AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Grillé par un sms - Evanna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
♠ Petit nouveau à Melbourne ♠
avatar

★ Célébrité : Toby Stephens
★ Date d'inscription : 01/01/2019
★ Messages : 27

MessageSujet: Grillé par un sms - Evanna   Ven 4 Jan - 17:46

Grillé par un smsEn début d'après-midi, je m'étais occupé du nourrissage des requins et pour une fois, je ne l'avais pas fait avec Eva puisque aujourd'hui, elle était en cours. Elle travaillait avec moi à l'aquarium depuis déjà 3 ans et en parallèle de ses études en biologie marine si bien qu'elle n'était pas tous les jours présente. J'avais donc plongé avec un autre collègue. Par contre, les rares fois où c'était moi qui n'était pas là, je refusais qu'Eva plonge précisément parce que je n'étais pas là. Manque de confiance envers mes autres collègues ? Ouai, il y avait de ça en plus d'être protecteur à son égard et de vouloir être sûr qu'il y ait quelqu'un de suffisamment expérimenté avec elle au cas où il y aurait un problème. Après le nourrissage, je m'étais rendu au laboratoire de l'aquarium où je savais que je ne serais pas seul puisque Evanna m'avait parlé qu'elle y serait cette après-midi. on bossait ensemble depuis qu'elle avait commencé sa carrière à l'aquarium de Melbourne, autrement dit, depuis un moment. Au fils du temps, elle était depuis plus qu'une amie. Elle était devenue un peu comme une seconde sœur. Une sœur à laquelle je mentais. Enfin, non. Mentir n'était pas le terme qui convenait. Il serait plus juste de dire que je lui cachais la vérité. D'ailleurs, ce que je lui cachais, je le cachais aussi à Roxie, ma fille. Je le cachais à tout le monde. Ma relation avec Eva, qui en plus d'être ma collègue, était également la meilleure amie de ma fille. Un secret qui commençait à être pesant à la longue et qui ne pourrait pas durer éternellement...

Je devais être au labo depuis une heure, peut-être un peu plus et... Je commençais à m'emmerder ! A trouver le temps loin. En fait, je le trouvais toujours long quand Eva n'était pas là. A croire que c'était une sensation normale quand on aimait quelqu'un à ce point. Toujours fut-il que pour tromper mon ennui, j'ai eu l'idée de lui envoyer un texto. Ça arrivait que je lui en envoie lorsqu'elle était en cours. M'appuyant contre la table sur lequel il y avait un aquarium avec des œufs de seiche, j'ai sorti mon portable de la poche arrière de mon pantalon et ai commencé à taper le texto. Quoi que je devrais plutôt parler de sexto vu le contenu fort peu catholique. Lorsqu'on a commencé à sortir ensemble, il y a deux ans, je ne lui envoyais pas ce genre de messages. Par contre, lorsqu'on s'est remis ensemble il y a quelques mois... L'un de nos échanges de messages avaient commencé à déraper au point que ça en devienne clairement déconseillé aux mineurs. Je confesse - peut-être pas à haute voix par contre - j'y étais pour beaucoup coupable. Et depuis, il arrivait de temps en temps que je lui envoie ce genre de texto. Par exemple lorsqu'elle était en cours. J'avoue, l'imaginer devenir rouge en pleine classe à cause de mes messages avait un peu côté jouissif et jubilatoire dont je ne comptais pas me priver. Mon texto fini, je l'ai envoyé et je suis retourné à mes occupations. Sauf que j'aurais peut-être dû faire gaffe à qui je venais de l'envoyer...

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t5006-will-o-la-mer-est-un-espace-de-rigueur-et-de-liberte
♥ EvalanAddict ♥
avatar

★ Célébrité : Lana Parrilla
★ Date d'inscription : 30/10/2017
★ Messages : 446

MessageSujet: Re: Grillé par un sms - Evanna   Mar 8 Jan - 13:01

Grillé par un smsLe début d’année 2018 avait opéré un immense changement chez Evanna. En effet, la veuve qui ne voulait s’autoriser à sortir de son célibat forcé avait finalement accepté, quelque part grâce à Will, de revoir l’Ecossais Alan Murray, qui s’était avéré ne pas être qu’un vile rustre harceleur, mais un véritable coeur tendre. Voilà à présent un an – comme le temps passe !- que la belle biologiste filait le parfait amour avec le grand chef cuisinier. Elle était à présent heureuse, le quatrième anniversaire de la mort de Jonathan avait été différent des autres. Eva’ ne s’était plus renfermée sur elle-même, elle avait simplement accepté cette date, bien que son coeur en soit un peu affligé, mais plus question de s’isoler. Alan l’avait aidée à passer ce cap et cette fois sa fille, Elizabeth, avait pu rester avec elle, pour la première fois en quatre ans. Quelque part, l’Européen avait réussi à lui faire exorciser ses démons. Lui, il la comprenait, il était passé par la même chose.

