visage cette mine faussement outrée l'obligeant à jouer de ses charmes pour laisser paraître à nouveau un sourire sur ses lèvres. « - Viens, il faut que je te montre quelque chose ! » Il lui embrassa le bout du nez, avant de glisser sa main dans la sienne pour la conduire jusque dans son antre, la cuisine. « - Je te présente mon royaume ! Elle est terminée, je pense que je vais pouvoir commencer à commander des denrées avec mon fournisseur pour remplir les frigos. C'est excitant ! Mais assez parlé de moi. Comment ça va toi ? Tu veux boire quelque chose peut-être ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ EvalanAddict ♥
avatar

★ Célébrité : Lana Parrilla
★ Date d'inscription : 30/10/2017
★ Messages : 430
★ Autres comptes : Nope

MessageSujet: Re: Ce n'est pas le moment !   Lun 5 Nov - 16:14

Ce n'est pas le moment !


Ft Alan Murray





Alan lui manquait. Eva’ le savait accaparé par ses travaux et elle ne l’en blâmait pas, mais malgré tout, cette nouveauté très excitante dans la vie du chef étoilé était très chronophage et surtout très fatigante pour lui. La biologiste avait donc profité du message envoyé par son petit ami pour venir lui rendre une petite visite surprise, et visiblement, cette surprise était réussie. Ravie, Evanna savoura l’étreinte et la main chaleureuse posée sur sa joue. Le sourire ne quittait plus ses lèvres, elle était si heureuse de le voir, et de voir que les travaux prenaient forme. Ce devait être un tel soulagement pour Alan qui avait tant mis de sa personne pour cette annexe.

- Le retard, ça se comble, dit-elle pour le rassurer.

Elle venait de proposer son aide vu qu’elle avait du temps devant elle, mais l’Ecossais s’empressa d’éconduire la proposition en critiquant ouvertement ses talents de peintre. La biologiste écarquilla les yeux avec exagération avant d’éclater de rire.

- Tu dis ça parce que tu es jaloux de mes œuvres… J’aurais fait sensation à l’époque du cubisme ! Blague à part, je ne plaisantais pas, j’ai vraiment trois bonnes heures à tuer alors si tu as besoin d’aide, il faut surtout pas hésiter. Et puis ça me fera une excuse pour rester auprès de toi. De près ou de loin.

Mais Alan semblait pressé de lui montrer autre chose. Curieuse de nature, elle ne se fit pas prier pour le suivre, et ne fut pas déçue du voyage. Elle se trouvait à présent dans une immense cuisine toute neuve.

- Waooow ! lâcha-t-elle en tournant sur elle-même pour observer les quatre coins de la pièce. C’est la première fois que je rentre dans une vraie cuisine professionnelle. Oh là là, Alan tu vas tellement t’éclater ici ! Je vois déjà les étoiles dans tes yeux, dit-elle en se rapprochant de lui.

Il parlait de commencer les commandes, c’était vraiment l’aboutissement.

- Quoi ? Non, continue à parler de toi ! Je veux en savoir plus ! Ce que tu imagines pour ta première carte ? Il faut absolument que tu y mettes le cheesecake à la framboise que tu as fait pour notre premier rendez-vous ! Il fera fureur, c’est sûr et certain !

Elle lui sourit avant de se rapprocher et le serrer dans ses bras.

- Je suis tellement fière de toi. Tu peux être fier aussi de tout ce que tu as accompli. Ce restaurant va cartonner, j’en suis absolument sure ! Tu penses ouvrir quand ?

Elle lui vola un baiser avant de hausser les épaules.

- Moi ça va. J’ai presque terminé de rédiger mon étude sur les tortues vertes et le réchauffement climatique. Je vais avoir un peu plus de temps avant de me lancer dans un nouveau projet de recherches.

Evanna s’adossa au plan de travail tandis qu’Alan lui proposait quelque chose à boire.

- La même chose que toi. Je suis pas contrariante.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ EvalanAddict ♥
avatar

★ Célébrité : Sean Maguire
★ Date d'inscription : 30/10/2017
★ Pseudo : Jays'Ink
★ Messages : 1454
★ Autres comptes : nope

MessageSujet: Re: Ce n'est pas le moment !   Lun 5 Nov - 20:58

Ce n'est pas le moment !


