AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Grillé par un sms - Evanna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
♠ Petit nouveau à Melbourne ♠
William Lockwood

★ Célébrité : Toby Stephens
★ Date d'inscription : 01/01/2019
★ Messages : 44

MessageSujet: Grillé par un sms - Evanna   Ven 4 Jan - 17:46

Grillé par un smsEn début d'après-midi, je m'étais occupé du nourrissage des requins et pour une fois, je ne l'avais pas fait avec Eva puisque aujourd'hui, elle était en cours. Elle travaillait avec moi à l'aquarium depuis déjà 3 ans et en parallèle de ses études en biologie marine si bien qu'elle n'était pas tous les jours présente. J'avais donc plongé avec un autre collègue. Par contre, les rares fois où c'était moi qui n'était pas là, je refusais qu'Eva plonge précisément parce que je n'étais pas là. Manque de confiance envers mes autres collègues ? Ouai, il y avait de ça en plus d'être protecteur à son égard et de vouloir être sûr qu'il y ait quelqu'un de suffisamment expérimenté avec elle au cas où il y aurait un problème. Après le nourrissage, je m'étais rendu au laboratoire de l'aquarium où je savais que je ne serais pas seul puisque Evanna m'avait parlé qu'elle y serait cette après-midi. on bossait ensemble depuis qu'elle avait commencé sa carrière à l'aquarium de Melbourne, autrement dit, depuis un moment. Au fils du temps, elle était depuis plus qu'une amie. Elle était devenue un peu comme une seconde sœur. Une sœur à laquelle je mentais. Enfin, non. Mentir n'était pas le terme qui convenait. Il serait plus juste de dire que je lui cachais la vérité. D'ailleurs, ce que je lui cachais, je le cachais aussi à Roxie, ma fille. Je le cachais à tout le monde. Ma relation avec Eva, qui en plus d'être ma collègue, était également la meilleure amie de ma fille. Un secret qui commençait à être pesant à la longue et qui ne pourrait pas durer éternellement...

Je devais être au labo depuis une heure, peut-être un peu plus et... Je commençais à m'emmerder ! A trouver le temps loin. En fait, je le trouvais toujours long quand Eva n'était pas là. A croire que c'était une sensation normale quand on aimait quelqu'un à ce point. Toujours fut-il que pour tromper mon ennui, j'ai eu l'idée de lui envoyer un texto. Ça arrivait que je lui en envoie lorsqu'elle était en cours. M'appuyant contre la table sur lequel il y avait un aquarium avec des œufs de seiche, j'ai sorti mon portable de la poche arrière de mon pantalon et ai commencé à taper le texto. Quoi que je devrais plutôt parler de sexto vu le contenu fort peu catholique. Lorsqu'on a commencé à sortir ensemble, il y a deux ans, je ne lui envoyais pas ce genre de messages. Par contre, lorsqu'on s'est remis ensemble il y a quelques mois... L'un de nos échanges de messages avaient commencé à déraper au point que ça en devienne clairement déconseillé aux mineurs. Je confesse - peut-être pas à haute voix par contre - j'y étais pour beaucoup coupable. Et depuis, il arrivait de temps en temps que je lui envoie ce genre de texto. Par exemple lorsqu'elle était en cours. J'avoue, l'imaginer devenir rouge en pleine classe à cause de mes messages avait un peu côté jouissif et jubilatoire dont je ne comptais pas me priver. Mon texto fini, je l'ai envoyé et je suis retourné à mes occupations. Sauf que j'aurais peut-être dû faire gaffe à qui je venais de l'envoyer...

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t5006-will-o-la-mer-est-un-espace-de-rigueur-et-de-liberte
♥ EvalanAddict ♥
Evanna Porter

★ Célébrité : Lana Parrilla
★ Date d'inscription : 30/10/2017
★ Messages : 458

MessageSujet: Re: Grillé par un sms - Evanna   Mar 8 Jan - 13:01

Grillé par un smsLe début d’année 2018 avait opéré un immense changement chez Evanna. En effet, la veuve qui ne voulait s’autoriser à sortir de son célibat forcé avait finalement accepté, quelque part grâce à Will, de revoir l’Ecossais Alan Murray, qui s’était avéré ne pas être qu’un vile rustre harceleur, mais un véritable coeur tendre. Voilà à présent un an – comme le temps passe !- que la belle biologiste filait le parfait amour avec le grand chef cuisinier. Elle était à présent heureuse, le quatrième anniversaire de la mort de Jonathan avait été différent des autres. Eva’ ne s’était plus renfermée sur elle-même, elle avait simplement accepté cette date, bien que son coeur en soit un peu affligé, mais plus question de s’isoler. Alan l’avait aidée à passer ce cap et cette fois sa fille, Elizabeth, avait pu rester avec elle, pour la première fois en quatre ans. Quelque part, l’Européen avait réussi à lui faire exorciser ses démons. Lui, il la comprenait, il était passé par la même chose.

