AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
♥ Vieille carne acharnée ♥
Kiara S. Brown

★ Célébrité : Phoebe Tonkin
★ Date d'inscription : 26/09/2016
★ Pseudo : Niagara
★ Messages : 3008

KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites Empty
MessageSujet: KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites   KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites EmptyDim 9 Oct - 19:14



Kiara Summer Brown
« Exige beaucoup de toi-même et attends peu des autres. Ainsi beaucoup d'ennuis te seront épargnés. »

Date de naissance + 03.05.1990
Lieu de naissance + Melbourne
Âge + 26 ans
Nationalité + australienne
Origines + franco-australienne
Statut civil + célibataire
Orientation sexuelle + bisexuelle
Métier/études + serveuse au Therapy Nightclub
Groupe + Live is Life
Célébrité + Phoebe Tonkin

Caractère.

Kleptomane - Impatiente - Impulsive - Bruyante - Tête en l'air - Bordélique - Sensible - Joyeuse - Optimiste - Fofolle - Généreuse - Sociable - Protectrice - Souriante


Habitudes & anectodes.

Ne supporte pas la solitude et le silence ♠️ Déteste dormir seule, quand elle n'a pas le choix, elle dort avec tout un tas de peluches pour compenser ♠️ A longtemps été acccro aux somnifères, il lui arrive souvent d'en reprendre ♠️ A été élevée par sa mère ♠️ Craque toujours sur les chatons ♠️ Rêve de vivre dans Disneyland ♠️ Allergique au latex ♠️ Claustrophobe ♠️ Regarde beaucoup de séries ♠️ Se nourrit exclusivement de pizza ♠️ Peut manger de la chantilly avec presque n'importe quoi ♠️ N'a pas peur de se salir les mains ♠️ A "joy" tatoué sur le poignet ♠️ A été habituée aux petits-déjeuners français par sa mère ♠️ Prend toujours des céréales et du lait au petit-déjeuner ♠️ Préfère le chocolat chaud au café mais peut en boire des litres quand elle a besoin de se réveiller ♠️ Regarde des dessins animés quand elle est malade ♠️ Dort dans un maxi T-shirt pikachu

Prenom/Pseudo + Nolwenn aka Niagara
Âge + Bientôt l'âge légal d'acheter de l'alcool en Amérique XD
Pays/Région + France o/
Comment es-tu arrivé ici ? + Par Emrys qui a filé le lien à Adam xD
Présence + Autant que possible :p
Scénario ou inventé ? + Inventé, plus ou moins pré-lien xD
Crédits images et citations + tag (vava), tumblr et Pinterest (gifs), Confusius (citations).
Besoin d'un parrain + [] Oui  [] Non (si tu en veux un, tu pourras te rendre dans ce sujet une fois validé(e)

Code:
<span class="avp">○ Phoebe Tonkin</span> - Kiara S. Brown

© Lilith W.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://australianlife.forumactif.org/t2598-kiara-parfois-il-faut-oublier-ce-que-tu-ressens-et-te-rappeler-ce-que-tu-merites http://niagara-gallery.e-monsite.com
♥ Vieille carne acharnée ♥
Kiara S. Brown

★ Célébrité : Phoebe Tonkin
★ Date d'inscription : 26/09/2016
★ Pseudo : Niagara
★ Messages : 3008

KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites Empty
MessageSujet: Re: KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites   KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites EmptyDim 9 Oct - 19:14



This is my story.
« Confronté à la roche, le ruisseau l'emporte toujours, non par la force, mais par la persévérance. »