Ce matin-là, l’Australienne était revenue d’une sortie en mer afin de récolter des échantillons à analyser. L’après-midi, elle avait du travail à l’aquarium, notamment comparer les échantillons prélevés en pleine mer avec ceux récupérés sur les carapaces des tortues. En somme, pas mal de choses à faire. Après une pause déjeuner somme tout assez courte, - elle n’avait même pas eu le temps de passer voir Alan-, la jolie brune avait regagné son laboratoire, laissant son téléphone portable sur sa paillasse à côté de son microscope devant lequel elle était assise, sa blouse blanche enfilée, en train s’observer l’un des échantillons prélevés plus tôt. Soudain, son téléphone se mit à vibrer. Pensant à un message d’Alan, tout sourire, elle riva son regard sur l’écran afin de le déverrouiller et s’enquérir du contenu du SMS. Quelle ne fut pas sa surprise en découvrant des mots qui, s’ils tombaient à la vue d’autres collègues, pouvaient s’avérer compromettant. Quelque part, ça aurait pu être amusant, et bien qu’étonnée qu’Alan se livre à ce genre de message assez osé qui d’ailleurs l’avait faite légèrement rougir, après tout pourquoi pas. Plus rien ne l’étonnait venant de son Ecossais. Elle s’apprêtait à lui répondre, passé l’étonnement, lorsqu’elle réalisa que l’expéditeur n’était en réalité pas son petit ami, mais son collègue et probablement ami le plus proche : William. Là, elle écarquilla les yeux et relut plusieurs fois et le message et le nom de l’expéditeur. Oui, il s’agissait bien de Will ! Qu’est-ce que c’était que cette histoire, encore ? Elle leva le nez pour chercher du regard son collègue qui était assis un peu plus loin, visiblement accaparé par tout autre chose. Sourcil haussé, Eva’ se leva, portable en main, et avança vers lui d’un pas décidé, et se planta devant lui, une main sur la hanche et l’autre brandissant son téléphone vers Will.

- Tu m’expliques ?

Soudain, elle crut avoir une illumination. En effet, il semblait évident que Will n’était pas intéressé par elle, après tout, c’était lui qui l’avait poussée dans les bras d’Alan. L’autre explication était qu’il s’agisse d’une erreur de numéro. Bon, déjà ce n’était pas flatteur d’être confondue avec quelqu’un d’autre. Qui pouvait être potentiellement cette autre fille ? Probablement une dont le prénom ressemblait aussi sien. Evanna écarquilla les yeux. Ce pouvait-il qu’il s’agisse d’Eva, le jeune stagiaire ?

- Will ! souffla-t-elle. Ne me dis pas que… Toi et Eva ? C’est Eva qui devait recevoir ce message ?

Quelque part, elle était heureuse que son collègue s’épanouisse en couple tout comme avait la chance de le faire à présent et grâce à lui… Mais… n’allait-il pas aux devants d’ennuis en sortant avec cette demoiselle, si jeune et qui, si sa mémoire était bonne, était une amie de sa propre fille ? Loin de le juger, Evanna était plutôt inquiète du bonheur de celui qu’elle considérait comme un frère. Elle attendait donc que celui-ci s’explique un peu, après tout, peut-être qu’elle se trompait.

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Petit nouveau à Melbourne ♠
avatar

★ Célébrité : Toby Stephens
★ Date d'inscription : 01/01/2019
★ Messages : 27

MessageSujet: Re: Grillé par un sms - Evanna   Mer 9 Jan - 9:40

Grillé par un smsJ'avais levé la tête vers Evanna juste après qu'elle soit venue se planter à côté de moi. On aurait dit qu'il avait un problème mais lequel ? Et pourquoi me collait-elle son téléphone sous le nez ? Tu m’expliques ? Hmm ? Expliquer quoi ? Si elle avait un soucis quelconque avec son téléphone, je ne voyais pas du tout en quoi j'étais concerné. Et voilà qu'elle écarquillait les yeux maintenant. Je devrais peut-être jeter un coup d’œil à ce qu'il y avait sur ce fichu téléphone parce que là, ça commençait à être bizarre et à me laisser perplexe. Will ! Ne me dis pas que… Toi et Eva ? C’est Eva qui devait recevoir ce message ? Woh, minute ! A mon tour d'écarquiller les yeux. Comment était-elle au courant pour Eva et moi ? Quand est-ce qu'on n'avait pas été discret ? Heureusement qu'on était seul dans le laboratoire parce que sinon, on aurait eu droit à des regards étranges de la part de nos collègues. D'ailleurs, qui d'autre était au courant ? Certainement pas Roxie sinon, j'en aurais déjà entendu parlé et Eva aussi. Et pourquoi Evanna me parlait du texto que j'avais envoyé à Eva ? Je fus soudain pris d'un bon coup de panique. Je n'avais quand même pas... J'ai attrapé mon propre téléphone avec un empressement non dissimulé pour constater assez rapidement que justement, il y avais bien soucis. Oh putain, le con !