Ce matin-là, l’Australienne était revenue d’une sortie en mer afin de récolter des échantillons à analyser. L’après-midi, elle avait du travail à l’aquarium, notamment comparer les échantillons prélevés en pleine mer avec ceux récupérés sur les carapaces des tortues. En somme, pas mal de choses à faire. Après une pause déjeuner somme tout assez courte, - elle n’avait même pas eu le temps de passer voir Alan-, la jolie brune avait regagné son laboratoire, laissant son téléphone portable sur sa paillasse à côté de son microscope devant lequel elle était assise, sa blouse blanche enfilée, en train s’observer l’un des échantillons prélevés plus tôt. Soudain, son téléphone se mit à vibrer. Pensant à un message d’Alan, tout sourire, elle riva son regard sur l’écran afin de le déverrouiller et s’enquérir du contenu du SMS. Quelle ne fut pas sa surprise en découvrant des mots qui, s’ils tombaient à la vue d’autres collègues, pouvaient s’avérer compromettant. Quelque part, ça aurait pu être amusant, et bien qu’étonnée qu’Alan se livre à ce genre de message assez osé qui d’ailleurs l’avait faite légèrement rougir, après tout pourquoi pas. Plus rien ne l’étonnait venant de son Ecossais. Elle s’apprêtait à lui répondre, passé l’étonnement, lorsqu’elle réalisa que l’expéditeur n’était en réalité pas son petit ami, mais son collègue et probablement ami le plus proche : William. Là, elle écarquilla les yeux et relut plusieurs fois et le message et le nom de l’expéditeur. Oui, il s’agissait bien de Will ! Qu’est-ce que c’était que cette histoire, encore ? Elle leva le nez pour chercher du regard son collègue qui était assis un peu plus loin, visiblement accaparé par tout autre chose. Sourcil haussé, Eva’ se leva, portable en main, et avança vers lui d’un pas décidé, et se planta devant lui, une main sur la hanche et l’autre brandissant son téléphone vers Will.

- Tu m’expliques ?

Soudain, elle crut avoir une illumination. En effet, il semblait évident que Will n’était pas intéressé par elle, après tout, c’était lui qui l’avait poussée dans les bras d’Alan. L’autre explication était qu’il s’agisse d’une erreur de numéro. Bon, déjà ce n’était pas flatteur d’être confondue avec quelqu’un d’autre. Qui pouvait être potentiellement cette autre fille ? Probablement une dont le prénom ressemblait aussi sien. Evanna écarquilla les yeux. Ce pouvait-il qu’il s’agisse d’Eva, le jeune stagiaire ?

- Will ! souffla-t-elle. Ne me dis pas que… Toi et Eva ? C’est Eva qui devait recevoir ce message ?

Quelque part, elle était heureuse que son collègue s’épanouisse en couple tout comme avait la chance de le faire à présent et grâce à lui… Mais… n’allait-il pas aux devants d’ennuis en sortant avec cette demoiselle, si jeune et qui, si sa mémoire était bonne, était une amie de sa propre fille ? Loin de le juger, Evanna était plutôt inquiète du bonheur de celui qu’elle considérait comme un frère. Elle attendait donc que celui-ci s’explique un peu, après tout, peut-être qu’elle se trompait.

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Petit nouveau à Melbourne ♠
William Lockwood

★ Célébrité : Toby Stephens
★ Date d'inscription : 01/01/2019
★ Messages : 44

MessageSujet: Re: Grillé par un sms - Evanna   Mer 9 Jan - 9:40

Grillé par un smsJ'avais levé la tête vers Evanna juste après qu'elle soit venue se planter à côté de moi. On aurait dit qu'il avait un problème mais lequel ? Et pourquoi me collait-elle son téléphone sous le nez ? Tu m’expliques ? Hmm ? Expliquer quoi ? Si elle avait un soucis quelconque avec son téléphone, je ne voyais pas du tout en quoi j'étais concerné. Et voilà qu'elle écarquillait les yeux maintenant. Je devrais peut-être jeter un coup d’œil à ce qu'il y avait sur ce fichu téléphone parce que là, ça commençait à être bizarre et à me laisser perplexe. Will ! Ne me dis pas que… Toi et Eva ? C’est Eva qui devait recevoir ce message ? Woh, minute ! A mon tour d'écarquiller les yeux. Comment était-elle au courant pour Eva et moi ? Quand est-ce qu'on n'avait pas été discret ? Heureusement qu'on était seul dans le laboratoire parce que sinon, on aurait eu droit à des regards étranges de la part de nos collègues. D'ailleurs, qui d'autre était au courant ? Certainement pas Roxie sinon, j'en aurais déjà entendu parlé et Eva aussi. Et pourquoi Evanna me parlait du texto que j'avais envoyé à Eva ? Je fus soudain pris d'un bon coup de panique. Je n'avais quand même pas... J'ai attrapé mon propre téléphone avec un empressement non dissimulé pour constater assez rapidement que justement, il y avais bien soucis. Oh putain, le con !