Toute son enfance, Kiara a été élevée seulement par sa mère. Son père, elle ne l'a jamais connue. Petite, elle avait du mal à comprendre pourquoi tout le monde à l'école avait un papa et une maman, et pas elle. Alors elle avait fini par poser la question à sa mère « Maman, pourquoi moi j'ai pas de papa ? » un regard gêné de sa mère et quelques bégaiements pour n'obtenir qu'un simple « C'est compliqué ma chérie, je t'expliquerai quand tu seras plus grande ». Sur le coup, Kiara n'avait pas plus insisté que ça, mais la question était revenue sur le tas plus d'une fois sans jamais obtenir de réponse concrète « Ton papa est très loin mais il t'aime » ouais... ben ça, ça lui faisait une belle jambe ! Mais en soit, Kiara n'avait jamais eu à se plaindre. Bien que seule, sa mère avait tout fait pour qu'elle soit heureuse et épanouie. Elle avait été choyée, aimée et avait toujours eu beaucoup de respect pour sa mère. Toutes deux étaient extrêmement proches l'une de l'autre. Petite, Kiara avait pris la mauvaise habitude de venir dormir dans son lit, dans les bras de sa mère et chaque fois qu'elle faisait un cauchemar, elle venait s'y réfugier. A l'adolescence, elle avait gardé cette habitude, quand elle n'arrivait pas à dormir ou qu'elle se sentait mal, elle se glissait dans le lit de sa mère. Kiara n'avait jamais eu de secret pour elle, c'était un véritable livre ouvert, elle disait tout à sa mère, les bonnes comme les mauvaises choses, elle lui parlait de ses amours, de ses envies, de ses rêves, tout ! Elles étaient absolument fusionnelles. Passionnée de dessin, sa mère l'encourageait dans cette voie, tout ce qu'elle voulait, c'était le bonheur de sa fille et qu'elle soit pleinement épanouie dans ce qu'elle aimait. Kiara avait eu une enfance heureuse, une adolescence heureuse, elle ne souffrait pas plus que ça de l'absence de son père bien qu'elle aurait bien aimé en savoir plus. A l'école, elle n'était pas la meilleure des élèves mais elle avaient de bonnes notes, suffisantes pour que sa mère en soit fière. Même au fil des années, elle a toujours réussi à se maintenir un peu au-dessus de la moyenne, à côté de tout ça, sa mère lui payait des cours de dessin dans lesquels Kiara se sentait parfaitement à sa place. Bref, tout était presque parfait. Mais les choses étaient trop belles pour durer...

Tout avait commencé avec des choses anodines qui ne méritaient pas vraiment qu'on y accorde de l'attention. « Chérie, tu sais où sont mes clés ? » « Sur la commode maman », il lui arrivait souvent de perdre ses clés ou d'autres petites choses du même genre mais Kiara ne s'en était jamais inquiétée. Elle-même avait facilement tendance à entrer dans une pièce sans se rappeler ce qu'elle était venue y faire. « Ben... t'as pas fais les courses ? » demanda Kiara en ouvrant le frigo. « Ah bon ? Oh pardon, j'ai du oublié » Kiara haussa les épaules et prit le téléphone pour commander une pizza. C'était tout un tas de petits détails sans importance qui bout à bout culpabilisèrent Kiara avec le temps. Car un jour, alors que Kiara rentrait du lycée, elle lâcha son sac dans l'entrée et trouva sa mère dans la cuisine avec un air fou « Qui êtes vous ?! Sortez de chez moi » Kiara entrouvrit la bouche sans comprendre « Maman ? Maman, c'est moi, c'est Kiara ! » mais sa mère répéta « Sortez de chez moi ! Sinon j'appelle la police ! » Sa mère avait l'air terrifié par cette inconnue qui venait d'entrer chez elle. Les larmes aux yeux, Kiara sortit à reculons tel un automate. Debout devant sa maison, tous ces petits détails lui revinrent en tête, tous ces ridicules oublis... si seulement elle avait réagit plus tôt... La jeune femme resta debout devant la maison à ressasser tout ce qu'elle aurait du remarquer tandis que les larmes coulaient sur ses joues sans qu'elle ne les essuie. Elle resta une bonne heure immobile avant d'oser entrer à nouveau. Elle poussa doucement la porte avant de lâcher tout bas « Maman … ? » sa mère débarqua du salon et la serra fort dans ses bras « Kiara, où étais-tu ? Ça fait une heure que tu aurais du rentrer, je m'inquiétais, je t'ai appelé trois fois ! » sauf que son téléphone était dans son sac qu'elle avait laissé dans l'entrée. Incapable de dire le moindre mot, elle fondit tout simplement en larmes dans les bras de sa mère désemparée qui ne comprenait pas la situation. Elle lui caressa doucement les cheveux « Qu'est-ce qui t'arrives ? Tu veux m'en parler ? » Kiara hocha la tête mais ses sanglots l'empêchaient de parler, alors sa mère se contenta de lui caresser doucement les cheveux et le dos dans un geste réconfortant en murmurant quelques « Chuut, ça va aller, ça va aller ». Nan, ça n'allait pas et ça n'irait pas. Quand enfin elle put prononcer quelques mots, elle releva la tête et prit la main de sa mère pour l'emmener jusqu'au canapé. « Maman... je crois que t'es malade... » sa mère émit un léger rire « Mais non voyons, qu'est-ce que tu racontes ? Je me sens très bien » « Nan maman... t'es malade... y'a une heure, je suis bien rentrée mais … mais tu m'a pas reconnue... » sa mère entrouvrit la bouche. Manifestement, elle ne se souvenait pas. Kiara s'essuya nerveusement les yeux. « Il faut... il faut que tu vois un médecin... » elle n'avait pas l'air bien convaincue par les propos de Kiara « D'accord, si tu veux » lâcha-t-elle simplement comme si ça n'avait pas la moindre importance, juste histoire de rassurer sa fille.