Ft Evana Porter





Ce nouveau projet était certes une consécration, mais avant tout il n'en demeurait pas moins horriblement chronophages et plus encore avec la non-tenue des délais qui n'était désormais plus une hypothèse, mais bel et bien une réalité. Mais soit, puisqu'il n'avait plus le choix, le chef s'adapterait. Une qualité que beaucoup lui enviaient jadis. Sous la pression, il se dépassait et mieux que quiconque, il savait s'adapter sous la contrainte, c'est d'ailleurs dans ces moments-là qu'il semblait le plus imaginatif. Néanmoins, présentement, il n'était pas question de cuisine, mais bel et bien de travaux, une donnée qui avait sa petite importance dans l'équation. L'arrivée surprise de la belle biologiste délesta l'Écossais d'un poids considérable et lui permit presque aussitôt de se détendre, oubliant tout, jusqu'à ce triste anniversaire qu'il cherchait à fuir à tout prix. « - Oui, le retard ça se comble, tu as sûrement raison » Et puis, il n'entrait pas encore dans ce qu'il appelait la « zone rouge » tout demeurait donc encore possible. Eva se portait ensuite volontaire pour aider, ce qui lui valut une petite moquerie du chef. « - Ah, mais je m'en voudrais de brimer ton talent avec du gris, du taupe et que sais-je encore. Guernica est bien loin, tu sais ! Mais bon si tu insistes. Les artistes ne doivent pas être brimés aussi mauvais, soient-ils ! » Il lui offrit par la suite son plus beau sourire pour lui faire savoir qu'il l'a titillé encore. C'était tellement naturel entre eux, que l'on aurait pu croire que leur couple existait depuis des années et non des mois, preuve que leur complicité était indéniable. « - Bon ok… le prétexte de rester près de moi m'a convaincu. On va te trouver une combinaison, avant il faut que je te montre quelque chose. »

La cuisine était son antre, son territoire, le lieu de tous les possibles, mais plus encore, l'endroit où il se sentait lui à 100 % Il était donc naturel de laisser Evanna pénétrer son univers et voir les lieux avant l'ultime finition. « - Je suis content qu'elle soit terminée, j'arrive plus facilement à me projeter comme ça. » Oui, son regard brillait d'intensité tant il était fier de cet endroit, mais plus encore fier de pourvoir réenfiler le tablier et faire ce qu'il savait faire de mieux, cuisiner. Eva en profita pour se rapprocher emplit d'une curiosité qui fit sourire son cuisinier de petit-ami. « - Bah écoute, j'ai commencé à travailler sur la carte. Ca avance doucement, car avec les travaux j'ai plus beaucoup de temps et quand je rejoins l'appartement, je suis tellement claqué, que je peine à m'y remettre. » Il remit un peu de distance entre eux et récupéra une feuille format A4 sur laquelle il avait noté plusieurs idées pour la carte. « - J'avais prévu de mettre notre dessert sur la carte. » Il désigna du bout du doigt la recette et le nom qu'il avait choisi pour ce dessert. « - Je me disais que pour rester dans la continuité du bar, je pouvais affubler l'une de mes préparations de ton prénom et puis je trouve que l' Ev'cake ça sonne plutôt bien non ? En fait, j'ai pensé à une formule spéciale que j'ai appelé l'amoureuse. J'ai déjà une boisson et un dessert, il ne me reste plus qu'à trouver le reste » Elle en profita pour combler la distance qui les séparait l'un de l'autre et le serra fort contre elle. « - Je sais que tu es trop modeste pour l'entendre, mais je te dois beaucoup Eva. Tu m'as soigné en me permettant d'entrer dans ta vie. Ca faisait tellement longtemps que je ne m'étais pas senti comme ça. »

Elle lui offrit un léger baiser, il reprit sa légèreté et son sourire avant de reposer son prototype de carte sur l'une plaque en inox. Maintenant, c'était à elle d'être au centre de la conversation et d'attiser la curiosité d'Alan qui prenait plaisir à l'écouter et ce même si cet univers n'était pas le sien. « - AH oui, j'ai pensé à toi en regardant un reportage sur l'éclosion de plusieurs bébés tortue et la menace de la pollution maritime qui réduit drastiquement leur survie. C'était pas mal ! D'ailleurs, j'ai cru comprendre que Yann Arthus Bertrand sortait un nouveau film autour de l'océan. On pourrait se faire une sortie ciné si tu veux ! » Et alors qu'il s'apprêtait à aller lui servir un verre, une voix familière mit un terme à son entreprise. « - Malcolm ? » L'incertitude n'était plus de mise, car l'homme lui faisait face. Il avait demandé au préalable à voir Alan, on lui avait indiqué la cuisine et le voilà. « - Mais qu'est-ce que tu fais là ? » Alan avait perdu son sourire et se sentait à nouveau alourdir par le poids du passé. « Je suis venu, Alan, tu ne me donnais pas de réponse, alors j'ai fait le trajet. Tu me présentes ? » Le regard du beau-frère se posa sur Evanna. Dos au mur, Alan prit une grande inspiration. « - Eva, je te présente Malcolm, le frère de Maya… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ EvalanAddict ♥
avatar

★ Célébrité : Lana Parrilla
★ Date d'inscription : 30/10/2017
★ Messages : 430
★ Autres comptes : Nope

MessageSujet: Re: Ce n'est pas le moment !   Dim 11 Nov - 17:26

Ce n'est pas le moment !