J'avais merdé en envoyant le texto. Puisque Evanna avait Eva comme surnom et que je m'étais dépêché de l'envoyer... Je m'étais trompée de destinataire. Mais quel con ! Téléphone en main, j'en avais passé l'autre sur mon visage. Pourquoi avait-il fallu que je me plante ? Et sur un sexto en plus ! Bon, dans un sens, c'était peut-être préférable que ce soit Evanna qui l'ait reçu plutôt que Roxie parce que vu le contenu de ce message... Ça servira à rien que j'te demande de faire comme si t'avais rien lu ? Ou carrément d'oublier c'que t'as lu ? Vu le contenu, ça m'arrangerait. Même si elle l'avait appris de cette façon, j'avais tout de même l'impression d'avoir un poids en moins sur les épaules. Evanna était comme une sœur pour moi et je n'aimais pas l'idée de lui cacher quelque chose mais si là, c'était pourtant ce que j'avais fait. J'ai laissé un soupire m'échapper. Tu vas m'dire qu'elle est trop jeune pour moi, que j'ai l'âge d'être son père et qu'en plus c'est la meilleure amie de Roxie ? Tout ça, que ce soit Eva ou moi, on le savait déjà. Et ça aurait été quelqu'un d'autre, j'aurais eu un ton agressif. Là, ce n'était pas le cas. Je donnais plus l'impression d'être prêt à recevoir une leçon de moral. Tu peux dire c'que tu veux, ça changera rien. De nouveau, j'ai passé une main sur mon visage, las de ce secret qui commençait à nous peser. Roxie va me tuer... Elle va aussi tuer Eva...

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t5006-will-o-la-mer-est-un-espace-de-rigueur-et-de-liberte
♥ EvalanAddict ♥
Evanna Porter

★ Célébrité : Lana Parrilla
★ Date d'inscription : 30/10/2017
★ Messages : 458

MessageSujet: Re: Grillé par un sms - Evanna   Lun 14 Jan - 19:54

Grillé par un smsWill ne sembla pas comprendre immédiatement ce à quoi sa collègue faisait allusion. Pourtant, pour Evanna, c’était très clair, elle avait reçu un SMS qui ne lui était pas destiné et elle était, à mesure que les secondes s’égrainaient, de plus en plus persuadée que la destinataire de ce message n’était autre que leur jeune stagiaire prénommée Eva. William, qui sembla soudain percuter, écarquilla à son tour les yeux tandis que sa collègue essayait de trouver une explication. Lui, il vérifiait sur le sien, comme pour s’assurer de sa bourde de ses propres yeux. Et visiblement, c’était ce qui s’était passé. La belle brune croisa les bras avec un sourire en coin et un haussement de sourcil lorsque son collègue lui demanda s’il était éventuellement possible qu’elle oublie ce qu’elle avait lu.

- ça me semble compromis… Will, enfin !

Voilà qu’il était un peu sur la défensive, comme un gamin pris sur le fait de voler des bonbons. Evanna secoua la tête avant de poser une main sur son épaule.

- Ecoute, je suis pas la personne qui fait des remontrances et des leçons de morale, OK ? commença-t-elle posément avec une voix douce. Tu sais que tu peux me faire confiance, on est amis non ?

Elle s’assit sur le bord de la paillasse, faisant attention que rien de fragile ne s’y trouve comme des lamelles de microscopes ou des instruments.

- Déjà, je trouve ça dommage que tu ne m’en aies pas parlé. Ça doit être difficile de se cacher sans arrêt, et pas très agréable. Mais tu as sûrement tes raisons, je respecte ça. Ensuite, j’ai pas à te dire quoi que ce soit, tu es grand et tu fais ce que tu veux. Moi, tout ce que je veux en tant qu’amie, c’est que tu sois heureux. Est-ce que tu es heureux ? Parce que si c’est le cas, eh bien Roxie doit vouloir la même chose et en sera ravie pour toi, pour vous. Ok, Eva est son amie, et je te l’accorde, c’est peu commun comme situation, mais après tout, personne n’a à vous juger.