« Bon, je vous ai écouté, maintenant ça va être à vous de le faire ! » ordonna-t-elle à l'égard de sa fille et du spécialiste « Je vais très bien, je me sens très bien. Oui, il m'arrive d'oublier quelques choses mais rien de grave ou d'alarmant, alors maintenant ça suffit ! » Le médecin et Kiara échangèrent un regard et gardèrent le silence un moment puis Kiara prit la parole. En quelques semaines seulement, les choses avaient grandement empiré. « Maman... tu oublies toujours où t'as posé tes clés alors que tu les ranges toujours au même endroit... La semaine dernière, quand je suis revenue avec le courrier, t'as cru que j'étais la factrice et tu m'a remercié avant de fermer la porte devant moi et … et hier quand je suis rentrée le gaz était ouvert et je suis arrivée à temps avant qu'il arrive quelque chose de grave... » Kiara baissa la tête. Sa mère semblait peu à peu prendre conscience que quelque chose clochait et pourtant, tous ces événements, elle n'en avait pas souvenir. Elle prit sa fille dans ses bras en murmurant « Je suis désolée » pourtant, elle n'y était pour rien. Elle avait à peine quarante ans et elle était atteinte d'un Alzheimer qui lui bousillait la mémoire de jour en jour. Celle qui était désolée, c'était Kiara. Parce qu'elle ne pouvait rien faire pour ça... elle ne pouvait pas prendre soin de sa mère elle-même... tout ce qu'elle pouvait faire, c'était la placer dans un établissement où des professionnels seraient bien plus apte à s'occuper d'elle. Seulement... c'était cher. Alors Kiara laissa tomber son inscription à l'Université, elle laissa tomber son projet de devenir dessinatrice et à la place, elle se tourna vers le monde du travail, prête à cumuler tous les boulots nécessaires.