J'avais merdé en envoyant le texto. Puisque Evanna avait Eva comme surnom et que je m'étais dépêché de l'envoyer... Je m'étais trompée de destinataire. Mais quel con ! Téléphone en main, j'en avais passé l'autre sur mon visage. Pourquoi avait-il fallu que je me plante ? Et sur un sexto en plus ! Bon, dans un sens, c'était peut-être préférable que ce soit Evanna qui l'ait reçu plutôt que Roxie parce que vu le contenu de ce message... Ça servira à rien que j'te demande de faire comme si t'avais rien lu ? Ou carrément d'oublier c'que t'as lu ? Vu le contenu, ça m'arrangerait. Même si elle l'avait appris de cette façon, j'avais tout de même l'impression d'avoir un poids en moins sur les épaules. Evanna était comme une sœur pour moi et je n'aimais pas l'idée de lui cacher quelque chose mais si là, c'était pourtant ce que j'avais fait. J'ai laissé un soupire m'échapper. Tu vas m'dire qu'elle est trop jeune pour moi, que j'ai l'âge d'être son père et qu'en plus c'est la meilleure amie de Roxie ? Tout ça, que ce soit Eva ou moi, on le savait déjà. Et ça aurait été quelqu'un d'autre, j'aurais eu un ton agressif. Là, ce n'était pas le cas. Je donnais plus l'impression d'être prêt à recevoir une leçon de moral. Tu peux dire c'que tu veux, ça changera rien. De nouveau, j'ai passé une main sur mon visage, las de ce secret qui commençait à nous peser. Roxie va me tuer... Elle va aussi tuer Eva...

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t5006-will-o-la-mer-est-un-espace-de-rigueur-et-de-liberte
♥ EvalanAddict ♥
avatar

★ Célébrité : Lana Parrilla
★ Date d'inscription : 30/10/2017
★ Messages : 446

MessageSujet: Re: Grillé par un sms - Evanna   Lun 14 Jan - 19:54

Grillé par un smsWill ne sembla pas comprendre immédiatement ce à quoi sa collègue faisait allusion. Pourtant, pour Evanna, c’était très clair, elle avait reçu un SMS qui ne lui était pas destiné et elle était, à mesure que les secondes s’égrainaient, de plus en plus persuadée que la destinataire de ce message n’était autre que leur jeune stagiaire prénommée Eva. William, qui sembla soudain percuter, écarquilla à son tour les yeux tandis que sa collègue essayait de trouver une explication. Lui, il vérifiait sur le sien, comme pour s’assurer de sa bourde de ses propres yeux. Et visiblement, c’était ce qui s’était passé. La belle brune croisa les bras avec un sourire en coin et un haussement de sourcil lorsque son collègue lui demanda s’il était éventuellement possible qu’elle oublie ce qu’elle avait lu.

- ça me semble compromis… Will, enfin !

Voilà qu’il était un peu sur la défensive, comme un gamin pris sur le fait de voler des bonbons. Evanna secoua la tête avant de poser une main sur son épaule.

- Ecoute, je suis pas la personne qui fait des remontrances et des leçons de morale, OK ? commença-t-elle posément avec une voix douce. Tu sais que tu peux me faire confiance, on est amis non ?

Elle s’assit sur le bord de la paillasse, faisant attention que rien de fragile ne s’y trouve comme des lamelles de microscopes ou des instruments.

- Déjà, je trouve ça dommage que tu ne m’en aies pas parlé. Ça doit être difficile de se cacher sans arrêt, et pas très agréable. Mais tu as sûrement tes raisons, je respecte ça. Ensuite, j’ai pas à te dire quoi que ce soit, tu es grand et tu fais ce que tu veux. Moi, tout ce que je veux en tant qu’amie, c’est que tu sois heureux. Est-ce que tu es heureux ? Parce que si c’est le cas, eh bien Roxie doit vouloir la même chose et en sera ravie pour toi, pour vous. Ok, Eva est son amie, et je te l’accorde, c’est peu commun comme situation, mais après tout, personne n’a à vous juger.