Il avait l’air totalement désabusé, le pauvre. La main qu’il passait sur son visage, son ton plein de lassitude… Evanna aurait voulu lui alléger les épaules.

- Alors, ça fait combien de temps ? demanda-t-elle finalement avec un sourire chaleureux. Est-ce que tu veux qu’on en parle autour d’un café ? Je devais faire une petite pause et j’ai l’impression que toi aussi.

De toute évidence, il n’avait personne pour parler de ce secret, alors maintenant que quelqu’un de bienveillant était au courant, peut-être que Will se sentirait finalement mieux ? C’était tout ce qu’espérait sa collègue et amie.

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Petit nouveau à Melbourne ♠
William Lockwood

★ Célébrité : Toby Stephens
★ Date d'inscription : 01/01/2019
★ Messages : 44

MessageSujet: Re: Grillé par un sms - Evanna   Lun 14 Jan - 21:27

Grillé par un smsQu'Evanna soit partante pour oublier ce qu'elle venait de lire m'aurait franchement surpris. Toujours était-il que j'aurais vraiment préféré qu'elle découvre la vérité d'une autre manière. Tu sais que tu peux me faire confiance, on est amis non ? J'avais acquiescé d'un signe de tête. Évidemment qu'on l'était ! Même si je devais bien reconnaître qu'en lui cachant la vérité sur ma relation avec Eva, je n'avais pas vraiment été un ami digne de ce nom. Quant à vouloir me chercher des excuses, je n'en avais pas. Je pouvais très bien dire qu'au début, c'était parce qu'on ne savait pas où ça allait nous mener alors il n'était de ce fait pas nécessaire de mettre tout le monde pour nous. Et au bout de plusieurs mois, on s'est séparé - quoi qu'il serait plus exact de dire que j'avais mis un terme à cette relation parce que j'étais persuadé qu'Eva méritait mieux que moi - donc là encore ça ne servait à rien d'en parler. Et puis finalement on s'était remis ensemble parce que séparé, on était malheureux. Mais là encore, on avait gardé le silence parce qu'on savait tous deux qu'il fallait en priorité en parler à Roxie. L'ennui était qu'on ne savait pas comment le lui annoncer et qu'en plus, on redoutait sa réaction. J'avais pourtant conscience que retarder autant l'échéance n'était pas la meilleure des solutions...

Ça doit être difficile de se cacher sans arrêt, et pas très agréable. Ah ça, c'était peu de le dire ! Pour tout dire, si Roxie avait déjà été mise au courant de la situation, j'aurais déjà demandé à Eva de venir habiter chez moi. Donc oui, devoir tout le temps se cacher était pesant même si ça nous rendait impatient de nous retrouver. J'étais soulagé de la réaction de mon amie. Ça faisait du bien qu'elle sache. Est-ce que tu es heureux ? J'avais sourit en regardant enfin Evanna et avait répondu d'un signe affirmatif de la tête. Ce n'était tellement dans mes habitudes de parler sentiment et de faire dans la guimauve, même si je disais souvent à Eva que je l'aimais... Et en dépit de ce qu'elle venait de dire sur ma fille, je restais très sceptique sur sa réaction. Alors, ça fait combien de temps ? Mon sourire s'était fait plus franc. 2 ans. Enfin, on s'est sauté dessus y a 2 ans. On a fait une coupure, on va dire, au bout de plusieurs mois et s'est remis ensemble il y a quelques mois. Est-ce que tu veux qu’on en parle autour d’un café ? Je devais faire une petite pause et j’ai l’impression que toi aussi. Oh ouais, là, je dirais pas non pour changer un peu d'air et pouvoir enfin me confier à celle que je considérais comme ma petite-soeur me ferait du bien. Et maintenant qu'elle était au courant, je lui devais bien quelques détails. Quoi que niveau détail, peut-être qu'elle devait en avoir eu suffisamment dans le message qu'elle avait eu part erreur. J'dis pas non. Mais de préférence à l'abri des oreilles indiscrètes. Tant que Roxie n'est pas au courant et qu'Eva ne savait pas que tu sais pour nous... J'avais donc cessé de prendre appui contre la paillasse, prêt à suivre mon amie pour aller boire ce café et prêt également à ce qu'elle avoir droit à pas mal de questions de sa part.