Allongée dans le lit de sa mère, Kiara était roulée en boule, immobile, les yeux grands ouverts sans cligner des yeux. Ses globes la brûlait mais elle n'arrivait pas à fermer l'oeil. La solitude la pesait lourdement... elle était presque en état de choc. Les larmes coulaient sur ses joues tandis que le silence l’oppressait, comme s'il pompait tout l'oxygène autour d'elle. Brusquement, elle se leva et sortit de la maison avec en maxi T-shirt et en culottes. Elle se laissa tomber dans l'herbe en inspirant l'air frais de la nuit. Les yeux dans le vide, elle se leva, se mit à marcher pied nus dans la rue en rongeant l'ongle de son pouce, errant sans but sous les regards interloqués des quelques personnes dehors à une heure si tardive. Les yeux vitreux, elle se déplaçait tel un zombie... ou une droguée. C'est ce qu'ont pensé les deux mecs qui l'abordèrent en se mettant sur son chemin. Mais devant leur « Salut ma jolie, qu'est-ce que tu fais là toute seule ? » elle n'eut aucune réaction, elle resta droite comme un i, continuant de ronger nerveusement son ongle « Ben alors, tu parles pas ? » « Laisse-tomber mec, tu vois bien qu'elle est défoncée » « justement, ça va être marrant » toujours aucune réaction de la part de la brunette à moitié habillée puis elle releva des yeux exorbités vers eux « Vous saviez, vous ? » les deux mecs haussèrent les sourcils, se demandant bien dans quel délire elle était « Vous saviez ? Vous saviez qu'on peut tout oublier ? Oublier quelqu'un ? Oublier toute une partie de sa vie ? Oublier... oublier aussi facilement, comme ça » Kiara claqua des doigts « Juste... comme ça » elle se remit à mordiller son pouce. Les deux mecs reculèrent d'un pas, elle avait sûrement l'air un peu trop folle pour s'amuser finalement. Un policier passa par ici et s'approcha du groupe. « Un problème mademoiselle ? » Kiara le regarda puis à nouveau les deux hommes, elles passa de l'un aux autres à plusieurs reprises « Oui... oui... plein de problèmes... » et sans prévenir, elle s’effondra en larmes dans les bras du policier surpris, il ordonna aux deux types de filer et ils ne se firent pas prier. Elle pleurait à chaude larmes et hyperventilait, il finit par la ramener au commissariat pour qu'elle puisse boire un café, et il lui trouva même un pantalon. Sa petite crise passée, Kiara renifla « Désolée... c'est pas mon genre de me donner en spectacle comme ça... » il hocha la tête compatissant « C'est juste que … ma mère est malade, Alzheimer et … c'est la première fois qu'elle est dans un établissement et … et que je suis toute seule et disons que c'est … difficile. » Elle lui expliqua la situation, non pas qu'elle voulait raconter sa vie mais plus elle parlait, moins elle pouvait s’arrêter, comme si elle en avait besoin. A nouveau elle s'excusa mais il lui offrit un sourire bienveillant qui rassura Kiara. « Vous voulez que je vous ramène chez vous ? » Kiara réfléchit puis secoua la tête « Nan... je crois que je peux pas rentrer, j'y arrive pas... j'vais me débrouiller » de fil en aiguille, il lui proposa, après une longue hésitation, de passer la nuit chez lui, en tout bien tout honneur ! « Ce serait bizarre, non ? » « Très » dit-il en riant « Vous avez raison, c'était stupide de ma part » « pas stupide, juste bizarre » dit-elle en souriant mais en y réfléchissant, elle finit par accepter.  Dès qu'il eut fini son service, elle se retrouva donc à aller chez un parfait inconnu en plein milieu de la nuit. « Prenez mon lit, je dormirai sur le canapé » Kiara hocha la tête et le remercia. Mais à peine se glissa-t-elle sous les draps qu'elle se sentit à nouveau mal. La respiration haletante, elle se mit peu à peu à hyperventiler, à paniquer sans raison. Le policier se leva pour la serrer contre elle afin qu'elle se calme et cela fonctionna. Assez rapidement, grâce à ce contact humain, à cette présence près d'elle, elle se mit à respirer tranquillement et s'endormit en quelques minutes. Elle se réveilla le lendemain à ses côtés et il ne fallut que quelques minutes pour que leurs lèvres se touchent et que leurs corps s'agitent sous les draps.

La solitude était devenue une véritable phobie pour Kiara. Elle ne supportait plus le silence. Dans la journée, ça allait, elle cumulait différents boulots pour pouvoir payer les soins de sa mère, elle se tuait au travail pour gagner toujours plus d'argent mais même comme ça, elle arrivait encore à être dans le rouge à la fin du mois. Mais dès qu'elle rentrait... c'était trop difficile pour elle. Pour lutter contre le silence, elle allumait la télé ou bien la radio mais contre la solitude elle ne pouvait rien. Alors bien souvent, elle sortait dans les bars, elle se trouvait des histoires d'un soir, tout ça pour ne pas rester seule et par-dessus tout, ne pas dormir seule. De toute façon, quand elle essayait, elle en était incapable. Alors Kiara s'était tournée vers les somnifères, c'était le seul moyen qu'elle avait trouvé pour dormir et ne pas faire de cauchemars. Seulement, à en prendre encore et encore, Kiara devint accro. Elle ne pouvait plus s'en passer et elle fut renvoyée de certains de ses boulots pour absences injustifiées. A dormir encore et encore, elle perdait totalement la notion du temps, des jours... Kiara était totalement à l'ouest et elle avait bien du mal à se ressaisir. Lâcher prise... c'était tellement agréable. Oublier tous ses tracas, arrêter de se faire du souci pour sa mère, arrêter de devoir compter ses sous pour savoir si elle pourrait manger autre chose que des pâtes la semaine suivante. Au lieu de toutes ces prises de tête... elle dormait simplement, elle flottait, elle se sentait légère, son corps et son cerveau se détendaient... Ses amis voyaient bien qu'elle sombrait peu à peu dans une sorte de dépression. Ils insistèrent beaucoup pour qu'elle voit un psy, bien que réticente, elle accepta d'aller en voir un et contre toute attente, ça lui fit beaucoup de bien. Certes, la première fois, il lui avait fallut plus d'une demie-heure pour se mettre à parler mais elle était revenue plusieurs fois. Il fallait qu'elle reprenne sa vie en main, qu'elle arrête de se laisser aller vers le fond, elle devait à sa mère d'avoir une belle vie, c'était pour elle. Kiara ralentit sur les somnifères, chercha de nouveaux boulots et reprit un rythme à peu près correct. Pour autant, la solitude était toujours quelque chose qu'elle ne pouvait pas supporter et qui la rendait folle alors la nuit, si elle ne pouvait pas dormir aux côtés de quelqu'un, elle était obligée de prendre des somnifères. Sinon, elle allait simplement chez des amis, simplement pour dormir à leurs côtés. Kiara n'avait pas besoin de coucher avec quelqu'un, simplement d'avoir quelqu'un à côté d'elle, cela lui procurait un sentiment de sécurité qu'elle avait perdu en plaçant sa mère dans cet établissement spécialisé.