Il avait l’air totalement désabusé, le pauvre. La main qu’il passait sur son visage, son ton plein de lassitude… Evanna aurait voulu lui alléger les épaules.

- Alors, ça fait combien de temps ? demanda-t-elle finalement avec un sourire chaleureux. Est-ce que tu veux qu’on en parle autour d’un café ? Je devais faire une petite pause et j’ai l’impression que toi aussi.

De toute évidence, il n’avait personne pour parler de ce secret, alors maintenant que quelqu’un de bienveillant était au courant, peut-être que Will se sentirait finalement mieux ? C’était tout ce qu’espérait sa collègue et amie.

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♠ Petit nouveau à Melbourne ♠
avatar

★ Célébrité : Toby Stephens
★ Date d'inscription : 01/01/2019
★ Messages : 27

MessageSujet: Re: Grillé par un sms - Evanna   Lun 14 Jan - 21:27

Grillé par un smsQu'Evanna soit partante pour oublier ce qu'elle venait de lire m'aurait franchement surpris. Toujours était-il que j'aurais vraiment préféré qu'elle découvre la vérité d'une autre manière. Tu sais que tu peux me faire confiance, on est amis non ? J'avais acquiescé d'un signe de tête. Évidemment qu'on l'était ! Même si je devais bien reconnaître qu'en lui cachant la vérité sur ma relation avec Eva, je n'avais pas vraiment été un ami digne de ce nom. Quant à vouloir me chercher des excuses, je n'en avais pas. Je pouvais très bien dire qu'au début, c'était parce qu'on ne savait pas où ça allait nous mener alors il n'était de ce fait pas nécessaire de mettre tout le monde pour nous. Et au bout de plusieurs mois, on s'est séparé - quoi qu'il serait plus exact de dire que j'avais mis un terme à cette relation parce que j'étais persuadé qu'Eva méritait mieux que moi - donc là encore ça ne servait à rien d'en parler. Et puis finalement on s'était remis ensemble parce que séparé, on était malheureux. Mais là encore, on avait gardé le silence parce qu'on savait tous deux qu'il fallait en priorité en parler à Roxie. L'ennui était qu'on ne savait pas comment le lui annoncer et qu'en plus, on redoutait sa réaction. J'avais pourtant conscience que retarder autant l'échéance n'était pas la meilleure des solutions...

Ça doit être difficile de se cacher sans arrêt, et pas très agréable. Ah ça, c'était peu de le dire ! Pour tout dire, si Roxie avait déjà été mise au courant de la situation, j'aurais déjà demandé à Eva de venir habiter chez moi. Donc oui, devoir tout le temps se cacher était pesant même si ça nous rendait impatient de nous retrouver. J'étais soulagé de la réaction de mon amie. Ça faisait du bien qu'elle sache. Est-ce que tu es heureux ? J'avais sourit en regardant enfin Evanna et avait répondu d'un signe affirmatif de la tête. Ce n'était tellement dans mes habitudes de parler sentiment et de faire dans la guimauve, même si je disais souvent à Eva que je l'aimais... Et en dépit de ce qu'elle venait de dire sur ma fille, je restais très sceptique sur sa réaction. Alors, ça fait combien de temps ? Mon sourire s'était fait plus franc. 2 ans. Enfin, on s'est sauté dessus y a 2 ans. On a fait une coupure, on va dire, au bout de plusieurs mois et s'est remis ensemble il y a quelques mois. Est-ce que tu veux qu’on en parle autour d’un café ? Je devais faire une petite pause et j’ai l’impression que toi aussi. Oh ouais, là, je dirais pas non pour changer un peu d'air et pouvoir enfin me confier à celle que je considérais comme ma petite-soeur me ferait du bien. Et maintenant qu'elle était au courant, je lui devais bien quelques détails. Quoi que niveau détail, peut-être qu'elle devait en avoir eu suffisamment dans le message qu'elle avait eu part erreur. J'dis pas non. Mais de préférence à l'abri des oreilles indiscrètes. Tant que Roxie n'est pas au courant et qu'Eva ne savait pas que tu sais pour nous... J'avais donc cessé de prendre appui contre la paillasse, prêt à suivre mon amie pour aller boire ce café et prêt également à ce qu'elle avoir droit à pas mal de questions de sa part.

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://australianlife.forumactif.org/t5006-will-o-la-mer-est-un-espace-de-rigueur-et-de-liberte
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Grillé par un sms - Evanna   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grillé par un sms - Evanna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Attention, cerveau grillé ! [PV]
» Recettes gauloises
» What about playing chess?
» Yseult et le reste du monde [72%]
» Aaron Adams

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Australian life :: Melbourne :: Docklands & Southbank :: Sea life Aquarium-