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t5006-will-o-la-mer-est-un-espace-de-rigueur-et-de-liberte
♥ EvalanAddict ♥
Evanna Porter

★ Célébrité : Lana Parrilla
★ Date d'inscription : 30/10/2017
★ Messages : 458

MessageSujet: Re: Grillé par un sms - Evanna   Mer 30 Jan - 9:41

Grillé par un smsEvanna était rassurée, Will la considérait toujours comme son amie. Elle aurait bien souffert si ça n’avait plus été le cas, mais elle se posait légitimement la question puisqu’elle venait d’apprendre, et visiblement bien après la guerre, quelque chose d’aussi important que la relation secrète qu’il entretenait avec la jeune Eva. Après le soutien qu’il avait été pour elle après la mort de Jonathan, durant trois ans, à l’avoir épaulée, encouragée, l’écouter se confier, et puis ensuite essayer de la pousser à faire des rencontres, chose qu’elle refusait catégoriquement, pourquoi William n’avait-il pas souhaité qu’Eva’ accomplisse elle aussi son rôle d’amie ? Elle en était un peu blessée mais ne lui en voulait pas, parce qu’elle voyait bien combien la situation était délicate. Alors, comme toujours, la jolie brune fit preuve de bienveillance et, sourire aux lèvres, lui demanda depuis combien de temps ça durait. Le sourire revint fendre le visage de Will, ce qui la rassura. Elle hocha la tête quand il expliqua que leur histoire avait démarré deux ans auparavant. Oui, elle se souvenait de la petite stagiaire qu’il lui avait présentée comme étant la meilleure amie de Roxie. A cette époque, Evanna était bien loin de s’imaginer qu’ils avaient des vues l’un sur l’autre. La mort de Jon était encore trop fraîche et elle avait bien du mal à percevoir les relations amoureuses des autres. Elle se contenter de rester aimable et bienveillante, mais aussitôt qu’elle était seule, la tristesse l’accaparait. Elle avait bien changé depuis, et ce grâce à Alan… et donc indirectement grâce à William.
La biologiste marine invita donc son collègue à prendre un café pour discuter un peu plus avant de tout cela, et comme il le souligna, à l’abri des oreilles indiscrètes. Elle troqua sa blouse contre son manteau et ils sortirent.

- On va aller chez l’italien, y aura personne à cette heure-ci, on sera tranquille et ils nous feront des cappuccino à tomber.

Elle lui attrapa le bras sans trop lui laisser le choix et l’entraîna dans ce qui était devenu son QG avec Alan. C’était là qu’ils avaient mangé ensemble pour la première fois, en tout bien tout honneur, après que l’Ecossais se soit incrusté sur son bateau tandis qu’elle faisait une sortie en mer pour le travail. A ce moment-là, elle essayait encore de s’en débarrasser, le prenant pour un harceleur en série, et au vu des messages qu’elle recevait quotidiennement et qu’elle s’appliquait à ignorer, il y avait de quoi.
Une fois installés, ils passèrent commande auprès du serveur qui était habitué à voir Eva’ soit avec Alan, soit avec ses collègues.

- Comme d’habitude, un cappuccino au lait d’amande.

Elle attendit que William fasse son choix et une fois seuls, elle posa ses avant bras sur la table et regarda son collègue dans les yeux.

- Je t’écoute, dis-moi tout ce que tu as envie ou besoin de me dire.

Combien de temps allaient-ils encore garder tout ça secret ? Ils étaient adultes tous les deux, malgré la différence d’âge, et s’ils avaient envie de se fréquenter, personne ne pouvait le leur interdire. Roxie devait comprendre, elle aussi devait faire sa vie et elle devrait être heureuse pour son père. Cependant, Evanna se rappela combien elle avait peur d’annoncer sa nouvelle relation à son adolescente de douze ans… mais la situation était différente, le père d’Elizabeth était décédé et sans doute aurait-elle peur, dans son esprit d’enfant, que sa mère cherche à remplacer son père, alors que c’était bien évidemment impossible, Jon avait été son premier amour, son grand amour, le père de sa fille, jamais on ne remplaçait une telle personne. Mais Lizzie était encore jeune, à la différence de Roxie qui était à présent une adulte.

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Petit nouveau à Melbourne ♠
William Lockwood