Aujourd'hui, Kiara rendait visite à sa mère, comme elle avait pris l'habitude de le faire depuis le début, même si cette dernière ne reconnaissait pas sa fille, jamais. Kiara l'écoutait simplement parler, elle la laissait lui parler comme si elle parlait à une copine de lycée, et elle prenait sur elle pour endosser ce rôle le temps d'une visite en refoulant la boule qu'elle avait dans le ventre. « Mademoiselle Brown ? Votre mère est lucide aujourd'hui, ce sera peut-être pour peu de temps alors profitez-en » Kiara ouvrit la bouche et se précipita vers sa mère « Maman ? » un sourire illumina le visage de sa mère qui lui ouvrit grand les bras « Kiara, chérie ! » la jeune femme serra sa mère dans ses bras aussi fort qu'elle le pouvait. Ce bref instant où sa mère savait qui elle était, qui était sa fille, c'était beaucoup d'émotions pour Kiara alors elle profita jusqu'à la dernière seconde de sa mère, d'enfin ne plus être une étrangère dans ses yeux, de lire la fierté qu'elle avait d'avoir une fille « si belle » comme elle l'avait plusieurs fois répété en caressant sa joue. « Chérie, il faut encore que je te dise quelque chose... » Kiara fronça les sourcils, elle n'aimait pas ça mais elle écouta attentivement « Ecoutes... je sais que tu as toujours voulu connaître ton père alors... je pense qu'il est temps que je te parle de lui, avant de ne plus en être capable. » Le cœur de Kiara accéléra. Elle n'avait pas pensé à son père depuis un moment, elle avait eu l'esprit occupé par des choses bien plus importantes. Mais sa mère garda le silence. « Maman ? » mais à son regard, Kiara su que c'était trop tard « Navrée mademoiselle, mais je n'ai pas d'enfant, vous devez faire erreur » dit-elle avec un sourire. Le cœur de Kiara se brisa. Elle ravala ses larmes et embrassa son front avant de partir et une fois dans sa voiture, elle pleura toutes les larmes de son corps.