Ft Alan Murray





Evanna avait cette générosité naturelle. Outre le fait qu’elle voulait passer sur temps avec Alan, elle voulait aussi l’aider. Elle savait que ce nouveau restaurant lui tenait à coeur, elle l’y avait d’ailleurs beaucoup encouragé, sachant à quel point la cuisine avait été une part importante de sa vie. Égal à lui-même, Alan n’avait eu de cesse de la charrier sur ses talents de peintre – sans doute avait-il remarqué les quelques pièces que la biologistes avait voulu rénover dans sa maison -, avant d’accepter son aide. Mais le plus intéressant fut de découvrir la cuisine presque entièrement prête à être utilisée.

- Alors c’est à ça que ressemble une vraie cuisine de chef ?

Evanna était impressionnée et surtout si contente pour son Ecossais. Il méritait de renouer avec cette activité professionnelle qui le faisait vibrer et pour laquelle il avait tant de talent. Le sourire ne quittait plus les lèvres de l’Australienne tandis qu’elle observait chaque recoin de la pièce, sans pour autant bouger d’où elle était. Al’ expliqua qu’il avait commencé à travailler sur la carte mais que la fatigue avait bien souvent raison de lui le soir, une fois rentré.

- Comme je te comprends, en ce moment c’est l’horreur.

Le sourire regagna les lèvres d’Eva’ lorsque le chef annonça que leur dessert serait sur la carte et qu’en plus il voulait lui donner son prénom.

- Tu es complètement fou.

Sans attendre, elle le serra contre elle, fière et heureuse pour lui.

- Un menu entier en mon honneur, j’en ai de la chance. Je vais être obligée de venir manger ici souvent. Il faudra que j’emmène mes collègues. Et puis Lizzie aussi.

Elle voulut lui parler de son cousin, elle avait appris il y avait quelques mois qu’ils se connaissaient et n’avait pas encore eu l’occasion d’évoquer le sujet, mais là encore, l’occasion ne se laissa pas saisir. Alan commençait à dire qu’elle l’avait guéri et qu’il se sentait bien grâce à elle. La biologiste marine secoua la tête.

- Tu plaisantes ou quoi ? J’étais une ermite du sentiment avant de te rencontrer.

Un doux baiser plus tard, le chef proposa une sortie cinéma qui enchanta la demoiselle.

- Avec plaisir. C’est vrai qu’on n’a encore jamais fait ce genre de sorties. Sorties en mer, jogging, pic-nique, plage, on est des champions, mais les trucs que font les autres couples, on sait pas faire, s’amusa-t-elle.

Elle n’eut guère le temps de proposer encore d’autres choses qu’une tierce personne fit son entrée. Un homme que visiblement Alan connaissait puisqu’il venait de l’appeler par son prénom. Un certain Malcolm. Alan paraissait soudain mal à l’aise et Evanna le devint aussi. Qui était ce type ? La réponse ne tarda pas à tomber, il s’agissait du frère de la défunte épouse de l’européen qui faisait battre le coeur d’Eva.

- Oh… Enchantée. Je suis Evanna Porter.

Poliment et avec un sourire, l’Australienne tendit sa main pour serrer celle du dénommé Malcolm. Elle se demandait bien ce qu’il faisait ici et espérait qu’il ne prendrait pas mal sa présence. Après tout, Alan avait le droit de refaire sa vie, non ? C’était ce que tout le monde disait et avait même dit pour elle qui avait perdu Jonathan depuis trois ans et demi. Cela faisait un peu plus pour Alan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ EvalanAddict ♥
avatar

★ Célébrité : Sean Maguire
★ Date d'inscription : 30/10/2017
★ Pseudo : Jays'Ink
★ Messages : 1454
★ Autres comptes : nope

MessageSujet: Re: Ce n'est pas le moment !   Lun 12 Nov - 22:23

Ce n'est pas le moment !