★ Célébrité : Toby Stephens
★ Date d'inscription : 01/01/2019
★ Messages : 44

MessageSujet: Re: Grillé par un sms - Evanna   Sam 2 Fév - 14:14

Grillé par un smsJe n'ai eu d'autre choix que de suivre Evanna hors de ce laboratoire et hors de l'aquarium. Il aurait s'agit de quelqu'un d'autre, j'aurais très certainement protesté et envoyé cette personne mais là, franchement, la proposition était bienvenue. On se retrouvait en terrain neutre et sans collègue dans les parages pour se mêler de choses privées. Mon amie aurait autre chose que l'italien, ça m'aurait très bien été aussi. Dans un cas comme dans l'autre, je n'étais pas un grand fan de café même s'il m'arrivait tout de même d'en boire de temps à autre. Là, par contre, je devais bien reconnaître que je ne cracherais pas sur un café bien fort. J'avais donc suivi l'exemple de Evanna en passant commande. Un café bien corsé. Le serveur partit ensuite pour préparer nos cafés tandis que je me laissais allé dans le fond de ma chaise. Je t’écoute, dis-moi tout ce que tu as envie ou besoin de me dire. Beaucoup plus facile à dire qu'à faire parce que je ne savais vraiment par où je devais commencer. Peut-être m'excuser dans un premier temps pour ne lui avoir rien dit ? Ça serait pas mal même si m'excuser n'était pas forcément quelque chose que j'avais l'habitude de faire, fierté oblige, et pour laquelle j'étais doué. Je sais que j'aurais dû t'en parler... Ah ça, ce n'était pas peu dire. Mais vu qu'au départ, on ne savait pas où ça mènerait, on voyait pas l'intérêt d'en parler...

Le serveur revint à ce moment-là avec nos commandes. J'avais gardé le silence tant qu'il était là. Peut-être était-ce ridicule et surtout, devait-il souvent en entendre des belles avec tous les clients qu'il servait par jour mais j'estimais qu'il n'avait pas à entendre quoi que ce soit de notre conversation. Une fois qu'il me laissa avec Evanna, j'ai bu une gorgée de café. Je n'aurais su dire si c'était pour me donner du courage ou pour mettre mes idées au clair. Mais en tout cas, ça faisait du bien. Au départ, on s'était dit que ça ne servait à rien d'en parler pour l'instant. Et puis se voir en cachette, c'est excitant. Ça l'était. Maintenant, ça devient pesant... En plus de s'avérer être un frein pour pas mal de choses. Les semaines ont passées et au bout de quelques mois, j'en étais venu à me dire que Eva méritait mieux que moi... On s'est séparé... Je l'ai quitté, en fait... J'ai lâché un soupire. Ça soulignait de pouvoir enfin parler de tout ça. Je voyais pas l'intérêt d'en parler parce que... parce qu'au final, y avait rien à dire. Sauf que rompre avec Lea, ça a été une connerie. J'ai été con... J'ai bu une autre gorgée de café avant de me gratter l'arrière du crâne. Tu te souviens d'y a quelques temps, j'étais exécrable. J'envoie chier tout le monde. Encore plus que d'habitude, j'veux dire. Evanna devait forcément s'en souvenir d'autant plus que durant cette période, j'avais eu tendance à m'isoler autant que je le pouvais. C'était à cause de ma rupture avec Eva... Rupture qui m'avait permis de me rendre compte de ce que je ressentais vraiment pour cette jeune femme. Que je l'aimais...

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t5006-will-o-la-mer-est-un-espace-de-rigueur-et-de-liberte
♥ EvalanAddict ♥
Evanna Porter

★ Célébrité : Lana Parrilla
★ Date d'inscription : 30/10/2017
★ Messages : 458

MessageSujet: Re: Grillé par un sms - Evanna   Lun 11 Fév - 14:50

Grillé par un smsEvanna avait donc emmené son collègue à l’extérieur du labo de l’aquarium, là où aucune pression liée au travail ne pourrait déranger leur discussion de la plus haute importance. Le pauvre William gardait ce lourd secret depuis bien trop longtemps, il lui fallait parler et Eva’ était bien triste de n’avoir su lui faire avouer que quelque chose clochait plus tôt. Elle se sentit soudain un peu minable comme amie, alors que lui avait toujours été là pour elle, dans tous ses coups durs. A la mort de Jon, puis chaque année, toujours présent pour l’épauler à la date fatidique où elle avait tendance à se renfermer sur elle-même et à éviter comme la peste âme qui vive, avant de revenir à la normal quelques jours après.
Une fois installés et la commande passée, William commença à délier sa langue. La brunette était toute ouïe et l’écoutait avec attention sans jamais le couper. Il commença par ce qui ressemblait à des excuses. La biologiste sourit en hochant la tête.

- Maintenant tu sauras que tu peux me dire absolument tout, même si tu ne sais pas où ça va aboutir. C’est tellement dur de garder les choses qui nous pèsent. Bon… C’est fait, ne t’inquiète pas, j’ai aucune rancœur envers toi. Tu seras toujours le grand frère que j’ai jamais eu.