Toute de noire vêtue, Kiara pleurait aux funérailles de sa mère. Seule... désormais, elle était totalement seule... La dernière fois que sa mère l'avait reconnue remontait à cinq ans maintenant. Autant dire qu'elle se sentait déjà très seule depuis des années maintenant, mais maintenant c'était pire. Elle se sentait coupable qu'une part d'elle soit soulagée que sa mère soit partie, elle était en paix maintenant et peut-être que de là-haut, elle veillait sur elle. Toute la paperasse administrative qui suivait son décès perdait totalement Kiara, non seulement elle n'avait pas la tête à ça, mais en plus, ça lui paraissait follement compliqué. Sa mère avait une assurance vie dont Kiara était la bénéficiaire, sur son testament, elle lui avait absolument tout légué. « Elle vous a également laissé ceci » lui dit le notaire en lui tendant une enveloppe. Les mains tremblantes, Kiara se saisit de la lettre « Kiara, chérie... il est temps que tu saches tout sur ton père. A l'époque, j'étais la femme de ménage d'un homme très riche et influent, Mr. Redfield. Nous avons eu une aventure et j'ai fini par tomber enceinte. Seulement, il était marié alors les choses étaient compliquées... sache que même s'il ne t'a pas élevée ni reconnue, il m'a aidé financièrement pour que tu ne manques de rien, c'est un homme bien alors ne lui en veux pas. Quand je travaillais pour lui, il avait déjà un fils de huit ans, tu l'as donc compris, tu as un demi-frère. Aux dernières nouvelles, ils vivaient toujours à Melbourne. Désolé de ne pas t'en avoir parlé plus tôt mais tu es en droit de tout savoir. Je t'aime plus que tout. Ta maman. Au fur et à mesure des mots sur le papier, les larmes de Kiara coulaient de plus en plus. Ça lui faisait une belle jambe de connaître l'identité de son père et qu'elle avait un demi-frère maintenant... tout ce qu'elle voulait, c'était sa mère...  

La mort de sa mère fut un terrible bouleversement pour Kiara qui sombra à nouveau dans la dépression. Elle se mit à reprendre des somnifères, laissa tomber ses boulots puisqu'elle n'avait plus autant de frais et avait touché une certaine somme avec son héritage et l'assurance vie de sa mère. Pendant de longs mois, elle décrocha totalement, se coupa du monde, de toute vie sociale, la seule personne avec qui elle parlait était son psy. Le soir, elle sortait, buvait, couchait, elle essayait de se remonter le moral autant qu'elle le pouvait, mais c'était difficile. Il lui fallu longtemps pour véritablement commencer à faire son deuil. Quelques temps plus tard, elle avait pris une décision. Il fallait qu'elle se reprenne en main. Elle avait finalement décidé d'aller à la rencontre de son père, enfin... plus exactement de son demi-frère avant toute chose. Elle voulait savoir qui il était, d'où elle venait. Bien que sa mère ait qualifié son père d'« homme bien », Kiara ne savait pas quoi en penser... elle se disait que si elle commençait par faire connaissance avec son demi-frère, les choses seraient peut-être un poil moins bizarres... juste un tout petit peu. En tout cas, elle avait absolument besoin de savoir maintenant, c'était devenu presque une obsession, et elle avait surtout besoin d'avoir un objectif, quelque chose pour occuper son esprit. Bien sur, elle avait peur d'être déçue, mais elle n'avait plus rien à perdre maintenant. Elle venait tout juste de se retrouver un boulot en tant que serveuse dans une boîte, bien suffisant pour payer son loyer et ses courses. Elle avait plus ou moins repris goût à la vie pour rendre hommage à sa mère qui avait toujours voulu qu'elle soit heureuse et qu'elle vive ses rêves. Pour ce qui était de ses rêves... elle en était loin, mais être heureuse... elle devait en être capable ! Kiara retrouva la lumière du jour, les contacts sociaux, toutes ces petites choses qui font d'une vie quelque chose de « normal ». Il ne lui restait plus qu'à trouver le courage de découvrir la famille qu'elle ne connaissait pas.

© Lilith W.<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://australianlife.forumactif.org/t2598-kiara-parfois-il-faut-oublier-ce-que-tu-ressens-et-te-rappeler-ce-que-tu-merites http://niagara-gallery.e-monsite.com
Invité
avatar
Invité


KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites Empty
MessageSujet: Re: KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites   KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites EmptyDim 9 Oct - 19:15

Rebienvenue sur le forum ! KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites 3066935124
Bon courage et bonne rédaction pour ta fiche. KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites 3951747971
Revenir en haut Aller en bas
♥ Le papa cookie ♥
Castiel Redfield

★ Célébrité : Jamie Dornan
★ Date d'inscription : 29/10/2015
★ Pseudo : Elina
★ Messages : 1172

KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites Empty
MessageSujet: Re: KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites   KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites EmptyDim 9 Oct - 19:18

Je t'accueille avec le bon compte KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites 3951747971

Bon courage pour cette nouvelle fiche ! Et re bienvenue du coup KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites 2899661286