Ft Evana Porter





« - Oui ma chère Evanna, je suis fou, mais de toi donc j'imagine que c'est une folie que l'on peut tolérer non ? » L'étreinte n'en fut que plus douce encore. D'ailleurs, elles le sont toutes, au même titre que le temps passé en sa compagnie. « - Vu la réaction que tu eu lorsque je t'ai fait goûter mes préparations, je ne pouvais passer à côté de l'occasion de les mettre sur ma carte. Et puis si en plus tu me ramènes du monde alors là ! Non plus sérieusement, je suis content de concevoir tout un menu sur un sujet aussi inspirant que la femme qui m'a remis le pied à l'étrier. J'espère que tes collègues et Lizzie apprécieront. » Mais plus encore, il espérait que cela plaise à l'adolescente qu'il voulait acquérir définitivement à sa cause. Peut-être, redoutait-il dans le fond, que la demoiselle change d'avis et se mue en obstacle dans la relation de l'Écossais avec sa mère. « - Il faut qu'elle me dise ce qu'elle aime ta princesse, histoire que je nous prépare une bonne bouffe pour la prochaine fois ! J'ai envie de séduire aussi ses papilles, histoire qu'elle ne puisse plus, elle non plus se passer de moi. » L'humour était de la partie, c'était incontestable, tout comme l'envie de plaire. Puis l'humour laissa place à la sincérité, un privilège qui dans cette intensité, n'était seulement réservé qu'à la belle Australienne.« - Rectifications, nous étions deux ermites du sentiment. D'ailleurs, je vais garder la formule, ça me parle. » Et une fois n'est pas coutume, il posa sur elle, un regard qui en disait long sur ce qu'il ressentait sans qu'il n'ait au préalable, besoin de se livrer à d'autres grandes déclarations. Ils échangèrent ensuite un léger baiser avant de faire quelques projets de sorties « - C'est vrai qu'on ne fait rien comme personne. Donc j'ajoute sortie ciné à notre planning de vrai couple ? On pourrait y ajouter… » Il se tue et se gratta le sommet du crâne, il semblait déjà à court d'idées. « - Mais qu'est-ce que font les vrais couples ? Dîner romantique ? Soirée films ? Qu'est-ce qui te ferais plaisir à l'avenir ? »

Jusqu'alors, le sourire était au rendez-vous, tout comme la légèreté d'un moment passé ensemble. Alan avait presque oublié qu'il avait encore des travaux et des délais à tenir. Un oublie en comblant un autre, quelle ne fut pas sa surprise en découvrant la présence de son beau-frère. Presque, aussitôt, le doux sourire de l'Écossais s'éclipsa. « - Mais je croyais avoir été clair ! » ne put-il s'empêcher de laisser entendre faisant montre d'une légère hostilité. Malcolm, qui ne se démontait pas, laissa entendre son argument, avant de porter toute son attention sur Evanna qu'Alan venait de présenter sans entrer dans les détails. Ev' lui tendit alors une main que le beau-frère mit du temps à saisir avant d'enfin se décider. « Enchanté et ce malgré les circonstances. » Al serra la mâchoire et émit un soupire qui n'échappa à personne. « - Je sais ce que tu cherches à faire Malcolm et si je ne t'apprécie pas autant, je t'aurais déjà renvoyé à Londres dans le premier avion. Ne me coupe pas s'il te plaît. Tu veux que je parle, je vais parler. Tu n'as pas d'excuse, tu sais très bien que je ne veux personne avec moi durant cette période. Je me terre dans ma solitude et c'est mon problème. » Il se rendit alors compte de ce qu'il venait de dire et se sentit vraiment mal à l'aise vis-à-vis d'Eva. Et alors qu'il s'apprêtait à lui présenter des excuses pour ce qui lui semblait désormais être de fausses excuses (les travaux) pour pouvoir être seul durant cette période, Malcolm le devança. « Mais on dirait que ta tradition a changé ! »

« - Je rêve où tu me reproches quelque chose là ? » Le beau-frère posa aussitôt son regard sur la biologiste marine titillant un peu plus l'exaspération d'Alan. « - Ok j'ai compris. Je vais être clair, je te le dois bien. Donc refaisons les présentations, je te présente Eva qui est aussi ma petite amie. Et si tu as des reproches à faire, ne t'avises pas de la mêler à quoique ce soit. Excuse-moi Ev, j'aurais peut-être dû t'en parler avant. » Malcolm quant à lui, se sentait bien con « Al… »

« - Quoi ? Tu vas me balancer que j'aurais pu au moins te prévenir ? J'ai quand même le droit d'avoir quelqu'un non ? »

« C'est sérieux cette fois au moins ? »

« - Je n'ai pas de comptes à te rendre. Et le cas échéant, tu crois vraiment que je te l'aurais présenté si ça ne l'était pas ? Oui, c'est très sérieux Malcolm. J'aime cette jeune femme que tu vois là et je crois que cette année pour la première fois depuis six ans, je vais cesser de me morfondre dans ma solitude et pleurer quelqu'un qui ne reviendra pas. » Les yeux brillants, il ne put résister plus longtemps et préféra s'éloigner pour épargner cette vision de faiblesse à ses deux interlocuteurs, mais plus encore à Eva.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Ce n'est pas le moment !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce n'est pas le moment !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel moment vous a le plus marque dans l'annee electorale USA?
» En ce moment à la télé...
» Un moment de déprime [Libre]
» Un petit moment de réconfort
» Mash sur direct 8 en ce moment

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Australian life :: Melbourne :: Fitzroy :: Le Kangaroo Whiskey-