Il expliqua alors le début de leur relation, puis la rupture. Evanna avait du mal à comprendre pourquoi les hommes choisissaient de rompre avec des personnes avec lesquelles ils étaient bien, en donnant pour raison qu’ils n’étaient pas assez bien, que la nana méritait mieux… N’était-ce pas à la partenaire de décider ce qui est le mieux pour elle ? L’australienne secoua la tête.

- C’est toujours une connerie de se séparer d’une personne qu’on aime si elle vous aime aussi…

Evanna plongea sa petite cuiller dans la mousse de son cappuccino, remuant doucement la boisson chaude avant de la porter à ses lèvres, écoutant Will. Puis, après une première gorgée, elle reposa la tasse.

- Oh oui je m’en souviens, les nouveaux stagiaires ont pris cher comme jamais un stagiaire ne l’a pris… Ceci-dit, c’était plutôt cool d’avoir toutes les paillasses nettoyées à la brosse à dents, ironisa-t-elle. Ecoute, si tu l’aimes, cette fille, et qu’elle t’aime aussi, n’allez pas chercher midi à quatorze heures. La vie est courte, tu sais que je le sais mieux que personne. Ne perdez pas de temps à vous poser des questions, vous vous en moquez de ce qui se passe autour, tant que vous êtes bien ensemble.

La jolie brune soupira, ne cessant néanmoins de sourire.

- ça peut te paraître glauque, mais maintenant, je profite de chaque instant avec une personne que j’aime comme si c’était le dernier. Le décès de Jonathan m’a permis d’ouvrir les yeux, de comprendre que rien n’est éternel dans la vie. Alors quand on a la chance d’aimer et d’être aimé, il faut saisir cette chance. Tu n’imagines pas les regrets que j’ai eus quand je me suis retrouvée seule, sans lui. Je n’arrêtais pas de culpabiliser, me disant sans cesse que si j’avais su, j’aurais fait ceci, ou dit cela. Si j’avais su que ce serait notre dernier baiser, ou notre dernière étreinte, si j’avais su que c’était la dernière fois que je le voyais embrasser la tête de Lizzy avant qu’elle n’aille à l’école… Je veux pas que tu te poses cette foutue question de « si j’avais su, qu’est-ce que j’aurais fait ? ». Fais-le avant d’avoir à te demander.


A présent qu’Alan était dans sa vie, Evanna profitait, car lui aussi avait vécu la perte de sa moitié. En pensant à lui, une idée lui traversa l’esprit.

- Tiens, j’ai une idée. Et si Eva et toi veniez dîner chez moi ? Alan n'arrête pas de me le réclamer et puisque c’est un peu grâce à toi qu’il a eu mes coordonnées… ça vous ferait une petite sortie en amoureux sans vous cacher, et ce sera aussi bon qu’au resto puisque… j’ai un grand chef étoilé en guise d’amoureux.

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Petit nouveau à Melbourne ♠
William Lockwood

★ Célébrité : Toby Stephens
★ Date d'inscription : 01/01/2019
★ Messages : 44

MessageSujet: Re: Grillé par un sms - Evanna   Ven 15 Fév - 21:51

Grillé par un smsC'est fait, ne t'inquiète pas, j'ai aucune rancoeur envers toi. Tu seras toujours le grand frère que j'ai jamais eu. Voilà qui me soulager vraiment et qui me fit sourire aussi. Ça faisait du bien de l'entendre dire ça et si pouvoir enfin lui parler de ma relation avec Eva m'avait soulagé d'un poids, l'entendre dire qu'elle ne m'en voulait m'en enlever un autre. Ça faisait du bien ! J'avais donc continué à tout expliquer à Evanna, du moins jusqu'à ce que je rompe. C’est toujours une connerie de se séparer d’une personne qu’on aime si elle vous aime aussi… C'était tellement vrai, même si avant de rompre, je n'avais pas conscience de ce que je ressentais vraiment pour cette jeune femme. Il avait fallu ça pour que je comprenne ce que j'éprouvais pour elle, pour que je comprenne que je l'aimais... Sauf qu'évidemment, il était trop tard et je n'avais pas pu m'empêcher de me demander ce qu'il se serait passé si je l'avais compris plus tôt... J'avais rebu une gorgée de café avant de rire légèrement quant au commentaire d'Evanna sur les stagiaires. De base, j'avais la réputation d'être exigeant envers eux mais durant cette période-là, disons le clairement, j'avais été un vrai enfoiré avec eux. Je l'avais été moins à partir du moment où j'avais retrouvé mon Eva...