Si tu as la moindre question, comme je te l'ai déjà dit, n'hésite pas à me harceler KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites 579964060

KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites 3490843912 KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites 3490843912 KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites 3490843912 KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites 3490843912 KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites 3490843912 KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites 3490843912 KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites 3490843912 KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites 3490843912 KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites 3490843912 KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites 3490843912 KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites 3490843912 KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites 3490843912 KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites 3490843912 KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites 3490843912 KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites 3490843912 KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites 3490843912 KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites 3490843912 KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites 3490843912 KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites 3490843912 KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites 3490843912
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://australianlife.forumactif.org/t962-castiel-true-love-is-just-here-right-in-front-of-you-don-t-you-see-it
♥ Vieille carne acharnée ♥
Kiara S. Brown

★ Célébrité : Phoebe Tonkin
★ Date d'inscription : 26/09/2016
★ Pseudo : Niagara
★ Messages : 3008

KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites Empty
MessageSujet: Re: KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites   KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites EmptyDim 9 Oct - 19:20

Merci Flynn ! KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites 4273893694

Merci frangin KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites 3086649202 KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites 4034859303 j'hésiterai pas KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites 3397483591 KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites 3397483591 KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites 3397483591
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://australianlife.forumactif.org/t2598-kiara-parfois-il-faut-oublier-ce-que-tu-ressens-et-te-rappeler-ce-que-tu-merites http://niagara-gallery.e-monsite.com
Invité
avatar
Invité


KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites Empty
MessageSujet: Re: KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites   KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites EmptyDim 9 Oct - 19:26

Re bienv'nue à toi ^^
Revenir en haut Aller en bas
♥ Vieille carne acharnée ♥
Kiara S. Brown

★ Célébrité : Phoebe Tonkin
★ Date d'inscription : 26/09/2016
★ Pseudo : Niagara
★ Messages : 3008

KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites Empty
MessageSujet: Re: KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites   KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites EmptyDim 9 Oct - 19:33

Merci ! :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://australianlife.forumactif.org/t2598-kiara-parfois-il-faut-oublier-ce-que-tu-ressens-et-te-rappeler-ce-que-tu-merites http://niagara-gallery.e-monsite.com
♣ blablateur compulsif ♣
Samuel Hawkins

★ Célébrité : Francisco Lachowski
★ Date d'inscription : 23/08/2016
★ Messages : 878

KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites Empty
MessageSujet: Re: KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites   KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites EmptyDim 9 Oct - 19:37

Bienvenue :) Bon courage pour la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♥ Vieille carne acharnée ♥
Kiara S. Brown

★ Célébrité : Phoebe Tonkin
★ Date d'inscription : 26/09/2016
★ Pseudo : Niagara
★ Messages : 3008

KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites Empty
MessageSujet: Re: KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites   KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites EmptyDim 9 Oct - 19:58

Merci beaucoup ! KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites 41052584
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://australianlife.forumactif.org/t2598-kiara-parfois-il-faut-oublier-ce-que-tu-ressens-et-te-rappeler-ce-que-tu-merites http://niagara-gallery.e-monsite.com
♣ La petite sirène ♣
Ariel Morgan

★ Célébrité : Olivia Wilde
★ Date d'inscription : 01/02/2016
★ Pseudo : Sayonne
★ Messages : 5545

KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites Empty
MessageSujet: Re: KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites   KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites EmptyDim 9 Oct - 20:03

Re-Bienvenue parmi nous Kiara KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites 1485979222

Bon courage pour cette nouvelle fiche KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites 2147442652
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://australianlife.forumactif.org/t1688-ariel-morgan-attention-a-la-tornade-p]
Contenu sponsorisé


KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites Empty
MessageSujet: Re: KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites   KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
KIARA + Parfois il faut oublier ce que tu ressens et te rappeler ce que tu mérites
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Parfois il faut savoir sacrifier son présent pour améliorer son futur
» Il faut parfois savoir dire au revoir ...
» L'amour c'est bien mais il ne faut pas oublier sa famille. w/talya
» Il ne faut pas boire de sang.
» Il faut vivre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Australian life :: Gestion du personnage :: Contrôle des papiers :: Fiches validées-