Ne perdez pas de temps à vous poser des questions, vous vous en moquez de ce qui se passe autour, tant que vous êtes bien ensemble. J'avais sourit en regardant Evanna. Ça faisait décidément du bien d'avoir le soutien de sa meilleure amie. Elle avait raison. L'important était qu'Eva et moi soyons ensemble. Mais ce qui coinçait vraiment restait Roxie et son avis sur notre relation. Le regard des autres, que ce soit dans la rue ou nos collègues, je m'en foutais. Ce n'était pas le cas concernant ma fille, ce qui rendait la situation compliquée. Ça peut te paraître glauque, mais maintenant, je profite de chaque instant avec une personne que j’aime comme si c’était le dernier. J'avais secoué la tête en signe de négation. En quoi c'était glauque ? Evanna avait perdu son mari, elle avait donc raison de vouloir profiter de l'homme - que je connaissais bien - avec qui elle était aujourd'hui. Tiens, j’ai une idée. Et si Eva et toi veniez dîner chez moi ? J'en parlerais à Eva mais c'est une bonne idée. Et je crois que ça nous ferait du bien de pouvoir agir comme n'importe quel couple sans devoir se cacher. Me redressant sur ma chaise, j'avais posé un coude sur la table afin d'appuyer mon menton sur ma main. Donc, si je comprends bien, j'devrais demander à Eva de venir vivre chez moi et mettre Roxie devant le fait accompli ? Ouai, j'en suis là. A vouloir qu'elle s'installe chez moi et c'est justement parce que Roxie ne sait rien que je ne lui ai toujours pas demandé. Je réalisais aussi que dans mes révélations sur notre histoire, je m'étais arrêté à notre rupture.

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t5006-will-o-la-mer-est-un-espace-de-rigueur-et-de-liberte
♥ EvalanAddict ♥
Evanna Porter

★ Célébrité : Lana Parrilla
★ Date d'inscription : 30/10/2017
★ Messages : 458

MessageSujet: Re: Grillé par un sms - Evanna   Mar 5 Mar - 15:35

Grillé par un smsVoir le sourire de Will, ses traits qui se détendaient peu à peu, faisait plaisir à Evanna. Si elle avait su tout ce qui se tramait dans la vie de son ami, il y avait fort à parier qu’ils auraient eu cette conversation plus tôt. En tout cas, loin de le blâmer pour ce silence qu’il avait eu jusqu’à ce jour, elle dispensait à présent tous les conseils qu’elle estimait justes, elle voulait qu’il soit heureux, il y avait droit, à ce bonheur, et la biologiste ne comprenait pas pourquoi son collègue s’en était privé en voulant rompre avec Eva.

- D’ailleurs, vous vous êtes remis ensemble à quel moment ?

Puis, elle lui avait tout naturellement proposé qu’ils viennent tous les deux dîner chez elle, histoire qu’ils puissent avoir une sortie comme un vrai couple chez des amis. William sembla acquiescer, il lui faudrait au préalable demander à sa petite amie, évidemment.

- Bien, tu n’auras qu’à me dire le soir qui vous arrange et on se fait ça. Au fait, Alan va bientôt agrandir son pub pour ouvrir un restaurant juste à côté. Enfin, il t’en parlera mieux que moi, mais ça vous permettra d’autres petites sorties, surtout que le connaissant, il va faire une inauguration en fanfare.

Car Evanna était sure que Will finirait par officialiser. D’ailleurs, la question qu’il lui posa ensuite abonda dans ce sens. L’Australienne eut un grand sourire, ravie de constater encore un peu plus le sérieux des sentiments qu’il avait pour la jeune femme.

- Mais oui, évidemment, Will ! Si c’est ce que tu veux, il faut que tu le fasses entendre. Roxie est ta fille, et non l’inverse, tu n’as donc pas de compte à lui rendre. Tu devrais lui expliquer la situation très simplement : que tu es en couple, amoureux et heureux, et normalement c’est tout ce qu’elle est sensée te souhaiter car c’est ta fille et qu’elle t’aime. Et de là, tu embrayes sur le fait que tu vas lui demander de s’installer avec toi. Roxie est adulte, elle va faire sa vie tôt ou tard et crois-moi, à mon avis, elle ne prendra pas de pincettes pour t’annoncer les choses, la connaissant.

Eva’ ponctua sa remarque d’un clin d’oeil. Les jeunes gens avaient toujours l’impression qu’on leur devait toutes les justifications du monde, mais quand c’était à leur tour, il n’y avait plus personne. Elle le constatait au quotidien avec sa fille.

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Grillé par un sms - Evanna   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grillé par un sms - Evanna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Attention, cerveau grillé ! [PV]
» Recettes gauloises
» What about playing chess?
» Yseult et le reste du monde [72%]
» Aaron Adams

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Australian life :: Melbourne :: Docklands & Southbank :: Sea life Aquarium-